FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Fall Brawl 1996
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 19/02/2021, 19h55
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Fall Brawl 1996



Diamond Dallas Page vs Chavo Guerrero Jr


Intéressant petit combat d’ouverture et le premier en PPV pour Chavo Guerrero Jr. En gros, DDP a perdu son titre Lord of the Ring face à Eddie Guerrero un mois plus tôt et semble avoir un grudge contre la famille entière avec en plus Chavo qui a battu DDP plus tôt dans le mois. Chavo a été bien buildé avec quelques victoires contre des lutteurs plus imposants. Chavo Guerrero Jr est un cas quand même spécial pour moi, d’un côté, il est extrêmement talentueux et il a fait des combats magnifiques en solo ou en équipes. De l’autre côté, je ne l’ai jamais trouvé convaincant quand il était pushé contre des lutteurs haut dans la carte, comme il l’a été à la WWE après la mort d’Eddie. Néanmoins, je considère qu’en solo, il a eu ses meilleurs moments à la WCW, plus vers la fin de la fédération. Je m’attends à quelque chose de bien dynamique ici avec un DDP qui va bien faire paraître le jeune lutteur.


Vraiment bien apprécié ce combat d’ouverture et je suis très surpris qu’on ait laissé Chavo Guerrero, qui à l’époque n’avait même pas 20 combats en carrière, ouvrir un PPV. D’ailleurs, Chavo montre beaucoup de potentiel et beaucoup de fougue, tellement que son timing est trop rapide. Là ou parfois ça dérange, j’ai trouvé que dans le contexte ou Chavo est si peu expérimenté, ça ajoutait à l’appréciation du combat. DDP est over à mort avec la foule et le fait d’affronter un petit lutteur lui permet de faire quelques prises complètement cinglées! DDP contrôle le match en laissant beaucoup de place à Chavo pour bien paraître et on se retrouve avec un combat super compétitif avec plusieurs near falls et beaux spots. DDP va bloquer un Crucific pour placer son DIAMOND CUTTER pour la victoire.

Note : ***, j’ai beaucoup apprécié la performance des deux lutteurs, mais j’ai surtout adoré comment DDP a bien fait paraître Chavo pour l’aider à bien s’établir dans le roster. Beau combat très dynamique et agréable.

Submission Match
Scott Norton vs Ice Train/ avec Teddy Long


Le combat entre les deux lutteurs à Hog Wild a été plus que décevant, mais en même temps, le combat vendait une fausse blessure de Ice Train pour ajouter à l’histoire du combat et crédibiliser Norotn en heel. Je me demande évidemment dans un combat avec une telle stipulation comment ça va sortir. Je dois dire cependant, je n’ai jamais regardé un combat de Norton au Japon, mais aucun combat de Norton en solo à la WCW ne m’a impressionné jusqu’à présent et pour Ice Train, il est déjà étiqueté comme gros lutteur ordinaire dans mon livre. Est-ce que ce combat va répondre à toutes mes attentes? Je ne le crois pas.

Définitivement un combat meilleur et agréable que lors du dernier PPV. Ice Train, que je n’ai jamais particulièrement apprécié, a sorti quelques mouvements très impressionnants pour sa taille et Norton, plus lent et méthodique, s’en est bien sortit. Sauf que la foule n’en a rien à foutre et c’est trop court pour mener à quelque chose de vraiment complet. Honnêtement, je suis surpris de tout le temps que la WCW a donné pour cette rivalité au lieu de mettre de l’avant d’autres talents beaucoup plus impressionnant (Ex : William Regal, disparu depuis le GAB). Teddy Long monte sur le ring apron durant une soumission de Norton, ce dernier agrippe Long et Ice Train en profite pour l’enfermer dans un FULL NELSON pour la victoire.



Note : C’était mieux… mais pas vraiment au point de dire que c’était bon. J’ai fait un peu la paix avec Ice Train avec ce combat, mais c’était beaucoup trop court pour vraiment être convaincant. *¾
la victoire.

Mexican Heavyweight Championship
Konnan © vs Juventud Guerrera



Pas mal de trucs à dire sur ce combat avant de le voir. Le titre en jeu est le titre Poids Lourd mexicain, appartenant à la AAA. On parle d’un titre sans trop de prestige, qui a été créé en février de 1996 avec Konnan comme champion. Il sera le seul champion avant que le titre soit retiré en même temps que son transfert officiel à temps plein à la WCW et le titre ne reviendra qu’en 2004. Étrangement, Konnan n’a aucune ceinture! Konnan en passant, a joint le Dungeon of Doom et a changé son costume de mec aztèque un peu ringard pour un style pur Hispano Gangsta qui fera sa marque de commerce. Son adversaire fait ses débuts en PPV, Juventud Guerrera. Si vous ne le connaissez pas, Juvi est certainement un des meilleurs Cruiserweight des années 90 et j’aurais tendance à dire que la compétition était là entre Juvi et Rey Mysterio sur qui était vraiment le meilleur dans le domaine. Mysterio était plus fluide et agile, mais Juvi était plus charismatique et pouvait autant se débrouiller en heel qu’en face. Juvi gagnera trois fois le titre Cruiserweight à la WCW et deux fois lors de son passage à la WWE bien des années plus tard. Son attitude va nuire beaucoup au bon développement de sa carrière cependant, mais qu’importe puisqu’on risque d’avoir plusieurs excellents combats avec lui dans les prochains shows. Le pauvre démarre le tout en rentrant en conflit direct avec les escaliers pour son entrée… Absolument fantastique!

Début remarquable


D’abord, je tiens à souligner, puisque j’ai été très critique de Konnan depuis ses débuts à la WCW, il est 100X plus convaincant en heel qu’en face, en utilisant du brawling, des soumissions et des Power Moves pour prendre l’avantage. Ensuite, les deux lutteurs ont vraiment tout tenté pour en mettre plein la gueule ici. Konnan avec des Power Moves bien stiffs et Juvi avec beaucoup de haute voltige, certains spots étant assez innovants. Le problème c’est qu’à essayer de trop en faire, il y a un nombre important de botchs et là je dois dire… Ça doit dépasser les doigts des deux mains. Juvi a l’air tellement nerveux sur certains spots, c’est vraiment surprenant qu’il ne se soit pas blessé pour certains d’entre-eux et le pauvre ne fait pas que râter son entrée, il râte beaucoup de moments de voltige qui ne font que mettre la foule mal à l’aise. De l’autre côté, Konnan est vraiment mieux, mais son cardio est toujours aussi merdique et ses fins de combats sont toujours pénibles et à mon avis c’est la même chose. La foule n’est plus là pour la fin du combat malgré les spots et on se retrouve avec quelque chose de super sympathique, mais difficile à regarder. Konnan termine le tout avec un TOP ROPE CRUCIFIX POWERBOMB qui fait aussi mal que ça en a l’air.


Note : Dans mes goûts, je préfère quelque chose de plus conservateur, mais sans bavure et avec des meilleurs transitions comme le combat entre DDP et Chavo (Qui proposait le même genre d’opposition) que celui-là. Les spots sont plus impressionnants, mais les botchs volent la vedette ici. **½

Chris Jericho vs Chris Benoit

Enfin! Un autre début en PPV, maintenant celui de Chris Jericho, incroyable de voir le midcard de la WCW à l’époque niveau talent! Jericho est arrivé à la WCW après un passage remarqué au Japon et un court passage, mais excellent à la ECW. Ici, Jericho est un white meat Baby Face affrontant un Chris Benoit en pleine ascension. Aucun doute que ce combat risque d’être fabuleux, considérant le talent monstre des deux lutteurs.


J’adore la stratégie de la WCW pour bien présenter des lutteurs à haut potentiel inconnu à la foule, les laisser lutter plus de 15 minutes contre des talents établis qui les présentent comme presque des égaux, que ce soit Mysterio, Juventud Guerrera ou cette fois-çi Jericho, c’est toujours une façon simple d’établir un talent. On a ici une très solide combat, qui va vraiment des deux côtés alors qu’on pourrait s’attendre à ce que Jericho soit maltraité par Un Benoit assez haut dans la carte, Jericho domine la majeure partie du combat! Ça crée un certain malaise avec la foule cependant, bien plus derrière Benoit que Jericho, mais la qualité du match reste là. Le rythme est merveilleusement bien soutenu par les deux lutteurs qui se permettent quelques spots et prises rarement utilisés à la WCW jusqu’à présent. Benoit cependant va reprendre l’avantage et terminer le combat avec un TOP ROPE BACKDROP pour la victoire.

Note : ***½, quelle belle entrée en matière en PPV pour Jericho qui a tout donné! Benoit aurait pu en faire plus, mais c’était définitivement un bon combat d’hommes bien rythmé.

WCW Cruiserweight Championship
Rey Mysterio Jr © vs Super Calo


Je ne connais pas Super Calo, donc je n’ai aucune idée de son niveau in ring, mais je peux dire une chose, il a un look absolument ridicule. Le masque est déjà laid, le costume de rap ala Public Enemi est déjà ringard, mais de lutter avec un béret en cuir, on ne peut pas faire plus! Considérant que Mysterio est le lutteur de l’année 1996 jusqu’à présent, je ne peux que me faire de belles attentes cependant pour ce combat.


C’est un bon match, je l’ai bien apprécié, mais ne vous trompez pas, c’est Mysterio qui fait de ce combat un spectacle à voir et non Calo. Ce dernier est loin d’être mauvais et semble capable de faire plusieurs beaux spots, mais il n’a aucune idée de comment rythmer l’action, de lui donner du sens. Calo domine 75% du combat et ne fait que des spots, après spots, après spots, sans rien construire véritablement outre un travail sur le bras de Mysterio qui ne va donner strictement rien dans le combat. Malgré tout, y’a des spots absolument magnifiques dans ce combat et je pense qu’il veut tout à fait le détour au final, mais Mysterio vole la vedette complètement. Le spot final est incroyable avec Mysterio qui profite de la présence des deux rings, pour saute sur la troisième corde d’un ring, pour sauter celle d’un autre ring et fait un DOUBLE JUMPING SPRINGBOARD HURRICARANNA pour la victoire.
Note : Bon match, mais Calo ne m’a pas entièrement convaincu. Manque de rythme, mais de superbes spots viennent aider définitivement ce combat. **¾


Botch of the Night

WCW World Tag Team Championship
Harlem Heat/avec Sherri et Colonel Parker vs Nasty Boy
s

Les Nasty Boys sont back! Les deux équipes ont toujours eu une bonne chimie ensemble et je pense que la WCW aurait pu davantage brasser la soupe au niveau des champions dans la division en 1996, qui était peut-être la meilleur division par équipe de tous les temps (À mon avis, c’est un débat avec la WWF de 1987 et la WWF de 2000)? Malgré tout, toujours agréable de voir un gros brawl des Nastys, ça devrait être bon!

Bien déçu de ce combat, qui manque de beaucoup de magie. La durée est bonne et je pense que la structure du combat en tant que telle est très bonne, mais les Nasty Boys sont incroyablement sloppy lors de ce combat. En fait non, Jerry Sags est terriblement sloppy et honnêtement, je pense qu’il est sous l’effet de quelque chose dans le combat, parce que tout ce qu’il fait est soit plus lent, trop mou ou en retard de 15 secondes. Le Harlem Heat font un travail splendide, je pense cependant que Parker et Sherri interviennent un peu trop dans le match (Surtout Sherri) et que le rythme du combat est constamment arrêté. En même temps, Parker et Sherri donnent un heat incroyable aux champions. Ajoutez quelques botchs en prime et on a un combat qui ne passera tout simplement pas à l’histoire. Alors que Knobbs a fait un SECOND ROPE SPLASH sur Stevie Ray, Parker intervient avec l’arbitre ce qui fait une distraction à Sags et Sherri prend la canne du Colonel pour la fracasser sur Knobbs qui reçoit le pin ensuite.

Note : Le Harlem Heat ont paufiné leur travail en heel à leur paroxysme dans les derniers mois, mais in ring, ça en souffre. Autant les Nastys étaient mauvais, autant les trop nombreuses interventions viennent plomber le combat. *½

Macho Man Randy Savage vs The Giant

Le Giant fait maintenant parti de la NWO! C’est le gros changement depuis le dernier PPV. Après l’horrible, mais horrible combat de Hog Wild, le Giant joint la NWO après l’arrivée de Ted Dibiase (Supposément riche) et explique son choix comme étant monétaire! Évidememnt, ça s’est fait contre Macho Man qui veut se venger. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, ça dépendra comment on book le Giant cette fois.


Macho Man est tellement furieux, qu’il arrive avec des Slim Jim qu’il donne aux spectateurs. Le Giant arrive également avec sa musique de Dungeon of Doom alors qu’il est officiellement avec la NWO, ÇA COMMENCE BIZARREMENT DISONS! Savage commence en feu et lentement le Giant reprend l’avantage, c’est pas particulièrement palpitant, mais la foule dedans et le comeback de Savage fait lever tout le monde de son siège. Sauf que Hogan arrive, amène Savage vers lui et Kevin Nash lui colle un solide coup de chaise derrière la tête. Nick Patrick, l’arbitre encore non officiel de la NWO, évidemment ne voit rien et on remonte Savage dans le ring et le Giant fait le pin facile. C’est très court, à peine 6-7 minutes, ce que je considère vraiment dommage, mais on peut dire que c’est le combat parfait pour bien mettre de l’émotion avant de Main Event, néanmoins, avec dix minutes de plus, on aurait eu un bon combat.

Note : *¾, peut-être que je suis trop généreux, mais pour le temps que ça a durée, c’était relativement solide comme match.

Main Event
Wargames Match
Ric Flair, Arn Anderson, Lex Luger et ??? vs NWO (Hollywood Hogan, Scott Hall, Kevin Nash et ???


Quand même bien intéressant ce que la WCW a fait pour donner un peu d’épice à ce combat qui en promettait déjà beaucoup. Donc, depuis Hog Wild,Ted Dibiase a joint la WCW et la NWO du même coup en disant qu’il était le mécène du groupe. Ce qui était un bon coup niveau star power, mais qui continuait cette lancée que la NWO veut prendre le contrôle total de la WCW. Avec l’arrivée du Giant, la NWO est plus forte que jamais niveau lutteur, mais lors du dernier Nitro, Sting attaque Lex Luger dans un parking, laissant miroitrer que lui aussi a joint la NWO. Maintenant, la NWO ne dit pas que Sting est le quatrième membre de l’équipe et Sting lui, a tenté de dire à Luger qu’il ne l’avait pas attaqué, mais ce dernier ne le croit pas. Les deux équipes n’ont donc que trois membres pour le match.

Léger changement de concept, maintenant les lutteurs ne rôdent plus autour de la cage, mais arrive des coulisses dans le ring après la fin du chrono. Disons que de voir le lutteur arriver avant la fin du chrono, ça n’a pas la même intensité que l’attente de voir le lutteur entrer dans la cage, mais je comprends le changement. Le combat en tant que tel, c’est pas du grand art niveau lutte, mais niveau storytelling, c’est vraiment du bonbon. J’aime pas les Wargames, car c’est toujours la même chose. Le face domine, ensuite il y a deux heels qui dominent, un face arrive et on échange l’avantage etc. Toujours la même chose. La foule est en feu cependant et tous les spots avec les face ont vraiment des pops impressionnants. Gros pouce en l’air pour l’arrivée de Flair qui fait des low Blow à tout le monde, magnifique Le gros élément, c’est le faux Sting qui arrive comme quatrième membre et c’est vrai qu’il lui ressemble, mais personne ne semble vraiment berné dans la foule. Quand le vrai Sting arrive, la foule est complètement en feu. Sting détruit tout le monde avec facilité et ensuite, regarde Luger pour lui ‘’ Is that enough of a proof for you ‘’ et quitte le ring, laissant la NWO reprendre la domination. Le faux Sting va enfermer Lex Luger dans le SCORPION DEATHLOCK et la NWO va aller chercher une victoire sans fla fla.

Note : **½, le combat en tant que tel n’a rien de spécial, mais la foule et le storytelling avec Sting est génial. La fin manque de punch, mais elle marque la domination de la NWO de belle façon.

Après le combat, Randy Savage tente d’égaliser les troupes, mais le Giant va évidemment intervenir. Savage va se faire complètement laminé et Miss Elizabeth, pourtant avec les Horsemen et qui a pourtant trahi déjà Savage va essayer d’arrêter la NWO qui va en profiter pour lui écrire le signe de la NWO sur sa robe et Hogan ira d’une promo bien dégueulasse. Vraiment très efficace de voir jusqu’ou la WCW était prêt à aller pour booker le clan.


C’est important de souligner tout ce qui va découler de ce combat pour Sting. Qui va y aller d’une magnifique promo le lendemain pour expliquer son geste. Sting a enduré Lex Luger faire des conneries pendant presque deux ans et a toujours été derrière lui et ce dernier ne pouvait pas le croire au moment ou ça comptait le plus. Ce sera l’élément déclencheur pour qu’il se détache de tout groupe et change son look pour celui qu’il est le plus reconnu aujourd’hui.

Note Globale : Fall Brawl 1996 a quelques moments magnifiques et plusieurs combats oubliables. Ça n’en demeure pas moins un PPV bien monté, avec d’un côté, de la lutte splendide et de l’autre, plusieurs très bon moments de storytelling. Pour ma part, j’ai trouvé le tout très très agréable.


Dernière modification par Abba ; 19/02/2021 à 22h34.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 16/03/2021, 14h28
darkside
 
Le début du Crow Sting ! C'est un PPV clef pour la NWO et pour Sting. On pense trop souvent aux excès de cette période qui a duré trop longtemps mais le début du gang était vraiment bien booké et pensé. On avait le gang heel imprenable, le début du Taker de la WCW qui arrive...
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h56.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,15252 seconds with 8 queries