FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Mon malaise face au Warrior
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de schnockelloch, publiée 10/04/2014, 15h02
schnockelloch schnockelloch est déconnecté
 

Mon malaise face au Warrior


Soyons clair dès le début, je n’ai jamais été un fan de l’Ultimate Warrior. Son match de 1990 contre Hulk Hogan à Wrestlemania VI fait partie de la légende de la lutte, mais son personnage et ses talents de lutteurs m’ont toujours laissé relativement froids.
Je n’ai jamais aimé l’aspect « comics » dans un personnage de lutte. J’ai toujours estimé que cela ne faisait qu’apporter de l’eau au moulin des détracteurs du spectacle, ne faisait qu’augmenter le nombre de « comment tu peux aimer un spectacle truqué ? » qu’on a toujours entendu. Mais certains ont le droit d’aimer, je n’ai aucun problème avec cela.

Mon problème tient à l’Ultimate Warrior en lui-même.

James Hellwig, son vrai nom, débuta comme culturiste puis dans la lutte avec son ami de l’époque, un dénommé Steve Borden qui fera une carrière dans la lutte sous le nom de Sting. Les deux ont sans doute pris les mêmes stéroïdes à l’époque mais l’argument ne tient pas vu que vingt-cinq ans plus tard, on a d’un côté Sting qui est considéré comme l’une des personnes les plus équilibrées du business, de l’autre le Warrior, considéré comme un cinglé total.

Après des débuts hésitants il est signé par la WWF et devient rapidement une des figures de la fédération jusqu’au fameux combat contre Hogan au Sky Dome de Toronto. Champion de la WWF, premier homme à battre la Hulkmania, le monde est à ses pieds.
Ses talents de lutteur sont certes contestables mais son charisme fait la différence, sa gimmick de super-héros, qui arrive sur le ring en transe en agitant les cordes après avoir fait une promo mystico-ésotérique auquel personne ne comprenait rien électrisait les fans. Sa manière de regarder les paumes de ses mains comme si il tenait une boule d’énergie cosmique invisible accentuait son côté super-héros. Cela n’avait aucun sens mais c’est une sorte d’apogée de la WWF cartoon de l’époque.

En 1991 il entame une rivalité qui sera élu rivalité de l’année par le PWI contre l’Undertaker qui présente un aspect plus qu’original : elle n’a jamais débouché sur un match. Des différends avec Vince McMahon, principalement financiers croyait-on à l’époque, ont entrainé son premier départ de la fédération. Il reviendra en 1992 mais repartira assez rapidement sans retoucher au titre pour les mêmes raisons qu’un an plus tôt.

En 1993, une nouvelle assez bizarre commença à semer le doute pour ceux qu’ils l’ont appris. Jim Hellwig a légalement fait changer son nom pour Warrior. Sans doute cela lui permettait de s’approprier définitivement sa gimmick sur un plan légal dans des procès qui viendront d’ailleurs rapidement avec l’ami Vince, mais cela éclairait l’ensemble de sa carrière, ses promos insensés, son comportement capricieux et son attitude parfois étrange dans le ring d’un jour nouveau : on a affaire à quelqu’un qui croit en sa propre gimmick !

De là à dire qu’on a affaire à une personne manifestement déséquilibrée il n’y a qu’un pas.

Cela se confirmera en 1996 par son troisième retour à la WWF. Le principal but sera de promouvoir une série de « comics » mettant en vedette le Warrior comme super-héros, et il reprendra le personnage dans le ring. Seul le banquier du Warrior sera content, les BD ne se vendront pas et les côtes d’écoute de la WWF n’augmenteront pas, le public commençant à se lasser de l’aspect « cartoon » de la lutte. Mais le Warrior aura continué à croire en son délire et gagné beaucoup d’argent.

Il effectuera en 1998 un retour à la WCW, avec un personnage du Warrior moins physique qu’avant mais beaucoup plus sorcier, nous faisant des tours de magie façon Criss Angel low cost et aboutissant à une défaite contre Hogan permettant sans doute à chacun d’être content. Hogan avait équilibré les comptes, le Warrior aura lui cru plus que jamais en son personnage de guerrier mystique et assouvi son autre obsession, l’argent, dans le même temps. Les seuls perdants en furent la WCW et les fans qui virent disparaître la magie de 1990

Puis plus rien, hormis un dernier combat en 2008, si on peut appeler cette performance un combat, contre Orlando Jordan pour la NWE, où Jordan devra faire 99% du boulot face à une sorte d’épave ayant du mal à se déplacer.

Entre-temps la WWE aura sorti un DVD historique, « the self destruction of the Ultimate Warrior » le seul DVD produit par la WWE concernant un lutteur qui n’était pas sous-contrat et un DVD à charge. Qu’y avait il dedans ? Ce que j’ai dit plus tôt !

Pour essayer de contrer cela, le Warrior acceptera une conférence à l’Université du Connecticut qui se caractérisera par ses propos insensés, haineux et toujours dans la perspective de sa gimmick. Il n’y a plus aucune différence entre l’homme et le personnage et on a manifestement affaire à un déséquilibré.


Alors vous me direz que le Warrior n’est pas Chris Benoit, qu’il n’a pas tué sa femme et son enfant et vous aurez raison. Même si j’ai raison ce n’est qu’un gentil excentrique qui a fini par croire en son personnage et après tout n’a fait de mal à personne.

Certes mais je ressens quand même un profond malaise.

Bien sur je suppose, j’hypothétise, je présume, cela manque sans doute de respect auprès d’une personne fraichement décédée.

Mais…

Il a accepté après moults tractations de rentrer au Hall of Fame dimanche dernier et aujourd’hui je me demande si ce n’était pas pour sauver son personnage de Warrior qu’il a encore fait passer avant tout le reste.

Lundi je vois une sorte d’épave de 54 ans mais en paraissant 70, qui a manifestement du mal à se déplacer et à parler, et qui fait une promo qui n’a sur le moment pas grand sens et part dans des délires mystiques. Cela ne me choque que moyennement, il l’a toujours fait, mais j’ai du mal à voir un gars dans cet état rester à ce point dans son personnage.

Benoit avait besoin de ses habiletés dans le ring pour exister, le Warrior avait juste besoin d’être son personnage et je me demande si ce n’est pas ce qu’il l’a tué. Sans doute a-t-il pris des stéroïdes et des « pain killers » mais je me demande si nous les fans n’avons pas simplement exploité les déséquilibres mentaux de quelqu’un qui avait juste tout pour sombrer dans la folie.

«Personne dans la WWE ne devient une légende par lui-même, a dit le Warrior. Le coeur de chaque homme aura un jour son dernier battement. Ses poumons prendront un jour une dernière respiration. Et si ce que cet homme a fait dans sa vie a fait vibrer d'autres personnes, cela lui fait prendre une dimension encore bien plus grande, rendant immortels son essence et son esprit.». Cela sera ses derniers mots sur le ring qui a engendré sa gloire et son personnage

Et le lendemain il est mort !

Et je pense maintenant à la douleur de sa famille, de ses deux filles et de son épouse. Vivre avec quelqu’un qui jusqu’à son dernier jour a préféré faire revivre son personnage là où il existait, qui ne pouvait pas ne pas se savoir en très mauvaise santé, mais qui préfère s’occuper jusqu’au derniers instants de la postérité de son double maléfique, cela doit être terrible.

Et j’ai un arrière gout amer dans la gorge en tant que fan de lutte d’avoir encouragé cela !

Dernière modification par schnockelloch ; 10/04/2014 à 15h30.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 10/04/2014, 15h09
Smart Al
 
J'ai vu le fameux DVD en question. J'ai alors éprouvé un profond malaise. La WWE qui démolit systématiquement le mythe du Warrior, en le faisant passer pour un cinglé.

Ce qui, avouons-le, n'est pas si loin de la réalité.

Mais ce week-end, j'ai vu un Ultimate Warrior heureux. Malgré sa forme physique déficiente. Malgré son look bien loin d'il y a 20 ans.

Je préfère me souvenir de lui à son apogée. Car il donnait tout un spectacle. Et je suis ravi d'avoir vu la WWE faire la paix avec lui.

Car The Ultimate Warrior était fou, dérangé et bizarre. Mais sûrement pas une mauvaise personne pour autant.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 10/04/2014, 15h42
West
 
J'ai toujours accroché au Warrior.

Je l'ai toujours trouvé décalé, et c'est ça que j'aimais.

J'ai pas du tout de malaise personnellement.

Il était lui, on ne peut donc pas dire que c'était une gimmick.

Original. Charismatique. Réel.

Warrior, repose en paix.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 10/04/2014, 15h43
Yoann
 
Je ne connaissais absolument pas les histoires que tu racontes là, et rien que les mots et la vidéo m'ont un peu gêné il est vrai. Je te rejoins sur son speech de lundi: n'étant pas un vieux de la vieille, je ne connaissais rien de sa gimmick et me suis même etonné devant ses reniflements de cochon - dont j'ai appris que c'était une partie intégrante de cette même gimmick. J'ai eu le même sentiment que tu décris dans ton premier paragraphe, sa gimmick était comme le footballeur qui se roule par terre au moindre contact: un cliché en amuse-gueule pour les antis. Ses "speak to me waaarrioooor" m'ont tellement mis mal à l'aise que j'ai écourté le visionnage du segment.

Il est vrai aussi que sans avoir connu son époque, j'aurais sûrement été moins "touché" s'il n'était pas apparu à RAW la veille, je l'avoue sans honte.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 10/04/2014, 15h47
The Game
 
Pour moi, le Warrior était une forme de divertissement. Ce qu'il faisait hors du ring n'est pas de mes affaire donc j'en ressent aucun malaise.

J'aimais l'Ultimate Warrior et non Jim ''Warrior'' Hellwig.

Moi aussi, j'ai trouvé qu'il a bien changé lors du dernier Raw.. n'était même pas capable de shaker les câbles..

Mais son décès ne me surprend pas beaucoup. Il est de l'ère 80-90 où les stéroïdes étaient fort présent..

Mais j'étais tellement sur le choc..

La seule ombre au tableau pour moi par rapport au Warrior.. il préférait, dans ses bonnes années, l'argent face à ses fans avec tout ses départs..

Mais lundi dernier, le fan de lutte en moi a fait la paix avec l'Ultimate Warrior. Et mardi, j'étais en deuil d'un de mes héros d'enfance.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 10/04/2014, 15h53
Masked Warrior
 
Je vais recevoir le DVD du Warrior la semaine prochaine, je l'ai commander chez Archambault et je vais payer plus cher le DVD mais je m'en fou ca vaux la peine car The Ultimate Warrior as su captiver l'attention du public au plus haut degré et cela as pris combien d'années avant que le public accroche à un autre lutteur à ce point ben je dirais un bon 7 ans avec Stone Cold Steve Austin, je parle d'une foule qui part en délire dès la rentrée d'un lutteur aux abord du ring.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 10/04/2014, 15h54
The Game
 
Citation:
Envoyé par Masked Warrior Voir le message
Je vais recevoir le DVD du Warrior la semaine prochaine, je l'ai commander chez Archambault et je vais payer plus cher le DVD mais je m'en fou ca vaux la peine car The Ultimate Warrior as su captiver l'attention du public au plus haut degré et cela as pris combien d'années avant que le public accroche à un autre lutteur à ce point ben je dirais un bon 7 ans avec Stone Cold Steve Austin, je parle d'une foule qui part en délire dès la rentrée d'un lutteur aux abord du ring.
T'aurais dû le commander via Amazon.ca

Tu l'aurais probablement déjà..
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 10/04/2014, 15h59
Traditionneur
 
Qu'il soit cinglé ou pas ne change absolument rien à l'icône qu'il est devenu. Un personnage plus grand que nature qui a su électrisé les foules dans cette fiction qu'est la WWE.

Je pourrais vous nommer des dizaines de chanteurs ou d'acteurs qui sont limite "cinglés", mais ça ne leur empêchera pas de remporter des prix et des hommages sur le plan artistique.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 10/04/2014, 16h19
psykohurricane
 
J'ai toujours été un grand fan d'ultimate warrior et d'écrire qui aimait mieux sa carrière que sa famille est ne pas le connaitre. Aussi de le comparé a chris benoit ça prouve que tu n'était pas un fan ultimate warrior parce oui il avait c'est défaut comme tous le monde mais il était loin d'étre comme benoit qui pour luI sa carrière passait avant tous à comparé a warrior oú faisait toujours passer sa famille en premier. J'étais fier de voir warrior finalement avoir sa place de le hall of fame et de pouvoir règler ses problèmes avec les individus qui était en chicane. Warrior était une grand star qui mérite autant de respect que macho man ou hulk hogan et personnellement je trouve que ton opinion manque de respect envers lui. Si tu veux vraiment connaitre quelle genre d'homme warrior était , écoute le podcast de court bauer et john pollock sur la chaine mlw ou sur le site du fight network.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 10/04/2014, 16h29
Carcajou3
 
Pensez-vous sérieusement que Ric Flair est une personne plus équilibré que l´Ultimate Warrior? Je suis pas certain de ça! J´ai pris comme exemple Ric Flair mais j´aurais pu nommer une dizaine d´autres anciens lutteurs.

L´Ultimate Warrior était un des mes héros d´enfance je vais pas cracher sur le personnage. C´est sur que le personnalité de Jim ''Warrior'' Hellwig est plutôt étrange. Quand j´ai vu la vidéo du discours du Warrior à l´Université du Connecticut sa m´a profondément attristé de voir ça, c´est impossible de le défendre!

Dans ma mémoire je vais garder les bons souvenirs de l´Ultimate Warrior c´est préférable comme ça!

Est-ce que le DVD The Self-Destruction of the Ultimate Warrior était nécessairement un bon coup de la WWE? Personnellement, je pense que cela n´a rien apporté. Se n´était qu´un défoulement de la part de la WWE sur un des ses anciennes vedettes. Imaginer si la WWE avait fait un DVD sur HBK qui nous raconte tous ses frasques avant qu´il devienne un Born Again. Étant un admirateur du Warrior je tenait pas à le voir ce faire démolir dans un DVD.
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 10/04/2014, 16h31
The Game
 
Citation:
Envoyé par Carcajou3 Voir le message
Pensez-vous sérieusement que Ric Flair est une personne plus équilibré que l´Ultimate Warrior? Je suis pas certain de ça! J´ai pris comme exemple Ric Flair mais j´aurais pu nommer une dizaine d´autres anciens lutteurs.

L´Ultimate Warrior était un des mes héros d´enfance je vais pas cracher sur le personnage. C´est sur que le personnalité de Jim ''Warrior'' Hellwig est plutôt étrange. Quand j´ai vu la vidéo du discours du Warrior à l´Université du Connecticut sa m´a profondément attristé de voir ça, c´est impossible de le défendre!

Dans ma mémoire je vais garder les bons souvenirs de l´Ultimate Warrior c´est préférable comme ça!

Est-ce que le DVD The Self-Destruction of the Ultimate Warrior était nécessairement un bon coup de la WWE? Personnellement, je pense que cela n´a rien apporté. Se n´était qu´un défoulement de la part de la WWE sur un des ses anciennes vedettes. Imaginer si la WWE avait fait un DVD sur HBK qui nous raconte tous ses frasques avant qu´il devienne un Born Again. Étant un admirateur du Warrior je tenait pas à le voir ce faire démolir dans un DVD.
Message of the year!!

Vraiment.. tu as entièrement raison!!
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 10/04/2014, 16h36
EdgeRulz
 
Le DVD anti-Warrior si je me souviens bien, était dû au fait que ce dernier avait refusé une sorte d'entente avec la compagnie et... cela tenait aussi de la mauvaise attitude qui fut ressentie à son égard.

Donc généralement ouais, ce catcheur avait son lot de défauts, décrit notamment comme "stiff" (il aurait mit fin à la carrière de Bruce Prichard) ou "non-sécurisant" mais je l'ai toujours vu comme une preuve ultime qu'on n'a pas besoin de convenir aux attentes de la IWC pour être un dieu.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 10/04/2014, 16h37
Smart Al
 
Effectivement, Ric Flair est un pur déséquilibré dans bien des aspects.

Si la WWE le voulait, elle pourrait sortir un DVD du même genre sur lui. Ses frasques amoureuses et judiciaires sont nombreuses.

Sauf que tout comme The Ultimate Warrior, Flair a conquis les fans. Son immense talent et son grand charisme ont fait oublier le reste.

Dernière modification par Smart Al ; 10/04/2014 à 17h25.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 10/04/2014, 16h45
Bundy Bundy
 
Ils n'ont pas su se faire une porte de sortie comme Rock ou Austin. Hogan parle de lutter à nouveau ; à force de leur dire qu'ils sont extraordinaires, ils ont fini par croire que c'était vrai.
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 10/04/2014, 16h46
EdgeRulz
 
Je considère que Flair et le guerriers sont sur des palliers différents. les soucis engendrés avec Flair n'ont pas nécessairement en rapport avec la lutte, contrairement au Warrior. Il parait que Ric a toujours été en bon termes avec Vince (et on peut pas en dire autant de Jim).

Concernant "ses frasques amoureuses", ils n'ont qu'à le faire participer à Total Divas, cette émission est faite pour ça.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h53.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,17716 seconds with 9 queries