FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Review des Meltzer Five Stars (P4) : Misawaaaaaaa
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 09/12/2020, 22h38
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Review des Meltzer Five Stars (P4) : Misawaaaaaaa


La quête de regarder les combats les mieux notés de M. Meltzer se continue et cette fois, BEAUCOUP DE MISAWA et l'arrivée de combats de la WWF dans le classement!

Shawn Michaels vs Razor Ramon, Ladder Match, WWF, Wrestlemania X, 20 mars 1994


Premier combat de la WWF pour les Meltzer Five Stars et ça va peut-être vous surprendre, mais je n’ai jamais vu ce combat devenu pourtant légendaire. Considérant le niveau in ring de Michaels à l’époque et considérant qu’on est au peak des meilleurs moments de RR, je m’attends à tout un match.

Si comme moi vous êtes en retard sur ce splendide Ladder Match, je vous suggère vivement de le regarder. Alors que les Ladder Match ont énormément évolué et que les spots sont devenus complètement dingues, celui-là n’a pratiquement pas pris une ride! Les spots sont plus simples, mais sont également plus réalistes. Ce que j’aime surtout c’est que c’est un Ladder Match intégré à un combat de lutte et non le contraire, donc ce n’est pas un simple enchaînement de spots mais un combat logique. Le combat est hyper fluide, sans temps mort, parce que justement RR et HBK ne font pas que se placer pour le prochain hot spot. Shawn Michaels est absolument sensationnel, autant pour ses offensives très innovantes que pour son selling incroyable lors des bumps. Honnêtement, j’y ai pris un plaisir que je ne m’attendais, absolument pas. Ramon fait tomber HBK dans les cordes et ce dernier s’accroche la jambe dans les cordes, RR lui monte l’échelle et attrape les ceintures juste au moment où Michaels allait s’en sortir pour la victoire!


Note : ****, quel beau match, bien ficelé et bien rythmé.

Wild Pegasus vs The Great Sasuke, NJPW Super J Cup, 16 avril 1994




La finale du Super J Cup permettra certainement de cimenter Chris Benoit comme un des meilleurs du monde et lui ouvrira la porte d’une belle carrière à la WCW par la suite. Après s’être fait un chemin à travers un tournoi comportant des légendes juniors, Benoit se rend en finale contre un Sasuke complètement en feu qui a sorti Jushin Liger du tournoi. De mémoire, ce combat était fantastique, mais il est bien loin dans ma mémoire, bien hâte de revoir la chose.

Si vous n’avez jamais regardé le show du Super J Cup de 1994, qui est sa commémoration, je vous le suggère VIVEMENT, parce que c’est dans l’ensemble, un de mes shows de lutte préféré, et ça donne beaucoup de respect à Sasuke et Benoit qui ont lutté trois fois dans la même soirée et ont clôturé avec une performance de la sorte. Au niveau des prises, comparé à un gala indy aujourd’hui, peut-être que certains trouveront que ce n’est pas impressionnant, mais j’ai trouvé que le combat transportait beaucoup d’émotions et que les styles de Benoit et Sasuke sont simplement parfaits en synergie. J’adore Sasuke ici, parce que ses offensives sont toujours jolies à regarder, mais sa SUPLEX à Benoit à l’extérieur du ring et son MISSILE DROPKICK à l’extérieur (Ce que je n’avais jamais vu avant) était parfait pour causer une éruption dans l’aréna. Le point faible du combat et il me semble majeur avec du recul, le crescendo est très bien monté, mais la fin, qui est un TOP ROPE GUTWRENCH SUPLEX de Benoit arrive tout simplement de nulle part et n’est pas digne de la beauté de ce combat, pour moi c’est un sérieux point noir d’une magnifique combat.


Note : ****, magnifique combat, mais au moment où on pense qu’on aura le super moment du climax, ça se termine de façon très abrupte.


Owen Hart vs Bret Hart, Steel Cage Match, WWF, Summerslam, 29 août 1994


La rivalité entre les deux frères a lentement démarré en 1993, avec des interventions râtés de Owen, qui ont mené au Royal Rumble 1994 à un heel turn complet d’Owen après avoir attaqué son frère alors que les deux frères ont échoué de prendre les titres par équipe aux Quebecers. Tout a été fait pour monter Owen Hart comme le mouton noir et la tension a été au maximum quand après avoir battu Bret à Wrestlemania, ce dernier a vaincu Yokozuna pour devenir champion du monde. Après des mois d’attente, le tout allait se régler officiellement dans une bonne vieille cage et je vous le dis, ce combat en cage vaut le détour.


Ne vous trompez pas, je considère que ce combat est excellent et dans tous les cage matchs disponibles il est clairement dans les incontournables. Le combat raconte une belle histoire, avec plusieurs beaux spots. Sauf que, j’ai trouvé que c’était un peu ennuyeux et que les séquences d’évasion étaient simplement trop nombreuses et trop lentes. Le combat a une magnifique SUPERPLEX du top de qui aurait dû être le dernier spot, mais on se permet d’autres séquences d’évasion ensuite et ça m’a sorti un peu de l’expérience. C’est techniquement impeccable, mais niveau émotion, j’ai vu mieux. Niveau psychologie, logique aussi des choses, j’ai trouvé que c’était merveilleux, avec Bret et Owen qui se battent seulement pour savoir qui est le meilleur, pas pour tuer l’autre, donc le fait de toujours vouloir sortir de la cage est très logique. De mon côté, j’ai trouvé ça cependant pas très palpitant.


Note : Vous allez peut-être me détester, mais je trouve que ce combat est pas mal et logique, mais pas du tout plaisant à regarder. Les spots sont sans faille, mais l’émotion et l’excitation n’y était pas. ***¼

Triple Crown Championship, Mitsuharu Misawa (C) vs Toshiaki Kawada, AJPW Power Series 1994 – Tag 16, 4 juin 1994



Alors voilà, le premier Misawa vs Kawada de la liste, considéré comme une des plus grandes (Sinon la) plus grande rivalité de l’histoire du Puro et qui a percé les années 90 de la AJPW. J’ai vu beaucoup de commentaires disant que ce combat serait possiblement, le meilleur de l’histoire de la lutte, donc j’ai de quoi avoir des attentes. Évidemment, j’adore Misawa et Kawada et de mémoires, les deux se sont toujours parfaitement comblés au niveau du style et de l’intensité.

C’est définitivement un match d’exception et je pense que toute personne qui apprécie la lutte pour la qualité des combats a dans ce combat une petite pépitte à découvrir. Ce n’est définitivement pas le combat qui démarre avec le plus d’intensité, malgré le fait que la foule mange dans la main des deux lutteurs pour tous leurs spots. Misawa en fait trop au début du combat et Kawada prend l’avantage en utilisait son good ol striking de Demi-Dieu, mais s’enflamme et Misawa en profite pour tenter de neutraliser Kawada en limitant l’utilisation de sa jambe. Le travail sur la jambe de Kawada n’est pas la partie la plus intéressante du combat, mais elle permet de ralentir le rythme pour préparer la deuxième phase du combat, qui a l’air d’un climax de film qui dure 15 minutes. Tous les spots ont l’air de terminer le combat et parfois, je trouve que c’est de la surenchère, mais j’ai trouvé les spots tout à fait parfaits et précis dans ce combat. Kawada reprend peu à peu l’avantage en montrant tout son cœur au ventre, mais Misawa parvient toujours à s’en sortir. Kawada semble vers la fin du combat, plus vouloir faire mal à Misawa que de le battre et ce dernier profite d’un Kawada frustré et un peu insouciant avec ses kicks, pour sortir les FOREARM SMASH les plus stiffs que j’ai vus de ma vie avant de terminer le combat avec ____. J’ai adoré l’histoire de ce combat et j’ai trouvé le combat sans bavure au niveau de l’exécution. Le premier quinze minutes aurait pu montrer plus d’intensité, mais forcé d’admettre que la deuxième partie du combat est un bonbon.


Note : ****½ pour ce fabuleux combat, tellement excitant et tellement bien mené avec deux performances absolument exceptionnelles à la clé

Hair vs Hair Match
Octagon et El Hijo Del Santo vs Eddie Guerrero et Art Barr, AAA,



Avant Los Guerreros, Eddie Guerrero avait certainement avec Art Barr, formée une des grandes équipes heel de tricheurs de l’histoire de la Lucha. Barr et Eddie étaient une équipe qui se complètait parfaitement. Art Barr demeure aujourd’hui, un des grands potentiels non exploité de l’histoire de la lutte, dont les démons l’auront tristement coûlé alors que sa carrière aurait pu décoller avec l’arrivée de l’Attitude Era. Octagon était un populaire lutteur Mexicain dont la gimmick était clairement pour copier celle du Great Sasuke au Japon. Talentueux, agile et technique, il se débrouillait très bien dans le ring. Finalement El Hijo Del Santo, fils du légendaire El Santo était un bien meilleur lutteur que son père et une tête de figure importante de laLucha des années 90. Fluide et technique sont les premières impressions que j’ai eu de lui, très charismatique également, sa carrière demeure cependant un peu plombé par son attitude un peu merdique. Ce combat est considéré comme un des grands de Lucha de l’histoire et je suis donc bien excité à l’idée de voir le tout!

C’est un combat bourré d’émotions c’est absolument certain, la foule est 100% investit, parce qu’autant Octagon et Santo sont populaires, autant Eddie et Barr sont détestés à un point presque inquiétant! C’est 2/3 Falls également comme beaucoup de matchs de Lucha et on doit faire le pin ou faire abandonner les deux membres de l’équipe pour remporter la manche. D’un côté, je comprends que beaucoup de gens soient confus ou n’apprécie pas du tout ce genre de lutte, je pense qu’on doit en regarde pour s’y accoutumer. À mon avis, dans certains cas, un 2/3 Falls permet d’aller un maximum d’émotion et de tension et je dois dire qu’ici, c’est pas mal le cas. Le fait qu’à un moment dans le combat, alors que les Los Gringos ont déjà remporté la première manche, Santo reçoit le pin et Octagon doit tout seul gagner à lui-même le combat en faisant le pin sur Barr et en faisant abandonner Eddie, donne un élan d’émotion magnifique à ce combat. Le tout se conclut en une confrontation entre Santo et Guerrero pour le pin ultime avec Santo qui surprend Eddie avec un ROLLING CRADLE pour la victoire. Niveau lutte, c’est du bon niveau, mais je ne dirais pas que c’est très propre comme combat. Beaucoup de spots sont un peu bizarrement rendus, quelques botchs ici et là et certains problèmes de selling. Mais l’émotion du combat vaut définitivement quelques erreurs dans le combat.


Note : ***¾, j’ai bien aimé l’émotion et la structure du combat. Peut-être pas la plus grande lutte, mais une sacrée performance de tout le monde. Pour vous initier à la Lucha, ça peut être un bon départ!

AJPW Tag Team Championship – 4 mars 1995 – AJPW
Mitsuharu Misawa et Kenta Kobashi © vs Steve Williams et Johnny Ace



Oh que ça va être intéressant! J’ignorais que Johnny Ace alias John Laurinatis avait fait les frais d’un combat cinq étoiles, mais je m’attends à quelque chose de super intense, avec Steve Williams pour jouer le power house contre les chéris de la foule!

C’est vous vous le doutez bien, un excellent combat par équipe, par contre ce combat n’est pas sans défauts. D’abord, il est long, mais pas particulièrement bien remplit dans son milieu. Ensuite, Kobashi ne fait vraiment, mais vraiment pas grandes choses avant le dernier 10 minutes du combat et il se retrouve plus souvent qu’autrement à juste en prendre plein la gueule pour que Misawa sauve la mise. D’un côté, Misawa est le top du roster et le gars le plus over, mais quand même, Kobashi aurait pu en faire simplement plus. Ensuite, le combat commence avec énormément d’émotions, surtout de Williams, qui vole la vedette, mais cette intensité se dissipe très rapidement pour ne revenir que dans le climax. La vedette de ce combat est sans aucun doute Steve Williams. Bon, pas son meilleur match, mais niveau personnage et psychologie, on peut pas vraiment demander mieux. Williams a l’air de vouloir bouffer tout le monde, tout ce qu’il veut, c’est défoncer Misawa et montrer sa dominance. Ses expressions et son intensité sont remarquables, mais le meilleur moment pour moi est celui ou il se prend un bump et se blesse kayfabe la jambe. Williams devient inutile pour le reste du combat et doit laisser Ace faire tout le travail et chacune de ses interventions résulte dans un DROPKICK dans la jambe de Kobashi où Misawa. Finalement, sentant qu’il ne peut plus rien donner, Williams fait un DIVE de la troisième corde sur Misawa pour laisser Ace avec Kobashi et ce dernier va terminer le combat avec un TOP ROPE LEGDROP derrière la tête de Ace.


Note : Comme j’ai dit, beaucoup de défauts dans la construction, mais la psychologie, surtout de Dr. Death est magique. Y’a quelques gros spots, mais je ne considère absolument pas ce combat comme un incontournable ni un excellent match. Un très bon match, qui aurait pu être bien plus magique avec plus de spots, plus de Kobashi et un milieu de combat plus rythmé. ***½

Champion Carnival Finale, 15 avril 1995
Mitsuharu Misawa vs Akira Taue




Le seul combat solo de Taue que Meltzer a nôté cinq étoiles, considérant que Misawa est clairement dans une ligue à part durant cette période, je m’attends à du grand art! Le Story est pas mal, Taue qui a toujours un peu été dans l’ombre du big three se rend en finale en battant Kobashi ET Kawada, ce qui lui donne un momentum gigantesque et assez pour que les gens se disent qu’une victoire sur Misawa est possible. Taue veut donc finalement avoir sa place au top et son match nul contre Misawa trois jours plus tôt, le laisse espérer de grandes choses!

Je n’ai jamais tant tenu Akira Taue comme faisant partie de l’élite, mais forcé d’admettre avec ce combat qu’il en avait pas mal derrière la cravate! Faut dire aussi, que la construction du combat est magnifique et que Misawa fait un travail de selling absolument hors pair. Taue paraît davantage bad ass que Misawa et ce dernier doit s’en tenir à ses derniers retranchements pour compétitioner avec un Taue prêt à tout! Taue va même jusqu’à attaquer les yeux de Misawa pour prendre l’avantage, ce que la foule évidemment déteste, mais c’est en même temps ce qui va causer la perte de Taue, car en revenant toujours aux yeux pour attaquer l’Ace, ce dernier va voir le coup venir et préparer une furie D’ELBOW SMASH plus stiffs les uns que les autres. Ce que j’adore, c’est le comeback monstrueux de Misawa qui finalement prend un peu l’avantage avec une foule en feu et un selling impeccable de Taue qui se voit complètement dépassé par les offensives de son adversaire qui va terminer le tout avec deux TIGER SUPLEX pour la victoire.


Note : ****¼, tellement d’ambiance et une belle psychologie, vraiment un combat à voir. Peut-être pas de la qualité d’un Misawa vs Kawada niveau intensité, mais c’est une démonstration de lutte intelligente et élégante.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 12/12/2020, 11h54
Sandman
 
Bret vs Owen est un bon match bien rythmé et athlétique mais pour quelque chose qui était hypé comme personnel, je n'ai pas sentit ça par leurs actions. C'était plus tenter de sortir de la cage à tout prix plutôt que tenter de régler le compte de l'adversaire à tout prix.

Sur papier, deux frères qui cherche à régler leur compte dans une cage fait du sens. Mais dans l'execution, ce n'était pas au mieux. La stipulation de gagner en sortant de la cage a privé Bret et Owen de faire de ce combat le règlement de compte que le match promettait. C'est pourquoi pour un bon 15 minutes le match était composé de constante tentatives de sorties de la cage pour ce faire bloquer et ramener dans le ring. Et aucune de ses séquences était vraiment différentes pour faire avancer l'histoire.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 05h14.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,14801 seconds with 8 queries