FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://lutte.fnnation.com
Page d'accueil Les dernières nouvelles du monde de la lutte Chroniques de lutte Forum de discussions sur la lutte Fnlutte.com, en ligne depuis le 1er novembre 2001
Précédent   FNFORUM | Section nouvelles | Nouvelles et rumeurs | Cartes et résultats
S'inscrire FAQ Membres Marquer les forums comme lus


Résultats - RAW du 23 mars 2020
Section: Résultats


 
 
Options
  #1  
Vieux 24/03/2020, 03h12
RAW Résultats - RAW du 23 mars 2020
Nouvelle publiée par Ralgrad


Cette semaine encore, RAW est en direct du Performance Center d'Orlando (Florida). Le site officiel de la WWE indique les présences de Brock Lesnar, Drew McIntyre et Randy Orton. À voir comment l'épisode sera meublé autour de ces participations.



Le show démarre avec Paul Heyman sur le grand écran qui se présente et nous dit que Brock Lesnar est la plus grosse star dominante sur les presque 20 dernières années. Heyman nous liste certaines des victimes de la Bête et rappelle que personne n'a été aussi dominant que Brock Lesnar.

Drew McIntyre a également le droit d'apparaitre sur le grand écran et semble plutôt d'accord avec Paul Heyman, mais indique que son client ne l'a jamais affronté et lui a montré il y a deux semaines que ce qu'il s'est passé au Royal Rumble n'était pas un coup de chance. L'écossais termine en disant qu'il va aller chercher le titre à WrestleMania.

Paul Heyman est enfin là avec Brock Lesnar. Il déclare qu'on vit à une époque incertaine et que tout ce qu'on a besoin actuellement, c'est des certitudes. Il est là pour nous l'offrir en la personne de Brock Lesnar, car Drew McIntyre peut faire ce qu'il veut, il peut s'entrainer autant de fois qu'il le souhaite, aller à la salle de sport, s'entrainer avec des gars qui font du MMA, mais il ne pourra pas battre Brock Lesnar. Pas à cet unique et extraordinaire édition de WrestleMania. McIntyre peut se mettre à genoux et prier, Dieu ne fera que lui donner le signal, lui rappeler qu'il est en danger. La prochaine fois qu'il priera, Brock Lesnar viendra de lui-même pour l'achever rapidement et sans douleur.

Paul Heyman dit que Drew McIntyre est un homme, il va faire le main-event de WrestleMania uniquement parce qu'il sera opposé à Brock Lesnar. Il prévient, à WrestleMania, il sera juste une nouvelle p*** qui a essayé mais qui s'est fait défoncé par le plus grand champion qui ait jamais posé un pied sur un ring de la WWE : Brock Lesnar.

La WWE propose cette fois-ci un match datant de 2015, jugé comme l'un des meilleurs de l'histoire du Royal Rumble, attention au spoiler (oui, je vois certains se plaindre depuis leur écran).

Championnat de la WWE
Brock Lesnar (c) bat John Cena et Seth Rollins


On revient au direct, on est cette fois-ci en compagnie d'AJ Styles et des OC (drôle de nom).
AJ Styles dit que c'est officiel, lui et l'Undertaker vont s'affronter. Il s'en fout que le match ait lieu le samedi ou dimanche, mais que ce n'est pas le cas de son adversaire, qui devra demander l'autorisation de sa femme pour venir. Comme la semaine dernière, quand il s'est ramené avec ce gros pantalon que portent les femmes enceintes. AJ Styles continue en disant que l'Undertaker était la version gothique du Tiger King. Il propose même aux fans (qui sont chez eux donc) de voir l'image sur Twitter. Qui est cet homme, demande Styles. Il ne contrôle plus rien, depuis qu'il a perdu contre Brock Lesnar, qu'il a perdu son invincibilité à WrestleMania, il n'est plus le même. Il veut le battre, mais a l'impression que McCool a déjà enlevé le peu d'âme qui restait à l'Undertaker. Qui est cet homme, où est parti l'Undertaker ? Styles continue son monologue en déclarant qu'il ne veut pas affronter Mark Calaway (le vrai nom de l'Undertaker), il veut le Deadman. Styles indique qu'il va nous offrir ce qu'il veut, il va ramener le Deadman dans un match qu'il appréciera, un Boneyard Match. Quand ce sera fini, il saura où enterrer l'Undertaker.

Zelina Vega est avec Angel Garza et Andrade, le trio est interviewé par Charly Caruso. Elle rappelle qu'ils auront un match de championnat à WrestleMania et qu'ils seront en action ce soir dans ce qui sera un match de préparation, à eux de montrer qu'ils sont l'équipe la plus impressionnante à la WWE et bientôt, la plus triomphante. Vega ajoute qu'après WrestleMania, les Street Profits ne danseront plus avec leur ceintures. Andrade déclare ensuite qu'ils veulent les titres, Garza ajoute qu'ils savent ce qu'ils veulent

Angel Garza & Andrade battent Cedric Alexander & Ricochet : Avant même que Cedric Alexander ne fasse son entrée, les deux mexicains ont tenté d'attaquer Ricochet, mais sans succès. Pendant le match, les Street Profits sont arrivés pour commenter aux côtés de Tom Phillips et Byron Saxton. La fin du match voit Andrade sécher Alexander avec un gros coup de coude pour la victoire.

Les Street Profits montent sur le ring, ont une altercation avec les vainqueurs du match et on continue le show, puisque les champions ont également un match test pour préparer WrestleMania 36.

The Street Profits battent Brendan Vink & Shane Thorne : Match rapide qui voit les champions se débarrasser sans trop de problème des deux jobbers. Le final du match voit Dawkins appliqué un Spinning Punch sur son adversaire qui était dans le coin du ring, un Spinebuster et un Frog Splash de Montez Ford.

On a cette fois droit à une interview de Shayna Baszler qui est sur le ring. Charly Caruso lui pose une question mais n'obtient aucune réponse de la part de l'ancienne championne de la NXT. Après quelques seconde, elle voit que Caruso semble nerveuse et lui demande si elle croit qu'elle va pas se faire morde. Baszler indique que Becky Lynch doit s'attendre à perdre le titre, elle aime détruire et gagner le titre détruira Lynch, l'équation est simple. Depuis le début, elle a montré à tout le monde qui elle est... mais elle se fait attaquer par l'irlandaise, qui stoppe donc cette interview.

Aleister Black bat Leonn Ruff : Match expédié par la Black Mass qui met K-O le jobber.

Kevin Owens est présent et appelle Seth Rollins, rappelant qu'il était là lundi dernier mais que lui, n'était nulle part. Il a entendu que Rollins serait possiblement présent ce soir, donc s'il a un truc à dire, c'est le moment. Seth Rollins se pointe justement. Le Monday Night Messiah indique qu'il a quelques question, est-ce-que le fait de s'affronter au Performance Center va lui donner un quelconque avantage ? Il rappelle que oui, il ne s'est jamais entraîné ici, contrairement à Owens, mais c'est uniquement parce que le Performance Center n'existait pas en son temps, il s'est entrainé comme à l'ancienne en y mettant tout ce qu'il avait. Pour son premier jour à la WWE, il se souvient marcher dans un entrepôt abandonné, on lui disait d'oublier tout ce qu'il avait accompli avant
d'arriver à la WWE, que c'était un nouveau départ. Toute sa carrière pré-WWE s'est comme envolée dans une fumée. Owens ne comprendra jamais ce sacrifice. Il a dû redémarrer une carrière, souffrir encore, pour que des gens comme Owens aient une chance d'aller s'entrainer dans ce bâtiment. Il a changé le business et essaye de faire la même chose à RAW. Il ne sait pas si c'est l'égo d'Owens qui bloque celui-ci, mais il refuse de l'admettre. Sans lui, le Performance Center n'existe pas, ni NXT, pas de Gargano, Ciampa, de Women's Revolution, de TakeOver, tous ceux qui ont posé le pied dans ce centre le lui doivent. Plus important, sans Seth Rollins, Kevin Owens n'existe pas.

Le canadien veut l'arrêter, mais Rollins lui dit de le laisser finir. Il veut lui poser une deuxième question : pourquoi choisir WrestleMania pour prouver quelque chose ? Est-ce-qu'il se rappelle de son bilan au plus gros show de l'année (il parle de lui là) ? Il a gagné le titre intercontinental (2018), le titre universel (2019), a battu Triple H (2017), a utilisé sa mallette du Money In The Bank avec succès (2015) ; il a plus de moment qu'il ne pourrait le compter. Kevin Owens n'en a aucun, rien. Où était-il l'an dernier ? Nulle part, il n'était pas assez bon pour y figurer. Il ne peut gagner à WrestleMania car quand (là il parle de lui encore) il est sous la pression de l'évènement, il devient un Dieu du ring.

Après cette superbe promo de Seth Rollins, la WWE diffuse un match de WrestleMania, prometteur mais trop décevant, il a eu lieu en 2018.

Championnat Féminin de SmackDown
Charlotte Flair (c) bat Asuka


Charlotte Flair est interviewée à propos du match qui vient d'être diffusée, elle déclaré qu'il est inspirant. Elle a brisé la série d'invincibilité d'Asuka à ce moment-là, elle comprend que Rhea Ripley sera excitée à l'idée de défendre son titre à WrestleMania, mais quand il s'agit d'écrire l'histoire, personne ne lui arrive à la cheville. À cette 36e édition, elle sera la première femme à remporter la ceinture féminine de la NXT et si Ripley veut quelques leçons d'histoire, qu'elle regarde les matchs qui ont fait l'héritage de sa challenger.



Randy Orton est là ce soir pour clarifier les choses qu'il a pu faire et dire. Il déclare que ce qu'il a fait venait du cœur, mais ça a été mal pris par les gens. Il est là pour répondre à Edge, mais il doit d'abord vider son sac. Il déclare avoir menti à Beth Phoenix, que son mari n'est pas un amoureux du public, mais un gars qui ne pense qu'à son égo. La semaine dernière, il a dit qu'il avait eu une opportunité grâce à son nom de famille (en gros, il s'est fait pistonner) et c'est vrai, mais cela ne lui a pas garanti une carrière de type Hall of Famer. Un an seulement après ses débuts, il a remporté le titre intercontinental, puis peu après le titre mondial. Est-ce-que ces titres lui étaient offerts ? Edge a beau dire que Mick Foley leur a donné le flambeau, mais non, il a pris ce flambeau, il ne l'a pas reçu. Il est passé de lutteur de 3e génération à l'homme qui a fait du RKO les trois lettres les plus dangereuses de l'histoire du divertissement sportif et tout ça parce que lui a eu le cran de se bouger. Ils ont peut-être une définition différent du mot, parce que pour Orton, le cran ce n'est pas de rester sur son canapé pendant 9 ans à ce demander "et si ?". Pour lui, le cran c'est la longévité dans une industrie qui n'en a que très peu. Quand il regarde autour de lui, dans le vestiaire, il ne voit personne qui n'a accompli ne serait-ce qu'une partie de ce qu'il a réalisé. Personne n'a autant de cran que lui, personne, pas même Edge. Tout ce qu'il a fait et dit, il l'a fait parce qu'il aime Edge, sa famille et ses filles. Il a renvoyé leur papa à la maison. Maintenant, Edge veut l'affronter dans un Last Man Standing Match à WrestleMania, Edge veut écrire l'histoire, mais finalement c'est lui qui écrira le dernier chapitre et le finir.

Randy Orton accepte le match, le show s'arrête sur un gros plan de la Vipère.



Dernière modification par Maximo ; 24/03/2020 à 09h40.
 


Dernières nouvelles, rumeurs et résultats
Annonces Google
Navigation Rapide
  Fnlutte.com > Section nouvelles > Nouvelles et rumeurs > Cartes et résultats

Outils de la discussion


FNLUTTE est un site indépendant qui vous offre, depuis novembre 2001, des nouvelles, des opinions et des discussions sur le monde de la lutte professionnelle. Nous ne sommes pas associés, affiliés ou liés d'aucune façon avec la World Wrestling Entertainment (WWE), la Total Nonstop Action Wrestling (TNA), ou autre fédérations de lutte/catch/wrestling.


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 01h23.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,05877 seconds with 8 queries