FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Fnlutte était au wXw 16 Carat Gold 2020
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Maximo, publiée 09/03/2020, 23h06
Avatar de Maximo
Maximo Maximo est déconnecté
 

Fnlutte était au wXw 16 Carat Gold 2020





Ce weekend, la wXw organisait son plus gros événement de l’année avec le tournoi 16 Carat Gold qui s’est tenu comme d’habitude sur trois jours. Il s’agit vraiment du plus gros événement européen en matière de lutte avec pour l’occasion la venue de catcheurs internationaux en masse venant profiter de l’assurance de pouvoir travailler trois jours de suite devant un public nombreux.

En août 2019, avec Alex styles et Johnny B. Brand, on se chauffe à prendre nos places et réaliser notre premier weekend de lutteur européen alors que le programme n'était pas encore annoncés.

Cette chronique a pour but de raconter notre expérience lutte du weekend et ne rentrera pas du tout en détails sur le contenu des shows. Tout cela est d’ailleurs retrouvable en section Résultat.



Vendredi 6 mars 2020

En réalité il faut plutôt remonter au lundi 2 mars. Pour une raison indépendante de sa volonté, Johnny B. Brand est malheureusement contraint de renoncer au weekend. Au même moment le coronavirus fait la une un peu partout et la voiture censée nous amener jusqu’à Oberhausen apparaît en fin de vie. Face à tous ces événements, la volonté commence sérieusement à vaciller d’autant que la carte des shows de la wXw ne vend pas autant de rêve qu’espéré. Finalement la décision est prise de quand même y aller à deux même si le sentiment que le karma n’est pas avec nous.

Vendredi matin en route du coup vers Oberhausen -où plus précisément Müllheim an der Rhur où se trouve notre airbnb-, nous faisons donc 5h30 de voiture de la région parisienne vers Oberhausen en passant par la Belgique. Nous arrivons vers 16h dans la Ruhr, une région vraiment très proche de la frontière néerlandaise. Le temps de poser les affaires dans l’appart hyper propre et spacieux que l’on remonte en voiture pour faire les 20 minutes de trajet jusqu’à Oberhausen, ville ouvrière pas particulièrement charmante. Une rapide recherche Google la veille m’avait montré que dans cette ville, la principale attraction est de se balader dans les parcs publics longeant la Ruhr, un très grand centre commercial et aller à un point de vue en haut de la tour Gazomètre. Manque de bol celle-ci est en travaux de rénovation.

Le show de la Night 1 commence à 20h et les portes sont censées s’ouvrir à 18h00. On vise plutôt d’arriver devant la salle pour 18h30 ce qui s’avère une erreur vue que le public est déjà massivement en train d’attendre devant la Turbinenhalle. Malgré cette erreur stratégique, on parvient tout de même à se retrouver debout à quelques pas des escaliers métalliques, soit très proche de la rampe d’entrée. Le hasard fait que l’on se retrouve à côté du lutteur belge MBM avec qui nous allons finalement passer la soirée. Un autre groupe d’une petite dizaine de français se trouve également un peu plus loin.

Le show débute et l’on se satisfait plutôt de notre placement en regrettant cependant de régulièrement voir l’arbitre nous gâcher le champ de vision afin de pouvoir respecter les angles de caméra. La Night 1 se révèle plutôt sympa, même s’il était évident que le format de huit matchs 1 vs. 1 (sur une carte de 10 combats), ajouté au fait que cela n’est pas maintenant que les lutteurs doivent tout donner dans ce weekend, fait que les affrontements sont bons mais pas exceptionnels. Bandido est le lutteur le plus over du tournoi alors que personne ne comprend la présence du canadien Daniel Makabe au physique et niveau in-ring quelconque. Le fait de voir l’irlandais Scotty Davis en Dark Match et lui dans le Carat se révèle frustrant au final. Alors que la soirée se dirigeait vers un sentiment de bon mais sans plus, le Main Event pour le titre Tag entre les Pretty Bastards et les Jay-AA se révèlent particulièrement excellent. Le vétéran allemand Absolute Andy est poppé comme jamais par le public. Comme souvent lors du Carat, la wXw en profite alors pour faire un changement de titre qui fait exulter la foule.

Ce premier soir est également l’occasion de faire un point de comparaison entre les shows français que j’ai l’habitude de fréquenter et le A-Show de la wXw. Forcément l’affluence est bien différente. Il y avait 1400 personnes pour la Night 1, 2000 pour la Night 2 et dans les 1500 pour la Night 3. La principale découverte négative se trouve cependant une fois passé la vérification des tickets. Il se révèle ainsi obligatoire de payer 6 euros supplémentaires afin d’avoir droit à 6 coupons. Ceux-ci servent à payer la nourriture et les boissons dans le but de gagner un peu de temps aux caisses. Pour les personnes ne souhaitant cependant pas consommer, c’est cependant pour leur pomme vue que cet achat de 6 euros est obligatoire et non-remboursable. Cela fut au moins l’occasion de vérifier que les bretzels allemands sont vraiment à la hauteur de leur réputation.





Samedi 7 mars 2020

Il s’agit de notre journée la plus chargée et de ce que j’imagine ressemblant au Wrestlemania Weekend Indy avec pleins de shows en même temps. On se réveille ainsi sur les coups de 8h afin de retourner à Oberhausen, mais cette fois-ci pas pour la wXw mais pour la WrestkingKult qui a profité du moment pour tenir l’un de ses shows. Pour l’occasion celui-ci a été placé à 10h du matin, un horaire plus qu’inhabituel pour nous. La surprise est encore plus grande de voir que cela ne dérange pas non-plus le public allemand de prendre sa bière dès 10h. Là encore, 6 euros obligatoires mais cette fois-ci à payer à la sortie du show.

La salle est cette fois-ci plus intimiste. A la vue de notre planning du jour, on l’avait joué soft en prenant des places balcons faisant que l’on a vu tout le show sur un tabouret adossé à la rambarde. Le show s’est d’ailleurs avéré bien plus francophone que prévu. Si les présences de Tom LaRuffa, Tristan Archer et Durançon étaient connues, Christianium et le belge Mike D se sont également ajoutés. On voit cependant que le planning était serré. La première partie de show avant l’entracte de trois matchs est expédiée en … 30 minutes. La seconde durera elle 1h et se terminera avec un événement inattendu: Tom LaRuffa battant Absolute Andy pour le titre de la Kult dans un final malheureusement un peu botché. Archer -qui pendant le match nous avait repéré avec notre drapeau français et nous avait fait des gestes "amicaux" de heel- fait alors son retour. Aux côtés de Christianium et Durançon, ils ont formé un clan de français à la WrestlingKult et propose à LaRuffa de les rejoindre. Pour cela, il doit cependant se coucher et donner le titre à Archer. Après une longue période d’hésitation, LaRuffa le fait … et porte immédiatement un roll-up à Archer pour la victoire en trois secondes. Le show se termine sur un groupe de faces chassant les français.

Il est 12h10 et certains spectateurs se rendent au Turbinenhalle pour le show de la wXw Ambition, soit son tournoi strong style. Les deux salles sont littéralement distantes de 5 minutes à pied marqué par un McDo au milieu. De notre côté, on avait fait l’impasse sur ce show dont le format et les retours ne nous avait pas convaincu. La wXw avait cependant bien balisé sa journée de samedi. Après le show Ambition de 12h30, un nouvel event avait lieu à 15h et avait un thème original. La wXw a ainsi son Network et diffuse dessus plusieurs compagnies amies comme la Smash Wrestling (Canada), la BEW (UK), la Bodyslam (Danemark) où encore la CZW (USA). Ce show avait ainsi pour but de donner un match à chacune de ces promotions afin qu’elles y fassent un Showcase Match. Le concept s’avèrera sympa mais le niveau in-ring fluctuant entre le très bon (CZW), le bon (Smash) ou encore le bidon (BEW et Bodyslam). Au moins ici on ne nous demande pas de payer les 6 euros de boissons et nourritures. La seule fois du weekend.

On ressort ensuite de la salle pour attendre pour le show d’après. L’occasion de voir également que l’image de la rigueur allemande ne s’appliquait pas ici. Très clairement le but du jeu était de gruger le plus possible dans la foule afin de se rapprocher au maximum de la porte d'entrée. On parvient toutefois à avoir une bonne position ce qui fait que l’on se retrouve finalement tout proche du ring et cette fois-ci un peu plus sur le côté, débarrassé des mouvements de l’arbitre. MBM est toujours avec nous, rejoint pour ce show par son habituel coéquipier Ultima Sombra. L’event se révèle lui aussi très fluctuant avec un in-ring vraiment quelconque jusqu’au 2/3 du show. Alors que l’on est en train de se dire que le Carat c’est sympa mais pas ouf, Bandido et Mike Bailey sortent un match de fou furieux incroyable à vivre en live. Le match est tellement excellent que des pièces commencent à arriver sur le ring après le match. Bandido qui connait ce geste de remerciement au Mexique à l’air surpris de voir cela se dérouler en Allemagne. Bailey a lui l’air particulièrement choqué de se retrouver sous une pluie de pièces arrivant sur le ring. Clairement l’image à retenir du weekend. La soirée se terminera cependant avec un Main Event de 42 minutes voyant finalement David Starr devoir quitter la wXw pour toujours. Gros moment émotion pour celui qui fréquente la promotion allemande depuis 5 ans.





Dimanche 8 mars 2020

Journée beaucoup plus calme. Seuls deux shows sont prévus par la wXw ce jour-là, le premier commençant à 12h30. Il s’agissait pour celui-ci d’un show clairement accessoire qui on ne le savait pas à ce moment-là servait principalement à booker les lutteurs qui n’avaient pas de place sur la carte de la Night 3. On préfère cependant esquiver ce show pour arriver très tôt devant les portes, soit 3h avant le début de la soirée. Stratégie qui se mérite mais qui s’avère payante, on est littéralement le ventre collé contre l’apron du ring. Choix d’autant payant que cette place permet pour l’avant-show et à l’entracte de s’asseoir sur l’apron du ring et donc pouvoir reposer ses jambes.

Ce placement méritait d’autant plus le coup que le show de cette Night 3 fut une folie. La wXw a volontairement ou non fait que la tension et le in-ring est monté progressivement jusqu’à ce dimanche où tous les matchs ou presque furent bons. Les lutteurs semblaient vraiment être là pour prendre du plaisir à l’image du 3 vs. 3 Lucha Rules Match en co-Main Event qui était fou. Bandido cessera d’ailleurs son selling l’instant d’un instant afin de faire son geste de main pour un selfie improvisé avec Alex styles.

Le show se termine avec la victoire attendue mais redoutée de Cara Noir alors que le public était majoritairement pour Mike Bailey, tant bien même que le québécois montre des gestes de heel afin de faire en sorte de ne pas être trop babyface. Tout le monde quitte la salle vraiment ravie et de notre part on se promet d’être là en mars 2021. Pas moyen de rater ça une fois qu’on y a goûté.



Dernière modification par Maximo ; 10/03/2020 à 00h22.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 09/03/2020, 23h35
Nianing
 
Ce que je retiens de la chronique c'est que JBB a pas de couilles
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 09/03/2020, 23h39
Johnny B. Brand
 
Citation:
Envoyé par Nianing Voir le message
Ce que je retiens de la chronique c'est que JBB a pas de couilles
Parce que tu crois que je suis pas partie à cause de quoi au juste petite catin ?

Edit :
En attendant, super report Maximo. Je suis assez dégouté d'avoir loupé ça, car au delà du show, je pense que le road trip catchesque est une expérience assez folle. Mais je vous remercie toi et Alex de m'avoir bombardé de photos et vidéos du show, ce qui m'a permis de vivre ça un peu avec vous !

J'ai quand même une question. Est-ce que les shows qui entourent le Carat mérite d'être vu ? Nous devions faire le show de la Kult, et le Showcase du samedi. Donc, comme vous les avez vu, est-ce que c'est autant à voir que le Carat ? Ou l'année prochaine, vous ferez l'impasse sur ces shows pour vous concentrer sur le Carat ?

Dernière modification par Johnny B. Brand ; 09/03/2020 à 23h50.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 09/03/2020, 23h52
Nianing
 
Citation:
Envoyé par Johnny B. Brand Voir le message
Parce que tu crois que je suis pas partie à cause de quoi au juste petite catin ?
Trop impressionné par Maximo.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 10/03/2020, 00h09
Alex styles
 
Citation:
Envoyé par Johnny B. Brand Voir le message
Parce que tu crois que je suis pas partie à cause de quoi au juste petite catin ?

Edit :
En attendant, super report Maximo. Je suis assez dégouté d'avoir loupé ça, car au delà du show, je pense que le road trip catchesque est une expérience assez folle. Mais je vous remercie toi et Alex de m'avoir bombardé de photos et vidéos du show, ce qui m'a permis de vivre ça un peu avec vous !

J'ai quand même une question. Est-ce que les shows qui entourent le Carat mérite d'être vu ? Nous devions faire le show de la Kult, et le Showcase du samedi. Donc, comme vous les avez vu, est-ce que c'est autant à voir que le Carat ? Ou l'année prochaine, vous ferez l'impasse sur ces shows pour vous concentrer sur le Carat ?
Clairement, ça fait parti du folklore et participe à cette impression de WrestleMania Week-end. C'est à faire, même si le niveau était fluctuant pour ces show Satellites, y'avait cet aspect découverte, qui était franchement cool.

Ce qu'a réussi à faire la WXW, c'est quand même ouf. Grosse salle, gros moyens, j'ai vraiment eu cette impression de Big.

Y'a tt eu, de l'emotion, de la frustration, des matchs de oufs,. Cerise sur le gâteau, le niveau in ring est monté crescendo, au fur et à mesure des show et du tournoi.

Clairement, la réputation de Mania européen n'est pas galvaudé, tt proportions gardées hein.
Et on était aux Premières loges,

Dernière modification par Alex styles ; 10/03/2020 à 00h16.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 10/03/2020, 15h17
TriplA
 
Super compte-rendu, c'est vrai que ça donne envie d'aller au Carat de 2021.
J'avais beaucoup aimé cette salle du Turbinehall, elle n'est pas quelconque, elle donne un vrai cachet au shows
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 10/03/2020, 16h54
dapratinho
 
Super chronique...

Moi j ai deux petites questions :

- C est quoi la diff entre le carat et leur tournoi strong style ? Genre le format, les lutteurs, la finalite ?

- Ultima Sombra il avait son masque quand vous l'avez vu ?
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 10/03/2020, 19h25
Maximo
 
Citation:
Envoyé par dapratinho Voir le message
Super chronique...

Moi j ai deux petites questions :

- C est quoi la diff entre le carat et leur tournoi strong style ? Genre le format, les lutteurs, la finalite ?

- Ultima Sombra il avait son masque quand vous l'avez vu ?
Non Sombra n'avait pas son masque.

Ambition c'est un tournoi Strong Style/Grappler de 8 lutteurs qui dure 1h30. Les matchs sont courts (entre 5 et 10 minutes). Tu retrouves dedans des lutteurs qui sont dans le Carat et d'autres non.

Le Carat c'est le truc big qui dure sur 3 jours avec 16 mecs. Les deus sont indépendants.

Tiens d'ailleurs toi ça doit peut-être te parler, il y avait lors du show Showcase deux espagnols de la WhiteWolf, Rizo et Kaiden.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 10/03/2020, 19h34
dapratinho
 
Je sais juste qu ils sont dans deux equipes différentes a la TRIPLEW. Je crois que kaiden a été champion par équipe...

Alors t en as pense quoi de ultimatum sombra, grand ami de notre dieu Camus ?
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 10/03/2020, 23h16
Maximo
 
Sombra est cool, pas autant que Camus bien sur, il faut dire que la barre est haute
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 11/03/2020, 00h28
TheLegendReveur
 
Sympa la chronique !!!
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 11/03/2020, 09h27
dapratinho
 
Et les prix des places c est combien ?

Vous vous en êtes sortis à combien au global ?
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 11/03/2020, 10h12
Maximo
 
Citation:
Envoyé par dapratinho Voir le message
Et les prix des places c est combien ?

Vous vous en êtes sortis à combien au global ?
Le prix du pass pour les trois shows Carat debout c'était dans les 95€.
Les shows annexes -wXw ou WrestlingKult-, c'était de l'ordre de 27€/show.
Plus l'airbnb pour 3 nuits dans les 220€.

A ça tu rajoutes l'essence et la bouffe sur place, ça a dû nous faire dans les 300€, 350€ grand max.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 11/03/2020, 15h45
ludo1421
 
sympa mais y a rien comme photos ou videos, vous avez honte de vos tronches ?
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h50.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,07761 seconds with 8 queries