FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Uncensored 1996
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 02/03/2020, 17h11
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Uncensored 1996



WCW United States Championship
Konnan © vs Eddie Guerrero


Ah ben là, ça pourrait être bon, voir très bon! Guerrero et Konnan se connaissent bien dans le ring et Konnan, lutteur correct, peut donner quelque chose de très bien avec un lutteur du calibre de Guerrero.


Tout un opener pour débuter ce PPV. Honnêtement, Eddie Guerrero est tout bonnement sensationnel ici. Il a tellement d’énergie et tellement de fluidité, qu’il amène un lutteur surcoté comme Konnan a un de ses meilleurs combats sinon son meilleur combat à la WCW. Ça commence très technique et c’est très beau à voir aller, on tente des soumissions et des roulades vraiment biens. La foule s’en fout cependant un peu… Et puis Eddie décolle, sort des mouvements complètements dingues et quelques phases magiques. Après 10 minutes, Guerrero semble plus en forme que jamais et Konnan… Est complètement vidé. Eddie réussit à le faire bien paraître avec son selling, mais le pauvre Konnan devient extrêmement sloppy dans ses séquences et ne montre plus aucune intensité. Dommage donc, car on ne donne pas un combat aussi long à quelqu’un qui ne peut suivre le rythme. Eddie va envoyer Konnan dans les cordes, mais ce dernier ne va pas se baisser et la fourche d’Eddie va entrer en contact avec la tête de Konnan qui va immédiatement faire le pin pour la victoire.


Note : Vraiment un bon combat et la plus belle performance de Eddie en PPV depuis ses débuts à la WCW. Konnan a bien commencé et est devenu un boulet en fin de combat, mais il a eu ses moments. ***, bon opener.

Lord Steven Regal vs Belfast Bruiser


C’est de loin le combat dont j’ai le plus hâte sur cette carte, étant donné que J’ADORE les deux lutteurs présents. Mon amour pour Regal est connu, le mec donnait un bon combat contre n’importe qui, est une référence en technique, en brawling et en storytelling. Le Belfast Bruiser est ce bon vieux Fit Finlay, qui a débuté à la WCW dernièrement. Finlay attaquait simplement Regal pendant ses combats dans ce qui était selon la WCW, une rivalité non-terminée en Europe. En tous les cas, Finlay et Regal était des matchs parfaits parce qu’ils avaient des styles très ressemblants. Finlay était un excellent brawler, mais se débrouillait bien en technique et était avec Regal dans la catégorie que j’appelle ‘’Faire des petites choses’’ pour rendre le combat plus réaliste. Finlay aura une carrière correct de midcarder à la WCW avant de devenir Road Agent à la WWE pour s’occuper de la division féminine, pour ensuite effectuer un splendide retour par la suite.


Brutal et intense seraient les deux mots que j’utiliserais pour parler de ce beau petit combat, dont je m’étonne de ne jamais avoir entendu parler. Si Regal est comme à son habitude, absolument génial, c’est Finlay la vedette ici et pourquoi? Parce que chaque mouvement de Finlay ont l’air de faire mal, du simple punch à la corde à linge, Finlay a l’air de pouvoir terminer le combat avec chacune de ses offensives. Quand les mouvements de bases ont l’air de faire mal, vous savez que vous le faites drôlement bien. Finlay et Regal s’échangent des stiff strikes durant plus de dix minutes, sont techniques, mais simples, mais il y a une intensité que ne s’en va jamais de ce combat. Mon seul problème, c’est qu’on dirait que c’est un poil trop long, sinon, c’est presque une clinique de lutte de la part de deux incroyables talents du ring. Alors que Finlay et Regal se battent en bas du ring, Dave Taylor et Bobby Eaton interviennent tout bonnement comme ça et cause la disqualification de Regan dans un combat qui était sinon, vraiment génial.

Note : ***½, ça aurait pu valoir plus MAIS, un peu trop long vers la fin et aussi, quelle fin de merde pour ce combat qui avait vraiment une atmosphère spéciale.

Colonel Robert Parker vs Madusa

Madusa est revenu à la WCW après avoir fait un méga tapage, elle qui était championne féminine à la WWF et qui a été libérée de son contrat, pour ensuite jeter la ceinture dans les poubelles lors de Nitro presque immédiatement après sa signature. La WCW voulait vraiment faire quelque chose avec Madusa qui allait être la base de la division féminine de la compagnie. Ici, Madusa affronte un homme en Parker, puisque Madusa va être en feud avec la ‘’conjointe’’ du Colonel, Sherri. Parker veut donc lui donner une leçon pour avoir interrompu leur mariage à Nitro. Honnêtement, ça peut être divertissant.

Heureusement, c’est pas très long, mais c’est vraiment pas très bon. Beaucoup de spots sont botchés, surtout à cause de Madusa qui ne semble vraiment pas à l’aise dans le ring avec Parker. Ce dernier est un manager, mais il est un lutteur d’expérience et décoré aussi sur le circuit indépendant, sauf qu’ici, Parker fait tout pour montrer qu’il n’est pas un lutteur, ce qui rend le combat à peine digeste. Madusa réussit sa GERMAN SUPLEX, sauf que Dick Slater arrive et fait perdre jambe à Madusa et Parker se couche sur la lutteuse pour la victoire.



Note : * parce que c’était court, mais sinon, quel mauvaise idée de mettre quelque chose de la sorte dans un PPV.

Diamond Dallas Page vs The Booty Man

Bon préparez-vous, y’en a à dire. Alors DDP a perdu tout, sa fortune, son honneur et Kimberly en perdant pratiquement tous ses matches face à Johnny B. Badd. De l’autre côté, le Zodiac, ancien Beefcake, s’est révélé être une taupe pour Hulk Hogan pour combattre le Dungeon of Doom et est immédiatement devenu le Booty Man. Avec Badd qui a quitté, on devait avoir un face pour être avec Kimberly et le Booty a été choisis. La gimmick était horrible et dépassée, Booty arrivait avec des pantalons avec des trous sur ses fesses (Il portait en rose en dessous, ne vous inquiétez pas). Ici, si DDP perd, il quitte la lutte, mais s’il gagne, il reprend sa fortune et Kimberly. Booty Man est tellement mauvais, je serais heureux d’avoir quelque chose de simplement acceptable.


Vraiment, j’ai détesté. Booty Man/Brutus Beefake/Butcher/ Zodiax, appelé le comme vous le voulez, n’a jamais été aussi mauvais que dans ce combat. Le pauvre mec s’est fait reconstruire le visage, donc ne peut pas recevoir de coups au visage et sa condition l’empêche de prendre des bumpbs également et chaque fois qu’il en reçoit un, on voit qu’il fait attention chaque fois, c’est lourd, en plus que la gimmick est horrible, rien n’aide. DDP a beau seller comme un champion, le combat est chiant à mort et beaucoup trop long, Booty Man ne pouvait pas faire un combat de plus de cinq minutes à ce stade. EN fait, DDP est le seul point positif, puisque son selling complètement exagéré permet de faire réagir un peu la foule, sinon c’est mou, beaucoup de botch et de manque de synchronisme et au final, rien d’intéressant. Kimberley monte sur l’apron, est embrassée par DDP qui se fait gifler et Booty Man lui fait son HIGH KNEE pour la victoire, DDP est renvoyé de la WCW et quelque me dit que ça ne va pas durer longtemps…

Note : *¼, honnêtement je me suis vraiment enmerdé du début à la fin.

Loch Ness vs The Giant

Je n’ai jamais vu un combat de Loch Ness AKA Giant Haystacks, mais on m’a bien recommandé de ne pas me fier à cette période du lutteur pour me forger une bonne opinion. À près de 650 livres, le pauvre peut à peine se déplacer, j’ignore comment on pourrait ici avoir un combat potable. Haystacks a été un des grands heel en Angleterre durant les années 70 et 80 et a été une véritable star. Sa signature à la WCW demeure bien étrange outre le fait qu’ils ont juste signé un gros lutteur… Ce qui pourrait simplement être le cas. Loch Ness s’est fait diagnotiqué un cancer peu après sa signature, ce qui a causé un départ rapide de la WCW où après avoir rejoint le Dungeon of Doom, il s’est immédiatement mis en rivalité avec son pourtant partenaire, le Giant pour savoir qui était le vrai géant de la fédération. On va espérer que ça soit court.

Wow, je pense que ça ne dure même pas trois minutes. Loch Ness semble à peine capable de lever les bras, s’en est presque triste. Giant trouve le moyen de prendre un gros bumb à l’extérieur du ring, et à ensuite mettre au sol Loch Ness (Qui aurait été incapable de se relever de lui-même de toute façon) et fait un LEG DROP pour la victoire.


Note : DUD, à quoi ils ont pensé?

Chicago Street Fight
Road Warriors vs Sting et Booker T


Combat intéressant ici. Luger a decide de ne pas combattre pour se joindre au Dungeon of Doom, Sting se retrouve sans partenaire et on a profité d’une ‘’blessure’’ à Stevie Ray, pour le mettre avec Sting pour le combat, puisque ce sont les Road Warriors qui ont blessé Stevie. Ça ne prendrait pas grands choses pour élever la qualité merdique du PPV et j’ai l’impression qu’on pourrait avoir quelque chose de divertissant ici, à défaut d’être mémorable.


Le fait que ce soit un street fight fait qu’il n’y a pas de tag ni de disqualification, c’est ce qui joue en faveur du match, mais c’est également une grande part de son plus grand défaut. Le fait de brasser un la soupe avec une stipulation, qui colle en plus à la rivalité, permet d’avoir quelque chose d’un peu plus intense. Le problème, c’est que ça dure près de trente minutes et qu’on voit généralement tous les spots deux fois, tellement personne n’a l’air de savoir trop quoi faire. C’est palotte, ça n’a aucune structure et ça en devient vite un peu lassant. Ça demeure tout à fait regardable, mais 15 minutes de moins, quelques spots et un peu plus de rigueur aurait été amplement suffisant. Alors que Animal et Booker T se battent en coulisses, Luger se fait pousser par Animal alors qu’il se huile et ça n’en prend pas plus pour que lui et Stevie Ray qui arrive de nulle part, attaque Animal et l’attache en coulisses. Stevie Ray donne ensuite un stiff CHAIRSHOT dans le dos de Hawk et Booker T fait le pin pour la victoire.


Note : Ça se regarde, mais ça manquait de beaucoup de souffle. **

Main Event
Doomsday Cage Match
The Mega Powers (Hulk Hogan et Macho Man Randy Savage) vs L’alliance pour détruire la Hulkamania (Ric Flair, Arn Anderson, Kevin Sullivan, Lex Luger, Meng, Barbarian, Ze Gangsta et Ultimate Solution)


Bon alors, faut que je passé à travers ce match qui sera assurément mauvais. Une chose que je dois dire d’emblée, cette triple cage à un look d’enfer. Pour que Hogan et Savage l’emportent, ils doivent vaincre leurs ennemis par tombé ou soumission dans chacune des étages de la cage. Déjà là, on se doute que les heels ne vont pas bien paraître. On peut noter quelques nouvelles tête dans le combat, le Barbarian qui est revenu à la WCW après un court passage à la WWF, Barbarian était revenu à la WCW en tant que Super Assassin avec son partenaire des Powres of Pain, le Warlord, mais le départ de ce dernier l’a amené ensuite dans le Dungeon of Doom pour être une autre chaire à canon. Ze Gangsta est Tom Lister Jr, un acteur (Pas un lutteur), qui a joué dans le film No Hold Barred avec Hulk Hogan dans les années 80 et qui a même eu une rivalité avec Hogan à la WWF pour faire la promotion du film. Lister était tellement limité dans le ring, que son ajout en 1995 ne pouvait être qu’une mauvaise idée et on sent clairement le manque d’inspiration de faire un truc de la sorte, juste pour ajouter un ennemi de plus à détruire pour Hogan. Finalement, le plus gênant du lot, le Ultimate Solution, d’abord nommé le Final Solution, le nom le plus dégueulasse donné à un lutteur, puisqu’il faisait référence au massacre des juifs par les nazis durant la deuxième guerre mondiale. Le mec est gigantesque et fait peur, mais était un bien mauvais lutteur sans avenir. Ce combat sera d’ailleurs son dernier en carrière. Alors comment un combat de la sorte, fait uniquement pour mettre en avant Hogan peut-il être bon? Considérant que ce combat est considéré parmi les pires purges de l’histoire de la lutte, mes espérances sont basses.


Oh mon Dieu, on m’avait dit que c’était mauvais, mais honnêtement, C’EST DIX FOIS PIRE QUE CE JE PENSAIS! C’est un festival de punchs mous, de séquences difficiles à comprendre et aussi de remplissage de temps complètement incompréhensible. Je vais donc énumérer tout ce que j’ai trouvé d’incompréhensible dans le match
- Hogan et Savage débutent le combat face à Flair et Anderson. On se fait dire qu’on doit faire un pin ou une soumission, sauf que Hogan et Savage quittent par une trappe!
- On ignore un peu comment Flair et Anderson se font neutraliser, outre qu’à un moment donné, de la poudre aveuglante est lancé aléatoirement et Flair et Anderson sont incapables de se relever
- Hogan et Savage se retrouvent dans le deuxième étage contre les Faces of Fear, Taskmaster et Luger. Après avoir enfermé les Faces of Fear dans une partie de la cage (Le cadenas traînait tout simplement au sol), Sullivan quitte lui-même la cage par les escaliers. Il est pas supposé vouloir détruire la Hulkamania lui?
- Dans un moment pur face, Hogan essaye de faire tomber Sullivan des escaliers de 20 pieds. Bon exemple pour les enfants!
- Alors qu’on nous promet un match en cage, la moitié du reste du combat se passe plutôt sur le ring où Sullivan et Luger gagnent autant de temps qu’ils le peuvent pour une raison inconnue. Quel bon match en cage!
- Ze Gangsta et Ultimate Solution ramènent Hogan et Savage dans le ring et outre les pousser et les étrangler ne font rien. Flair et Anderson (Ils ont passé par où) reviennent dans le match pour aucune raison valable, mais pourquoi les Faces of Fear ne sont plus là?
- Heureusement, le Booty Man ramène deux poêles à frire pour redonner l’avantage à Hogan et Savage qui tabassent à grands coups de poêle tout le monde. On est rendu là.
- Luger revient dansle combat avec un gant loadé de quelque chose, tente un punch à Savage alors que Flair le retient, évidemment Savage se tasse et Luger pour une raison X, perd pied et manque son punch avant de se reprendre, sauf que Savage n’est plus là depuis une seconde, ce qui fait que le coup a l’air intentionnel et non un accident, mauvais moment pour un botch Lex!
- Hogan et Savage se sauvent comme des pleutres pour finir le combat, mais ils ont oublié de faire le pin (Je ne comprends plus rien rendu là), Savage revient dans le ring et fait le pin avant de quitter le ring. L’ultime foutage de gueule.

C’est possiblement le pire Main Event que j’ai vu de ma vie et assurément le pire combat que j’ai vu dans cette série de reviews. Pas tant que c’est la pire lutte, mais c’est à n’y rien comprendre et il y a des mecs ultra talentueux ici. Mais tout est fait dans un esprit cartoon qui ne prend pas du tout et le seul focus ici est sur Hogan et Savage, rien à foutre des autres. Le combat n’a pas aidé personne au final, les heels ont passé pour des fiottes et l’exagération de tout ce storyline n’a nullement permis à Hogan de recréer la magie d’antan. Honnêtement c’est de la pure merde.
Note : DUD, et PLEINEMENT MÉRITÉ! Une vraie honte pour les fans, même pour les enfants qui ont regardé cette merde. Le concept de la cage n’amène rien sauf de la confusion et le fait de passer 10 minutes à se battre dans le ring ne fait aucun sens.




Note finale : Quel mauvais PPV, Après un bon Starrcade, la WCW a tout donné pour donner de la merde à ses fans en mettant tout le focus sur le Gimmick Match le plus merdique ever. Pourtant ça commence bien avec deux excellents combats, mais ensuite, on est servit avec les combats les moins inspirés que j’ai pu voir. J’ai beaucoup de pitié pour ceux qui ont dépensé de l’argent pour voir ce shitshow à l’époque.




Vos commentaires
  #2  
Vieux 02/03/2020, 20h15
logan
 
J'ai pas vu beaucoup de PPV de la WCW mais de ce que j'en comprend à lire tes chroniques et à voir celles de Brian Zane sur Youtube j'ai l'impression qu'ils misent tout sur le stage et le combat d'ouverture et que passé ça c'est toujours de pire en pire.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 03/03/2020, 03h33
VonDerChuck
 
Citation:
Envoyé par logan Voir le message
J'ai pas vu beaucoup de PPV de la WCW mais de ce que j'en comprend à lire tes chroniques et à voir celles de Brian Zane sur Youtube j'ai l'impression qu'ils misent tout sur le stage et le combat d'ouverture et que passé ça c'est toujours de pire en pire.
Je dirais que cela s'applique surtout pour la période Hogan top Face, soit un gros 2 ans. Avant ça, on avait Vader qui assurait bien comme champion monstre Heel, après il y aura Savage et Flair qui ont donné du bon jusqu'à la nWo qui a révolutionné la WCW.

Même si les vieux prenaient beaucoup de place, les jeunes lutteurs en construction ont toujours eu un meilleur spotlight à la WCW je trouve. C'est là que j'ai découvert Jericho, Malenko, Guerrero, Benoit, Regal, DDP, Johnny B Badd, Raven, Finlay, Kanyon, Mysterio, Booker et bien d'autres, même Disco Inferno avait une visibilité intéressante aux shows hebdo.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 03/03/2020, 05h22
Sandman
 
La seule chose que j'ai déjà vu de ce "fameux" main-event c'est le Gif de Luger et j'ai l'impression que ça doit bien représenter le combat avec ce que je lis.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 01h16.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06107 seconds with 8 queries