FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Starrcade 1995
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 08/12/2019, 11h01
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Starrcade 1995



Nous avons donc un concept de tournoi pour ce gala WCW vs New Japan alors que 14 lutteurs s’affrontent dans un Best out of Seven pour déterminer la grande fédération gagnante. Honnêtement, j’ai TOUJOURS détesté les tournois de la WCW sur un PPV, mais ce concept me parle déjà pas mal et promet même un max! En plus de tout ça, HULK HOGAN ET LE DUNGEON OF DOOM NE SONT PAS SUR LA CARTE! C’est Noël en avance!

Chris Benoit vs Jushin Thunder Liger

Je dois dire une chose, la WCW en 1995 savait comment bien ouvrir ses PPV. L’Année 1995 a été purement merdique, mais les combats d’ouverture étaient généralement toujours excellent. Chris Benoit fait un retour à la WCW après un tout petit passage en 1993, Benoit a profité de l’entente avec la New Japan pour rapidement se faire un nom et fut rapidement remarqué par Ric Flair qui l’a ajouté au Four Horsemen. Benoit a donc eu un push très très rapide et a même eu une chance au titre USA lors du dernier PPV (World War 3) face à Kensuke Sasaki dans un excellent match. Liger lui, fait aussi un deuxième passage à la WCW alors qu’il avait été le champion Light Heavyweight en 1992. Liger aura eu la distinction d’être du premier combat de l’histoire de Nitro face à Brian Pillman et aura un passage non-mémorable et sporadique, mais fort agréable et à la WCW. On ne peut honnêtement que s’attendre à un grand combat, Liger était à son prime alors que Benoit était en pleine montée et bourré de talent. Je vais simplement me laisser bercer.


On peut difficilement demander mieux comme opener, par contre, j’ai vu de bien meilleurs combats entre les deux lutteurs. La construction un peu spotfest du début de combat était plaisante, mais enlevait un peu d’émotion au tout, mais Liger et Benoit offrent quand même tout un spectacle de lutte. Autant j’aime l’intensité continuelle de Benoit, autant le travail heel de Liger était très bien ici. Ça se déguste très bien et c’est un peu au-dessus de 10 minutes avec un beau showcase du talent de chacun, qui paraissent tous les deux très bien. Très dynamique, très rapide et un beau combat pour chauffer la foule. L’élément qui plombe le combat le plus est l’intervention de Kevin Sullivan pour distraire trop longtemps Benoit qui va ensuite recevoir un HURRICARANNA pour la victoire. Je trouve honnêtement que des interventions de la sorte gâche l’aspect tournoi sportif de l’évènement.

Note : Ça vaut peut-être plus, mais j’ai trouvé l’intervention complètement inutile et ça a gâché un combat que je trouvais plutôt agréable jusque-là. **¾

WCW : 0 Japon : 1


IWJP Junior Heavyweight Championship
Koji Kanemoto © vs Alex Wright


Bizarre qu’après sa performance sensationnelle face à Brian Pillman, ce soit la première que l’on revoit Alex Wright dans un PPV. Si vous ne connaissez pas Kanemoto, il a été rien de moins qu’un des plus juniors de l’histoire de la NJPW, un heel franchement efficace et un excellent lutteur à tous les niveaux. Kanemoto est resté un nom de la division pendant plus de dix ans et a été un des grands rivals du grand Jushin Liger. Face à un Wright qui continue de m’impressionner, j’ai presque plus hâte à ce combat que j’avais hâte au précédent! Le fait que la ceinture soit en jeu cependant, me laisse penser à une deuxième victoire japonaise.

Un bon petit combat entre les deux lutteurs, Kanemoto y va de beaucoup de striking et de hifh Flying alors que Wright utilise davantage la surprise et la technique pour prendre l’avantage. Si le combat présente quelques belles prises et des beaux spots, mon problème est le manque de rythme du combat, qui n’a pas l’air du tout organique. D’un côté, Kanemoto luttait avec un styles plus occidental et visiblement devait s’ajuster et de l’autre, Wright a de la difficulté à prendre bien construire ses offensives pour maximiser le storytelling, ça donne ensemble quelque chose de bien, mais qui manque de beaucoup de finition. Kanemoto attrape Wright sur ses épaules et fait un SNAKE EYES suivi d’un roulade avant pour surprendre Wright pour une deuxième victoire japonaise.


Note : C’était bien, mais je m’attendais à beaucoup plus. Je me sens encore un peu vilain, mais **¼ pour ce match.

WCW : 0 Japon : 2


Masahiro Chono vs Lex Luger


C’est le retour de Chono à la WCW après quelques années et en 95, il a grossit, pris du muscle et a une gimmick avec de l’attitude. Chono n’était pas le plus grand lutteur, comparé aux stars du Puro de l’époque mais son charisme était légendaire. Je ne peux pas espérer grands choses d’un combat contre Lex Luger, mais ça ne pourra pas être plus mauvais que le combat de Chono contre Rick Rude lors de sa dernière apparition.

J’aurais aimé que ça soit bon, mais on s’est simplement retrouvé ici avec deux lutteurs qui n’ont aucune véritable chimie ensemble, malgré un style assez similaire basé sur les power Moves. Le combat n’a aucun rythme et ne semble raconter rien, en fait j’ai simplement eu l’impression qu’il voulait meubler du temps. Chono se démarque avec ses Kicks magnifiques, mais n’engendre aucune réaction de la foule alors que Luger (Supposé être heel, mais contre un méchant Japonais, il redevient face) ne provoque de réaction que dans le dernier dix secondes du combat. C’est donc plutôt plat et sans histoire. Luger bloque un saut de la deuxième corde Chono avec un BACK ELBOW dans les airs et fait abandonner ensuite Chono avec le TORTURE RACK.

Note : C’était pas horrible, c’était seulement absolument vide. *½

WCW : 1 NJPW : 2


Johnny B. Badd vs Masa Saito

En voilà un qui m’excite moins. J’adore Badd, mais Masa Saito continue de me laisser froid. C’est un peu un sous-Haku, un tough guy avec un bon brawling, mais je n’ai jamais vraiment convaincu par ses combats. Je me demande comment les styles vont bien se mélanger ici, mais je suis prêt à être surpris!

Saito est plus convaincant que dans mes souvenirs et finalement ne s’en tire pas trop mal face à Badd, mais ce combat tout court d’à peine plus de cinq minutes est complètement oubliable. Badd n’a aucune place pour s’exprimer et Saito ne semble pas en mesure de recevoir aucune prise. Comme le combat précédent, ça semble être simplement là pour boucher du temps et en plus, on nous sort une finish en DQ quand Saito envoi Badd par-dessus la troisième, parce que oui c’est toujours illégal à la WCW. En tous les cas, je n’avais aucune attente et j’en ressors comme attendu, avec rien.


Note : *¼ déçu de tout ça.

WCW : 2 NJPW : 2

Shinjiro Otani vs Eddie Guerrero


Ça ne peut qu’être bon entre Guerrero et Otani ici. Eddie reçoit son premier gros spot en PPV, mais il a vraiment bien roulé sa boss à monter sa réputation avec les fans avec ses performances in ring, le même processus qu’allait prendre Benoit et Malenko qui sont arrivés sensiblement en même temps que lui. Eddie a l’époque en jetait un peu moins. Shiniro Otani m’apparaît comme un Junior Heavyweight aujourd’hui bien sous-estimé, si à mon avis, Kanemoto a été l’ace de la division avec Liger, Otani a été un pillier important. Il était non-seulement flashy, mais avait un sens du détail absolument fantastique. En tant que Face, il était très facile de s’y attacher et en tant que heel, il avait un présence naturelle. Il pouvait faire un bon combat contre n’importe qui et ici, face à un Guerrero qui veut prouver des choses, ça sera un combat magnifique je pense.

Je dois dire une chose avant de critiquer ce combat. Je ne parle jamais trop de l’emballage des PPV et je m’en tiens souvent au combat en lui-même et je n’aborde pratiquement jamais les annonçeurs. Ce soir, Tony Schiovane, Bobby Heenan et Dusty Rhodes sont au micro et je dois dire que c’est très facile de diminuer la qualité d’un combat par une piètre performances de ceux qui doivent le mettre en valeur. Dusty Rhodes ne fait que se mettre en valeur et Heenan ne veut que faire des blagues, Rhodes rabaisse même Tony parce qu’il appelle les prises par leur nom. C’était une bulle que je devais sortir.

Le combat est excellent. Dès le son de la cloche, on comprend très bien que les deux se sont déjà souvent affrontés, car ils se trouvent tellement facilement dans le ring et ce en en gardant un rythme très rapide du début à la fin. Les deux lutteurs ont également un très beau arsenal de haute voltige et de prises d’impact, dont chaque minute semble avoir son petit highlight. Ce combat est une clinique de ce que la lutte cruiserweight pouvait espérer atteindre à l’époque. Malheureusement, la foule n’en a rien à foutre et je pense qu’à ce stade de la soirée, c’est beaucoup de combats avec beaucoup de gens que la foule ne connaît pas assez. Ce que j’applaudis, c’est que la WCW a laissé plus de dix minutes aux meilleurs lutteurs pour les mettre en avant et que les autres ont eu des combats courts, ce qui permet, à défaut d’avoir un vraie histoire, d’avoir un bon petit spectacle et ce combat est le meilleur depuis le début de la soirée. Guerrero et Otani s’échangent des roll up, ce qui habituellement ne mène à rien ET OTANI SURPREND GUERRERO pour le pin! Magnifique fin à un magnifique combat qui fait bien paraître tout le monde.

Note : ****, pour moi ce combat est tout simplement majestueux, TOUT fonctionne.

WCW : 2 NJPW : 3

Tenzan vs Randy Savage

Si vous connaissez le moindrement la NJPW, vous savez qui est Tenzan. Un imposant brawler qui a vraiment imposé sa marque dans la division par équipe de la New Japan et est devenu un des importants visages de la compagnie au début des années 2000. Tenzan est un bon lutteur, sans être exceptionnel, avec un bon charisme, sans être exceptionnel, le parfait lutteur qui fait le boulot, mais qui est toujours surpassé par des lutteurs clés. Contre un Savage motivé, ça peut donner quelque chose de très bien, mais j’ai l’impression que le combat ne sera pas long.

Je vous résume simplement ce combat, Tenzan domine 99% de l’action, Savage parvient à faire une SUPLEX botché du ring apron et fait son SAVAGE ELBOW pour la victoire. Le combat dure environ 5 minutes et voilà… Honnêtement, c’est une impressionnante perte de temps.


Note : *, ils se sont pas surpassés pour le booking ici.

WCW : 3 NJPW : 3

Kensuke Sasaki vs Sting

Voilà le combat qui va tout déterminer pour ce mini tournoi! Il y a même une continuité dans les storylines, puisque c’est Sasaki, dans un important upset qui a enlevé le titre USA à Sting. On peut donc s’attendre à pas mal d’intensité et honnêtement, c’est le seul combat avec des Heavyweight dans ce tournoi que j’avais vraiment hâte de voir. Sting est toujours à son meilleur contre des gros brawlers intenses.

C’est court mais c’est bon, environ 6 ou 7 minutes, mais on ne peut pas dire que les deux lutteurs perdent une seconde. Sting sell beaucoup poru Sasaki qui paraît encore une fois comme une vraie brute et Sting revient héroïquement dans le combat. Sasaki va même faire l’insulte ultime, celle d’enfermer Sting dans le SCORPION DEATHLOCK, mais Sting revenir rapidement dans le match et va faire passer sa soumission pour faire abandonner le champion USA. Honnêtement, j’aurais aimé un combat de 15 minutes, mais dans ce contexte spécial de tournoi, je peux comprendre.

Note : **¼, vite, physique, prenant, un bon petit match, simplement trop court.

WCW : 4 NJPW : 3
Gagnant WCW


Triangle Match
Number One Contender Match
Lex Luger vs Ric Flair vs Sting


Hum ok… Donc Sting vient de se battre, on le remet immédiatement dans un combat, Luger a combattu plus tôt et Ric Flair ne s’est pas battu. EN PLUS, le gagnant affronte Savage ensuite, ce qui voudrait dire que Sting ou Luger (Seigneur…) pourrait se battre trois fois en une soirée, c’est un peu beaucoup. La rivalité est très intéressante cependant, Sting en veut encore à Flair pour l’avoir trahit il y a quelques mois, Luger est heel, mais demeure ami avec Sting, ce qui a causé beaucoup de problèmes avec Hogan et Savage qui sentent une trahison à l’horizon. Bonne storyline, mais je peine à imaginer un bon combat. Un Triangle Match en passant, n’est pas un triple treath, puisqu’il ne peut y avoir que deux lutteurs à la fois dans le ring.


Je ne m’attendais pas à ce que ce soit bon, je ne m’attendais pas cependant à ce que ce soit aussi à chier. Y’a beaucoup de problème avec ce combat en fait. D,abord, on a l’impression que tout le monde essaye de s’en garder un peu et personne ne donne toute la gomme. C’est mou et sans rythme et c’est également anormalement long. On parle de 20 minutes et plus d’un combat avec tout le monde quiy va half assed. Ensuite, la stipulation n’est en rien excitante. Flair lutte 10 minutes face à Sting, ensuite face à Luger et ensuite Luger affronte Sting. Trois tags au total dans le combat, ce qui est ma foi, bien peu dynamique. Honnêtement, j’ai pas du tout aimé et pourtant vous connaissez mon amour pour Flair, sauf que voilà, clairement le booking était pour permettre à Flair de prendre son souffle avant d’affronter Savage. Finalement, la finale est un count out on ne peut plus banal alors que Flair lance simplement les deux adversaires en bas du ring et se font faire le décompte alors que Luger retient le bras de Sting au dernier moment. Une finale aussi paresseuse que le combat.



Note : *½, bon sang que je me suis enmerdé et bon dieu… Beaucoup trop long.

Main Event
WCW World Heavyweight Championship
Randy Savage © vs Ric Flair


J’avoue que c’est une belle façon de terminer l’année que de donner le spot à Flair et Savage qui ont eu la meilleure rivalité de l’année probablement. Par contre, dans ce contexte spécial où tout le monde a déjà lutté, je ne m’attends pas à grands choses.

C’est définitivement pas un grand combat entre les deux, malheureusement et ça se sent dès le départ, les deux lutteurs sont vidés. Le rythme est lent, mais bien soutenu, malgré que ça ne soit pas des dynamiques, on voit qu’ils essayent de sauver les meubles du mieux qu’ils le peuvent et bon, un Savage vs Flair ordinaire demeure quelque chose de très regardable et plaisant. Mais cette fin… Bourré d’overbooking et d’arbitre qui ne voit rien alors qu’il y a 6 lutteurs dans le ring, j’achète pas et en fait… LES FINISHS DE CE PPV SONT À CHIER! Savage assomme Flair avec la ceinture, tente le pin, l’arbitre est distrait par Jimmy Hart (Depuis 45 secondes) ensuite, Savage fait son SAVAGE ELBOW, L’arbitre est TOUJOURS distrait par Jimmy Hart (Depuis deux minutes et l’arbitre ne fait rien.) Donc, Pillman arrive sur la troisième corde, Savage lance Pillman sur Benoit qui intervenait aussi et ensuite, Anderson a un Krass Knuckles et punch Savage au visage et LÀÀÀÀÀ l’arbitre se retourne et fait le tombé sur Flair qui devient champion. Honnêtement, c’était pas chic.

Note : **, pas mauvais, mais bien décevant considérant le talent de tout le monde ici. Overbooking horrible à la fin également.

Note finale : Alors, vous penserez peut-être que je vais donner une note de merde à ce PPV, mais honnêtement, malgré des mauvais combats, je considère STARRCADE 1995 comme une bouffée de fraîcheur dans une lignée d’horribles PPV à la WCW. On a donné du temps au meilleur lutteur, on a vu de nouveaux visages très talentueux et l’aspect tournoi a très bien tourné. La finale du PPV est faible cependant et s’avère l’élément le plus décevant du show, qui demeure cependant, plaisant presque de bout en bout.




Vos commentaires
  #2  
Vieux 08/12/2019, 15h19
Dallas Pride
 
J'avais découvert le match d'Eddie sur le premier DVD dédié à sa vie ! Je dois avouée que je suis heureuse de voir quelqu'un en parler ici même si c'est dans le cadre de Starrcade ! C'est vraiment une petite perle oubliée !
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 12h24.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06039 seconds with 8 queries