FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW HAlloween Havoc 1995
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 03/09/2019, 19h49
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW HAlloween Havoc 1995



WCW Television Championship
Diamond Dallas Page © vs Johnny B. Badd


Un souvenir que j’ai toujours gardé, c’était que DDP et Badd avait une incroyable chimie entre eux, j’ai donc bien hâte de voir ce combat, surtout avec les performances récentes de Badd. Ce dernier après sa victoire sur Pillman avait droit à une chance contre le champion USA Sting, sauf que, en storyline, Badd a eu une crevaison le jour du combat. Après avoir eu une altercation en coulisses, on a compris que c’était DDP et son vilain acolyte Maxx Muscle qui ont causé la crevaison! Oh les vilains!


Quel splendide combat d’ouverture. DDP et Badd sont à mes yeux les rares points positifs de 1995 à la WCW en aillant bien fait vivre le midcard. DDP est simplement un heel parfait et son évolution in ring est fabuleuse et Badd, en constante progression, a un sacré don pour le timing que chacun de ses mouvements pour faire lever la foule. C’est un bon combat de près de 15 minutes qui met bien en évidence les forces des deux lutteurs. Je considère qu’ils vont faire un meilleur combat plus tard, mais celui-là demeure une belle pièce de lutte. J’aime le fait que le combat a un vrai crescendo avec Badd qui sort quelques offensives splendides en fin de combat avec une foule en délire. Mon seul bémol, les 15 interventions de Maxx Muscle dans la dernière minute du combat qui fait pas mal d’overbooking. Badd va éviter une CORDE À LINGE de Muscle que DDP va recevoir. Badd va puncher Muscle au visage et va faire le pin pour devenir le champion!

Note : Belle pièce de lutte, à mon avis, une des plus belles performances de Johnny B. Badd. J’ai adoré le rythme et les spots. Moins aimé la fin par contre. *** ¼

Zodiac vs Randy Savage

L’idée d’un combat du Zodiac, même contre Randy Savage que j’adore, ne m’emballe pas. Le mec a l’air d’un pur demeuré en fait, c’est à se demander quel était le but outre que d’occuper Beefcake à la demande de son meilleure ami Hogan. Je vais simplement espérer que ce soit court. L’histoire du combat est relié à la rivalité grandissante entre Savage et Luger, ce dernier laissant croire qu’il était sur le point de faire un heel turn. Sting devant la rivalité entre deux amis, propose que chacun affronte un adversaire avant de s’affronter ensemble, dans ce qui est une belle façon stupide de régler n’importe quel conflit.

Mon souhait est exaucé, c’est court et pas à peu près, moins de deux minutes et la moitié du combat est remplit par un fan qui essaye d’attaquer les lutteurs. Zodiac râte un SPLASH ultra Sloppy et Savage n’a qu’à lui faire son SAVAGE ELBOW pour la victoire.


Note : DUD, c’est à la limite du foutage de gueule de mettre quelque chose d’aussi inutile sur la carte.

Kurosawa vs Road Warrior Hawk

Un peu de nouveauté ici avec la première présence en PPV de Kurosawa, qui n’est rien de moins qu’un jeune Manabu Nakanishi. Nakanishi était un beau talent, pas le plus entertaining, mais un lutteur solide et capable de faire le boulot. Son temps à la WCW sera court, mais il aura un beau programme avec Hawk pour mettre en avant ses forces. La rivalité est simple, Kurosawa affrontait Sting et Hawk à Clash of the Champions avec Meng et après la défaite, il a pété le bras de Hawk qui maintenant veut se venger.

Ça avait le potentiel d’être un bon petit brawl et c’est au final complètement banal. Hawk domine la majorité du combat, il fait une FLYING CLOTHESLINE de l’apron au Colonel Parker qui accompagne Kurosawa, ce dernier en profite et lui fait un SAMOAN DROP et fait le pin pendant que Parker tient sa jambe. Un combat d’environ 2 minutes à peine! À la limite, foutez ça à Nitro!

Note : * pour le travail de selling de Kurosawa. Mais sinon, un autre combat inutile.

Mr JL vs Sabu

J’avais complètement oublié que Sabu et Jerry Lynn avaient fait parti de la WCW en 1995, mais oui! Dans les débuts de la division Cruiserweight, Sabu avait tout pour réussir, ajoutant rapidement une victoire face à Alex Wright (Renversé ensuite) à son palmarès. Mais Sabu ne fera même pas 10 combats à la WCW et celui-là sera son dernier. Sabu était un big deal honnêtement à l’époque et avait une style tout à fait à lui. Son personnage était magnifique et tout le monde l’adorait… Même s’il faisait énormément de botchs. Sabu quittera rapidement la WCW pour des raisons monétaires et également parce qu’il ne voulait pas faire partie de la division Cruiserweight. Pour Mr JL, on parle ici de Jerry Lynn, un cruiserweight extrêmement talentueux qui allait avoir sa grande run à la ECW et fera une série de matchs légendaires avec Rob Van Dam. Lynn n’avait pas le charisme pour aller beaucoup plus loin cependant, il passera deux ans à la WCW perdant 95% de ses combats pour ensuite faire deux dark match à la WWF pour ensuite se faire un nom à la ECW.

Un autre combat trop court! Environ trois minutes pour celui-là. Par contre, Sabu et JL tentent visiblement de mettre toute la gomme, qu’importe le temps devant eux. J’ai rarement vu autant de spots en aussi peu de temps. Par contre, ça ne mène à rien, les spots ont l’air de faire mal et tout le monde se relève immédiatement de chaque bumps. J’applaudis l’idée de tout donner, mais ça n’a pas donné quelque chose de très intéressant malgré trois moonsaults et deux sicks bumps dans la même minute. Sabu l’emporte sans flafla avec un ARABIAN MOONSAULT.


Note : *½ pour l’effort, mais je ne comprends pas l’idée de mettre l’équivalent de dix minutes de lutte pour trois combats de PPV.

Meng vs Lex Luger

Si Luger l’emporte, il affronte Meng plus tard ce soir… Donc qui peut vraiment croire que Luger va perdre? J’ai peur que ça dure encore trois minutes honnêtement et moi qui adore Meng, je ne pense pas qu’il puisse sortir un gros combat de Luger.

Bon alors, ce n’est pas un combat court, même plus de dix minutes de lutte. C’est cependant absolument ennuyeux et Luger et Meng ont des styles qui ne se marient tout simplement pas très bien pour un long combat. C’est que Luger n’y met pas beaucoup d’énergie et que Meng ralentie toujours l’action, on se retrouve avec quelque chose de très très peu dynamique. Luger sell bien Meng comme une force destructrice cependant, mais en même temps, c’est tellement lent et chiant, on a que le goût que ça finisse et je ne dois pas être le seul parce que la foule est ultra silencieuse durant le match. Meng à la fin du combat attaque Luger à la gorge avec un Spike de Métal qu’il s’est mis sur le doigt, il fait le pin, mais le Taskmaster, le manager de Meng brise le pin et cause la disqualification. Une façon de faire croire que Luger est un membre secret du Dungeon of Doom et pour qu’il détruise Savage plus tard? EN tous les cas, une fin pas du tout excitante d’un combat pas du tout excitant.

Note : *½, bon sang que c’était chiant à regarder. Meng ne peut pas faire de miracle avec un Luger amorphe.

Arn Anderson et Flyin’ Brian vs Sting et Ric Flair


Récapitulatif de cet excellent storyline, Flair feud avec Anderson depuis quelques mois. Pillman s’est associé à Anderson, créant un double turn pour Anderson qui devient heel et Flair face. Sting décide d’équilibrer le conflit en s’en mêlant et challenge les deux lutteurs pour un combat à Halloween Havoc, sauf que… Flair n’est pas là. Sting doit donc débuter le combat tout seul. On se doute où ça va mener, mais pas grave, je sens que ce sera le meilleur combat de la soirée.

Ce n’est pas tant que ce combat soit exceptionnel, mais c’est un combat avec un booking génial qui ajoute grandement à sa qualité et surtout à l’émotion et l’investissement de la foule. Sting commence le combat seul, mais Flair arrive en plein milieu du combat avec un énorme bandage à la tête, signifiant qu’Anderson et Pillman l’ont attaqué avant le combat. Tout tient sur le fait que Flair va éventuellement entrer dans le ring et les interventions continuelles de ce dernier, complètement incontrôlable, font qu’on crée une solide anticipation de son arrivée. Flair finalement reçoit le tag, va dans les cordes comme une bombe et fait un SUCKER PUNCH directement à la gueule de Sting et Anderson et Pillman se joignent à la fête pour tabasser le Stinger et le combat devient un NO CONTEST. Honnêtement, c’est un combat extrêmement divertissant autour d’un solide tag team match avec une belle histoire derrière. Pillman et Anderson font un travail impeccable en tant que heel et le turn de Flair fait partie des mieux préparés que j’ai eu la chance de voir.


Note : ***¼ pour un bon combat, qui gagne avec l’histoire derrière. Magnifique heel turn ici.

On a droit à une intermède on ne peut plus non-désiré alors qu’avant leur combat de championnat en Main Event, Hulk Hogan et le Giant s’affrontent dans un combat de… Monster Truck… Honnêtement, c’est vraiment difficile à comprendre, mais voilà, deux lutteurs vont s’affronter dans un combat de Monster Truck parce que le Giant a utilisé le sien pour détruire la Harley Davidson de Hogan.

Résumons d’abord la rivalité. Le Giant est arrivé à la WCW en challengeant Hulk Hogan en était (kayfabe) le fils de André le Géant qui veut sa revanche. Le Giant va ensuite joindre le Dungeon of Doom, sans vraiment prendre part à aucun combat et va continuellement attaquer Hogan et comme déjà mentionné, va sembler prendre un malin plaisir à utiliser un Monster Truck. Hogan va se faire détruire lors de Nitro par Sullivan (Déguisé en vieille femme) et le Géant et ils vont lui raser la moustache, ce qui va amener Hogan à revenir non pas en jaune, mais en noir! Une façon de préparer le futur heel turn? Je l’ignore et voilà qu’on règle ça à grands coups de moteur!

Dans une cinq minutes que je ne reverrai jamais de ma vie, Hogan l’emporte en poussant le Monster Truck du géant hors du cercle. Après ce minable spectacle, les deux hommes se battent et sont sur le ‘’toit’’ de l’aréna et après une séquence digne d’un vieux film de momie des années 30, Hogan repousse André qui tombe du toit vers une mort assurée par la logique humaine.



Randy Savage vs Lex Luger

Je ne sais pas quoi penser. D’un côté, Savage a lutté 45 secondes, Luger plus de dix minutes. J’ai de la difficulté à croire que ce sera long et ça me désole un peu. Un Savage vs Luger a le potentiel d’être assez intéressant cependant.

Le combat est assez court, environ 5 minutes, mais je dois dire que les deux donnent quelque chose de potable le temps qu’ils sont là. Sauf que voilà, aucune émotion, une foule morte et Jimmy Hart qui arrive sans raison autour du ring. Honnêtement, c’est un peu honteux d’offrir un tel contenu sur un PPV aussi long avec deux combats qui ont dépassé les cinq minutes. Hart monte sur le ring apron, Savage envoi Luger sur Hart et lui fait ensuite un SAVAGE ELBOW pour la victoire.

Note : *½, ça aurait pu être un bon combat, mais ça a été seulement un combat pour avancer un storyline. Luger est passé quand même pour une sacrée fiotte ce soir.

Main Event
WCW World Heavyweight Championship
Hulk Hogan © vs The Giant


Le Giant arrive comme s’il n’était pas tombé d’un immenble… Oui il arrive en marchant tout frais. La WCW essayait-elle de vendre le Giant si fort qu’il pouvait survivre la chute d’un stade? Si oui, QUELLE BANDE DE DÉBILES! Honnêtement, ce combat là peut difficilement être potable. Le Giant c’est le Big Show aujourd’hui, à l’époque, Paul Wight était un athlète très agile, mais il était excessivement green sur le ring et il a fait bien peu de combats un moindrement potable à la WCW.

Honnêtement, je suis bluffé un peu, c’est vraiment pas un mauvais combat en soi. D’abord, la foule au départ est silencieuse, mais Hogan gagne lentement la foule. Le combat est bien monté et chapeau à Hogan, qui fait du Hogan habituel, mais qui fait bien mieux paraître le Géant qu’il a fait paraître Vader quelques mois auparavant. Hogan dirige bien le match, qui est lent, mais a des bon spots pour ramener la foule et le Giant sell très bien pour garder le combat compétitif.Ajoutez que le combat a une durée correcte de plus de dix minutes et je dirais qu’on a un bon petit Main Event potable. La fin par contre est absolument surchargé

1. Jimmy Hart, le manager de Hogan, frappe l’arbitre après que Hogan ait fait son LEG DROP et ensuite frappe Hogan avec la ceinture, pour devenir officiellement heel et joindre le Dungeon of Doom
2. Lex Luger arrive avec Randy Savage pour sauver Hogan. Immédiatement, Luger attaque Savage et devient heel et JOINT le Dungeon of Doom
3. LE YÉTAYYYYYY ARRIVE! Une grosse momie dégueulasse et fait une espèce de caresse à Hogan en gigotant… Honnêtement, ÇA C’EST LA PURE HONTE!
Et ça se termine comme ça, honnêtement, j’ai été divertit!





Note : Pas du tout détesté ce combat, malgré sa lenteur, j’ai aimé sa construction et l’implication de la foule, Hogan a fait du beau boulot. **¼

Note finale : Deux combats sont à voir, l’opener et le combat tag team avec AA, Pillman, Sting et Flair et même si le Main Event est divertissant, le PPV en soit montre une paresse de booking abominable. 4 combats sur 8 font moins de cinq minutes, le combat entre Luger et Meng est absolument à chier et deux des meilleurs combats de la soirée finissent en disqualification. Je ne peux pas le recommander, mais par contre, je reconnais que le PPV a ouvert beaucoup de portes pour de futurs storylines.





Vos commentaires
  #2  
Vieux 04/09/2019, 00h45
darkside
 
Oh putain l'acte sexuel à la fin quand la momie se frotte c'est horriblement gênant !
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 04/09/2019, 04h38
Jrcthethrill
 
Citation:
Envoyé par darkside Voir le message
Oh putain l'acte sexuel à la fin quand la momie se frotte c'est horriblement gênant !
Tellement
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 05/09/2019, 09h30
IndyFan
 
Qu'est-ce que la momie fout la ?

Sinon les IV Horsemen avec Flair, Double A et Pillman ça fait rêver. J'aurais aimé voir Austin les rejoindre ...
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 05/09/2019, 11h45
Eleven
 
Le show avait l'air vraiment moyen mais j'ai maté le ME juste pour voir la momie agresser sexuellement Hulk Hogan.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 05/09/2019, 15h58
Abba
 
Citation:
Envoyé par indyfan Voir le message
qu'est-ce que la momie fout la ?

le yétayyy
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 05/09/2019, 16h22
Baron
 
Citation:
Envoyé par Abba Voir le message
ce qui va amener Hogan à revenir non pas en jaune, mais en noir! Une façon de préparer le futur heel turn?
Oui et non.

Hogan a reconnu que son personnage "jaune et rouge" était en perte de vitesse. Qu'il avait besoin de se renouveler pour rester pertinent au top. Il a donc profité de son contrôle créatif pour faire des expérimentations, avec plus ou moins (surtout moins) de succès.

Ces expérimentations ont fini par mener à Hollywood Hogan. Mais leur but premier n'a jamais été en direction d'un heel-turn.



Et en face le Yétay, le principal truc que l'histoire a retenu de ce ppv
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 05/09/2019, 16h38
Eleven
 
En fait le pire de ce PPV c'est que si on regarde le préshow y a des putains de matchs de futurs grands noms :

Eddie Guerrero vs. Disco Inferno : Bon Inferno craint mais merde c'est Eddie Guerrero qui lutte dans un préshow quoi.
Chris Benoit & Dean Malenko en équipe contre William Regal et un équipier, ça a de la gueule ça aussi surtout que je crois que Benoit avait gagné la J-Cup quelques temps avant.


Y avait même IRS.

Y a des gros matchs dans le prochain PPV d'ailleurs si je me trompe pas, hâte de voir ton avis sur eux !
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 06/09/2019, 09h42
Abba
 
Citation:
Envoyé par Eleven Voir le message
En fait le pire de ce PPV c'est que si on regarde le préshow y a des putains de matchs de futurs grands noms :

Eddie Guerrero vs. Disco Inferno : Bon Inferno craint mais merde c'est Eddie Guerrero qui lutte dans un préshow quoi.
Chris Benoit & Dean Malenko en équipe contre William Regal et un équipier, ça a de la gueule ça aussi surtout que je crois que Benoit avait gagné la J-Cup quelques temps avant.


Y avait même IRS.

Y a des gros matchs dans le prochain PPV d'ailleurs si je me trompe pas, hâte de voir ton avis sur eux !
Je ne vais pas critiquer World War 3 1995, parce que je l'ai déjà critiqué en 2011!

http://forum.fnnation.com/showthread...rld+war+coffre

Je vais passer directement à Starrcade!
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 03h55.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,07427 seconds with 8 queries