FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://lutte.fnnation.com
Page d'accueil Les dernières nouvelles du monde de la lutte Chroniques de lutte Forum de discussions sur la lutte Fnlutte.com, en ligne depuis le 1er novembre 2001
Précédent   FNFORUM | Section nouvelles | Nouvelles et rumeurs | Cartes et résultats
S'inscrire FAQ Membres Marquer les forums comme lus


Résultats - WWE Raw du 12 août 2019
Section: Résultats


 
 
Options
  #1  
Vieux 12/08/2019, 18h51
RAW Résultats - WWE Raw du 12 août 2019
Nouvelle publiée par schnockelloch


Bonsoir,

Au lendemain d'un SummerSlam accueilli plutôt favorablement sans toutefois avoir déclenché d'orgasmes chez les fans (de toute façon beaucoup n'en ont jamais connu dans leur vie), le Prince de vos Nuits est de retour pour ce nouvel épisode du show rouge de la WWE. Un programme chargé et fortement dévoilé nous attend ce soir, avec une intervention du nouveau champion Universal Seth Rollins qui sera même commentée via Skype par Stone Cold Steve Austin dont le show débute ce soir de suite après Raw sur USA ce qui n'est surement pas un hasard, des nouvelles du futur de Becky Lynch et pas moins de quatre combats annoncés : un championnat par équipes féminines qui verra les championnes Alexa Bliss & Nikki Cross défendre leurs ceintures contre les Kabuki Warriors, The Miz contre Dolph Ziggler, Rey Mysterio contre Andrade et Drew McIntyre contre Cedric Alexander.
Nous sommes toujours à Toronto dans l'Ontario au Canada. Si la région est habitée par les Iroquois depuis plus de 10.000 ans, ce sont des français qui y firent la première implantation en 1720 sous le nom de Fort Rouillé (du nom d'un ministre de la marine de Louis XIV), restauré en 1740 puis abandonné en 1759 pour aider à défendre Québec assiégé. Suite à la guerre d'indépendance des USA, le Canada encore colonie britannique vit débarquer un important contingent de loyalistes anglais fuyant les Etats-Unis nouvellement indépendants. Pour satisfaire tout le monde et pacifier les relations dans le pays, le gouvernement britannique scinda alors la province de Québec de l'époque en deux parties par l'acte constitutionnel de 1791 : le haut Canada et le Bas Canada. Le Haut Canada sera principalement protestant et anglophone, le Bas Canada (selon le cours du Saint-Laurent, l'amont étant le haut, l'aval étant le bas) principalement francophone et catholique ce qui engendra la partition actuelle et deux siècles de vie politique tumultueuse. Pour info le mot Canada vient du Huron Kanata qui signifie village. Quand Jacques Cartier débarqua en 1534 des hurons lui indiquèrent le "kanata" le plus proche. Il n'avait pas tout compris et appela la zone ainsi. L'Ontario vient de l'iroquois "kanadario" qui veut dire "eau qui brille" et décrivait cette région riche en lacs, notamment les 5 grands lacs. C'est donc ainsi que Toronto recèle dès le départ cette histoire canadienne mélange d'origines amérindiennes et de rivalités religieuses et linguistiques européennes.

On débute avec un récapitulatif de la victoire de Seth Rollins sur Brock Lesnar hier soir pour devenir WWE Universal Champion.
BURN IT DOWN !!!!
Grosse pop évidemment pour Seth Rollins qui arrive en tenue de ville avec sa ceinture. Une nouvelle pop part avec un chant "burn it down!" quand la musique s'éteint. Il dit que hier soir, il doit être honnête (nouvelle pop) et reconnaître qu'il n'était pas sur d'avoir ce qu'il fallait pour battre Brock Lesnar. Il était blessé, pas à 100% et pas à confiance. Dans le ring Lesnar est vraiment une sacrée bête (chant "beast slayer"). Il a vidé son réservoir, n'avait plus rien hier soir mais le public est revenu en vie et l'a amené à un endroit où il n'était jamais allé, où il ne pouvait pas aller tout seul et ou seulement ensemble on peut aller, et cela lui a rappelé qu'il pouvait tuer la bête et qu'il était Seth "freakin'" Rollins et qu'il est maintenant Universal Champion.
La musique d'AJ Styles retentit et il arrive avec Anderson & Gallows, les champions par équipe. Ensemble rappelons-le, ils sont le OC, "le seul club qui compte". Une fois sur le tablier, Styles dit que, qu'ils le croient ou non, le OC veut être les premiers à le féliciter. Ils l'applaudissent, mais le problème c'est que si Rollins n'a plus à s'inquiéter de Lesnar, il a à s'inquiéter de celui qui est en face de lui. Styles a toujours eu à prouver dans sa vie, donc ce soir il veut le défier pour prouver qu'il est un meilleur champion que lui. La foule fait "yes", Rollins dit qu'il avait beaucoup de respect pour lui, mais il n'en a plus (huées). Mais il ne recule jamais devant un combat et ce soir, il montrera ce qu'est un vrai champion. Défi accepté. Grosse pop et sourire de Styles. Celui-ci tend la main à Rollins, demande à Anderson et Gallows de quitter le ring. Il tend de nouveau la main et Rollins après avoir regardé où était les deux autres accepte la poignée de main. Anderson & Gallows remontent sur le tablier mais les trois se contentent de rigoler et partent sur la rampe.


En coulisses les Street Profits ont des sweats des Blue Jays, l'équipe de baseball de Toronto. Ford rappelle qu'on aura ce soir un match Champion vs Champion, Dawkins dit que Rollins risque d'être deshydraté mais Sami Zayn arrive et dit que si ils veulent un conseil. Au début tout paraît bien et cool ici, mais rapidement les parasites vont sucer leur âme. Rollins en est un exemple, l'architecte du Shield est devenu un fou pathétique chantant "burn it down!". Becky Lynch était quelqu'un de vrai et maintenant elle semble artificielle. Les SP le lancent sur Samoa Joe qui évidemment est derrière Zayn. Zayn dit qu'il était un monstre et la semaine dernière il pleure prenant des nouvelles de Roman Reigns. Zayn se retourne et Joe lui dit de se taire et si il a des choses à dire qu'il les montre dans le ring, qu'il montre qu'il est plus que le porteur d'eau de Kevin Owens. Joe repousse Zayn contre des flatcases et on part en pause.


De retour Samoa Joe fait son entrée sous les "Joe" habituels et on revoit les incidents avec Roman Reigns la semaine dernière. Sami Zayn fait son entrée de québécois qui ne mange pas que de la poutine et on y va.
Samoa Joe vs Sami Zayn
Zayn attaque rapidement mais Joe le repousse et porte le Coquina Clutch pour la victoire en une minute, la foule n'a même pas l'occasion de chanter l'hymne des canadiens de Montréal, chose rare à Toronto.
Gagnant : Samoa Joe
Joe prend le micro sous les "Joe". Il dit que si il a pardonné Reigns suite à ses excuses, son pardon ne s'applique à aucun des membres de public qui a propagé ces rumeurs et du coup il ne pardonnera à personne.


On voit le Miz en coulisses et on repart en pause. De retour on assiste à l'entrée du Miz sous une bonne pop et Graves qui se fout de Cole en ayant appelé le finish de Goldberg le Jacknife puis arrive le show off ... en tenue de ville. Ziggler reçoit des chants "Gold-berg" du public et demande au Miz si il est heureux, le traitant de lâche. Tout le monde sait qu'il n'avait aucune chance contre lui à SummerSlam et du coup il lui a envoyé Goldberg. Mais il a reçu tant de spears hier qu'il ne peut pas combattre ce soir, du coup le plan du Miz ne marche plus. Il n'est pas autorisé à combattre devant ces canadiens assoifés de sang, pas de chance ! Ziggler jette son micro et semble partir ... mais attaque le Miz par derrière. Il jette sa veste, l'officiel essaie de le retenir mais Ziggy lui demande de sonner la cloche, et on repart en pause.
Dolph Ziggler vs The Miz
The Miz revient rapidement dans le combat et porte des kicks, deux running double knee dans le coin et son clothesline également dans le coin, puis une descente depuis le coin. La foule est bien derrière The Miz et il y va pour ses "it kicks" jusqu'à ce que Ziggy évite le dernier pour un roll-up. Il bloque la prise en quatre, puis le skull crushing finale et Miz finit par se prendre le poteau. Dolph porte le Zig-Zag mais Miz se dégage à deux. La foule chante "Gold-Berg" et Ziggler tease le sweat chin music, contré par une torsion de la jambe suivi de la prise en quatre. Il est proche d'atteindre les cordes mais Miz le ramène au milieu et Dolph abandonne.
Gagnant : The Miz
Miz s'en va sur la rampe et Dolph refait le coup d'hier soir et dit que The Miz n'est qu'un lâche, qu'il n'aurait pas pu gagner et qu'il n'est même pas le meilleur catcheur de sa famille car c'est Maryse. Miz revient tandis que Dolph dit qu'il n'est rien d'autre qu'une star de real tv et Miz porte le Skull Crushing Finale et s'en va.


Charly Caruso est en coulisses avec Becky Lynch. Charly veut la féliciter mais The Man lui prend le micro et dit qu'elle n'est pas là pour célébrer. Elle n'est pas là pour se faire des amies, alors ici si on va la chercher, on va la trouver et le jeu commence, il faudra la trouver avant qu'elle ne le fasse. Elle remercie Charly et lui rend son micro, et on part en pause retrouver la dame de chez Popeye's qui est tellement associée à la marque maintenant qu'elle obtient des cachets faramineux pour chaque post. C'est un peu le Frédéric de Carglass Américain.


Elias est dans le ring sous une bonne pop. Il dit qu'il a été interrompu encore une fois par une nouvelle légende. Il pensait être habitué mais finalement il va faire différement, alors à trois une superstar viendra l'interrompre. Il compte mais rien ne se passe, réessaie et encore rien ne se passe. Ce soir c'est historique, ce sera la première performance non-interrompue d'Elias. En fait il commence à peine à jouer que la musique de Ricochet retentit. Sur le stage le seul et unique et il dit qu'on ne l'interrompt pas parce que c'est la chose à faire mais c'est parce qu'il craint. Elias répond que c'est une insulte cool mais au lieu de s'habiller comme un personnage de comic (comme sa tenue d'hier soir qui a fait réagir), il va montrer ce qui est cool ou pas et appelle un arbitre.
Ricochet vs Elias
Elias attaque Ricochet et lui porte des coups dans le coin et un énorme surpassement mais n'obtient que le compte de deux. Il enchaîne par un chinlock et Ricochet se relève pour se faire projeter dans le coin. Le high flyer contre par un overhead kick, les deux hommes échangent des coups, gros botch sur un hurricanrana et Ricochet porte un dropkick et Elias esquive le suicide dive et Ricochet s'écrase fort au sol.
Elias va chercher sa guitare après l'avoir ramené dans le ring, l'arbitre le repousse et Ricochet porte un gros kick, monte sur le coin et Ricochet intercepte Elias qui cherchait sa guitare par un sunset flip pour la victoire.
Gagnant : Ricochet
Le ralenti montre qu'Elias avait relevé l'épaule teasant une revanche et Elias râle.


On voit Rey Mysterio en coulisses qui aura la mission cruciale de maintenir les ratings pour la deuxième heure.



Dernière modification par schnockelloch ; 13/08/2019 à 07h35.
  #2  
Vieux 12/08/2019, 20h03
 
Ajout par schnockelloch


Rey Mysterio fait son entrée ce qui provoque toujours une petite pop et des poignées de main à des enfants au premier rang. On revoit Andrade sortant Rey du Gauntlet Match pour déterminer le challenger au titre US il y a deux semaines et lui arracher son masque. Andrade arrive avec Zelina ensuite.
2 out of 3 falls
Andrade (à. Zelina Vega) vs Rey Mysterio

Andrade attaque de suite Rey mais celui-ci le place en position de 619, Vega le distrait et Andrade fait un roll-up et s'aide des cordes et de Zelina pour la première chute.
Andrade 1 - Rey Mysterio 0
Mysterio envoie Andrade en bas, monte sur le coin mais Andrade revient pour des chops. Rey porte toutefois un très beau hurricanrana depuis le coin sur Andrade sur le tablier qui l'envoie en bas. Rey le remonte dans le ring et springboard splash pour le compte de deux.
Il veut récidiver mais Andrade fait valoir sa puissance et envoie son aîné au sol. Il y va pour ses running double knee dans le coin mais Rey n'est plus là. Depuis le tablier il fait une grosse manœuvre envoyant son adversaire au sol mais n'obtient que le compte de deux. Andrade est placé pour le 619 mais Zelina le distrait encore, Andrade l'esquive tente un roll-up, Mystério se dégage pour un roll-up à son tour. Un enziguri et un dropkick dans le dos placent encore Andrade pour le 619 qui cette fois passe, suivi d'un splash depuis le coin mais Andrade relève les genoux et porte le Hammerlock DDT pour le clean sweep.
Gagnant 2-0 : Andrade
Andrade et Zelina célèbrent cette grosse victoire tandis que Rey est dépité dans le ring.


Michael Cole est en duplex avec Stone Cold Steve Austin sous une grosse pop. Cole lui demande son avis sur la performance de Rollins et Austin répond que c'était impressionnant, badass, car Rollins après s'être demandé si ça valait le coup d'aller si loin est allé au bout de lui-même, comme lui l'a toujours fait dans sa carrière. Seth s'est dit c'est tout ce que j'ai , c'est tout ce que je suis. Quand tu y crois, tu peux tout faire et cela a impressionné Rollins. Cole lui dit qu'il a pu discuter avec Rollins lors de Raw Réunion. Austin avec un son qui saute dans son skype, lui a dit de rester concentré et Austin pense que si Seth est trop modeste pour le reconnaître, il s'est avant tout découvert davantage lui-même dans cette expérience.
Cole plugge ensuite son show de ce soir Straight Up Steve Austin sur USA après Raw, Austin nous fait son "hell yeah" et on part en pause.


Charly Caruso attrape Rey en coulisses qui dit qu'il n'a jamais perdu deux chutes de suite et ne sait pas où va sa carrière. Il a besoin d'aide. Charly demande si il veut dire quelque chose et il répond juste "ma famille".


On retrouve les Street Profits. Ford dit que Rey est une légende "619, Booyaka, booyaka". Dawkins lui dort et Ford lui dit qu'ils doivent hyper sa copine Nikki Cross. Dawkins boit un bidon d'eau pour récupérer de sa folle soirée d'hier.

On voit ensuite Drew McIntyre interviewé par Sarah Shreiber. Il dit que ce soir ce n'est pas un nouveau chapitre de sa rivalité contre Cedric Alexander, mais le dernier. Le compte de fées de Cedric ne se finira pas après avoir aidé Roman Reigns par une grosse victoire contre l'écossais à Toronto, mais par un gros coup de pied dans sa face. On enchaîne par de la cornemuse et donc l'entrée de l'écossais. Heureusement ce son satanique est interrompu par la dame de chez Popeye's. De retour Alexander fait son entrée sous l'oeil moqueur de Drew et on revoit les extraits de leurs derniers affrontements.
Cedric Alexander vs Drew McIntyre
Alexander attaque de suite avec un dropkick, envoie Drew en bas et porte un Suicide Dive. Il remonte Drew pour un compte de deux. Drew revient et commence à dominer et porte un Razor's Edge sur le coin du ring à son adversaire. Alexander se bat mais Drew enchaîne par un cobra clutch. Grosse souplesse de Drew mais Alexander finit par revenir par un step-up enziguri. Les deux échangent les coups, back elbow d'Alexander et énorme DDT mais l'écossais se dégage à deux (peut-être un botch mais ça donne un super move).
Il finit par contrer Alexander sur le coin en portant un uranage depuis le coin mais Alexander se dégage in extremis. L'écossais envoie son adversaire en bas, énorme chop mais Alexander se dégage et envoie Drew dans le poteau puis enchaîne par un lumbar check. L'arbitre compte les deux en bas. Alexander revient pour un suicide dive mais Drew l'attrape et porte une overhead belly-to-belly sur la rampe. Il met son adversaire sur les épaules pour le ramener dans le ring et se place pour le claymore. Toutefois Alexander ne peut pas se relever et Drew va le chercher, ce qui permet un roll-up pour le compte de deux. Drew se retrouve sur le coin et Alexander le contre par un spanish fly pour le compte de deux.
La foule chante "this is awesome" et Drew parvient à contrer le lumbar check mais Alexander contre à son tour le Alabama Slam pour un sunset flip et le compte de deux. Les deux prennent de l'élan et Drew parvient à porter le Claymore pour la victoire dans ce très bon match.
Gagnant : Drew McIntyre
L'écossais quitte tranquillement le ring.


AJ Styles dit à ses complices que Rollins a fait l'impossible, battre Lesnar. Gallows dit que même AJ n'a pas pu battre Lesnar et Styles dit qu'il était tout près de le faire, mais ce soir il ne sera pas tout près, il battra Rollins.

On voit ensuite Paul Heyman qui marche en coulisses et va dans une loge sur la porte de laquelle est écrit le nom de Brock Lesnar. De retour Charly Caruso dit qu'elle aura une interview de Heyman dans quelques minutes.

Dans le ring on voit une conga line et No Way Jose puis un canadien fait son entrée, Robert Roode.
Glorious Robert Roode vs No Way Jose
On voit Caruso avec Heyman et dans le ring Roode attaque immédiatement Jose sous des timides "glorious". Jose contre mais Roode porte rapidement un spine buster et fait la pause glorieuse pour enchainer par le Glorious DDT.
Gagnant : Robert Roode

On file en coulisses et Heyman se moque de Charly qui dit que l'histoire s'est écrite hier soir. Heyman dit que c'est lui qui a l'exclusivité, pas elle. La WWE a déclaré que son client n'avait pas de rematch contre Seth Rollins (pop). Comment peut-on expliquer cela ? Et il retourne dans la loge.


De retour de pause un combat est en cours.
The Revival (Scott Dawson & Dash Wilder) vs The Lucha House Party (Gran Mettalik & Lince Dorado a. Kalisto)
Tout le monde s'en fout de voir Gran Plastik et Vince tornado car R-Truth arrive avec plein de jobbers à sa poursuite et Carmella.
No Contest
Dans la confusion The Revival portent un shatter machine pour devenir champion commun mais Kalisto arrive porter le Salida Del Sol sur Dawson. Wilder tire l'arbitre mais Carmella pousse Truth sur Dawson qui redevient champion. Tout le monde se réveille et Truth et Carmella retournent en coulisses et Drake Maverick et ses affiches conclut la poursuite. Quand il est parti Truth et Carmella réapparaissent sur le stage de l'autre côté et repartent en coulisses et Truth dit qu'il est 77 fois 747 24/7 Européan TV champion. Mais Elias arrive par derrière et porte un coup de guitare pendant le Dance Break pour devenir champion pour la troisième fois.




Dernière modification par schnockelloch ; 13/08/2019 à 07h31.
  #3  
Vieux 12/08/2019, 21h00
 
Ajout par schnockelloch


On attaque la dernière heure par un récapitulatif des agressions dont a été victime Roman Reigns ces dernières semaines.

Natalya fait son entrée en tenue de ville et le bras en écharpe. On revoit des photos de sa défaite d'hier soir contre Becky Lynch et elle reçoit une gentille pop de la foule mélée à des "you tapped out". Elle dit qu'elle a abandonné, Becky était meilleure, son coude est disloquée et passe une IRM demain. Mais elle ne changera pas d'avis sur ce qu'elle a dit de Becky, elle pensait ce qu'elle disait et promet une revanche.
Mais elle veut aussi dire que ce matin, dans ses rêves son père l'a félicité (Nattie pleure mais certains chantent "boring" avant quelques applaudissements). Son père est mort depuis un an et un chant "Anvil" retentit quand ... la musique de Sasha Banks retentit. The Boss is back !!! Elle étreint des enfants au premier rang puis étreint Nattie en larmes dans le ring pour lui remonter le moral ... Mais elle l'attaque de suite, montrant une nouvelle chevelure bleue sous sa perruque qui était violette à l'ancienne. La foule chante "holy shit" mais Banks écrase Natalya contre le coin, running double knee, projette la canadienne en bas en disant "where's your daddy ?". La foule chante "this is awesome" ou "welcome back!". The Boss poursuit son assaut en écrasant la vétéran contre l'escalier, va chercher une chaise, frappe Nattie au sol quand ... la musique de Becky Lynch retentit.
The Man charge de suite Banks et une bagarre éclate. Banks en heel file en bas, Lynche va la chercher mais Banks l'envoie contre la barricade et domine la championne, pour l'envoyer à nouveau contre la barricade, sous les "this is awesome", et la frappe à coups de chaise, une fois, une autre et encore et encore. (énorme assaut du Boss qui a plus montré en cinq minutes qu'en trois ans à la WWE, la réaction de la foule très mixte était énorme). Des arbitres tentent d'intervenir mais Banks continue avant de s'en aller triomphante sous une grosse pop mixte et tout sourire.


Les Vikings arrivent et deux jobbers sont dans le ring.
The Viking Raiders (Erik & Ivar) vs 2 jobbers locaux
Pour rigoler les jobbers sont vendus comme francophones. On avait besoin d'un temps faible après le segment précédent, donc ce massacre fait office et on conclut par la Viking Experience.
Gagnant : The Viking Raiders


Charly Caruso est en coulisses avec Alexa Bliss et Nikki Cross. Bliss dit que contrairement aux IIconics elles sont des combattantes championnes. Cross remercie Bliss et celle-ci répond que Bliss dit que tout est grace à elle ... et la remercie. La déesse conclut en disant que c'est elles contre le monde entier, mais ça marche. Et on part en pause.

WWE Women Tag Team Championship
Alexa Bliss & Nikki Cross (c) vs The Kabuki Warriors (Asuka & Kairi Sane, a. Paige)

J'avoue être allé fumer une clope et que quand je suis revenu c'était une nouvelle pause. De retour Sane est dominée par Cross. Asuka finit par avoir le relais, fait tomber Bliss du tablier et part sur ses kicks sur Cross au sol. Elle porte une German Suplex mais Bliss fait un blind tag et porte un DDT mais Sane brise le tombé. Asuka résiste à uun double team par un double neckbreaker et passe à Sane qui tease le Insane Elbow sur Cross mais Nikki file en bas, du coup Sane porte un crossbody. Elle ramène Cross dans le ring pour le Insane Elbow qu'elle porte mais Bliss brise à son tour le tombé. Asuka intervient mais Bliss file en bas et Asuka kick le poteau et Bliss l'écrase contre ensuite. Elle tire Cross vers le coin, Sane intervient mais Cross peut lui porter un swinging neckbreaker suivi du Twisted Bliss pour la victoire.
Gagnantes : Alexa Bliss & Nikki Cross
Célébration tranquille des championnes


Rollins en coulisses dit que Styles veut montrer l'exemple, mais Rollins rappelle qu'il a fait quelque chose que Styles n'a jamais pu faire, soit battre Rollins deux fois, et en plus il rappelle qu'il l'a battu à Money in the Bank. Donc il va rappeler ce soir qui est le champion.

BURN IT DOWN !!!
Seth Rollins fait son entrée sous une nouvelle bonne pop. AJ Styles le suit avec Anderson & Gallows, toujours avec ses peintures.
WWE Universal Champion Seth Rollins vs WWE United States Champion AJ Styles (a. WWE Raw Tag Team Champions Karl Anderson & Luke Gallows)
Rollins porte toujours ses bandages ce dont Styles essaie de se servir. Rollins prend toutefois le dessus envoyant Styles en bas et portant son suicide dive sur Gallows. Toutefois Styles en profite pour l'envoyer contre le poteau avant la dernière pause.
De retour Styles tente un marteau-pilon sur le tablier mais Rollins le surpasse, les deux finissent en bas. Anderson & Gallows remontent Styles dans le ring mais Rollins parvient à revenir seul au compte de huit. Rollins revient avec le slingblade, écrase Styles dans le coin, grosse droite et Falcon Arrow pour le compte de deux. Rollins assoit Styles sur le coin, Styles le repousse mais Rollins vient le chercher, Styles le repousse encore et tente le Phenomenal Forearm, esquivé par Rollins qui porte un kick. Anderson distrait l'arbitre et Gallows pousse Rollins qui tombe du coin. L'arbitre s'énerve et vire les champions par équipes.
Rollins profite de la confusion pour un roll-up, esquive un pélé kick et porte un kick à Styles mais Anderson et Gallows attaquent Rollins causant la disqualification.
Gagnant : Seth Rollins
L'assaut continue évidemment mais ... Ricochet intervient et porte un kick à Styles, mais Gallows l'attrape pour que Anderson porte le Boot of Doom et le vire du ring. Le OC reprend son assaut sur Rollins quand ... la musique de Braun Strowman retentit. Anderson se prend un shoulder tackle en bas du ring. Gallows finit aussi au sol et Strowman porte un running powerslam à Styles, puis un autre. Strowman est dominant pour conclure le show, Rollins se relève tout comme Ricochet et Strowman va chercher la ceinture de Rollins. Il remonte dans le ring, la tend à Seth qui hésite, la regarde puis la retend, serre la main de Seth et les trois faces célèbrent dans le ring pour conclure le show.




Dernière modification par schnockelloch ; 13/08/2019 à 07h24.
 


Dernières nouvelles, rumeurs et résultats
Annonces Google
Navigation Rapide
  Fnlutte.com > Section nouvelles > Nouvelles et rumeurs > Cartes et résultats

Outils de la discussion


FNLUTTE est un site indépendant qui vous offre, depuis novembre 2001, des nouvelles, des opinions et des discussions sur le monde de la lutte professionnelle. Nous ne sommes pas associés, affiliés ou liés d'aucune façon avec la World Wrestling Entertainment (WWE), la Total Nonstop Action Wrestling (TNA), ou autre fédérations de lutte/catch/wrestling.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 15h15.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,21795 seconds with 8 queries