FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Cody a-t-il crée la AEW pour se créer artificiellement une carrière de lutteur ?
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de darkside, publiée 05/06/2019, 04h07
Avatar de darkside
darkside darkside est déconnecté
 

Cody a-t-il crée la AEW pour se créer artificiellement une carrière de lutteur ?


La AEW s’est lancé et va bientôt arriver dans le grand bain avec un show quotidien. Le dernier PPV a été de bonne qualité générale (raaa Lucha Brothers !) et les espérances d’une grande fédération sont là. Cependant, une ombre au tableau se dessine tout doucement… Cody lui-même. A la fois le moteur de la AEW il peut aussi être son principal défaut (effet NWO ?). En effet, un doute sur ces intentions me taraude l’esprit de plus en plus… Derrière les déclarations, il y a les actes et quand on voit Double or Nothing, quelques craintes peuvent émerger.




1-Double or Nothing : the Cody show ?

Les déclarations semblaient claires : nous ne sommes pas la WWE et on fera les choses différemment. Soit. Mais le dernier show ne dit pas forcément la même chose…

Pour montrer patte blanche et démontrer ses bonnes intentions, il aurait été pas mal que les fondateurs/scripteurs/gérants ne se fassent pas gagner leur premier match. Une bonne manière d’affirmer leur différence et que les détenteurs du pouvoir ne sont pas là pour se mettre en avant façon WCW époque NWO. D’autant plus, qu’ils indiquent que le ratio de victoires/défaites sera très important à la AEW et sera suivis sur le long terme. On peut donc supposer que nous aurons un top des lutteurs les plus victorieux mis en avant régulièrement au fur et à mesure de l’Histoire de la fédération. Ainsi, on voit que l’on commence avec des résultats ou seul Omega joue le jeu de la défaite (alors que paradoxalement c’est le plus légitime à gagner sur les fondateurs). Cody se prend donc une victoire contre son frère.

On peut aussi voir qu’un match limite surbooké a été déployé (le sang est un artifice utilisé pour mettre en avant la violence d’un match par rapport aux autres de la carte). Le rôle de heel est également un bon moyen de montrer ses capacités de jouer un rôle et souvent le « bon rôle ».

Enfin, il se garde aussi le moment, sois disant, polémique/médiatique du show en détruisant le trône de HHH. Beaucoup de spotlight sur lui. Trop ? En tout cas, ça rappelle certaines pratiques où avoir trop de pouvoir créatif tout en étant lutteur devient un véritable problème long terme. C’est presque incompatible. Il est trop tôt pour se prononcer définitivement mais si la suite continue aussi pour le personnage de lutteur Cody, ça deviendra vite un problème important à la AEW. Cody va devoir mettre en avant les autres s’il veut être cohérent avec ses déclarations.

La première impression est fondamentale et sur cet aspect-là Cody ne démarre pas sur les meilleurs auspices. Mais c’est en regardant sa carrière que le doute peut se muer en crainte véritable.


2-Une carrière banale…

Cody n’est pas une top star et l’essentiel de sa carrière à la WWE l’a toujours placé en milieu de carte voir plus bas. Même sa brève carrière ailleurs n’en fait pas une légende loin de là.

Il débute à la OVW pour démarrer réellement à la WWE en 2007 notamment en team avec Hardcore Holly. Des débuts anecdotiques avant l’émergence de The Legacy. En soi, le gang est une idée classique mais intéressante et l’expérience d’Orton pour mener la troupe est pertinente. Cependant les errances de membres comme Manu ou Snuka rendent la story un peu laborieuse. De plus, à l’époque c’est Dibiase qui est présenté comme le jeune espoir plus que Cody. Orton ira même jusqu’à enterrer la fausse bonne idée du gang à WrestleMania XXVI en battant les deux petits jeunes. Comme souvent avec les lutteurs qui se cherchent sans se trouver, il change de gimmick avec « Dashing » Cody Rhodes. Il va errer dans des feuds sans intérêts pour finalement faire équipe avec McIntyre. On ne décolle pas…

Aucune gloire ou grande réussite et, du coup, encore un changement de gimmick début 2011 avec un masque de réparation faciale suite à une blessure au visage. Peut-être le passage le plus intéressant et avec le plus de potentiel dans sa carrière ! Son personnage plus dark met en avant une facette inexplorée jusque-là et moins lisse qu’à l’accoutumé. Il est le nouveau Manking. De plus, l’’utilisation de paper bags sur les opposants marche bien avec le public. D’ailleurs, il remporte (enfin) son tout premier titre individuel, l’intercontinental, en aout contre Ezekiel Jackson. Malheureusement, et sans raison rationnelle, on lui enlève son masque et ce qui commençait à faire son succès pour revenir à un style de nouveau ultra classique. Les feuds non marquantes se poursuivent contre Booker T, Big Show, Christian ou encore Sin Cara. C’est plat…

Sa team avec Sandow est en soi pas mal mais l’intérêt de la team repose sur Sandow à ce moment-là. Il reviendra après blessure avec une moustache (et oui comme Robert Roode, les moustaches et la WWE c’est une longue histoire) ce qui ne changera rien à la médiocrité des feuds et de ses succès. Entre 2013 et 2015, tout repose sur son frère. La feud va lui donner (encore) une nouvelle gimmick avec Stardust. Encore une fois, c’est quand il change radicalement de gimmick qu’il devient intéressant (peut-être ce qui le gêne humainement car moins il est lui-même plus il devient intéressant). Et Stardust était une bonne idée. C’est grâce à cela qu’il aura un peu de spotlight contre l’acteur Stephen Amell. En mai 2016 c’est terminé avec la WWE et il n’aura finalement pas fait grand-chose dans la plus grande fédération au monde. Pas de victoires majeures, des feuds plus que secondaires, il n’aura pas brillé ni réussi à avoir un momentum. Il a eu pourtant, à mon sens, deux moments potentiels (le masque et Stardust) mais pas de transformation de l’essai.

Sur le circuit indépendant ça commence léger avant l’arrivée à la ROH en juillet 2016 puis la TNA juste après. Mais là aussi rien de marquant… Décidément… En décembre 2016, Rhodes, "The American Nightmare" Cody, arrive à la New Japan Pro-Wrestling's. Il bénéficie du Bullet Club pour exister un peu mais rien n’y fait. Cody décide de passer à autre chose et on connait la suite.

Si on regarde son palmarès en titre c’est famélique ! A la WWE il a gagné seulement deux fois le titre intercontinental… Puis que du tag team… Une catastrophe industrielle dans la famille. Et oui ! Et si le souci était que l’on attendait trop de lui ? Quand votre père est une légende du milieu et votre frère un vétéran respecté par tous, il est difficile d’exister.


3-La pression de la famille ?

Le pauvre Cody doit aussi subir la comparaison avec son père et aussi avec son frère. Et à ce jeu-là, il ne pèse pas lourd. Est-ce que cette pression l’aurai motivé à créer la AEW ?

Dois-je vraiment présenter la carrière de Dusty Rhodes ? Des titres en pagaille, des feuds de légendes (Koloff, Flair…), une aura exceptionnelle, une présence dans toutes les grandes fédérations de son époque… c’est écrasant comme modèle ! Et comme si cela n’était pas suffisant Dustin Patrick Runnels, aka Goldust, est une figure incontournable du milieu. Outre son personnage choquant au moment de sa création, Dustin a marqué le temps de son empreinte avec une très longue carrière sachant allier performance in ring malgré l’âge, gimmick, moments hilarants (certains passages resteront comme les plus marrants de la lutte), ce type c’est un grand à n’en pas douter. Avoir donc un tel frère en plus du père a du placer Cody dans une situation très difficile. Il ne fait pas le poids… Il est comprimé comme lutteur entre deux sommités.

Ainsi, trouver une alternative en tant que Directeur d’une fédération est un moyen d’enfin trouver sa place. Ça c’est nouveau dans la famille et permet de ne plus être comparé. Mais est-ce que derrière le promoteur ne se cache pas la volonté pour Cody de se créer artificiellement une carrière de lutteur ? Comme il a « échoué » à peu près partout, en créant sa fédération il peut décider de se mettre en avant et de se donner, sur le papier et de manière forcé, presque dictatoriale, une carrière. S’il se donne le meilleur ratio de victoire, le maximum de titres, il pourra tenter, ce qui serait pathétique, qu’il est (lui aussi) un grand lutteur dans l’Histoire de la lutte. On peut se dire que c’est une idée fantasmée mais il suffit d’attendre l’avenir pour voir la nature profonde et réelle des intentions de Cody derrière la AEW. Et le passage puéril du trône montre bien qu’il reste un peu bloqué dans le passé (HHH ayant répondu de la meilleur manière qui soit avec le prochain PPV NXT).

La famille Rhodes pourrait même devenir sous son impulsion la famille Mc Mahon de la AEW bref tout ce qu’il disait vouloir éviter… Imaginez Cody en Vince, Dustin et Brandi en Stéphanie bis… Ça serait alors l’échec ultime pour Cody : devenir ce qu'il dénonçait !





Si Cody ne se concentre pas sur la bonne gestion de la AEW et souhaite être un lutteur majeur de sa propre compagnie, il prend le risque d’être juge et partie. Et la double pression de sa « non carrière » de lutteur et de la carrière de son père et son frère, pourrait, tel un diable sur l’épaule, lui souffler les mauvaises décisions pour détruire dans l’œuf sa plus belle création ! Pour une fois qu’il peut être lui-même avec succès, mais en tant qu’entrepreneur, qu’il le soit totalement.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 05/06/2019, 04h18
M.o.x
 
Le risque qu'il nous fasse une "Jeff Jarrett" en somme. Le risque est réel.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 05/06/2019, 04h27
Dallas Pride
 
Cody a eu un match en milieu de show et n'est pas en lice pour le titre mondial... Trop égocentrique le gars !
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 05/06/2019, 05h27
The Fox
 
Cody est le point fort de la AEW, je suis pas fan du gars mais il dégage une sorte de leadership visible( Je trouve Cody nettement devant Omega sur ce point) Je pense très honnêtement qu'il peut ou du moins qu'il a les épaules pour porter la compagnie. Les références envers la WWE sont une bonne chose, ça permet de garder une sorte de rivalité intéressante. Ce serait bête de ne pas le faire, c'est facile et efficace et la AEW ne peut en sortir que gagnante et entretenir son buzz.

Cody est un peu le HHH de la AEW.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 05/06/2019, 06h07
frenchkx
 
Je trouve que Cody, même s'il a du charisme, était à sa place à la WWE dans le mid-card, il n'a jamais eu pour moi le profil de main-eventer, contrairement à d'autre qui toujours selon moi pourrait prétendre à plus.


Il a était assez malin pour partir de lui même et se greffer au Bullet Club qui commençait à faire parler de lui.


Pour moi c'est un excellent business-man, un bon acteur, mais au niveau in-ring il me laisse froid, j'ai jamais vibré pour un de ses matchs, contrairement à son frangin qui pour moi est de la race des Ric Flair ou Mick Foley.



Je me faisais la réflexion également il y a peu et je suis assez de cet avis. Cody va se construire ce qu'il n'aurait jamais eu à la WWE. Mais peut-on le lui reprocher ?
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 05/06/2019, 06h21
R-Val
 
Ridicule cette chronique. Je suis loin d'être un fan de Cody mais y a quand même certaines vérités à rétablir.

C'est bien de réécrire l'histoire mais dire que Cody n'a jamais été aussi intéressant à la WWE qu'à la période Stardust c'est déjà une énorme connerie.

Ce mec en 2011-2012 était vendu comme l'une des futures top stars de la WWE, il avait tout, le charisme, la gueule, le micro, le talent in ring et à chaque fois la WWE lui a mit des bâtons dans les roues. Team avec Sandow, team avec son frère qui s'est éternisée, Stardust (putain cette idée de merde a duré 1 an et demi)...

Son parcours sur la scène indépendante ? Il a réalisé tout ce qu'il souhaitait faire, il est devenu champion à la NJPW, ROH, NWA c'est déjà pas mal (son passage à la TNA fut court mais c'était quelque chose de voulu par Cody, il était uniquement de passage) et pour finir il est classé 8ème dans le PWI 500 de l'année dernière !

En bref, c'est connerie sur connerie cette chronique et c'est vraiment dommage car tu aurais pu faire la même sur une comparaison entre Cody et Jeff Jarrett, il y a beaucoup de similarité entre deux je trouve et c'est pas forcément une bonne nouvelle pour la AEW si Cody finit comme le dernier.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 05/06/2019, 06h59
darkside
 
Bien, bien ca fait parler en tout cas.
En vrac :
-MOX : la comparaison avec Jarrett est en effet très intéressant et permet de prolonger la réflexion sur les avenirs potentiels.
-Dallas : couverture médiatique d'un show ne veut pas dire sur le ME obligatoirement. L’histoire l'a démontré mainte et mainte fois.
-Fox : ok sur le côté leadership qu'il porte bien je trouve aussi. Par contre, les références WWE me semblent contre productif pour le produit AEW qui ne doit pas courir après la WWE mais se créer elle même.
-frenchkx: Cody a eu cette capacité à sentir les bonnes choses au bon moment. A mon avis, il est justement fait pour ne pas être in ring mais derrière, c'est le sens de la chronique.
-R Val: ... très intéressant et productif comme remarque merci. Chacun son point de vue sur le "meilleur" de la carrière de Cody (catégorie "opinion" de la chronique). Pour moi, c'est le passage du masque (et non stardust, qui était cependant très bon selon moi, relis un peu...) et je ne juge pas ton opinion comme des conneries mais juste ton simpl(iste) avis.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 05/06/2019, 07h01
schnockelloch
 
Cody : Jarrett
Tony Khan : Dixie Carter (deux marks avoués qui créent une fédération de lutte avec l'argent de papa)

C'est vrai qu'il y a des similitudes marrantes.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 05/06/2019, 08h33
IndyFan
 
N'importe quoi ...

Cody devait jobber dans le pré-show pour que des haters le laissent tranquille ?

Le mec est hype, et vous lui en voulait de battre un pré-retraité de 50 ans qui n'a absolument pas besoin de win ?

Donc parce que Jarrett, Nash et Hogan sont des cons et ont fait de la merde, tout booker/lutteur doit perdre tout ses matchs ?
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 05/06/2019, 08h34
Sir Crocodile
 
Pour moi il y a deux moments véritablement intéressants dans la carrière de Cody à la WWE, le passage avec le masque et le run en tag team avec Goldust contre l'Authority. Le reste est oubliable.

Donc je partage ton point de vue, surtout qu'on sent clairement que Cody a toujours eu ce petit complexe d'infériorité. Le coup du trône en est quand même bien la preuve. On voit bien que c'est un énorme mark qui veut avoir ses moments sans jamais penser au long terme. C'est bien souvent vulgaire en plus, honnêtement je préfère un Omega qui au moins n'en fait pas des caisses et se contente d'être à un niveau que Cody n'atteindra jamais.
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 05/06/2019, 08h40
Baron
 
Les victoires des membres de l'Elite ne me dérangent pas trop, car je ne vois pas quels auraient pu être les autres débouchés. A partir du moment où Jericho allait dans le match pour le titre (et comme il est le membre du roster avec le plus de starpower sa présence est la plus légitime), il fallait un topface pour prendre la deuxième place. Il n'y en a pas beaucoup. Omega serait un choix logique mais il est écarté de par sa feud contre Jericho qui débouche sur… Hangman Page est l'un des gros noms de la bataille royale et représente un certain avenir. Les Youngs Bucks défendaient le titre par équipe de la AAA, ce qui impliquait une autre personne à la table des décisions. Enfin, Dustin/Goldust parlait de prendre sa retraite après son match donc le faire battre Cody n'aurait pas été un choix d'avenir.

Une comparaison avec HHH n'est pas inutile car Paul Levesque a longtemps été un simple B+, un midcarter rigolo au mieux. Ce n'est que quand il a rencontré "the game" puis l'histoire McMahon-Hemsley qu'il a passé un palier. Aidé par le booking mais aujourd'hui personne ne conteste sa place parmi les plus grands. Par contre, Jeff Jarrett, avec la même aide backstage, m'a toujours gêné quand il se présentait comme l'égal d'Angle ou de Sting. Reste que dans un sens ou dans l'autre, on ne saura vers où la AEW qu'à moyen terme.
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 05/06/2019, 09h10
Abba
 
Je peux comprendre les comparaisons avec Jeff Jarrett, en même temps, ce que Cody a donné avec son frère est plus intéressant que tout ce que j'ai vu de la carrière de Jarrett pratiquement mis ensemble.

Ma question est la suivante, en quoi en ce moment, il est bon pour la AEW que Cody se mette en retrait vu sa popularité et ce qu'il peut amener sur la table?

Encore une fois et j'ai l'impression de le dire à toutes les fois qu'on parle de la AEW, on a besoin de plus de temps avant de se faire une véritable idée. Une chose est certaine, ils ont frappé un circuit.

Dernière modification par Abba ; 05/06/2019 à 09h40.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 05/06/2019, 09h45
Sir Crocodile
 
De toutes manières, on le savait tous que cette fédération servirait avant tout à flatter l'ego de Cody et ses potes. Tu changes le staff, jamais tu te retrouves avec un gars basique comme Hangman Page challenger au titre majeur.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 05/06/2019, 14h05
iknepack
 
Ca fait un an que Cody et les frères Bucks travaille sur la fédération c'est normal pour moi qu'ils capitalisent sur leur image et leur nom. De plus ils visent un public mainstream, Cody de par son nom est déjà connu et donne je pense du crédit. Je ne sais pas si la série dans la quelle il a joué est connu, mais ça doit aider je pense à attirer du monde. C'est comme Jericho qui est connu pour autre chose que la lutte.
Je ne sais pas qui dans le roster est connu du grand public à part eux deux et c'est normal qu'ils servent de locomotive.
A eux de créer leur star et de réussir à percer.
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 05/06/2019, 15h34
Nianing
 
Bah évidemment. C'est un égocentrique qui voulait juste se rattraper après un échec à la WWE. Les multiples références à la WWE montrent bien ce qu'il est réellement, un gamin qui fait un caprice. Y'a même pas de débat à avoir en fait, c'est d'une évidence même.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 00h51.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,16555 seconds with 8 queries