FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique de NXT UK TakeOver - Blackpool : Pas mal pour un début
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 17/01/2019, 18h09
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Critique de NXT UK TakeOver - Blackpool : Pas mal pour un début




Lancé il y a quelques mois maintenant, NXT UK n'a pas réussi à me convaincre de rester fidèle au produit offert par la WWE sur le sol britannique. Mais aussi difficile que cela puisse paraitre, à mesure que le pay-per-view approchait, j'ai eu envie de me relancer dedans et de rattraper mon retard.

Au moment où j'écris ces lignes, nous sommes le 15 janvier 2019 et ce début d'année a déjà offert trois gros évènement. On a eu droit à du catch japonais avec Wrestle Kingdom 13, du catch américain avec Homecoming, place dorénavant au catch anglais avec NXT UK TakeOver : Blackpool, le tout premier pay-per-view de l'histoire de cette division.


Championnat des Équipes de NXT UK

Moustache Mountain vs. Zack Gibson & James Drake

Le premier match de la soirée devait établir les tout premiers champions des équipes de NXT UK. À cette occasion, Moustache Mountain était opposé au duo composé de James Drake et Zack Gibson. Je vais pas vous mentir, je pensais vraiment que Tyler Bate et Trent Seven soient champions, je voulais qu'ils le soient aussi. Pour marquer l'histoire, je voulais que la meilleure équipe soit placée au sommet de la division. Donc j'ai légèrement été déçu, mais sans plus. Sans plus, car au final, Drake et Gibson ont été énorme. J'ai cru à la fin du match à plusieurs reprises, notamment après le 450° Splash de Drake et après toutes les grosses actions de Moustache Mountain, car je les voyais gagnants. Je ne connaissais pas beaucoup James Drake, mais finalement, je l'aime plutôt bien, sont Suicide Dive sur Tyler Bate, alors que ce dernier est sur les épaules de Gibson, reste l'un des moments forts du match. Globalement, c'est un très très bon combat, avec juste un défaut, selon moi. Vu la longueur du match, ils auraient pu abréger un peu la séquence voyant Trent Seven subir l'assaut des adversaires, sans pouvoir faire le changement. Quand je dis abréger, c'est-à-dire réduire, car cela met trop de temps à réellement démarrer le match. Le point positif là-dedans, c'est que plus cela met du temps, plus la foule ovationne fortement, donc bon... On peut dire que c'est un mal pour un bien.


Travis Banks vs. Jordan Devlin


Avant toute chose, je trouvais l'affiche entre Travis Banks et Jordan Devlin plutôt intéressante. Mais heureusement que les plans ont changé et ont amené à opposer l'irlandais contre un autre irlandais, plus célèbre, plus populaire, plus respecté dans sa discipline : Finn Bálor. Voir une connaissance à l'autre bout de la planète remonte le moral et bien c'est à peu près la même chose que j'ai senti ici. J'avais pas spécialement envie de voir Finn Bálor, mais le revoir me fait du bien. Le match n'a pas trop duré à mon goût, mais était bon, quoi que un peu classique. On se doutait bien du vainqueur et schéma du match. J'ai trouvé qu'il y avait trop de contre, comme si on était un dans match de la NJPW. Mais cette fois-ci, je trouve que les contres sont bien vus, car ça accentue ce côté "maitre vs. élève" entre les deux hommes, qui se connaissent bien. Je sais pas si c'est pour cela qu'ils avaient l'air d'appuyer leurs coups, j'ai eu cette impression qu'ils ne se retenaient pas. Enfin, quoi qu'il en soit, c'est pas spécialement le match que je vais retenir pour sa qualité, mais davantage pour l'image.


No Disqualification Match

Dave Mastiff vs. Eddie Dennis

Je le sentais pas vraiment ce match, mais la stipulation leur donnait l'avantage de pouvoir rendre la confrontation intéressante. Et tout ce que je peux dire, c'est que je suis charmé par la prestation d'Eddie Dennis. Il a l'air pas très fort comme ça, mais il a réussi à soulever Dave Mastiff, chose qu'une personne comme Lars Sullivan aurait eu bien du mal. Et si on peut penser que c'est grâce à l'élan de Mastiff qu'il a pu réussir cela, Dennis a confirmé cette action par deux fois, d'abord pour une sorte de Crucifix Powerbomb à partir du coin, puis avec un Inverted DDT en soulevant sans élan son adversaire. Le match a été plaisant à suivre, y a eu de belles actions, dommage de pas avoir varié l'utilisation des objets. Je trouve qu'on a souvent les mêmes armes utilisées à chaque match, même si je comprends bien que le but ici n'était pas de focaliser les lutteurs sur l'utilisation des objets, mais davantage sur le non-risque lié à une disqualification. La Cannonball pour expulser Dennis à travers la table était un bon moyen de finir le match, mais j'aurais pas été contre une victoire de ce dernier.


Championnat Féminin de NXT UK

Rhea Ripley (c) vs. Toni Storm

L'avant-dernier match de la soirée comptait pour le titre féminin et opposait la championne, Rhea Ripley, à l'aspirante numéro une, Toni Storm. C'était là aussi, une affiche que je n'attendais pas vraiment, vu que je sentais tellement voir Storm remporter le titre et c'est d'ailleurs, ce qui s'est passé. Pour le match en lui-même, je le place au niveau de ce que l'on a eu avec Finn Bálor et Jordan Devlin, un match moyen, sans qu'il y ait quelque chose d'extraordinaire à retenir. Le début du combat était brouillon, mais à mesure qu'il durait, il a été propre. C'est peut-être pas grand chose, mais j'aime bien les Headbutts de la néo-zélandaise et sa prise de finition, j'avais surtout peur qu'elle la porte mal avec une Rhea Ripley très grande et assez costaude, mais ça s'est bien passé. Je sais que je suis un peu méchant en disant cela, mais c'est le moins bon match de la soirée, mais attention à bien interpréter ce que je dis : il n'est pas mauvais, juste que par rapport aux autres, c'est pas le meilleur.


Championnat de NXT UK

Pete Dunne (c) vs. Joe Coffey

Pour ce main-event du tout premier NXT UK TakeOver, c'est Joe Coffey qui s'avançait comme l'adversaire de Pete Dunne. Les officiels de la WWE ont rappelé l'incroyable durée du règne du Bruiserweight pour suffisamment mettre le doute dans l'esprit de certains fans, mais pas le miens. Je ne voyais pas Coffey comme un adversaire crédible pour le titre majeur de la branche UK, pas autant qu'un Jordan Devlin ou Zack Gibson. D'ailleurs, ce match a confirmé mon ressenti sur celui que l'on surnomme The Iron King. Pendant celui-ci, il n'a pas eu énormément d'offensives. Alors oui, il a réussi à placer quelques Bodyslam, German Suplex et Powerbomb, mais à presque chacun de ses moments dans le match, il se faisait contrer par le champion et quand il prenait enfin un avantage, il était trop fatigué pour prendre les commandes du match. Dommage d'ailleurs, qu'il n'ait pas pu utiliser la prise de finition de l'anglais. J'ai réellement eu l'impression que ce main-event avait pour unique but de mettre en valeur le lutteur de Birmingham, plutôt que l'écossais. Vous l'aurez compris, j'ai eu du mal à apprécier le match. Je ne parle même pas de la durée qui semble juste être une réponse -ridicule si cela s'avère vrai- au main-event de Wrestle Kingdom 13, sans oublier les ratés, les temps morts et le fait que Coffey était souvent en retard sur certaines actions. Ce dernier a quand même eu le mérite de me surprendre quand à son endurance et j'ai bien aimé le fait que son frère et Wolfgang n'interviennent pas.

La fin du show avec l'arrivée de WALTER m'a bien plu. Ce mec en impose et se place déjà comme un concurrent sérieux pour Pete Dunne, impatient de voir ce qui va se passer lors des prochains épisodes.

C'est la fin de cette critique de NXT UK TakeOver : Blackpool. Désolé de ne pas avoir pu la publier plus tôt, j'ai été énormément pris en début de semaine et j'ai donc dû suivre le show par parties. Pour ceux qui n'ont pas eu le courage de tout lire, je vous laisse avec les points positifs et négatifs.

Points positifs :
+ Le match d'ouverture
+ La participation de Finn Bálor
+ Pas déçu du match Mastiff/Dennis
+ L'arrivée de WALTER

Points négatifs :
- Le sacre de Zack Gibson & James Drake
- Le match féminin moyen
- Un main-event trop long et décevant



Vos commentaires
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 13h26.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,09472 seconds with 8 queries