FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique de NXT TakeOver - WarGames II : Un show en crescendo
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 20/11/2018, 09h49
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Critique de NXT TakeOver - WarGames II : Un show en crescendo




Samedi dernier, la NXT tenait son dernier pay-per-view de l'année et pour la première fois, celui-ci fut organisé au Staples Center de Los Angeles. Une grande première pour un show qui s'annonçait bouillant et que je me devais de regarder.

Et pour ne pas tourner autour du pot, je le dis maintenant : ce pay-per-view était à la hauteur des précédents. NXT avait bien démarré l'année et conclut par une soirée qui est montée en puissance, au fil des matches.


Championnat Féminin de la NXT / 2 Out Of 3 Falls Match

Shayna Baszler (c) vs. Kairi Sane

J'ai pas de visuel pour le match qui a eu lieu entre Kassius Ohno et Matt Riddle et puis de toutes façons, il n'y a rien à dire. C'était une affiche qui me donnait envie, mais il n'y a pas eu de réel match. À voir où cela va nous conduire, mais personnellement, j'espère que cela aboutira à une revanche. Pour ce qui est des femmes, honnêtement, j'attendais pas spécialement cette affiche, vu qu'il s'agissait d'une opposition qu'on a déjà eu par le passé, sans que ce soit énorme.

N'empêche, je trouve que Shayna Baszler devient de plus en plus intéressante, elle monte en puissance, à l'image des pay-per-views de la NXT. Marina Shafir et Jessamyn Duke sont arrivées un peu trop vite à mon goût, le match venait à peine de commencer. Comme on a pu le voir, ça n'a pas duré, il fallait se presser et ça explique pourquoi les deux anciennes combattantes de MMA sont arrivées aussi vite. La principale prise que je retiens, c'est ce DDT porté sur l'apron du ring, par la japonaise sur la championne, ça aurait pu être très dangereux. Sinon, ça m'a fait plaisir de voir Dakota Kai et Io Shirai apporter de l'aide, mais ça peut aussi signifier que l'histoire entre Baszler et Sane n'est pas terminée, ce qui serait dommage, car j'ai vraiment envie de passer à la suite.


Aleister Black vs. Johnny Gargano


Justement, la suite a vu Aleister Black retrouver enfin Johnny Gargano, l'homme qui l'a écarté des rings et permis involontairement à Tommaso Ciampa de gagner le titre majeur de la NXT. C'était un match que j'attendais vraiment, Gargano est devenu méconnaissable, dérangé et semble rongé par les ténèbres, c'était intéressant de voir ce qu'il allait faire contre un Black revanchard. J'aurais bien aimé que Candice LeRae soit davantage impliquée dans l'histoire, elle reste la femme de l'homme qui vient de changer et la voir entre deux chaises aurait était intéressant.

Pour ce qui est du contenu du match, je vais pas trop m'attarder, c'était propre, intense et brutal. Aleister Black n'y est pas allé par le dos de la cuillère avec ses Knee Strikes et autres Kicks. Gargano a bien répondu avec ses DDT à l'extérieur et intérieur du ring. C'était un match fluide, qui n'a pas eu trop de temps mort. Les deux Black Mass de la fin sont passés sans soucis, une belle manière de montrer que Johnny Gargano était totalement secoué et n'avait plus de répondant. Ce match a tenu ses promesses et mine de rien, Gargano enchaîne les bonnes prestations en pay-per-view, il avait démarré 2018 avec un très bon combat contre Andrade "Cien" Almas, puis est allé régler ses comptes avec Ciampa et termine maintenant l'année sur une belle note finale, malgré la défaite.


Championnat de la NXT

Tommaso Ciampa (c) vs. Velveteen Dream

Comme le titre l'indique, le show est allé crescendo parce que je considère ce combat comme meilleur que le précédent. La première chose que j'ai envie de dire, c'est que ce match de championnat fut amplement mérité pour Velveteen Dream, qui a encore livré un hommage au Hulkster en arrivant à la "Hollywood" Hulk Hogan. Un hommage qui s'est poursuivi pendant le match avec l'habituelle Big Boot et Leg Drop du Hall of Famer. Mais plus important, il a hissé son niveau et prouvé qu'il était un main-eventer en puissance à la NXT.

On est peut-être nombreux à penser qu'un changement de titre n'allait pas avoir lieu, mais les deux lutteurs ont réussi à me faire douter. C'était un match disputé, entre un Ciampa contrant les offensives adverses et essayant régulièrement de placé sa prise de finition et Dream essayant plusieurs prises pour finalement se focaliser sur l'ancienne blessure de son adversaire. J'ai bien aimé l'attitude de l'arbitre, qui n'a pas disqualifié le challenger après que ce dernier ait effectué un DDT sur la ceinture. C'est d'ailleurs logique vu que Dream n'avait pas calculé son coup et n'était sûrement pas au courant que la ceinture se trouvait juste derrière. Ce super match a été magistralement conclu par un DDT porté sur la partie métallique séparant les deux rings. C'est selon moi, l'un des meilleurs match en 1 contre 1 de l'année.


WarGames Match

War Raiders, Pete Dunne & Ricochet vs. The Undisputed Era

En portant le nom du pay-per-view, les WarGames se devaient de clôturer la soirée et les lutteurs impliqués ont sorti le grand jeu. La première partie du match était classique et vu que l'Undisputed Era avait gagné le droit d'avoir l'avantage, l'équipe adverse ne pouvait que rééquilibrer les forces en présences sur le ring, avant qu'un autre membre du quatuor ne débarque et redonne l'avantage à ses compères. Là où c'était intéressant, c'est les War Raiders qui semblaient griller la priorité à Pete Dunne qui souhaitait vraiment entrer dans le match et ne pas attendre davantage dans la cage près de l'écran géant. Je me demandais du coup, si l'anglais -nerveux comme il est- n'allait pas s'énerver et faire abandonner son équipe en décidant de partir.

Finalement, la haine semblait trop grande pour ignorer une telle occasion de faire mal. Bobby Fish a accentué l'énervement du champion britannique en ajoutant un cadenas supplémentaire à sa cage et jeté la clé dans le public. On s'est donc retrouvé sur un 4 contre 3 pendant quelques minutes. La seconde partie du match a débuté quand le Bruiserweight est finalement parvenu à sortir de sa cellule pour intégrer le match et amener par la même occasion quelques objets sur le ring. Dès lors, c'était le chaos. Je vais pas revenir en détail sur les performances des lutteurs, ils étaient tous globalement au top. Mais disons que j'ai été bluffé par Hanson. Le moment que je retiens principalement reste le saut de Ricochet du haut de la cage pour tomber sur les sept autres lutteurs. L'Undisputed Era a perdu le combat et cela débouchera probablement vers la fin de leur règne dans la division par équipe et c'est pas plus mal, vu qu'ils semblent fin prêt à monter à l'échelon supérieur.

Voilà pour cette critique de NXT TakeOver : WarGames II, qui était un pay-per-view plaisant et dans la même veine que les précédents. Comme vous pouvez le voir, je rentre moins dans les détails, je donne simplement mon avis, y a moins de profondeur. Mais cela a trois objectifs : d'abord me permettre de rédiger et publier plus rapidement, puis vous inciter à regarder les shows afin que vous ayez vous aussi votre avis sur les pay-per-views et enfin, que la lecture soit plus agréable et ne traine pas trop.

Comme d'habitude, pour ceux n'ayant pas eu le courage de tout lire, je vous laisse avec les points positifs et négatifs.

Points positifs :
+ Un show qui monte en puissance
+ La tenue "Punisher" de Johnny Gargano
+ Trois matches derniers matches de haute volée

Points négatifs :
- J'aurais tellement aimé avoir un Ohno/Riddle
- Le match féminin qui est expédié



Vos commentaires
  #2  
Vieux 20/11/2018, 09h57
Mister c
 
Y a eu un Ohno/Riddle. Mais si tu as éternué à ce moment là…

Non.sérieusement.Ca fait passer Ohno pour ...ben pour rien en fait.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 20/11/2018, 10h04
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Mister c Voir le message
Y a eu un Ohno/Riddle. Mais si tu as éternué à ce moment là…

Non.sérieusement.Ca fait passer Ohno pour ...ben pour rien en fait.
Tu as lu que les points positifs et négatifs
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 20/11/2018, 10h10
Mister c
 
Citation:
Envoyé par Ralgrad Voir le message
Tu as lu que les points positifs et négatifs
Non.mais c'était de l'ironie. Parce que sans deconner,il passe vraiment pour un bouseux le Ohno.

Et ça apporte quoi à Riddle??? ben,rien en fait. C'"est juste dommage...pour les deux.Et revanche???de quoi??? Si c'est pour ridiculiser Ohno encore.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 20/11/2018, 10h58
Maximo
 
J'ai vraiment trouvé les 3 derniers matchs d'un très haut niveau.

On sait que le WarGames c'est du brawl et du Spot, mais ce fut très efficace avec pleins d'images marquantes (le face à face avec une équipe dans chaque ring, magnifique).
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 20/11/2018, 14h48
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Maximo Voir le message
On sait que le WarGames c'est du brawl et du Spot, mais ce fut très efficace avec pleins d'images marquantes (le face à face avec une équipe dans chaque ring, magnifique).
Oui, j'admire toujours autant le travail offert. On a l'impression que ce sera un vrai bazar, le chaos et finalement, ils nous offrent un truc travaillé, construit et qui est fluide. On a pas cette impression qu'ils ne savent pas ce qu'ils font.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 29/11/2018, 09h46
schnockelloch
 
Je suis tout à fait d'accord avec toi et le problème c'est que pour moi le crescendo ça devient presqu'un point faible.

Je suis dans le fond assez d'accord avec Sturry (il prend bien mes concepts d'inclure du Total Divas, des références financières et extérieures dans ses chroniques, je peux bien en prendre un peu chez lui) quand il disait que un show ça doit avoir des temps forts et des temps faibles justement pour que le téléspectateur et le spectateur se repose.

Par exemple les Series c'était bien construit, un début qui faisait le taff sans voler le show, une pause au milieu ce qui a même permis de libérer du temps de cerveau pour les CW (si Rollins et Nak' avaient volé le show avant, ça aurait tué leur match) et une fin en apothéose.

Takeover ils nous collent le temps faible au début, puis ensuite on ne peut plus se reposer. Cela aurait presque du sens vu que NXT n'a aucune notion de télévision classique qui rentre en compte, avec pause, sponsors etc mais on dirait presque qu'ils nous font un show destiné à être vu en replay et sans vraiment de cohérence générale.
Et surtout que comme vous dites c'est super scripté et booké leurs combats, alors tant qu'à faire qu'ils nous fassent un peu plus de hauts et de bas, ca deviendrait presque meilleur à mes yeux à devenir un peu plus "sale".
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 15h26.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06596 seconds with 8 queries