FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Et si on arrêtait un peu avec ces "Dream Matches" ?
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 13/11/2018, 17h03
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Et si on arrêtait un peu avec ces "Dream Matches" ?




Édito

C'est quelque chose que vous avez peut-être déjà remarqué, notre génération utilise de plus en plus le terme "match de rêve" pour désigner une affiche séduisante sur le papier ou une opposition qui peut délivrer la marchandise. Je ne saurais vous dire quand cet expression a réellement pris de l'importance chez les fans de catch, mais une chose est sûr, on en abuse beaucoup et c'est parfois, un peu agaçant.

Oui parfois, pas toujours.

En réalité, y a trois choses qui peuvent m'embêter : l'utilisation abusive, la maladresse et la malhonnêteté.

Non pas que tout le monde doit avoir les mêmes goûts, mais l'utiliser couramment peut nuire à l'idée qu'on se fait du match. À l'image de chant "This is awesome" que l'on peut maintenant entendre à chaque show, alors qu'il n'y a rien de réellement "awesome". L'exemple le plus frappant que j'ai eu, c'est Christophe Agius disant qu'un Seth Rollins vs. Dolph Ziggler était un "match de rêve". À sa décharge, cela avait peut-être pour but de nous vendre Extreme Rules, mais je pense que vous comprenez mon point. Il y a une utilisation abusive du terme, sous prétexte qu'il s'agit-là de deux grands lutteurs, on nous vend la "petite" affiche comme un fantasme pour les fans.


Autre chose qui peut me déranger, c'est d'employer maladroitement le terme. Je veux dire... est-ce-qu'un match opposant Brock Lesnar et Goldberg à WrestleMania 33, peut être considéré comme un "match de rêve", sachant en plus, que celui-ci a déjà eu lieu auparavant en 2004 et 2016 ? Si je vous sort cet exemple, c'est bien parce que j'ai pu le lire. Tout comme, les affiches opposants Roman Reigns et Brock Lesnar que l'on avait déjà vu ou l'Undertaker contre Triple H pour Super Show-Down. Ce que je veux pointer du doigt ici, c'est d'utiliser le terme pour désigner une grosse affiche. Je sais que chacun a ses goûts, mais une "grosse" affiche, ne veux pas nécessairement dire qu'on en rêve. Pourtant, c'est l'impression que me donne cette manie de toujours sortir cet expression pour un main-event de pay-per-view ou une grosse affiche.

Enfin, ce qui me fatigue vraiment, c'est les fans malhonnête. Vous en connaissez peut-être, vous en avez probablement démasqué, c'est ceux qui ne regardent que de la WWE, mais qui vont vous dire qu'un Kenny Omega vs. Roman Reigns a le potentiel pour être le match de la décennie et est un "match de rêve". Ils s’appuient sur les dires des autres, pour prendre la parole et vous vendre un match. Ce qui m'embête ici, c'est donc le vendeur qui vous vend une affiche, alors qu'il ne connait pas ou très peu, les deux composants de celui-ci, c'est-à-dire les lutteurs y prenant part.


Alors qu'on approche des Survivor Series, j'ai maintenant l'occasion de lire que le combat entre Seth Rollins et Shinsuke Nakamura est un match de rêve. Personnellement, vu l'année 2018 du japonais, j'ai beaucoup de mal à considérer ce combat comme un must-see. Rien n'a été fait pour donner une once d'envie, à croire que la WWE pense vendre le match rien que sur les noms des lutteurs qui font beau sur le papier. Quel sera le prochain "match de rêve" à TLC ? Vu que désormais, on semble en avoir un à chaque pay-per-view... je suis quasiment certains qu'on nous vendra ainsi, le match entre Braun Strowman et Baron Corbin.

Il fut un temps où je considérais le "match de rêve" comme étant celui qui n'ait jamais eu lieu et est désormais impossible.

Mon exemple type était un affrontement entre le Big Show et André The Giant, voir un Hulk Hogan vs. John Cena. Aujourd'hui, j'ai l'impression que chaque grosse affiche est un "dream match", c'est fatiguant, non ?



Vos commentaires
  #2  
Vieux 13/11/2018, 17h06
Ralgrad
 
Juste pour précision, je ne cible personne en réalité pour le dernier point important de ma chronique.

Juste que les réseaux sociaux sont plein à craquer des personnes parlant sans réellement savoir de quoi ils parlent.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 14/11/2018, 03h27
RainMakeR
 
C'est surtout qu'on nous vend tout et n'importe quoi comme match de reve.... C'etait vraiment mieux avant. ON avait pas toujours les memes matches, y'avait une vraie construction et plus d'utilisation de mid.
Au moins quand le challenger et le champion s'affrontent, au moins c'est la 1ere fois. Faudrait revenir à ca.
Pi bon les dernieres affiches c'etait un vieux qu'on sort de la naphtalines contre un jeu qu'on veut monter
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 14/11/2018, 09h44
Ralgrad
 
C'est vrai qu'on vend tout et n'importe. Après, je ne saurais dire si c'était pareil à l'époque.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 15/11/2018, 03h48
Acetylsalicilique
 
Citation:
Envoyé par RainMakeR Voir le message
C'est surtout qu'on nous vend tout et n'importe quoi comme match de reve.... C'etait vraiment mieux avant. ON avait pas toujours les memes matches, y'avait une vraie construction et plus d'utilisation de mid.
Au moins quand le challenger et le champion s'affrontent, au moins c'est la 1ere fois. Faudrait revenir à ca.
Pi bon les dernieres affiches c'etait un vieux qu'on sort de la naphtalines contre un jeu qu'on veut monter

... L'époque dont tu nous parles, c'est les années 80 ? Quand les shows hebdo c'était les stars qui cassaient du jobber pour hyper un gros show ? C'est plus possible ça monsieur...
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 15/11/2018, 06h53
Sir Crocodile
 
La notion a été dégueulassée par les smarks, tout simplement. Il faut dire aussi que le smark est un peu le champion du nivellement par le bas. Pour lui, on a des matchs 5 étoiles tous les jours, on a peut-être 20 dream matchs potentiels avec le roster actuel de la WWE (et surtout de l'indy, car l'indy, c'est le top dans sa tête) et tout le monde a de quoi être une légende.
Du coup, les choses n'ont plus de sens et deviennent profondément médiocres. Un peu comme le smark en fait.

Aujourd'hui, Petit Gros Responsable du Rayon Frais à Walmart contre Petit Maigrichon Vegan c'est un dream match. C'est triste mais c'est comme ça.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 15/11/2018, 07h45
Ralgrad
 
Des fois, je me demande si c'est pas le succès de CM Punk (un des premiers indy guy de la WWE) qui a fait fantasmer les fans au point de croire que n'importe qui peut s'imposer à la WWE.

Rien que Lio Rush, quand il avait été signé, je lisais presque partout que le gars était un phénomène, hyper balèze, etc ... Je peux comprendre pour un gars comme Samoa Joe, AJ Styles et même Austin Aries, après je trouve que tout n'est pas à jeter chez Owens/Bálor/etc ... mais voilà quoi.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 15/11/2018, 07h57
Hercule Poivrot
 
Oui et non, c'est surtout qu'à partir des années 2010 c'est la première fois depuis la victoire des Monday Night Wars que la WWE a commencé à aller chercher des noms déjà établis ailleurs. À l'époque où CM Punk est arrivé, l'indy n'avait clairement pas la même audience et le produit alternatif c'était la TNA.

Après le fantasme du crossover et de la confrontation de personnages issus de produits différents c'est quelque chose que vous retrouvez partout. C'est le principe même d'une saga comme les Avengers, de délires du type épisode Futurama+Simpsons. C'est même le concept de base de toutes les compétitions internationales de sport d'ailleurs (Coupe du Monde, Ligue des Champions etc)

Donc je daterais ça davantage au retour de Brock Lesnar (un peu de celui du Rock), et comme élément qui a complètement emballé la machine, celui d'AJ Styles (un peu de celui de Sting), puisque c'est la première fois depuis un bail qu'un lutteur que le public, même relativement casual à défaut d'être mainstream, connaissait malgré qu'il n'ait jamais mis les pieds à la E.

Et donc après l'emballement classique, on s'imagine AJ Styles feudant Cena et Orton etc


D'ailleurs celui qui a un peu pété ce climax c'est Shinsuke Nakamura, dont on peut déjà dresser un bilan mitigé. Reconnaissance mainstream karmiquement méritée mais gagnée à coups d'un personnage buildé comme une superproduction hollywoodienne, et dont le style NJPW dilué n'arrive pas à accrocher l'américain moyen dans ses matchs.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 15h53.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06986 seconds with 8 queries