FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique du 7e épisode du Mae Young Classic 2018 : Du mieux à quelques exceptions près
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 19/10/2018, 11h41
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Critique du 7e épisode du Mae Young Classic 2018 : Du mieux à quelques exceptions près




On s'approche de la fin et ce septième épisode est tout simplement l'avant-dernier de l'édition 2018. Au programme du show, la totalité des quarts de finale, quatre matches qui ont permis de lever le voile sur l'identité du Final Four. Le précédent épisode avait laissé un goût amer dans la bouche, tant il était décevant, celui a-t-il proposé du mieux ? Réponse dans quelques instants.


Quart de finale

Meiko Satomura vs. Lacey Lane

Le premier combat de la soirée opposait Meiko Satomura à Lacey Lane. Cette dernière n'avait pas présenté grand chose lors de ses deux précédents matches et avait donc l'occasion de montrer sont talent et rien de mieux qu'affronter la japonaise pour cela. Malheureusement, le match n'a pas duré, vraiment dommage que même à ce stade de la compétition, les combats soient rapidement pliés. On a eu droit à une légère période d'observation en début de match, ponctuée par des esquives, des échanges rapides et une poignée de main refusée par Lane. Après cela, ça a réellement démarré. Satomura s'est montrée moins tendre avec des gros Kicks et une Juji Gatame. Celle qui est sortie de l'académie des Dudley Boyz a pu revenir dans le match, tentant même le tombé après un Crossbody depuis le coin, mais sans succès, perdant dans la foulée suite à un Death Valley Driver. Un match bien court et c'est fort regrettable, car il est toujours difficile de jauger le niveau de Lane. En revanche, j’accueille volontiers le résultat.


Quart de finale

Io Shirai vs. Deonna Purrazzo

Très belle affiche là-encore, de toutes manières, à ce stade la compétition, ça aurait été un scandale de ne pas avoir de beau matches en perspective. Io Shirai affrontait donc l'une des lutteuses les plus intéressantes du tournoi, Deonna Purrazzo. J'ai eu peur que le match ne tourne qu'à l'avantage de la japonaise (oui, y avait pas trop de doute sur l'identité de la gagnante). Surtout qu'après son Suicide Dive, Shirai a géré tranquillement son combat, heureusement que Deonna Purrazzo a pu revenir brièvement pour placer une Russian Leg Sweep et tenter sa Fujiwara Armbar. Après cela, on est retourné sur une courte période de domination nippone, permettant d'assister à un petit 619 et un Springboard Dropkick mais la Virtuosa est revenue à nouveau, plaçant trois German Suplex et à nouveau sa Fujiwara Armbar après un tombé qui n'a pas abouti. Chose que j'apprécie, car Purrazzo a agi naturellement sur le coup, elle a tenté une soumission vu que son adversaire n'était pas K-O après son précédent enchaînement. Petit reproche là-encore, le Moonsault final était encore une fois, raté. Il faudrait vraiment qu'elle pense à regarder où se situe le corps de l'adversaire pour ne pas tout le temps rater sa prise de finition. Sinon, à part ça, c'était un match plaisant, dans leurs standards, mais s'il aurait été bien meilleur si cinq minutes de plus étaient allouées au combat.


Quart de finale

Tegan Nox vs. Rhea Ripley

Il s'agissait de l'avant-dernier match de la soirée et la galloise, Tegan Nox affrontait l'australienne, Rhea Ripley. Cette dernière a été fidèle à elle-même, refusant de serrer la main de son adversaire. On aurait pu envisager que Nox se venge et se déchaîne et bien...c'est ce qu'elle a essayé de faire mais s'est directement blessé au genou gauche après avoir tenté un Suicide Dive. Elle n'a pas manqué son assaut, mais la réception a été mauvaise, l'empêchant de continuer le match. Rhea Ripley s'est donc qualifiée pour les demi-finales, sans se fatiguer, un sérieux avantage pour la suite du tournoi. Tegan Nox était dévastée, le public également. J'ai d'ailleurs pas trop compris pourquoi la foule lâchait quelques larmes. C'est triste d'accord, mais je sais pas...je suis peut-être pas autant sensible que certains fans, mais en tout cas, ça m'a étonné de voir cela. D'ailleurs, ça aurait été intéressant de voir quel aurait été le résultat si elle ne s'était pas blessée, je suis pas sûr que l'australienne serait passé au tour suivant.


Quart de finale

Toni Storm vs. Mia Yim

Dernier affrontement de la soirée et donc logiquement, dernier quart de final avec une autre australienne luttant dans la même soirée, Toni Storm. Elle affrontait pour l'occasion, Mia Yim, la sud-coréenne. Un match qui manquait un peu de dynamisme, je trouve. C'était pas lent, mais les prises de soumissions de Yim ont un peu haché le combat. Là où Storm tentait principalement de placer des coups, comme les Uppercuts en début de match. Voyant que Storm n'abandonnait pas, Yim a stoppé les soumissions et a tenté également de placer des coups. Finalement, les deux femmes se sont retrouvées à terre après un Headbutt de l'australienne. Puis chacune des deux à pu placer une souplesse, on sentait bien que ça allait être serré, mais pas à ce point. Finalement la German Suplex suivie du Storm Zero auront eu raison de Mia Yim. Cette dernière n'a pas démérité mais quitte donc la compétition au niveau des quarts de finale, ce qui est honorable.

Voilà pour cette critique du 7e épisode. Un show dans l'ensemble bon, meilleur que celui de la semaine dernière, mais qui aurait pu être encore plus intéressant si les matches n'étaient pas aussi vite expédiés. La blessure de Tegan Nox a pourri un peu la soirée, ça restera la tâche noire de cette 7e émission. Pour ceux n'ayant pas eu le courage de tout lire, je vous laisse avec les points positifs et négatifs du show.

Points positifs :
+ Que des belles affiches sur le papier
+ Le deuxième et quatrième match de la soirée étaient bons

Points négatifs :
- La plupart des matches duraient peu de temps
- Io Shirai qui manque encore sa prise de finition
- La blessure de Tegan Nox



Vos commentaires
  #2  
Vieux 22/10/2018, 01h57
darkside
 
Personnellement depuis le début Meiko Satomura m'a fait une bien forte impression que Io Shirai qui était vendue comme "la meilleur au monde". Je suis un peu déçu j'avoue.

Storm semble bien mise en avant... Je la vois bien gagner.
Pour le moment le MYC ne m'a pas énormément emballer.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 25/10/2018, 04h29
dapratinho
 
oui je suis assez d accord sur tout ce que tu dis

Perso j ai pas aime Deonna vs Io, bien trop lent et choregraphie et t as l impression de voir toujours les mm matchs ac Deonna qui a un moveset assez limite.

Perso ce tournoi est un peu au dessus de celui de l an dernier mais il est vraiment pas ouf... n importe quel match du CWC etait au dessus ce ceux de ces deux tournois

Storm est nulle en plus j aurais que Rhipley aille en finale (j ai pas vu l episode encore mais qui croit encore une seconde a Storm absente de la finale serieux)
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 25/10/2018, 10h36
Ralgrad
 
@darkside, je suis d'accord avec toi, Meiko Satomura est clairement la grande gagnante du tournoi, elle est super sur le ring.

@dapratinho, je pense aussi que le niveau est légèrement meilleur que celui de l'an dernier, mais oui, le CWC est clairement au-dessus, le niveau était énorme.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 11h11.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06090 seconds with 8 queries