FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique du Super Show-Down 2018 : À oublier
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 08/10/2018, 11h04
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Critique du Super Show-Down 2018 : À oublier




Samedi dernier, la WWE est allée faire un tour en Australie, pour y organiser un énorme show, le Super Show-Down. À l'image de l'évènement organisé en Arabie Saoudite, plus tôt dans l'année, il ne s'agissait pas d'un Live Event, mais une sorte de WrestleMania à l'étranger. Il était d'ailleurs diffusé sur le Network de la WWE, mais aussi certaines chaînes TV, comme AB1.

Maintenant que le show est du passé, il est temps de faire un point. Était-il à la hauteur ? Était-il meilleur que le Greatest Royal Rumble ? Ces shows sont-ils en réalité, simplement des Live Events télévisés ? Réponse dans les lignes qui suivent, à travers l'habituel tour d'horizon des matches proposés.


Championnat des Équipes de SmackDown

The New Day (c) vs. The Bar

Contrairement aux habitudes, il n'y avait pas de pré-show cette fois-ci et c'est les équipes de SmackDown qui furent chargées de lancer l'évènement. Un choix judicieux, au regard des talentueux lutteurs présents dans le match. J'ai été cependant, un peu déçu de ce combat. J'en attendais plus et j'ai finalement eu l'impression d'assister à un habituel combat digne des shows hebdomadaires. En gros, c'était pas mauvais, mais aucunement surprenant. Certaines séquences du match sont belles à voir, je repense notamment à l'enchaînement rapide du New Day en début de match, par exemple. Mais, il n'y avait rien capable de me faire lever de mon siège. Je trouve également le résultat décevant. Je comprends pas pourquoi les européens n'ont pas gagné. Le New Day n'a pas besoin de garder les ceintures pour avoir leur exposition habituelle, tandis que The Bar semble souffrir de n'être qu'une équipe parmi tant d'autres.


Championnat Féminin de SmackDown

Becky Lynch (c) vs. Charlotte Flair

Ce qui se passe entre Becky Lynch et Charlotte Flair est probablement la meilleure rivalité féminine de ces dernières années. Les segments sont intéressants et les matches entre ces deux femmes sont à la hauteur des espérances, c'est vraiment du haut niveau, même si celui du Super Show-Down était un peu court et incomplet. J'ai eu un peu peur pour Charlotte Flair en début de match, au moment où elle fut tirée à l'extérieur du ring par l'irlandaise, elle est pas passée loin de se briser la nuque. Mais à part cela, c'était vraiment bon. La clé de bras de Lynch, porté à la Sin Cara, en tournoyant sur l'adversaire, c'était beau à voir. Ça participait aussi à affaiblir cette partie du corps, sachant que sa prise de soumission ultime est le Disarm-Her, on a donc une certaine logique dans ce combat. Flair a fait de même en affaiblissant légèrement les jambes de la championne. Dommage en revanche que le match se termine sur une disqualification. Surpris que la revanche aura lieu à SmackDown, plutôt qu'à Evolution.


John Cena & Bobby Lashley vs. Kevin Owens & Elias


J'ai rapidement compris pourquoi John Cena ne combattait, mais si c'était juste pour nous offrir cela, il aurait carrément pu apparaitre pour autre chose. Et faire en sorte que ce combat soit un match à handicap pour Bobby Lashley ou ajouter un autre lutteur. C'était donc vraiment décevant. John Cena m'a pourtant bien manqué, mais dommage que sur le peu que l'on a vu, il y a ce coup de poing aussi crédible que le People's Elbow du Rock. Pour tout vous dire, je n'arrivais pas à rentrer dans le match, tant le résultat ne faisait pas de doute et j'ai pas trop envie d'en parler, vu que je n'ai rien retenu de bien marquant. J'ai même préféré le petit segment avec Kevin Owens et Elias, avant le match. Chose amusante que j'ai noté, Philippe Chéreau avait oublié comment s'appelait Bobby Lashley, c'est dire à quel point il indiffère.


Naomi & Asuka vs. The IIconics


Voici l'affiche qui me donnait le moins envie sur la carte. Il faut dire que même là, le suspens était presque inexistant et surtout, rien n'a été fait pour donner envie de voir ces femmes-là s'affronter. Contrairement à Becky Lynch/Charlotte Flair, j'ai pas senti qu'il y avait une rivalité là-dedans. J'ai juste l'impression que le but était de donner une victoire à domicile aux deux australiennes, est-ce d'ailleurs qu'une simple impression ? Pour appuyer ce que je viens de dire, il suffit de voir le match et vous remarquerez que personne ne se prenait au sérieux. Entre Asuka et Naomi qui dansent avant et pendant le match et la fessée que cette dernière met à Peyton Royce...J'ai pas réussi à prendre cela au sérieux. Si le but était de rendre le tout amusant, c'est raté, il fallait faire appel à Santino Marella dans ce cas. À la limite, qu'elle aient leur victoire ne me dérange pas plus que ça, j'ai juste cette sensation que le match féminin est redevenu la "pause pipi" du catch et à quelques jours d'Evolution, c'est un scandale. Parce que, ça signifie que les officiels ne semblent pas donner de l'intérêt à cette division, ne la prennent pas au sérieux.


Championnat de la WWE / Pas de décompte, ni de disqualification

AJ Styles (c) vs. Samoa Joe

On passe donc du match qui me donnait le moins envie, à celui que j'attendais le plus. Et pour cause, l'intensité des promos de Samoa Joe, la rivalité personnelle des deux lutteurs et la perspective d'assister au sacre du Destroyer. Bon, je vais pas mentir, je suis déçu du résultat et du match, vu qu'AJ Styles a conservé son titre. J'ajoute aussi que vu qu'il n'y avait pas de disqualification, je m'attendais à quelque chose de plus brute, moins dans les règles. Finalement, ce qui a été proposé était soft de ce point de vue avec seulement une chaise et une table, de mémoire. Sur le ring, c'était pas mauvais, mais loin d'être un match qui restera dans les souvenirs. Les Lariats de Joe sont toujours aussi impressionnantes, mais dommage de toujours nous faire croire qu'il va porter le Muscle Buster. J'ai détesté le voir abandonner sur le Calf Crusher, car l'abandon est ce qu'il fait le plus mal dans une défaite. Surtout dommage de ne pas voir AJ Styles sur le point d'abandonner, vu ce qu'il s'était passé à Hell In A Cell, il y avait moyen de jouer dessus.


The Bella Twins & Ronda Rousey vs. The Riott Squad


Ce combat s'agissait du quatrième match par équipe de la soirée. Ça faisait déjà beaucoup pour moi. Pire que le match avec les IIconics et Naomi/Asuka, le suspens était au point mort sur cette affiche. Entre une Ronda Rousey aussi forte que Roman Reigns et les Bella Twins tellement puissantes qu'elles réécrivent le passé de la Women's Revolution...le Riott Squad ressemblait plus à la Team Rocket qu'à autre chose. Que dire du match ? D'abord, j'ai bien aimé qu'on ait droit à un face-à-face entre Liv Morgan et Brie Bella, afin de montrer aux gens que ce qui s'était passé n'était qu'un accident et que les deux femmes n'avaient aucun soucis à travailler ensemble. Dommage qu'il y a eu cette séquence où Brie Bella s'est mise à tirer la langue de Morgan. J'ai vite compris que Ronda Rousey allait avoir un rôle à la John Cena sur ce combat et tout détruire à la fin, on connait la chanson maintenant. Ce match aurait pu lui être bénéfique, comme une sorte d'entrainement, mais c'est la WWE qui décide comment utiliser ses talents, après tout.


Championnat des Poids-Moyens

Cedric Alexander (c) vs. Buddy Murphy

S'il y avait bien un titre qui pouvait grandement changer de main, c'était celui des poids-moyens. Buddy Murphy était lui aussi à domicile et sa victoire ne faisait pas trop de doute, chose qui ne me dérangeait pas, car je trouve que Cedric Alexander a eu un bon règne, lui qui détenait la ceinture depuis WrestleMania 34. Pour tout vous dire, j'avais envie de reprendre 205 Live, mais avec le peu de temps que je pouvais leur allouer, je n'ai pas pu reprendre et ce match m'a bien fait regretter mon erreur d'avoir arrêté en 2017. Le match a été expédié rapidement, mais sans round d'observation et donc avec presque de l'action non-stop. Le sacre de Murphy devant la foule de Melbourne était vraiment plaisant à voir, j'étais content pour lui. Juste une chose que je n'ai pas aimé, c'est de voir le champion faire son entrée en premier, tout ça parce que son adversaire était chez lui. C'est peut-être rien pour vous, mais j'aime maintenir quelques traditions et celle voyant le champion arriver en dernier est l'une de mes préférées dans le catch.


The Shield vs. Dolph Ziggler, Braun Strowman & Drew McIntyre


Sur le visuel, on sent que c'est le haut du panier avec tous ces titres, dommage qu'aucun ne fut défendu. Tout ça, à cause d'un match par équipe, le cinquième de la soirée d'ailleurs. Très surpris que le Shield fasse son entrée depuis le public. J'ai senti un petit malaise lorsque le public empêchait les trois lutteurs d'avancer, l'entée a mis du temps. Que dire, sinon ? En tant que fan de Dean Ambrose, le voir réaliser le tombé victorieux était sympathique à voir, surtout qu'il est souvent perçu comme le maillon faible du trio. J'ai pas cru une seconde à une trahison, même après le Superman Punch de Roman Reigns, car on nous vend cette possibilité tellement de fois qu'on sent que ça n'arrivera pas, comme le Muscle Buster de Samoa Joe. La bagarre à l'extérieur du ring avant le début du match m'a pas semblé pertinente. On savait bien que les gros segments du match n'allaient pas être amenés dès le début. Le combat en lui-même est trop classique. À la vue de tout ce qui s'est passé depuis le début du règne de Roman Reigns, j'ai juste envie de dire "tout ça, pour ça".


Place de challenger n°1 au championnat de la WWE en jeu

Daniel Bryan vs. The Miz

L'un des matches que j'attendais le plus aussi, c'est dingue de voir à quel point SmackDown se débrouille bien dans la mise en place des grosses affiches. Mais j'ai été une nouvelle fois, déçu de ce qui fut offert. Pas plus de trois minutes, une victoire qui m'a semblé ratée au début, car même l'arbitre ne semblait pas s'y attendre. Mais si ça se trouve, c'était prévu, je n'en sais rien et c'est pas mon soucis. Je suis un fan et je voulais quelque chose de mieux, je ne l'ai pas eu et ça va pas plus loin. Je me suis tout de suite dit que si cela était un moyen d'aboutir à un match entre les deux à WrestleMania avec le Miz gagnant le Royal Rumble, ce serait parfait, mais mon scénario étant très beau, il a peu de chances de prendre vie.


Le dernier match les opposants, sans disqualification

The Undertaker vs. Triple H

Je vous mens pas en disant que j'avais bien envie de les revoir sur un ring après les différentes promos de Triple H, notamment. J'ai eu des frissons pendant l'entrée du Deadman, mais tout ce qui s'est passé sur le ring était oubliable et d'un malaise... Je trouve que physiquement, l'Undertaker s'en sortait en début de match, mais n'avait clairement pas l'endurance pour tenir sur tout le long, comme Triple H, qui est toujours aussi affûté. Il y a eu des ratés, comme le surpassement dans le public, on a bien vu que le Phenom n'avait plus de force dans les reins. J'ai pas compris pourquoi Kane ne semblait pas pressé d'intervenir, alors que Shawn Michaels agissait régulièrement. Le combat a d'ailleurs été annoncé comme un match sans disqualification avant qu'il ne commence, donc voir l'Undertaker frapper l'arbitre n'avait aucune logique, surtout qu'il en a pas trop profité. Chose marrante, l'arbitre a été mis K-O pendant presque tout le match et je ne parle même pas du second arbitre, qui est tombé dans les vapes juste parce que Kane l'a retiré du ring.

En clair, c'était horrible à voir, sans aucun sens. Le pire dans tout ça, c'était la lenteur du match et l'improvisation des séquences. Shawn Michaels vendait les coups comme s'ils étaient portés par Thanos, bref j'ai regretté ce main-event et j'ai eu un peu de peine. Heureusement, la fin a eu un peu de sens, car j'avais envie de vomir lorsque que Kane et l'Undertaker serraient la main de leur adversaires, alors que cinq minutes auparavant, ils se comportaient comme des enfoirés.

Pour conclure, on peut dire que ce Super Show-Down n'a pas placé la barre très haute, beaucoup de déception, peu de surprise, des matches sans grand enjeux, comme ce qu'on peut avoir dans les Live Events. En bref, un évènement qui ne restera pas dans les mémoires pour sa qualité, mais plus pour sa maladresse, j'ai envie de dire. Il est même pas meilleur que Greatest Royal Rumble, juste au même niveau. Pour ceux n'ayant pas eu le courage de tout lire, voici les points positifs et négatifs.

Points positifs :
+ Le match d'ouverture correct et celui pour le titre des poids-moyens
+ Revoir l'entrée de l'Undertaker et Shawn Michaels

Points négatifs :
- L'utilisation de John Cena
- Le match entre Naomi/Asuka et les IIconics
- L'abandon de Samoa Joe
- La fin abrupte du Miz/Daniel Bryan
- Le main-event, entre illogisme, lenteur et maladresse



Vos commentaires
  #2  
Vieux 08/10/2018, 11h27
Blastheaven
 
D'accord avec la grosse majorité de l'article, mais j'ajouterais en point négatif la fin entre Charlotte et Becky. Becky qui tente de partir à la Miz avec le titre en plein match, sérieusement c'est "out of character". On dirait qu'ils font comme avec Kevin Owens en bien moins de temps : ils ont un personnage heel qui cherche à se battre, et ils lui font faire des choses lâches sans raison. Non seulement ça nuit à Becky qui partait pour avoir un personnage unique dans le roster actuel, mais en plus elle n'a même pas été huée pour ça. Tout le monde y a perdu.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 08/10/2018, 11h49
Lucifer_Rising
 
Même pas besoin de lire on sait déjà ce que tu en as pensé rien qu'avec le titre .
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 08/10/2018, 13h37
The Fox
 
Comme quoi, j'ai beaucoup apprécié le show personnellement.Grosse ambiance, des bons matchs( le Murphy vs Alexander est un must see), puis le retours des Légendes en main event... là qualité du match passe après pour moi, le kiff était surtout de revoir quatre monstres sacrés qui m'ont fait rêver étant jeune.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 09/10/2018, 05h16
EdgeRulz
 
Quand j'ai lu le titre (qui fait un peu office de conclusion), c'est un peu comme si t'avais pensé à moi

Au final, juste le 2 vs 2 féminin pourrait avoir mon attention.

Quant au 3 vs 3 masculin de Raw, tu conclues sur "tout ça pour ça" mais devine quoi : ils ont remis ce match à Raw (avec la même durée). juste les vainqueurs changent "histoire de faire croire que" (alors que, si tu en vois un, pas besoin de voir l'autre, on est ok là dessus).


Puis même quand je vois tes points positifs, je peux pas m'empêcher de tailler

- New Day vs The Bar, on en a déja eu une blinde (entre les SD et les PPV)
- et je dirais pareil pour les entrées des légendes, c'est peut-être pour le "live" que ça doit être énorme.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 16h15.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,13884 seconds with 8 queries