FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://lutte.fnnation.com
Page d'accueil Les dernières nouvelles du monde de la lutte Chroniques de lutte Forum de discussions sur la lutte Fnlutte.com, en ligne depuis le 1er novembre 2001
Précédent   FNFORUM | Section nouvelles | Nouvelles et rumeurs | Cartes et résultats
S'inscrire FAQ Membres Marquer les forums comme lus


Résultats - WWE Super Show-Down
Section: Résultats


 
 
Options
  #1  
Vieux 06/10/2018, 03h58
WWE Résultats - WWE Super Show-Down
Nouvelle publiée par schnockelloch


Bonjour,

Le Prince de vos Nuits se transforme en Prince du matin pour cet événement spécial de la WWE se déroulant aux antipodes. Nous vous avons informé dans nos nouvelles régulièrement de la carte de ce show pour lequel la WWE attend dans les 70.000 personnes et où l;emphase a principalement été mise sur le match opposant l'Undertaker avec Kane dans son coin à Triple H avec Shawn Michaels dans le sien.
Nous sommes au Melbourne Cricket Ground en Australie. La WWE avait déjà tenu un PPV dans la ville en 2002 avec Global Warning et un main-event The Rock vs Triple H vs Brock Lesnar mais c'était au Colonial Stadium. Ce qui frappe quand on regarde l'histoire de Melbourne c'est que la ville a été fondée en 1805 seulement pour devenir comme Sydney une colonie pénitentiaire britannique, qui a d'ailleurs vite été abandonnée. La ville s'est développé à partir de 1850 suite à une ruée vers l'or pour devenir la première ville d'Australie, avant d'être dépassée par Sydney. L'immigration qui en a suivi est venue ensuite principalement d'Angleterre, d'Inde, de Chine, du Vietnam et d'Italie pour aboutir à la ville de 4.4 millions d'habitants actuelles. Reposant sur les services et les hautes technologies, son climat, sa réussite économique et son esprit "cool" (l'Australien est principalement réputé pour aller à la plage en buvant de la bière) et festif (ville de musique et de culture "moderne" en ont fait la ville la mieux classée pour s'installer dans le monde pendant plusieurs années consécutives par divers classements comme "The Economist". L'absence de poids historique fait de Melbourne comme des principales villes historiques, une ville "neuve" où chacun a l'impression de pouvoir venir remplir sa page blanche dans un contexte économique favorable et une ambiance libre.

Et on commence avec un retour, celui de la pyro et effectivement il semble y avoir du monde au Melbourne Cricket Ground, la WWE nous annonce 70.309 spectateurs ce qui devrait en vrai nous valoir 60.000 personnes.

A show international, début international. C'est The Bar qui ouvre le show sous une bonne pop. Les Européens ont l'air content d'être là et descendent en courant l'allée qui mène au ring (on est dans un stade, rappelons-le). On nous présente Cole, Graves et Young ringside.
OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH MELBOUUUUUUUUUUUUUUUUURNE
La foule reprend l'intro du New Day qui jettent des Pancakes à la foule en descendant la rampe (même si là c'est une allée on va continuer à appeler cela la rampe par commodité).
WWE SmackDown Tag Team Championship
The New Day (c. Kofi Kingston & Xavier Woods, a/Big E) vs The Bar (Cesaro & Sheamus)

Mission : chauffer la foule. The New Day domine avec des splashs de la deuxième corde et un lionsault sur Jéricho suivi d'une tentative de Suicide Dive de Kofi mais The Bar l'attrape au vol. Sheamus attrape aussi un Crossbody de Woods et ils écrasent chacun un membre des champions contre le poteau.
The Bar en profite après pour isoler Kofi. L'opération "chauffer la foule" ne réussit toutefois pas vu que c'est The Bar qui domine et il faut attendre les coups sur la poitrine de Sheamus sur Kofi pour que la foule compte, le tout suivi d'une double souplesse. Les heels font tomber Woods du tablier, ils portent un double backbreaker mais Kofi résiste toujours. Sheamus a l'air de se faire plaisir lui avec une foule non-américaine et plus "européenne". Kofi surpasse Césaro par dessus la troisième corde et peu passer le relais à Woods. Sheamus se prend le poteau et se prend ensuite un DDT pour le compte de deux.
Sheamus retente des chops, Woods le repousse mais l'Irlandais finit par porter un gros backbreaker et se place pour le Brogue Kick, qui est esquivé par un roll-up. Cesaro fait un Blind Tag et porte un uppercut pour le compte de deux puis porte le swing sous une vague pop et le Sharp Shooter sur Woods jusqu'à ce que Kofi fasse le sauvetage et finisse avec Woods en bas.
Cesaro tente un tombé avec les cordes mais l'arbitre lui fait tomber ses pieds, c'est Kofi qui enlève ses pieds et porte le Trouble in Paradise sur Sheamus en bas. Woods porte un Backstabber sur le Suisse dans le ring combiné par un double stomp depuis la troisième corde de Kofi (joli) sous une bonne pop pour la victoire.
Gagnants: The New Day

Après une célébration tranquille du New Day et des vues de Melbourne by night, la foule se réveille avec un grand "woooooo" pour l'arrivé de la Reine, Charlotte Flair. On a effectivement raccourci le show car Charlotte n'est même pas sur le ring que la championne arrive, ceinture levée et l'ambiance ne décolle toujours pas. Le temps que l'Irlandaise descende la longue allée, on voit une vidéo sur leur rivalité. Jojo fait les présentations et on a enfin des chants "Becky" et des "Woooo"
SmackDown Women's Championship
Becky Lynch (c) vs Charlotte Flair

Un nouveau chant "let's go Becky" part et l'Irlandaise attaque aggressivement à coup de pieds et de poings dans le coin. Flair contre à son tour et finit par se prendre un Big Boot, l'Irlandaise descend et tire Charlotte par le bras et la fait passer entre les cordes et elle manque de tomber tête la première. L'arbitre vérifie son état, puis Becky l'envoie contre le poteau, la ramène dans le ring et la domine tout en recevant des pops. Elle porte ensuite une jolie manœuvre conclue par un armbar et des torsions des doigts.
Après un peu de temps Charlotte utilise sa puissance pour se dégager et porter une souplesse, les deux femmes sont au sol et un chant "let's go Becky" part. Charlotte porte une jolie manœuvre en frappant le genou de Becky qui était dans les cordes, ses chops pour que le public se chauffe la voix mais Becky finit par contrer pour porter le Becksploder, contré par The Queen qui la surpasse par dessus.
Becky finit par reprendre le dessus et l'air hargneuse attaque Charlotte mais celle-ci tente la prise en quatre et finit par porter un Big Boot pour le compte de deux. Becky tente un roll-up et les deux femmes échangent des coups pour que la foule se chauffe la voix accompagnant sa préférée. Becky a le dessus pour une bonne pop mais Charlotte sort un spear pour … le compte de deux 1/2. Charlotte se place pour son Moonsault mais Becky relève les genoux et enchaine par un roll-up pour le compte de deux, un enziguri et monte à son tour sur le coin pour une descente de la cuisse à la Bull Nakano mais Charlotte n'est plus là. The Queen enchaîne par un coup de genou et un Boston Crab mais la championne atteint les cordes sous une bonne pop. Becky descend, récupère sa ceinture et veut partir mais Charlotte la rattrape et l'a renvoie contre la barricade avant de la ramener dans le ring et d'enchaîner par un spear et la Figure Four. Becky rampe vers les cordes et sa ceinture qui était sur le tablier, et frappe Charlotte avec.
Gagnante : Charlotte Flair par disqualification
Becky part avec sa ceinture mais The Queen furieuse la rattrape et la ramène dans le ring, toutefois Lynch parvient à descendre et lui porter un gros clothesline et le Becksploder en bas du ring, puis alors qu'elle semblait partir un gros coup de genou alors que Flair était contre la barricade. Un chant "Becky" part avec la musique de l'Irlandaise qui quitte avec sa ceinture tandis que l'officiel vérifie la santé de The Queen.



Dernière modification par schnockelloch ; 06/10/2018 à 04h36.
  #2  
Vieux 06/10/2018, 04h44
 
Ajout par schnockelloch


On enchaine par Elias et Owens qui sont dans le ring et Elias se présente et joue l'intro de Thunderstruck d'AC/DC pour chauffer la foule puis enchaîne par autre chose sous une énorme pop. Il dit qu'il a fait le tour du monde, l'Arabie Saoudite, l'Afrique du Sud etc mais qu'il n'y a pas d'endroit dans le monde qui ne l'aime plus qu'ici car ils ont compris que WWE veut dire "Walk with Elias" (grosse pop) et il présente Kevin Owens qui reçoit aussi une grosse pop. Il dit qu'avant d'avoir été interrompu de manière malpolie, qu'il n'y a rien de mieux que deux copains dans le ring mais que SSD devrait être au Canada. Elias dit ensuite que Cena et Lashley vont échouer exactement comme un sportif australien mais je n'ai pas saisi le truc cette fois-ci … Le public part pour une grosse pop mais Lashley interrompt tout ça par son entrée, suivi par celle de John Cena sous une énorme pop également, cheveux plus longs mais début de calvitie, l'air en forme.
John Cena & Bobby Lashley vs Elias & Kevin Owens
Elias et Lashley commencent et Lashley porte un shoulder tackle et pose, ce qui tue instantanément l'ambiance. Elias finit par passer le relais à Owens et Lashley lui porte un swinging neckbreaker puis des coups dans le coin que le public chauffé par Cena compte vaguement
Elias finit par faire diversion, Owens envoie Cena en bas et les heels isolent Lashley. Owens porte un chinlock sur Lashley puis un DDT, Cena avec sa coupe unanimement comparée à celle de JBL (je pense qu'il y a une teinture aussi) s'amuse sur son tablier et Lashley finit par repousser les heels mais au lieu de passer le relais il veut porter un spear à travers les cordes qu'Elias esquive et Lashley finit en bas. Elias ramène Lashley dans le ring et Owens porte un frog splash pour le compte de deux. Cena continue à faire le cheerleader et Lashley finit par porter une choke slam powerbomb pour enfin passer le relais à Cena qui reçoit une énorme pop.
Cena porte ses five moves of doom sur Elias dont le Five Kniuckle Shuffle et le AA sur Elias puis le fameux sixième move of doom dont on vous avait parlé et c'est fini.
Gagnant : John Cena & Bobby Lashley
Cena prend le micro après. Il dit qu'il n'espérait pas revenir ici et veut remercier car la WWE a toujours été son foyer et le sera toujours. Sa vie change mais il n'oubliera jamais d'où il vient. Il veut dire qu'il ne sait pas de quoi l'avenir sera fait et se concentre sur l'instant présent. Maintenant il est devant 70.000 personnes qui font du bruit (pop), encore plus de bruit (grosse pop) et qu'il n'y a pas de meilleure sensation au monde. Il remercie de l'avoir accueilli dans ce pays et de lui avoir permis de faire le show (un peu) ce soir.

Les IIconics, originaires de la ville arrivent ensuite. En descendant la rampe elles disent qu'elles n'auraient jamais pensé être là ce soir. Elles disent que c'est super enfin d'être à la maison. Elles disent que Naomi et Asuka sont des adversaires à peu près valables pour montrer au monde qu'elles sont Iconiques. Asuka arrive ensuite puis Naomi qui nous fait son entrée fluo et les deux descendent la rampe.
The IIconics (Peyton Royce & Billie Kay) vs Asuka & Naomi
Les heels isolent Naomi avec notamment un gros double coup de pied dans le dos. Naomi esquive un coup par un grand écart puis elle se venge sur Billie qui n'a pas les mêmes aptitudes. Asuka prend le relais, se moque de Billie, et les quatre femmes finissent dans le ring.
Les australiennes font "iconique" façon cri de super héros mais les faces les sortent du ring et font des chorés façon Power Rangers.
Les australiennes parviennent néanmoins à porter un cheap shot et isoler Asuka. Celle-ci revient rapidement avec une German Suplex sur Billie et le relais est fait. Naomi se lache sur Peyton avec un gros Enziguri, qui porte un moonsault avec les cordes, Billie fait le sauvetage, missile dropkick d'Asuka sur Billie et Naomi veut remonter Peyton dans le ring mais Billie fait tomber Naomi du tablier. Asuka essaie de s'en méler mais Billie parvient à l'envoyer dans la barricade. Les IIconices peuvent ensuite faire un double team sur Naomi dans le ring pour la victoire.
Gagnantes : The IIconics
Les Australiennes savourent leur victoire devant leur public qui est aussi content.



Dernière modification par schnockelloch ; 06/10/2018 à 05h12.
  #3  
Vieux 06/10/2018, 05h48
 
Ajout par Nianing


Samedi étant le jour du sport en France et même le jour du football, le prince de votre matinée a du tirer sa révérence pour aller faire gagner l'équipe qu'il coache tandis que c'est votre serviteur qui prendra la suite avec un bol de Chocapic entre les mains, n'étant absolument pas concerné par cette journée sportive.


- WWE Championship : AJ Styles (c) def. Samoa Joa par soumission. Après un match assez long (près de 25 minutes), le champion parvient à conserver sa ceinture avec un Calf Crusher porté sur la jambe de Joe, qui s'y était blessé après une chute sur la table. Le champion n'a pas hésité à appuyer dessus pour s'octroyer la victoire en faisant abandonner Joe qui aura pourtant tenté trois fois de porter sa Coquina Clutch.


- The Bellas (Brie & Nikki Bella) & WWE Raw Women's Champion Ronda Rousey def. The Riott Squad (Ruby Riott, Liv Morgan & Sarah Logan). Après un hot tag qui a vu la championne effectuer son finisher sur Logan, Morgan vient sauver sa partenaire d'un armbar. Les deux réussissent à prendre le dessus sur Rousey en voulant l'attaquer aux bras. Ne se laissant pas faire, elle réussit à retourner la prise et à placer Morgan & Logan dans un double Armbar qui les fait abandonner en moins de trois secondes.

70 309 spectateurs annoncés par la WWE.

- WWE Cruserweight Championship : Buddy Murphy def. Cedric Alexander (c) et devient le nouveau WWE Cruserweight champion. Après s'être dégagé à deux du Lumbar Check d'Alexander, Murphy envoie Alexander sur le tablier. Celui-ci se sert de la troisième corde comme appui pour attaquer l'Australien, qui contre avec un coup de genou enchaîné de son finisher pour la victoire devant son public.


- The Shield (Roman Reigns, Dean Ambrose & WWE Intercontinental Champion Seth Rollins) def. Dogs of War (Braun Strowman & WWE Raw Tag Team Champions Drew McIntyre & Dolph Ziggler). Reigns a fait passer Strowman à travers la barricade avec un Spear. Alors que McIntyre et Ziggler étaient en supériorité numérique face à Ambrose, Rollins arrive pour porter un Superkick par derrière à McIntyre qui passe par dessus la troisième corde. Ziggler vient s'occuper du champion Intercontinental lui aussi avec un Superkick mais en se retournant, il subit le Dirty Deeds d'Ambrose pour le compte de trois dans un bon match d'une vingtaine de minutes.


- #1 Contender match pour le WWE Championship : Daniel Bryan def. The Miz en moins de deux minutes trente ! Il a contré un Skull Crushing Finale en petit paquet pour le compte de trois. Le mari de Brie Bella affrontera donc AJ Styles à Crown Jewel le 2 novembre prochain (autre supershow organisé par la WWE, en Arabie Saoudite cette fois et plus précisément à Riyad).


- Last time ever - No DQ Match : Triple H (w/ Shawn Michaels) def. The Undertaker (w/ Kane). Le premier arbitre aura été mis KO par un Undertaker frustré d'un simple compte de deux suite à son Tombstone sur HHH, le second tiré par Kane eh dehors du ring pour sauver son frère de la défaite. Les deux protagonistes seront allés se battre dans le public et auront usé de la stipulation sans sourciller, se servant de tables (par laquelle sera passé Undertaker après un Elbow Drop de son adversaire depuis le tablier), chaises, câbles et évidemment du Sledgehammer du King of Kings, tout en utilisant tout leur arsenal de prises (Pedigree, Chokeslam, Spinebuster, Hell's Gate...). Pour conclure ce match, HBK vient sauver son partenaire de la DX avec un Sweet Chin Music mais l'Undertaker reste debout. Il essaye d'enchaîner avec un second, contré par le Deadman qui enchaîne pour tenter un Tombstone. HHH frappe le Deadman en plein visage avec sa masse puis le duo enchaîne avec le combo Sweet Chin Music / Pedigree pour la victoire, le premier arbitre étant revenu faire le tombé tant bien que mal.






Après le match, Undertaker est dans le coin du ring avec la masse d'HHH. Il lui rend en guise de respect et le vainqueur du match l'aide à se lever. S'en suit alors un tour d'honneur dans le ring, les quatre ayant le bras levé et saluant tout le public, le tout sous des feux d'artifice. On pense alors le show terminé... Jusqu'au Tombstone du Phenom sur le Cerebral Assassin, tandis que Kane met une droite à Michaels. Son partenaire vient ensuite s'occuper lui-même du Heart Break Kid, amenant à un Chokeslam directement sur la table des commentateurs. Le show se conclut ensuite sur les images des Brothers of Destruction sur la rampe.



Dernière modification par Nianing ; 06/10/2018 à 08h05.
 


Dernières nouvelles, rumeurs et résultats
Annonces Google
Navigation Rapide
  Fnlutte.com > Section nouvelles > Nouvelles et rumeurs > Cartes et résultats

Outils de la discussion


FNLUTTE est un site indépendant qui vous offre, depuis novembre 2001, des nouvelles, des opinions et des discussions sur le monde de la lutte professionnelle. Nous ne sommes pas associés, affiliés ou liés d'aucune façon avec la World Wrestling Entertainment (WWE), la Total Nonstop Action Wrestling (TNA), ou autre fédérations de lutte/catch/wrestling.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 17h22.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,15327 seconds with 8 queries