FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://lutte.fnnation.com
Page d'accueil Les dernières nouvelles du monde de la lutte Chroniques de lutte Forum de discussions sur la lutte Fnlutte.com, en ligne depuis le 1er novembre 2001
Précédent   FNFORUM | Section nouvelles | Nouvelles et rumeurs | Cartes et résultats
S'inscrire FAQ Membres Marquer les forums comme lus


Résultats - WWE Raw du 1er octobre 2018
Section: Résultats


 
 
Options
  #1  
Vieux 01/10/2018, 18h51
RAW Résultats - WWE Raw du 1er octobre 2018
Nouvelle publiée par schnockelloch


Bonsoir,

Le Prince de vos Nuits est de retour pour ce dernier épisode de Raw avant le départ pour l'Australie et son Super Show-Down. Nous y verrons entre autres afin de mettre la table pour cet événement un combat entre Ruby Riott et Ronda Rousey ainsi qu'une promo de HBK avant le combat entre Triple H et l'Undertaker. Le Monday Night Football de ce soir oppose les Chiefs de Kansas City encore invaincus aux Denver Broncos qui comptent eux deux victoire en trois matchs, soit une belle affiche sportive mais deux marchés moyens. La concurrence de la MLB n'interviendra que demain, car les TieBreakers qui ont vu les Brewers de Milwaukee et les Dodgers de Los Angeles gagner leurs divisions respectives viennent de se terminer.
Nous sommes à Seattle ce soir, 725.000 habitants dans une aire urbaine de 3.9 millions soit la 15e ville des USA. C'est une ville atypique qui a toujours été réputée pour sa contre-culture, ville de naissance entre autres de Jimi Hendrix, Bill Gates ou Kurt Cobain. Depuis les années 90 et la fin du Grunge, cette ville a été une des premières à parler de gentryfication et de ce qu'on appellerait une culture "bobo" notamment avec les Starbuck's Café et Tully's Coffee basés dans la ville, ainsi que les premières manifestations altermondialistes. Cette culture date de la fondation de la ville dont le nom est tiré du chef amérindien Seattle célèbre pour son discours tenu en 1854 en réponse à Isaac M. Stevens, le responsable des Affaires Indiennes du secteur. Ce discours est considéré comme fondateur du mouvement écologiste notamment par ces mentions de "fil qui chante défigurant la prairie", des menaces causées par le chemin de fer sur la nature ou du besoin de protéger les troupeaux de bisons. Le problèmes c'est que ce discours ne fait l'objet que de transcriptions ultérieures et fantaisistes, car le télégraphe n'est arrivé dans sa région qu'après sa mort et qu'il n'y a pas de bisons dans le secteur et que le train aussi est arrivé plus tard. Cela n'enlève rien toutefois au charisme et convictions du chef à l'époque.

Le décor est planté pour cette nuit que nous espérons bonne. Et cela nous donne l'occasion de rendre hommage au grand Charles Aznavour et de demander : "Emmenez-moi au pays des merveilles"


C'est Dean Ambrose qui ouvre le show sous une bonne pop et rejoint Charly Caruso sur le ring. Elle lui rappelle que celui-ci a été sollicité par Strowman, McIntyre et Ziggler la semaine dernière qui ont dit qu'il était le rejet du Shield. Alors il répond qu'il y a de la vérité dans ce qu'ils ont dit. Rollins et Reigns sont champions et pas lui, Rollins l'a remplacé vite par Jason Jordan très vite quand il était blessé. Charly lui demande si il a pensé quitter le Shield (chant "no"). Ambrose dit que oui, il a pensé à rendre son uniforme et il prend ses plaques du Shield et les enlève de son cou.
Charly demande si il a pris une décision. Ambrose dit qu'il pourrait tourner le dos au Shield et mener sa carrière tout seul. Il pourrait envoyer la voiture de Reigns en dehors de la route comme ça il ne serait plus là (chant "yes"). Mais les gens se demandent si il fera ça le moment parfait où personne ne s'y attendra. C'est bien cela que Charly veut dire ? demande-t'il et on revoit le moment de la fin de la semaine dernière avec Ambrose hésitant entre les deux clans pour revenir vers le Shield. Charly lui demande ce qu'il s'est dit à ce moment. Alors Ambrose demande pourquoi il est revenu à Raw et pas en tête. Il pourrait être à SmackDown menant sa propre vie. Ambrose dit qu'il en a marre qu'on cherche à savoir ce qu'il pense au lieu de le juger sur ses actes et voir qu'il est retourné au milieu de ses frères. Le Shield n'est pas un business, une marque mais une fraternité et ils iront toujours à la bataille ensemble.
La musique de Ambrose part mais celle de Corbin l'interrompt sous une bonne pop. Corbin lui dit que c'était une belle histoire de fraternité mais parlons de son cerveau cinglé. Ambrose lui demande si il veut une histoire pour raconter dans son boulot de prof remplaçant ou bien encore montrer comme la semaine dernière qu'il ne peut y arriver. Corbin dit qu'il a gagné car le Shield a été maitrisé la semaine dernière et n'a pas pu semer le chaos. Alors comme il veut que Ambrose soit juger sur ses actes, il a trois options pour ce soir : affronter Seth Rollins pour le titre Intercontinental, Roman Reigns pour le titre Universal ou bien Braun Strowman en un contre un. Ambrose répond qu'il ne va pas danser devant lui et lui faire plaisir et il propose une quatrième option, lui contre Corbin maintenant. Corbin répond que ce n'est pas si simple et donc qu'il affrontera Strowman, maintenant.
La musique du monstre parmi les hommes retentit et il apparait sous une bonne pop avant une pause commerciale.


Braun Strowman vs Dean Ambrose
Strowman domine le début du combat notamment avec des gros chinlocks et des écartèlements du cou. Un chant "Dean" part mais Strowman continue son travail de destruction. Après avoir dit que le "Shield ne l'aidera pas", Strowman lui met une grosse droite et le projette à travers le ring puis tente un bear hug mais Ambrose lui porte une sorte d'anaconda, Strowman le projette mais Ambrose l'attaque au jambe puis l'envoie dans le coin mais le Monstre le contre par un coup de coude et reprend son travail de destruction avant la pub. De retour Strowman domine et Ambros parvient à ele contrer dans le coin. Il esquive le powerslam et aveugle Braun, qui contre le Dirty Deeds. Strowman charge mais Ambrose baisse les cordes et se retrouve en bas.
De retour Ambrose esquive une première charge, porte un running dropkick mais Strowman l'attrape et lui porte son chop sur la poitrine qui evnoie Strowman en bas (il n'y a aucune chimie entre les deux c'est etonnant). Toutefois Ambrose esquive le coup suivant et porte le Dirty Deeds mais sonné il met du temps à faire le tombé et Strowman se dégage à deux avant de se retirer en bas. Ambrose porte un suicide dive puis charge Strowman contre la barricade. Braun le repousse mais Ambrose esquive encore une charge et le Monstre se prend l'escalier. Les deux remontent dans le ring et Ambrose se prend un powerslam mais parvient à aller en bas. Strowman fait son running shoulder tackle à la Obélix en bas du ring et envoie Dean contre la barricade. Il le ramène dans le ring, porte un Powerslam puis le relève quand … la musique du Gars retentit sous une grosse pop mixte. Reigns arrive sur le tablier et rentre dans le ring puis porte un Superman Punch pour la disqualification.
Gagnant : Braun Strowman
Reigns se fait contrer un autre Superman Punch quand Seth Rollins arrive à son tour pour le sauver. Les deux du Shield parviennent à sortir Strowman du ring qui les confronte sur la rampe. Ambrose finit par se relever tandis que Drew et Ziggler arrivent sur le ring. Corbin arrive à son tour et dit que cela n'arrivera pas ce soir et que ce n'est pas le Shield qui dirige. Donc il booke Rollins vs Drew McIntyre pour ce soir et Reigns vs Ziggler pour … maintenant. Enfin après la pause.


Spoiler NFL


On voit Ambrose en coulisses avec une poche de glace sur l'épaule et un officiel. Rollins arrive et lui demande si il va bien mais Ambrose est énervé. Rollins dit que ce n'est pas une bataille mais une guerre. Ambrose jette sa poche de glace et dit que ce qui est drôle c'est qu'il aurait pu être champion Intercontinental maintenant et il s'en va laissant Rollins perplexe.

De retour dans le ring Reigns fait comme si sa ceinture était en jeu et l'arbitre montre la ceinture mais Corbin revient et dit que c'est lui qui décide donc son match et celui de Rollins ne sont pas pour le titre. En fait Reigns ne défendra pas sa ceinture avant Crown Jewel
WWE Universal Champion Roman Reigns vs Dolph Ziggler
Ziggler profite de l'énervement de Reigns causé par Corbin pour l'attaquer et prendre le dessus. Ziggler domine le début du combat et finit par envoyer Reigns contre le poteau puis en bas. Ziggler poursuit le Big Dog en bas et lui porte son DDT au sol. Ziggler revient dans le ring à huit mais Dolph retourne chercher Reigns et lui porte un Fame Asser pour le compte de deux avant la pause suivante. De retour Ziggler continue à dominer et porte une prise du sommeil sur Reigns.
Reigns parvient à se relever et projette Ziggy toujours sur son dos dans le coin, puis par dessus lui. Il le repousse d'un coup de coude et porte des gros clothesline, puis un flying clothesline. L'air assez badass ce soir il frappe dix fois Dolph dans le coin (le public compte), un gros Big Boot, obtient la pop mixte qu'il cherchait et charge son bras. Dolph esquive le Superman Punch et contre un Samoan Drop par un Zig-Zag pour le compte de 2 1/2. Ziggler se relève en premier et tease son Superkick mais Reigns est plus prompt et porte un Superman Punch pour le compte de deux. Il tente le Spear mais Reigns parvient à porter un roll-up pour le compte de deux, Reigns se dégage et cette fois porte un gros spear pour la victoire.
Gagnant : Roman Reigns
Reigns célèbre tandis qu'on nous montre un enfant tout content mais que la foule est bruyante mais mitigée.


On voit les Bella Twins et Natalya en coulisses qui accompagnent Ronda Rousey qui elle, s'échauffe et on finit la première heure par une pause commerciale.

Nous en profitons pour saluer François Legault et sa Coalition Avenir Québec (CAQ) qui vient de gagner les élections provinciales et sera donc le prochain premier ministre du Québec à la place de Monsieur Couillard. Pour les Français c'est du centre-droite (en gros). Les Libéraux du PLQ mèneront l'opposition, le PQ est en déroute. L'élection a été marquée par une participation historiquement basse, de l'ordre de 40%



Dernière modification par schnockelloch ; 01/10/2018 à 20h50.
  #2  
Vieux 01/10/2018, 19h54
 
Ajout par schnockelloch


Les Bella Twins arrivent sous plutôt une bonne pop, la foule de Seattle ne les huant pas contrairement au désir des smarks en surpoids, et elles restent sur le Stage attendant Ronda Rousey qui arrive toujours souriante et sous une bonne pop. Les trois femmes saluent sur le ring. Arrive ensuite le Riott Squad avec une Morgan bel et bien là avec ses nouveaux cheveux roses. On voit une promo du Riott Squad faite en coulisses. Aucune allusion aux incidents de la semaine dernière par les commentateurs.
WWE Raw Women's Champion Ronda Rousey (a. Nikki Bella & Brie Bella) vs Ruby Riott (a. Liv Morgan & Sarah Logan)
Ronda domine le début par des clés de bras et un surpassement et Ruby sort du ring auprès de ses complices. De retour elle parvient à frapper Ronda mais celle-ci l'envoie à nouveau au sol. Ruby sort mais Ronda va la chercher ce qui permet à Ruby de l'accueillir par un coup de pied, de l'envoyer contre le poteau puis la barricade. Ruby dans le ring maintenant se sert de la queue de cheval de Ronda et l'envoie en bas. L'arbitre et les Bellas surveillent que Liv et Logan ne frappent pas Ronda mais Ruby descend et ramène Ronda dans le ring après l'avoir écrasé contre le tablier. Ruby continue à se servir des cheveux de Ronda puis porte une sorte d'écartèlement des lèvres (de la bouche) et une grosse droite puis continue son assaut.
Ruby profite d'une distraction pour faire un take down avec ses cheveux, le haut de Ronda s'est déchiré ce qui est un peu problématique vu qu'elle est quasiment en soutien-gorge. Elle esquive toutefois le Riott Kick en projettant Ruby et du coup déchire son t-shirt sous une bonne pop et finit en brassière. Elle porte une autre souplesse, puis un kick sur Logan mais Ruby en profite pour porter un roll-up avant de se prendre le Samoan Drop modifié de Ronda et son arm bar pour la soumission rapide.
Gagnante : Ronda Rousey
Ronda célèbre tout sourire avec les jumelles tandis que le Riott Squad regarde inquiet à la perspective de SSD depuis la rampe.


Spoiler NFL


The Glorious One Bobby Roode arrive accompagné de Chad Gable, et nous on part en pause avec quelques conseils pour notre alimentation. Ils font une promo pas assez fascinante pour mon Stream qui freeze à ce moment-là et du coup quand il revient The Ascension arrive avec la fin d'une promo pré-enregistrée aussi.
Bobby Roode (a. Chad Gable) vs Konnor (a. Viktor)
Konnor domine par sa puissance le début du combat avec notamment une grosse descente du coude puis enchaine par un chinlock (je vérifie mais le son de mon Stream est bien revenu, c'est juste la foule qui est morte d'un coup). Roode esquive la descente suivante puis écrase Konnor dans le coin, monte sur le coin pour un gros clothesline, un running forearm puis après un échange porte le blockbuster. Il fait le signe Glorious mais Viktor attaque Gable, Roode le repousse et Konnor en profite pour porter un Gut Wrench pour la victoire.
Gagnant : Konnor


Pas le temps de voir célébrer les vainqueur on a un nouveau "moment of Bliss". Alexa dit que son héros de jeunesse était Trish Stratus et elle ne peut pas croire qu'elle va l'affronter à Evolution. Mais elle ne peut pas croire quand elle lui a demandé un autographe quand elle était enfant, Trish l'a regardé avec mépris et lui a demandé 50$. Elle répond qu'elle n'avait que 7 ans et Trish lui a répondu qu'on ne peut pas acheter des chaussures Jimmy Choo avec un cahier d'autographes, alors elle lui a arraché et déchiré. Bliss a pleuré toute la nuit et maintenant elle sait que la "stratusfaction" n'est pas garantie.


B-Team, B-Team Go! go! go!.
Les anciens champions arrivent avec le public qui s'amuse à chanter, avant une promo pour le MMC et une nouvelle pause. De retour The Revival arrive et on y va.
The Revival (Dash Wilder & Scott Dawson) vs The B. Team (Curtis Axel & Bo Dallas)
The Revival isole de suite Axel notamment avec des torsions de l'épaule. Wilder parvient à projeter Axel dans le coin et à passer le relais à Axel qui se lache à coups de pied sur Dawson. Wilder le distrait et Dawson porte un spine-buster pour le compte de deux. Wilder tente un splash mais Bo relève les genoux et enchaîne par un roll-up … pour la victoire.
Gagnants : The B-Team
Un peu sous le choc spontanément le public ne peut s'empêcher de chanter le thème de la B-Team quand ils célèbrent sur la rampe mais AoP avec Passe-Partout les attaquent par derrière et les ramènent dans le ring avant de porter le Super Collider et de célébrer dans le ring.


Ambrose toujours en douleur est rejoint par Reigns en coulisses qui lui demande si il va bien. Ambrose répond que oui même si il est un peu cassé. Il dit qu'il aurait pu s'en sortir mais Reigns lui répond qu'il aurait pu être blessé. Ambrose dit qu'il aurait pu être champion Universal maintenant si il n'était pas un gars aussi gentil.

C'est la mi-temps en NFL, que va nous envoyer la WWE ?


AoP sont en coulisses avec Drake Maverick chez Corbin qui dit qu'il a apprécié leur comportement.
Dans le ring Charly Caruso nous parle du partenariat de la WWE avec la fondation Susan G. Komen de lutte contre le cancer du sein. Les cordes du ring sont roses ce soir et on présente Dana Warrior, une chercheuse docteur (mignonne et jeune d'ailleurs), une contributrice et une survivante du cancer. La foule joue le jeu et applaudit tout le monde.

En coulisses Ziggler motive Drew et Strowman en disant que Ambrose est prêt à trahir et qu'il sent que c'est la dernière fois que le Shield est uni. Strowman dit que Ambrose est fort et que quand il ne l'affronte pas il gagne, donc il a besoin que Drew batte Rollins ce soir, et se tournant vers Ziggler, il dit qu'il n'a par contre pas besoin de maillons faibles. Ziggler est enervé. Strowman s'en va et Drew aussi.

Burn it Down !!!
Seth Rollins arrive sous la pop habituelle avant la pub. De retour nous devons supporter la cornemuse, car Drew est heel et rien que ce son énerve.
WWE Intercontinental Champion Seth Rollins vs Drew McIntyre
Drew fait valoir sa puissance et donne une grosse claque à l'Architecte ce qui l'énerve. Du coup il frappe Drew dans le coin et porte un running dropkick, une corde à linge qui envoie l'écossais en bas et un suicide drive. Rollins ramène Drew, diverses esquives, deux gros chops de Rollins mais l'écossais porte un gros coup dans les côtes de Rollins qui s'était élevé dans le coin. Drew enchaine par des chinlocks et la foule poppe pour Seth. Rollins essaie de revenir mais Drew contre un DDT en envoyant Rollins contre le poteau puis porte un énorme sidewalk slam contre le tablier avant la pause.
De retour Rollins revient avec une combinaison Slingblade puis Blockbuster mais Drew se dégage, il enchaine par un step-up enziguri et une springboard clothesline mais Drew se dégage encore à deux. On voit Corbin qui regarde depuis les coulisses ce match. Drew parvient à placer Rollins pour son Alabama Slam mais Rollins se dégage, Drew esquive le Stomp, Rollins un clothesline et porte le Falcon Arrow mais Drew se dégage encore à deux. Rollins monte dans le coin et Drew va le chercher, Rollins passe en dessous et lui porte une buckle bomb à travers le ring contre le coin opposé, un kick dans le visage et se place pour le superkick mais Ziggler arrive à ce moment là, monte sur le ring sans jamais toucher Rollins et s'en va, permettant le Claymore de Drew pour la victoire.
Gagnant : Drew McIntyre
Les heels attaquent Seth mais Reigns vient faire le sauvetage jusqu'à l'arrivée de Strowman. La musique de Dean Ambrose retentit et il arrive avec un manche de pelle. Il frappe Strowman avec avant que Dolph ne porte le Zig-Zag sur Rollins. Toutefois Strowman parvient à contrer Ambrose et revient pour un running powerslam sur Dean. Rollins intervient mais se prend un superkick. Ils parviennent ensuite à porter le Claymore / Zig-Zag sur Rollins puis Strowman porte un running powerslam sur Reigns (chant "one more time"). Les heels célèbrent sur le Shield inanimé pour conclure le segment en reproduisant le "fist sign" du Shield.




Dernière modification par Maximo ; 02/10/2018 à 02h02.
  #3  
Vieux 01/10/2018, 20h59
 
Ajout par schnockelloch


On attaque la troisième heure avec un point NFL


On voit Elias en coulisses avec un officiel, qui est rejoint par Kevin Owens dans sa loge avec de la salade, des bonbons et de l'eau. Elias jette les bonbons qu'il y avait à la tête de l'officiel disant que ce ne sont pas ceux qu'il voulait.

De retour après une promo pour WWE 2K19, Elias et Kevin Owens sont dans le ring sous une grosse pop. Elias se présente et joue de la guitare pour recevoir une nouvelle pop. Owens dit que c'est beau et Elias pose la question "qui veut marcher avec Elias?", reçoit une nouvelle énorme pop et dit qu'il n'y a qu'un homme qui va marcher avec lui ce soir, un frère et un ami, Kevin Owens qui reçoit une grosse pop. Owens dit que chaque fois qu'il marche avec lui, surtout samedi en Australie contre Lashley et Cena (huées), il se passe quelque chose. Leur équipe a du sens, ils sont de bons compétiteurs et de bons gars (pop). Par contre Lashley en équipe et Cena n'a pas de sens. Elias dit que c'est comme avoir une équipe de basketball à Seattle, ça n'a pas de sens (l'équipe à déménagé à Oklahoma City il y a quelques années, du coup Seattle n'a pas d'équipe NBA) et une grosse huée part à ce moment là pendant presqu'une minute, empêchant Elias de parler (rarement vu ça depuis Vickie Guerrero). Owens essaie de dire que le sport n'est pas son truc mais on ne les entend plus … La huée ne finit plus et les deux commencent à se demander comment s'en sortir. Owens essaie de parler de Cena, Elias a du mal à ne pas se marrer. Il dit (si je comprends) que Cena est invisible en faisant le signe "you can't see me" et Elias dit qu'on ne peut pas l'entendre et demande qu'on monte son micro. Elias dit que Cena a ruiné son moment à WrestleMania et que comme le public de Seattle il ruine tout mais la pop est absolument énorme et on les entend à peine (vraiment énorme). On rallume les lumières et Elias demande à ce qu'on les éteigne car il ne veut pas voir la foule. Ils continuent à se moquer de Cena et se moquer de l'égo de Cena et de la ville. Elias demande à la foule de la fermer, comme Cena devra la fermer samedi car il n'y a personne dans le monde comme eux. Owens en rajoute en disant que la foule regarde les deux meilleurs qui sont dans le ring. Owens dit que les gens veulent la musique d'Elias et que samedi il veut une performance d'Elias quand il fera une powerbomb sur Cena encore une fois … (énorme segment).
La musique de Lio Rush interrompt tout ça. Rush dit que Cena est le meilleur depuis le stage. Rush essaie d'en placer une, il dit que certains pensent que Cena est le meilleur (huées). Mais les deux (le public chante si je comprends bien "supersonic" soit le nom de l'équipe de Seattle de basket). Rush arrive tant bien que mal à récupérer la foule en disant que ce soir à Seattle, ils peuvent voir son homme, Bobby Lashley et on part pour une pause histoire de récupérer ce segment qui est un classique instantané.


Kevin Owens (a. Elias) vs Bobby Lashley (a. Lio Rush)
La foule de Seattle est instantanément calmée la période de domination de Lashley. Owens finit par esquiver une charge et Lashley se prend le poteau avant de repartir rapidement en pause, apparemment on a un peu débordé lors du segment précédent. De retour Owens se fait contrer par la puissance de Lashley qui l'écrase puis se met à lui porter des charges dans le coin. Il place Owens pour sa souplesse maintenue mais Owens lui a atteint l'épaule. Lashley porte un Spine Buster mais Elias se met à attaquer Rush et finit par l'attraper. Lashley s'en aperçoit ce qui permet à Owens de porter un roll-up.
Gagnant : Bobby Lashley
Owens et Elias attaquent Lashley et finissent par avoir le dessus grâce au surnombre. Rush essaie de porter un splash depuis le coin mais Elias le contre par un coup de coude. Owens porte une pop-up powerbomb avec l'aide d'Elias pour conclure le segment et célébrer dans le ring.


On a une promo pour le Mixed Match Challenge, suivi de l'arrivée de Finn Balor avant celle de Bayley et les deux anciens complices de NXT s'amusent à faire leurs entrées respectives. Arrivent ensuite Jinder Mahal et Sunil Singh suivi de Alicia Fox cheveux peroxydés maintenant qui fait une promo énervée avant de méditer et se calmer.
Alicia Fox (a. Jinder Mahal & Sunil Singh) vs Bayley (a. Finn Balor)
Foxy domine gentiment le début mais la hug girl revient avec un gros coup de coude puis un spinning back elbow, Fox contre par une northernlight suplex puis un chinlock. Bayley finit par revenir mais Jinder essaie de l'attraper à l'extérieur. Bayley la repousse et Balor porte un slingblade en bas sur Mahal. Bayley esquive un big boot de Foxy dans le ring pour le Belly-to-Bayley et la victoire.
Gagnante : Bayley


Un petit point NFL avant le segment final


Le WWE Hall of Famer Shawn Michaels arrive sous une grosse pop et ça fait toujours plaisir de le voir il faut le dire. Une fois sa musique arrêtée une grosse pop "HBK" part et il dit que le public lui fait se sentir bien à la maison de nouveau. Il dit que "la dernière fois" cela vous fait entrer dans une zone où vous vous sentez nerveux et intimidé avant même que cela n'arrive. Il dit que maintenant c'est l'heure, "the last time ever", c'est samedi que l'Undertaker et Triple H vont s'affronter pour la dernière fois.
Il y a plusieurs semaines sa première idée était de prendre un billet pour Melbourne pour assister à cela comme un fan, comme le public. Mais cela a changé car depuis c'est devenu personnel (le public chante "one more match") et l'Undertaker a profité de son amitié avec Triple H et lui a demandé de choisir et de dire qui il pensait aller gagner ce match. Mais il va tous les jours soutenir son ami, et même deux fois le dimanche. Alors l'Undertaker a rendu cela personnel, et cela l'est devenu, donc si l'Undertaker a son frère Kane dans son coin, Triple H aura son frère HBK dans le sien. Alors si Kane doit intervenir, il se fera écraser grace à la Sweet Chin Music.
La musique de Kane retentit et HBK se tourne vers la rampe quand Kane est déjà dans le ring dans son dos. Kane le frappe quand il se retourne et HBK est au sol.
GONG ……
Les lumières s'éteignent et une énorme pop retentit. L'Undertaker est dans le ring quand elles se rallument et il fait le signe d'étranglement et s'apprête à porter une Tombstone quand … la musique de Triple H retentit. Trips en costume enlève sa veste et s'en prend aux Brothers of Destruction qui ont rapidement le dessus. Kane porte un chokeslam sur HBK et simultanément l'Undertaker en porte un sur Triple H sous une grosse pop. Un chant "Undertaker" part et les Brothers of Destruction font mine de partir mais l'Undertaker revient et sous une grosse pop porte un Tombstone sur Trips. Le public chante "one more time!" mais les Brothers of Destruction quittent sous une énorme pop et se retournent une fois sur le Stage sous la lumière bleue tandis que les anciens DX sont inanimés sur le ring pour conclure le show.


Il se passe des choses en NFL et 1:30, vous pouvez zapper.



Dernière modification par schnockelloch ; 02/10/2018 à 10h55.
 


Dernières nouvelles, rumeurs et résultats
Annonces Google
Navigation Rapide
  Fnlutte.com > Section nouvelles > Nouvelles et rumeurs > Cartes et résultats

Outils de la discussion


FNLUTTE est un site indépendant qui vous offre, depuis novembre 2001, des nouvelles, des opinions et des discussions sur le monde de la lutte professionnelle. Nous ne sommes pas associés, affiliés ou liés d'aucune façon avec la World Wrestling Entertainment (WWE), la Total Nonstop Action Wrestling (TNA), ou autre fédérations de lutte/catch/wrestling.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 00h39.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,20982 seconds with 8 queries