FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://lutte.fnnation.com
Page d'accueil Les dernières nouvelles du monde de la lutte Chroniques de lutte Forum de discussions sur la lutte Fnlutte.com, en ligne depuis le 1er novembre 2001
Précédent   FNFORUM | Section nouvelles | Nouvelles et rumeurs | Cartes et résultats
S'inscrire FAQ Membres Marquer les forums comme lus


Résultats - ALL IN - 1er septembre 2018
Section: Résultats


 
 
Options
  #1  
Vieux 01/09/2018, 17h17
Indy Wrestling Résultats - ALL IN - 1er septembre 2018
Nouvelle publiée par Maximo







Cody et les Young Bucks ouvrent le show sous une énorme pop du public. Ils se marrent en disant qu'ils ont cramé tout leur budget et que possiblement ils ont fait des dépenses supplémentaires pour des pyros. Ils attendent quelques secondes mais rien ne se passe ... avant que les pyros ne se déclenchent ! Ils ont également une surprise supplémentaire. Road Warrior Animal s'amène alors en moto et avec sa tenue à pique des Road Warriors. Cody et les bucks jettent ensuite des fournitures au public.


Pre-Show - Tag Team Match
SoCal Uncensored (Frankie Kazarian et Scorpio Sky) def. The Briscoes (Mark et Jay Briscoe)

Kazarian et Sky sont arrivés déguisés en Rocky Balboa et Apollo Creed. Sky continue la gimmick développée lors de Being The Elite où il dit que Chicago a le pire public qu'il n'ait jamais vu. Ce soir cependant, ils font partie de l'histoire et d'une révolution car ils sont All In. Le final voit les Briscoes se positionner pour Doomsday mais les SoCal Uncensored les contrent et Sky enchaîne avec un Spanish Fly pour la victoire.


Interview coulisse de Kenny Omega qui commence par se moquer de la manière dont la WWE filme ses interviews. Il insinue que la compagnie de Stamford fait en sorte de toujours paraître ses Superstars plus grande. Le canadien évoque ensuite son match de ce soir contre Pentagon Jr. qu'il présente comme un Dream Match. Il espère que les gens se souviendront de ce match pendant des années.


Diffussion d'une vidéo pour hyper le futur match entre Cody et Nick Aldis pour le titre Heavyweight de la NWA.


Over The Budget Battle Royal
Chico El Luchador def. Moose, Brian Cage, Jordynne Grace, Punishment Martinez, Marko Stunt, Colt Cabana, Ethan Page, Rocky Romero, Trent, Chuck Taylor, Billy Gunn, Hurricane Helms, Tommy Dreamer, Bully Ray, Austin Gunn, Brandon Cutler, Cheeseburger et Jimmy Jacobs

Dalton Castle, ancien champion de la ROH actuellement blessé, est à la table des commentateurs pour ce match. Tous les lutteurs sont autour du ring et montent dessus une fois que la cloche a sonné. Cela n'est cependant pas tout à fait vrai. Bully Ray, l'une des surprises du match, fait passer le pauvre Chico El Luchador à travers une table. Tout le monde à part ce malheureux est sur le ring et l'on peut notamment voir Jimmy Jacobs et son joli tutu rose ainsi que Billy Gunn être dans le même match que son fils Austin Gunn. A la grande surprise, Moose est le premier éliminé par le gringalet Marko Stunt (qui s'était illustré lors du Joey Janela Show du Summerslam Weekend). Les Best Friends (Trent et Chuck Taylor) ont lutté en équipe (avec l'aide de Rocky Romero) mais se feront cependant éliminer par Punishment Martinez. Tommy Dreamer, qui luttait avec une tenue à pois jaune en l'honneur de Dusty Rhodes, a rendu le match plus Extreme en allant chercher une poubelle et des plats en fer. Il se fera cependant éliminer par un autre ex-ECW, Bully Ray, vrai heel de ce match. A signaler sinon l'élimination de Brian Cage par Jordynne Grace, la seule fille du match, qui se fera ensuite sortir par Ray. Le final oppose donc l'ex-ECW à Colt Cabana, local de l'étape, dans ce qui est également une feud de la ROH. Ray pense avoir remporté le match après l'avoir éliminé mais Chico El Luchador arrive, retire son masque et révèle être Flip Gordon ! C'est lui qui ira affronter Jay Lethal plus tard dans la soirée.



Hymne américan avec le drapeau affiché sur le titantron et quelques pétards.


Singles Match
Matt Cross def. Maxwel Jacob Friedman

Les deux lutteurs avaient été annoncés pour ALL IN mais officiellement bookés dans aucun match. On pensait même que MJF raterait le show pour blessure. MJF a globalement dominé le match, ciblant notamment le bras de son adversaire et portant un spectaculaire DDT dans les cordes qui ne lui a valu qu'un compte de deux. Il devra cependant s'incliner sur un Shooting Star Press de Criss.


Promo coulisse de Nick Aldis qui dit être la raison faisant que ce show a vendu plus de 10 000 billets. Tout le monde sait qu'il est over et c'est pour ça que Cody cherche à entrer dans son spotlight.


Singles Match
Christoper Daniels (w. Frankie Kazarian et Scorpio Sky) def. Stephen Amell (w. Josh Segarra)

Jerry Lynn était l'arbitre de ce match alors qu'Amell était accompagné de Josh Segarra, acteur lui aussi de la série Arrow. Début de match classique avec un Daniels très sur de sa supériorité et Amell lui faisant vite comprendre qu'il devrait se méfier. Daniels domine le match mais Amell s'illustre cependant par un Coast To Coast. Comme attendu, une table est impliquée dans le match. En novembre dernier, les deux lutteurs s'étaient déjà croisés sur le ring et Amell avait fait passer Daniels à tavers. Cette fois, Daniels est allongé sur une table à l'extérieur et Amell monte sur l'un des poteaux. Daniels parvient cependant à éviter le Splash et Amell s'écrase à travers. L'arbitre Jerry Lynn fait le compte mais sent que le match peut se terminer en double décompte extérieur, il renvoie alors les deux lutteurs en piteux état sur le ring. Daniels n'aime pas cette attitude et commence à le pousser. Amell essaie de profiter de la confusion pour l'emporter par roll-up mais Daniels se relève. Finalement le membre des SoCal Uncensored finit par l'emporter avec son Best Moonsault Ever. Post-match, Amell propose une poignée de main que Daniels accepte.



4-Way Match
Tessa Blanchard def. Madison Rayne, Britt Baker et Chelsea Green

Tenille Dashwood (aka Emma) et Mandy Rose ont rejoint la table des commentateurs pour ce match. Tully Blanchard vient encourager sa fille pendant l'entrée de celle-ci. Chelsea Green a encore son maquillage de folle comme du temps d'Impact Wrestling sous le nom de Laurel Von Ness, mais sans la robe de mariée. Green a notamment fait le "Woo Woo Woo" de son conjoint Zack Ryder avec le mouvement de bras lors du match, suivi du Brooski Boot. Gros Spotfest avec chaque lutteuse plaçant des gros moves mais voyant systématiquement leurs tombés cassés par les autres lutteuses du match. Le public a particulièrement apprécié ce match, regardant la fin debout et scandant All In. Blanchard l'emporte finalement avec un Hammerlock DDT sur Green. Possiblement un botch avec une lutteuse censée venir casser le tombé. Les quatre lutteuses se félicitent post-match.


ALL IN se moque ensuite de la manie de la WWE de présenter ses nouvelles recrues dans le public de NXT Takeover. On voit ainsi (le vrai) Chico El Luchador et Fat Ass Masa, deux personnalités souvent vues dans Being The Elite. Le public réagit comme s'il s'agissait de deux très gros noms et chantent ensuite "This Is Awesome".


NWA Heavyweight Championship
Cody def. Nick Aldis (c)

Cody a fait une entrée style MMA avec la caméra le suivant depuis les coulisses. Ses soutiens étaient notamment Diamond Dallas Page, Glacier et Tommy Dreamer. On voit aussi son chien Pharaoh. Brandi Rhodes était là également avec une tenue à paillettes dorées très transparente. On voit qu'Earl Hebner est l'arbitre de ce match. Nick Aldis a la même entrée MMA. Il est lui accompagné de Shawn Daivari, Jeff Jarrett, Tim Storm et Samuel Shaw (ex-TNA). Comme en boxe, l'arbitre fait un petit speech aux deux lutteurs avant le match leur demandant de proposer un juste et beau combat. Cody a vendu une blessure hors du ring. DDP est venu à ses côtés afin de savoir comment il allait, tout l'arbitre. Shawn Daivari fait lui aussi son retour, pousse DDP et demande à l'arbitre d'arrêter le match si Cody ne peut plus lutter. Cette poussette n'a cependant plu à DDP qui vient lui porter un Diamond Cutter. Cody reprendra cependant le match avec le visage en sang (très probablement du faux). Cody lutte cependant affaibli et cela permet à Aldis de se positionner pour un Elbow Drop de la troisième corde. Brandi Rhodes monte alors sur le ring et se couche sur son mari au moment où l'anglais part pour un Elbow Drop. Cela a été fait de manière à ce que l'on ne sache pas si Aldis était au courant ou non de la position de Brandi. Aldis perd finalement le match sur l'une de ses erreurs. Il essaie de projeter en arrière Cody mais celui-ci reste sur ses appuis, relève les jambes du champion et parvient à maintenir le tombé pour la victoire.



On revoit des images de Being The Elite montrant Hangman Page être jaloux de Joey Ryan et de la popularité de son pénis et finissant par le tuer.


Chicago Street Fight
Hangman Page def. Joey Janela (w. Penelope Ford)

Le match a notamment vu l'utilisation d'un tonneau qui a servi pour certains spots, mais rien de particulièrement spectaculaire. Ford est également venue en aide à son conjoint mal en point en portant plusieurs coups à Page. Cela a ensuite permis à Janela de faire passer Page à travers une table avec un Burning Hammer. Le fight se déplace vers l'entrée. Janela et Ford montent deux tables qu'ils placent côte à côtes puis Janela grimpe les quelques marches vers la rampe où se trouve un Page au sol. Celui-ci se reprend cependant bien et projette Janela vers les tables (lancer trop court, Janela ne passe pas qu'à travers qu'une). Le combat retourne sur le ring et Page sort d'un sac en plastique ... les bottes maléfiques qui ont tourmenté Page dans les Being The Elite. Ford veut d'ailleurs les ramasser mais reçoit un Superkick. Une table et une échelle sont maintenant sur le ring et le combat se passe sur le haut de l'échelle. Page prend le dessus en frappant Janela avec le téléphone lui ayant servi à tuer Joey Ryan. Page le prend ensuite sur ses épaules et lui fait traverser la table pour la victoire.

Cela n'est cependant pas fini. Les lumière s'éteignent et l'on voit un Joey Ryan mort ...avoir une érection, montrant qu'il est donc vivant ! Des hommes en tenue de pénis font ensuite une haie d'honneur sur le stage et Joey Ryan fait son apparition sous les yeux d'un Page choqué. Après s'être enduit le corps d'huile pour bébé, Ryan envoie valser Page avec sa prise du pénis. Il va récupérer sa sucette qu'il avait rangé dans son slip et la met dans la bouche de Page avant d’enchaîner avec un Superkick. Les hommes-pénis ramènent ensuite Page en coulisse.




Jay Lethal marche en coulisse en prévision de son match quand quelqu'un lui tend les lunettes de sa gimmick de Black Machismo. Après avoir longtemps tenté de résister, Lethal finit par les attraper.


ROH Heavyweight Championship
Jay Lethal (w. Lanny Poffo) (c) def. Flip Gordon (w. Brandi Rhodes)

Une Brandi Rhodes en tenue d'hotesse de l'air a accompagné Gordon. Jay Lethal est lui apparu sur sa musique et gimmick de Black Machismo. Il était d'ailleurs accompagné de Lanny Poffo, le frère du défunt Randy Savage. Cary Silkin, le patron de la ROH, fait une apparition sur le ring avant le début du match. Séquence un peu étrange en début de match qui voit Brandi Rhodes prendre des nouvelles d'un Gordon au sol hors du ring. Lethal arrive, la fait fuir puis lui courre après. Rhodes lui dit qu'elle n'est pas Miss Elizabeth mais Lethal réagit en la soulevant et en la mettant sur son épaule comme Randy Savage le faisait avec Miss Elisabeth. De nouveau au sol, Rhodes réagit en lui mettant une tape très peu forte sur l'épaule. Poffo encourage ensuite Lethal a porté l'Elbow Drop de son frère, ce que le champion de la ROH fait à trois reprises pour un compte ... de deux ! Gordon se met alors en mode Hulk Hogan et fait le comeback de l'Hulkster à base du "You" avec le doigt, la main sur l'oreille et le Leg Drop. Lethal finira par remporter le match en portant un Cutter de la troisième corde puis en enchaînant avec son Lethal Injection. L'après-match voit Lethal proposer une poignée de main à Gordon qu'il accepte ... avant de refuser de lâcher ! Gordon enchaîne cependant avec un hug quand Bully Ray vient attaquer les deux lutteurs. Poffo veut intervenir mais reçoit en retour un coup de pied dans les parties. Ray monte ensuite une table sur le ring quand Colt Cabana vient l'attaquer. Avec Lethal et Gordon, le local de l'étape porte ensuite une Triple Powerbomb à Ray sur la table.


Singles Match
Kenny Omega vs. Pentagon Jr.

Début de combat qui tourne assez facilement en faveur de Pentagon Jr., multipliant les near falls et plaçant même une Pop-Up Powerbomb au canadien sur l'apron du ring. Omega essaiera bien de faire tourner le match avec deux V-Trigger, mais Pentagon Jr. parviendra tout de même à lui casser le bras ! Omega se relèvera cependant au compte de deux. Après un troisième V-Trigger, Omega parvient à prendre Pentagon Jr. sur ses épaules et lui porter son One Winged Angel pour la victoire dans un match d'un peu moins de 20 minutes.

Les lumières se coupent immédiatement après et pendant un assez long moment. A leur retour ... Rien. Omega ne voit personne venir. Pentagon Jr. se relève cependant et commence à attaquer le canadien. Il lui porte notamment ... un Codebreaker. Pentagon Jr. retire ensuite son match et révèle être ... Chris Jericho ! Y2J continue à l'attaquer avant de dire Omega qu'ils se reverront lors de sa croisière.




Singles Match
Kazuchika Okada def. Marty Scurll

Deux lutteurs de la NJPW s'affrontant, il était donc logique que Red Shoes, l'arbitre #1 de la compagnie japonaise, dirige ce match. Match particulièrement long lorsque l'on sait que le building était de savoir si Scurll pouvait se montrer au niveau d'Okada. La réponse est clairement oui, l'anglais ayant quasiment fait jeu égal pendant tout le long. Une séquence du match voit Okada en position pour le Rainmaker. Le japonais décide cependant de chambrer son adversaire en faisant les chiffre "2" "0" "5" avec ses doigts pour taunter Scurll ... qui lui répond en lui cassant le majeur ! Peu de temps après, l'arbitre est accidentellement mis ko et Scurll en profite pour frapper le japonais avec son parapluie. Scurll cherche même à gagner le match avec le Rainmaker de son adversaire mais Okada se relève au compte de deux. Finalement l'ex-champion de la NJPW enchaînera deux Rainmakers de suite pour la victoire.



6-Man Tag Team Match
Golden Elite (Matt Jackson, Nick Jackson et Kota Ibushi) def. Rey Mysterio, Fenix et Bandido

Rey Mysterio a lutté en tenue de Wolverine. Les Luchador ont enchaîné une séquence 619, Canadian Destroyer de Fenix, Hurracanrana de Bandido et enfin Splash de Rey Mysterio sur Matt Jackson ... pour un compte de deux ! Dans un match assez court, les Young Bucks parviennent finalement à porter leur Meltzer Driver sur Bandido pour la victoire. Il semblerait que Cody et les Young Bucks aient été contraints de raccourcir le match afin de pouvoir finir à 5h du matin (23h au Canada).






Dernière modification par Maximo ; 01/09/2018 à 22h01.
 


Dernières nouvelles, rumeurs et résultats
Annonces Google
Navigation Rapide
  Fnlutte.com > Section nouvelles > Nouvelles et rumeurs > Cartes et résultats

Outils de la discussion


FNLUTTE est un site indépendant qui vous offre, depuis novembre 2001, des nouvelles, des opinions et des discussions sur le monde de la lutte professionnelle. Nous ne sommes pas associés, affiliés ou liés d'aucune façon avec la World Wrestling Entertainment (WWE), la Total Nonstop Action Wrestling (TNA), ou autre fédérations de lutte/catch/wrestling.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 17h48.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,15218 seconds with 8 queries