FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique de Fastlane 2018 : Un bon pay-per-view avant le plat de résistance
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 19/03/2018, 17h42
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est actuellement connecté
 

Critique de Fastlane 2018 : Un bon pay-per-view avant le plat de résistance




Fastlane a rendu son verdict et désormais, la Road To WrestleMania est sans embûche pour les superstars de la WWE. S'il s'agissait du dernier évènement exclusif à show hebdomadaire, il s'agissait également de l'une des dernières chances de s'illustrer avant le plus gros show de l'année. Ainsi, on a eu quelques bons matches, un nouveau champion et ... c'est presque tout. Dommage de ne pas avoir encore eu plus, serais-je trop gourmand ?



Match d'ouverture opposant deux des lutteurs les plus populaires de SmackDown, le combat entre Shinsuke Nakamura et Rusev n'a pas déçu. Pourtant, c'était le genre de match où il n'y avait carrément zéro suspens, mais les deux hommes ont malgré tout, mis le paquet pour qu'on obtienne un bon début de soirée.

Personnellement c'est le genre de match que j'aime. Celui où même dans la défaite, le perdant en ressort grandi. Il faut dire que le bulgare s'est bien défendu, passant près de la victoire à certains moments du match. J'ai encore en tête le magnifique Superkick qu'il a placé, alors que le japonais partait pour son habituel Kinshasa. Selon moi, on a là un des meilleurs matches de Nakamura depuis ses débuts à SmackDown, tandis que Rusev devient de plus en plus intéressant, il est plus calculateur, là où l'ancien Rusev se serait jeté sur le nippon à chacune de ses provocations. Mentions au rap d'Aiden English avant le match et la foule de Columbus qui était en feu, ça fait plaisir aux oreilles.



Le second match de la soirée était le plus difficile à pronostiquer, opposant Bobby Roode à Randy Orton, pour le titre des États-Unis. Pas forcément mauvais, le match était cependant long dans un lent. Du coup, je me suis ennuyé à certains moments à un point où le RKO m'a réveillé, donnant la victoire au challenger alors que je m'attendais à un tout autre scénario. Je pensais comme beaucoup -probablement- que Jinder Mahal serait intervenu pour empêcher le 13-fois champion du monde d'obtenir ce titre.

Randy Orton a donc gagné le titre qui lui fallait pour devenir Grand Slam Champion et sort grand gagnant de Fastlane. Quand on regarde le règne de Bobby Roode, il est assez ridicule, surtout qu'il voulait devenir le plus détenteur de cette ceinture. Pour le coup, voir The Viper avec la ceinture me réjouis un peu, car ce dernier va pouvoir donner un prestige au titre et c'est pas plus mal ainsi.



Quel était l'intérêt du match ? C'est une question à laquelle je ne trouve toujours pas de réponse. Je pense que faire un combat opposant Becky Lynch et Naomi à Liv Morgan et Sarah Logan aurait été plus légitime, vu à quel point ces quatre femmes sont présentes dans la rivalité opposant Charlotte Flair et Ruby Riott. Que dire du match ? Là aussi, rien de spécial, elles passent après un match déjà difficile à digérer et semblent en plus passer au travers. Je pense que même la victoire n'apporte rien dans ces conditions, on aurait très certainement pu s'en passer. Par contre, je m'inquiète pour Carmella. Elle se doit de prendre toutes les opportunités à 100% pour ne pas décevoir les officiels de la WWE et avec ce genre de prestations, elle ne donne pas l'air de progresser.



Ces deux équipes avaient mis le feu en 2017 et c'était l'une des rares fois où je ne me plaignais pas d'avoir encore droit à des matches entre les cinq hommes. Une alchimie incroyable, permettant d'offrir ce qui s'est fait de mieux dans cette division, ces derniers mois. Du coup, les revoir s'affronter me donnait une petite excitation, m'a rappelé tous ces bons moments que j'ai pu vivre.

Comme pour le match opposant Bobby Roode et Randy Orton, on se doutait bien que ça n'irait pas à son terme et que les Bludgeon Brothers seraient attendus. C'est dommage dans un sens, car sans tous les segments montrant ces derniers croiser la route des champions et des challengers, l'intervention aurait été surprenante. Le match était partie pour être le meilleur de la soirée, clairement. Voir les deux équipes copier les mouvements adverses, m'a rappelé un match -probablement oublié- entre Randy Orton et John Cena, lors du Royal Rumble 2014. Voir le match se terminer sur un nul ne me dérange pas plus que ça car je m'y attendais mais j'aurais justement voulu être surpris. Je vous cache que j'ai eu un peu peur pour Xavier Woods qui a pris gros. En tout cas, on a vu que même en moins de dix minutes, ces deux équipes savent mettre le paquet et offrir une très bonne prestation, respect.



À l'image du match féminin de RAW qui a pris place à Elimination Chamber, celui-ci n'offrait que peu de suspens. Ruby Riott s'est affirmé ces dernières semaines pour chercher cette place d'aspirante au titre détenu par Charlotte Flair, mais ça n'empêchait pas de croire qu'il s'agissait que d'un exercice d'échauffement pour la championne.

Heureusement, le combat était cette fois-ci à la hauteur, bien mieux que le précédent match féminin. La leader du Riott Squad a poussé Flair dans ses retranchements, allant même jusqu'à infliger son Riott Kick très tôt dans le match. Il y a cependant quelque chose qui m'agace souvent avec les matches féminins, c'est les interventions extérieures. J'ai cette impression que ça arrive à tous les matches, c'est redondant. Surtout que j'aime à penser qu'un pay-per-view est censé donné un résultat indisputable, mais c'est juste impossible avec ces interventions. C'est le gros point noir du match, pour moi. Voir Asuka débarquer et défier Charlotte Flair est venu mettre un point final au suspens entourant le match à WrestleMania de la japonaise et quel match ! Je suis impatient car on assistera probablement au plus grand match féminin de l'histoire, j'y crois.



C'était le main-event de Fastlane et il n'a pas déçu. Avec autant de superstars, on sentait qu'il n'y aurait pas de temps mort, que ce serait dynamique et c'est bien ce qu'il s'est passé. Le début était même très bien pensé, avec un John Cena envoyant tout le monde au sol avec ses Attitude Adjustment, à l'exception du champion. Un moyen efficace pour nous mettre directement dans le bain.

Mon moment préféré restera celui voyant Shane McMahon empêcher les deux québécois de gagner le titre mondial. En parlant d'eux, je ne comprenais pas l'absence de Daniel Bryan, avant d'apprendre qu'il était à un mariage. Je me demande comment le segment du match se serait déroulé avec le manager général du show bleu. Globalement, tous les lutteurs ont réussi à s'illustrer, même Baron Corbin, Dolph Ziggler semblait un peu absent. Mais difficile de donner de la visibilité dans les matches à plusieurs, donc tant pis pour cette fois. Je trouve qu'il est vraiment dommage de pas avoir un peu plus de suspens, c'est souvent un manque dans les pay-per-views en pleine Road To WrestleMania.

De manière globale, on a là encore un bon pay-per-view, comme les deux précédents. La WWE démarre décidément bien son année 2018, mais il n'y a toujours rien de très grande qualité à mes yeux. Aucun match susceptible d'obtenir un prix en fin d'année, à part le Royal Rumble Match masculin. WrestleMania se profile désormais et j'ose espérer qu'on aura du très bon et beaucoup de surprises, vous ne pourrez dire que je suis gourmand, WrestleMania a une réputation à tenir.

Points positifs :
+ Un pay-per-view rapide à voir
+ Bonne qualité de certains matches (Nakamura/Rusev ; Usos/New Day ; Main-Event)
+ Bonne intervention des Bludgeon Brothers

Points négatifs :
- Becky Lynch & Naomi vs. Natalya & Carmella
- Des interventions habituelles et fatigantes dans les matches féminins

Chronique précédemment publiée sur facebook.com/RalgradWrestling



Vos commentaires
  #2  
Vieux 20/03/2018, 08h31
EdgeRulz
 
Citation:
Quel était l'intérêt du match ? C'est une question à laquelle je ne trouve toujours pas de réponse. Je pense que faire un combat opposant Becky Lynch et Naomi à Liv Morgan et Sarah Logan aurait été plus légitime
Bien vu et effectivement, ça fait + de sens vu que Becky et Naomi se sont + fait mettre la misère ses dernières mois par la Squad que par celles qu'elles ont affrontées.

Pour répondre à ta question : filler ! Il faut trouver du temps à tuer alors mettons ce match, comme ça ce sera chose faite. Et pareil aussi à bien d'autres moments du PPV :
- Roode Vs Orton était bien trop long, mais dans le même temps, faut bien faire durer le PPV,
- autant ce PPV a fait du bien pour Rusev en effet, mais pour moi cela s'arpente + à du remplissage de la carte que de la volonté de lui donner de la visibilité (et aussi donner un truc au vainqueur du Rumble).

Je répète aussi : ce match n'est buildé que par un bref segment entre les 2 à SD.

- le Main-event de 25 minutes. Même si je me n'étais jamais ennuyé (comme j'ai dis) ça me parait très étrange de donner 25 minutes à un match dont l'issue est autant évidente.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 20/03/2018, 12h20
Ralgrad
 
Ça aurait été mieux d'avoir Nakamura aux commentaires du main-event ou dans une interview. Mais sinon, y a eu quelques contact entre le japonais et le bulgare, donc le match ne sort pas forcément de nulle part, au contraire du tag team féminin.

Vu que les prochains ppv vont durer 4h minimum (hors ppv du big four), on devrait donc avoir beaucoup de filler, ça va être dur à visionner.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 20/03/2018, 13h01
Yelawolf
 
Ruby riott m a vraiment impressionné contre flair meme si me resultat etait evident . Ca fait du bien de la voir sans son squad qui au final n apporte rien a smackdown et au roster feminin ni meme au niveau storyline .
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 20/03/2018, 13h18
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Yelawolf Voir le message
Ruby riott m a vraiment impressionné contre flair meme si me resultat etait evident . Ca fait du bien de la voir sans son squad qui au final n apporte rien a smackdown et au roster feminin ni meme au niveau storyline .
Pour le passage en gras, elle m'ont saoulé à intervenir, surtout quand Flair était à l'extérieur, elles l'ont distrait et permis à Riott de prendre l'avantage en début de match.

Sinon, le seul truc qu'elles apportent, c'est juste de la profondeur au roster féminin.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 21h00.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,05890 seconds with 8 queries