FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Édition 2017 : 1 moment par pay-per-view 1/2
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 17/12/2017, 15h40
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Édition 2017 : 1 moment par pay-per-view 1/2




Voici le premier numéro de ma nouvelle chronique baptisée simplement "1 moment par pay-per-view" (si vous avez des idées de titres, je suis preneur). Cette chronique à la formule peu originale, propose de revenir chronologiquement sur l'année qui s'est écoulée.

Comme son nom l'indique, il s'agit de choisir le moment le plus marquant de chaque pay-per-view. Quand on y réfléchi bien, il se passe toujours quelque chose, un minimum intéressant, pas forcément assez pour sauver le show, mais suffisant pour qu'il reste dans les mémoires pendant quelques mois et c'est donc ça que l'on va voir ensemble.

Trêve de bavardages, il est de temps démarrer et on commence avec le Royal Rumble, le premier grand évènement de l'année à la WWE, le show qui lance la fameuse Road To WrestleMania.

Royal Rumble : Le 16e titre mondial de John Cena



Le Royal Rumble qui s'est tenu à l'Alamodome de San Antonio a été mémorable en plusieurs points. Mais si on devait en choisir qu'un, ce serait bien entendu, le 16ème titre mondial de John Cena acquis en battant AJ Styles, dans un match dantesque. Cela a permis au Champ de rejoindre Ric Flair au panthéon du catch américain. Le fait que ce sacre arrive après un énorme match, donne une meilleure saveur au changement de titre, comme pour faire honneur à cette barre des 16 titres mondiaux égalée. Bon entre nous, on se doute bien que c'était clairement une réponse à la New Japan Pro Wrestling, qui avait sorti un match énorme quelques jours avant, entre Kazuchika Okada et Kenny Omega.

Fastlane : La première défaite de Charlotte Flair



Fastlane a été mal reçu par la critique. Certains ont déclaré qu'il s'agissait du pire pay-per-view de l'ère du WWE Network (depuis 2014). Mais que retenir principalement du show ? J'ai longtemps hésité entre le sacre de Goldberg, battant Kevin Owens pour le titre universel ou la première défaite de Charlotte Flair, contre Bayley et j'ai finalement opté pour ce dernier point. Selon moi, la défaite de la championne de RAW était tellement inattendue, beaucoup pensaient qu'elle aurait eu sa première défaite en pay-per-view à l'occasion de WrestleMania, tandis que la victoire de Goldberg était prévisible. Ainsi, je pense que cette série de victoire prenant fin à Fastlane a été le moment le plus marquant du pay-per-view.

Elimination Chamber : Le sacre de Bray Wyatt



On a tendance à l'oublier, mais depuis 2017, deux pay-per-view ont pris place entre le Royal Rumble et WrestleMania. Après Fastlane qui a mis les superstars de RAW sur le devant de la scène, SmackDown a pu également se mettre en valeur avec Elimination Chamber. Ce fut un pay-per-view assez historique, avec trois matches féminin, une première dans l'histoire de la WWE. Naomi a eu son premier titre féminin, un moment très marquant et émouvant, tant c'était mérité. Mais l'évènement principal restera très certainement le main-event, voyant Bray Wyatt éliminer AJ Styles et John Cena pour s'adjuger son premier titre mondial. Encore plus surprenant quand on sait que les changements de titres mondiaux sont rares en pleine Route Vers WrestleMania.

WrestleMania : La Fin



Quand on regarde précisément la 33ème édition de WrestleMania, il n'y a pas eu grand chose de marquant. La demande en mariage de John Cena n'intéressait que peu de monde, le retour de Naomi pour reprendre son titre n'a pas eu un grand effet, pareil pour la fin du règne de Goldberg. En faite, seul le retour des frère Hardy peut se targuer d'être à la hauteur de l'évènement, mais là encore, je trouve que ce retour a été éclipsé par la probable retraite de l'Undertaker, quittant l'arène en fin de show, après une deuxième défaite dans son jardin qu'est WrestleMania. C'est du moins, ce que l'on croit, à la vue des images. Sa tenue de combat, posée sur le ring pour clore cette édition reste selon moi, l'image marquante du plus gros évènement de catch de l'année.

Payback : House Of Horrors Match



Premier pay-per-view de RAW post-WrestleMania, la WWE a tenté une expérience intéressante et intrigante pour clore la rivalité entre Bray Wyatt et Randy Orton, faire s'affronter les deux lutteurs dans un environnement différent de ce qu'on a l'habitude de voir. À la base, il était prévu de mettre le titre mondial en jeu, mais sans savoir réellement, il en fut décidé autrement. Le match en lui-même a été mal reçu par la critique, le tout a en quelques sortes déçu. Mais ce match, si on peut toujours appeler cela un match, est resté le moment fort du pay-per-view, grâce à sa fraîcheur et cette prise de risque de la WWE.

Backlash : L'Inde au sommet



À l'image de RAW, il a semblé que SmackDown voulait aussi tenter quelque chose, mais bien plus gros que l'organisation d'un match dans une maison abandonnée. Le main-event opposait Randy Orton à Jinder Mahal, pour le titre mondial. Une affiche dont personne ne se serait douté quelques mois avant et pour cause, l'ancien membre des 3MB était loin d'être une valeur sûre sur le ring, perdant la plupart de ses matches. Le final voyant le canadien d'origine indienne remporter le Graal a aussi bien surpris Chicago, que toute la planète catch. Nouveau visage du show bleu à l'international, Mahal a permis à la WWE de se déployer dans son pays d'origine, un marché à fort potentiel et Backlash a été le lieu de cet incroyable évènement.

Extreme Rules : Le main-event de RAW au premier plan



Comme pour Payback, l'intérêt principal du show était l'un des matches prévu au programme. Cette fois-ci, il s'agit du main-event opposant tout simplement les cinq main-eventers principaux du show rouge : Roman Reigns, Seth Rollins, Finn Bálor, Bray Wyatt et Samoa Joe. C'est d'ailleurs ce dernier qui a triomphé, dans un match plutôt correct, au niveau des attentes pour un tel pay-per-view. Cette victoire a permis d'ailleurs de mettre en place l'un des combats les plus attendus à la WWE, entre Samoa Joe et Brock Lesnar, lors de Great Balls Of Fire, le pay-per-view de RAW qui a suivi.

Money In The Bank : James Ellsworth vole la vedette



Difficile d'avoir un moment plus marquant à cet évènement, que voir un homme prendre la mallette suspendue au-dessus du ring, synonyme de match de championnat à venir. Sauf que cette fois-ci, il s'agissait d'un homme, volant la vedette dans le tout premier Money In The Bank féminin de l'histoire. James Ellsworth a ainsi permis à Carmella de devenir la première Miss Money In The Bank. Ce qui devait être historique a malheureusement rapidement fait flop, obligeant la WWE a organisé un deuxième match similaire à SmackDown, malgré le fait que -dans l'absolu- James Ellsworth et Carmella étaient dans les règles. Une version masculine du match a vu Baron Corbin gagner l'autre mallette, mais ce ne fut pas aussi marquant que le combat féminin, qui était d'ailleurs en ouverture du pay-per-view, c'est dire l'impact qu'a eu le match.

Avec Clash Of Champions qui aura lieu ce soir, je vous donne rendez-vous dimanche prochain pour la seconde partie de cette chronique, qui reprendra à partir de Great Balls Of Fire jusqu'au dernier pay-per-view de l'année.

Dernière modification par Ralgrad ; 17/12/2017 à 16h09.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 17/12/2017, 15h44
Ralgrad
 
À la base, cette partie devait voir le jour jeudi dernier, mais comme Dallas Pride m'a pas répondu (je n'existe pas pour elle visiblement ), j'ai retardé un peu la publication en pensant qu'elle allait publier une de ses chroniques.

Veuillez donc m'excuser.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 17/12/2017, 15h57
TLC addict
 
Quand on pense que y a moins d'un an Bray Wyatt était champion... Une des pires décisions de draft que j'ai pu voir (à la WWE).
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 17/12/2017, 15h58
Maximo
 
elle est très bien cette idée de chronique retro de l'année.

Je suis jaloux de ne pas y avoir pensé
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 17/12/2017, 15h59
Nianing
 
"Un show, une photo" comme titre de chronique, ça peut être pas mal. Vu que la photo induit forcément la légende qui va avec.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 17/12/2017, 16h03
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par TLC addict Voir le message
Quand on pense que y a moins d'un an Bray Wyatt était champion... Une des pires décisions de draft que j'ai pu voir (à la WWE).
RAW était bouché et sera toujours bouché, car Roman Reigns prend trop de place.

Et je dis pas ça pour faire du bashing ou quoi que ce soit. Juste que comme le gars est le poster-boy de la compagnie, il est forcément amené à truster le haut du panier et ça laisse donc peu de choix pour le main-event et le titre de champion.

Car cette année avec Lesnar champion, ça se reproduira pas, c'était exceptionnel. 2018, 2019, 2020, on aura pratiquement que du Reigns champion, avec un peu de Joe, un peu de Strowman, un peu de machin-truc, etc ... mais beaucoup de Reigns au final.

Comme avec Cena, qui gagnait beaucoup de titre pour rattraper Flair (les autres champions semblaient tous être des champions de transition avant que Cena ne regagne, à part Orton qui a su s'élever au même rang on va dire).

Tout ça pour dire que Wyatt à SmackDown, c'était mieux pour lui.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 17/12/2017, 16h05
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Nianing Voir le message
"Un show, une photo" comme titre de chronique, ça peut être pas mal. Vu que la photo induit forcément la légende qui va avec.
C'est déjà mieux que mon titre, mais j'attends de voir si y a pas mieux

Citation:
Envoyé par Maximo Voir le message
elle est très bien cette idée de chronique retro de l'année.

Je suis jaloux de ne pas y avoir pensé
Ça permet d'ailleurs d'offrir deux chroniques en l'espace d'une semaine, ce qui est pas mal. Je compte reproduire ce format à chaque fin d'année si les membres de la nation aiment bien.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 17/12/2017, 16h40
Frofro
 
une bonne idée, en attendant le turn de Shane pour Clash of Champions
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 18/12/2017, 13h50
ladyf
 
très bonne idée...
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 18/12/2017, 16h11
Retro
 
Ralgrad, révélation "Bleu" de l'année.

And that's the bottom line 'cause Gargamel said so.
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 19/12/2017, 08h45
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Frofro Voir le message
une bonne idée, en attendant le turn de Shane pour Clash of Champions
Laisse-moi regarder mon ppv sans spoiler d'abord et après je te répondrai

Citation:
Envoyé par ladyf Voir le message
très bonne idée...
Merci

Citation:
Envoyé par Retro Voir le message
Ralgrad, révélation "Bleu" de l'année.

And that's the bottom line 'cause Gargamel said so.
Merci l'ami, si on était à la WWE, on serait certainement :

Ralgrad : Breakout star of the year
Retro : Superstar of the year
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 19/12/2017, 08h50
TLC addict
 
Get a room...
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 19/12/2017, 08h58
Pegase
 
Très bon concept de chronique pour jeter un oeil de le rétroviseur.
Le fond est très bon également.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 20/12/2017, 12h50
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par TLC addict Voir le message
Get a room...
Retro m'avait prévenu que le succès allait m'attirer des possibles ennemis...

Citation:
Envoyé par Pegase Voir le message
Très bon concept de chronique pour jeter un oeil de le rétroviseur.
Le fond est très bon également.
Merci beaucoup, ça fait plaisir
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 07h10.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,12966 seconds with 8 queries