FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Arts, littérature, bande dessinée Littérature, musées, théâtre, photographie, bande dessinée.


Critiques Mangas
Arts, littérature, bande dessinée

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 04/08/2017, 15h27       #46
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
Citation:
Envoyé par g-sty Voir le message
Si j’ai quelque chose à reprocher après réflexion, le schéma de leurs aventures me paraît assez répétitif avec une période de crise dans le groupe pour ensuite se relever lorsqu’il est au plus bas avec des paris insensés et réussit à battre des records d’affluence de façon totalement miraculeuse
C'est souvent ainsi dans les shonens (manga pour garçons), même si Beck est clairement un seinen (manga pour jeunes adultes).

Et c'est bien ça qui est dommage, je trouve. Car si ça fini toujours bien, ça enlève un peu de réalisme, d'ailleurs, il semblerait que souvent, l'histoire d'un groupe de Rock fini mal.

Citation:
Envoyé par g-sty Voir le message
On peut aussi regretter l’absence de paroles des chansons via les bulles pour en connaître davantage le sens et le message transmis.
Oui, ça pour le coup, c'est vraiment dommage.

Y a un autre truc qui est vraiment déplaisant, c'est les couvertures que je trouve pas terribles. Ça a l'air de rien, mais c'est très important, j'ai eu des amis qui n'ont jamais démarré la lecture, car trouvant que ça allait être nul.

La première impression doit toujours être positive, si on veut donne envie aux gens de lire les mangas et malheureusement, y a des éditeurs qui n'ont pas l'air de faire cet effort (généralement, c'est les éditeurs japonais qui choisissent la première page de couverture et les maisons d'édition à l'international doivent suivre la version japonaise).
__________________
TOTTENHAM BOY
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 05/08/2017, 04h28       #47
Baron
Collaborateur
F'n Freak
 
Avatar de Baron
 
Membre: avril 2008
Messages: 4 842
Citation:
Envoyé par bookerfan1 Voir le message
Un manga que je compte lire, c'est "Diamond no Ace". J'ai commencé par l'anime. Ça a été un coup de foudre surtout que je cherchais méchamment un manga sympa de sport.
L'acte 1 est sympa, mais l'acte 2 commence par un coup d'arrêt et n'évolue plus pendant plusieurs tomes. Plus un manque de développement des personnages secondaires.
Baron est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/08/2017, 18h10       #48
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
#9 Yū Yū Hakusho



Signé Yoshihiro Togashi, Yū Yū Hakusho a été commercialisé par Kana dans les années 90, alors que la maison d'édition était encore aux balbutiements de sa popularité.

C'est un manga que j'ai longtemps ignoré, difficile de dire réellement pourquoi, j'étais pas trop intéressé, ça ne me donnait pas envie. Mais à force de lire des avis positifs, de comprendre l'impact qu'a eu ce manga au Japon j'ai finalement décidé de me lancer dans la lecture de celui-ci.

Aujourd'hui, je m'en veux beaucoup, car je comprends désormais pourquoi les gens l'érigent comme une série mythique, ça m'a carrément mis une claque à un point où je compte bien enchaîner avec l'animé, histoire d'avoir une nouvelle dose de Yū Yū Hakusho.

Pour vous parler brièvement de l’intrigue, l’histoire se concentre sur un jeune adolescent qui s’appelle Yusuke Urameshi, un voyou qui surprend les instances célestes (Dieu si vous préférez) en sauvant un petit enfant qui était sur le point d’être écrasé par un camion. Résultat, Yusuke meurt tandis que le garçon survit. Pourtant on apprendra plus tard, que l’enfant aurait miraculeusement survécu quoi qu'il advienne, confirmant que la mort d'Urameshi n'a servie à rien.

Si sa mort ne sert à rien, elle n’était également pas prévue par le royaume des cieux, car personne ne se doutait qu'une telle crapule déciderait de sauver un enfant, au péril de sa vie. Cela a bouleversé le court des choses. Il lui est alors proposé un marché : revenir à la vie mais en compensation, servir de détective pour l’au-delà. Désormais doté de pouvoirs, Yusuke devient un soldat de Dieu et affronte les forces du mal.

Le shōnen des années 90

Si beaucoup considèrent Yū Yū Hakusho comme le digne successeur de Dragon Ball, c'est avant tout parce qu'on a là, un manga similaire, un shônen du type "nekketsu" qui reprend donc la même formule que son prédécesseur, sans oublier la popularité de l’œuvre qui s'est accompagnée par des grosses ventes, accentuant encore la comparaison entre les deux mangas.

Ce qui est intéressant dans un shônen, c'est que très souvent, le personnage principal est amené à tisser des liens d'amitié et faire équipe pour combattre en groupe. On se retrouve ainsi avec quelques personnages supplémentaires qui apportent de la variété. Dans Yū Yū Hakusho, Kurama amène un côté stratégique aux combats, là où Kuwabara est le comique du groupe. Quand à Hiei, il a ce côté mystérieux qui le rend imprévisible.

Pour ce qui est du dessin, je dirais que Togashi est aussi bien capable du meilleur comme du pire. S'il est assez facile de comprendre les mouvements et l'action, il arrive très souvent qu'il bâcle ses planches. L'absence récurrente d'arrière-plans fait paradoxalement tâche. Il lui arrive même parfois de dessiner des visages, sans aucun détail. On se retrouve avec juste la forme de la tête, ce qui n'est pas beau à voir.

Un manque d'envie que l'on retrouve à la fin du manga où l'auteur bâcle toute son œuvre. C'est simple, on entre dans un nouvel arc narratif, qui semble plutôt intéressant et celui-ci se termine après une ellipse au goût amer qui nous a privé de tout ce dont on était en droit d'attendre.

Conclusion : Un bon manga qui aurait pu être très bon

Yū Yū Hakusho, c'est la série à laquelle, j'aimerais vraiment donner 5 étoiles, mais qui malheureusement présente trop de défaut pour cela. Il faut rester neutre quoi qu'il arrive, mais ça ne m'empêche pas de vous conseiller fortement la lecture. C'est un bon manga d'action, drôle et les personnages sont attachants. Les 19 volumes s'enchaînent rapidement et on comprend mieux pourquoi ils ont participé à accroitre la popularité de Kana dans les années 90.

★★★★☆

Informations :

Scénario et dessins : Yoshihiro Togashi
Éditeur japonais : Shūeisha via Weekly Shōnen Jump (1990-1994)
Éditeur français : Kana (1997-1999)
Nombre de tome : 19
__________________
TOTTENHAM BOY

Dernière modification par Ralgrad ; 30/11/2018 à 20h05.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/08/2017, 04h49       #49
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
Prochain manga, une série en 4 tomes de chez KI-Oon : Guardian Dog.
__________________
TOTTENHAM BOY
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/08/2017, 09h14       #50
Sir Crocodile
Usager régulier
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Messages: 1 834
Je suis assez d'accord pour Yu Yu Hakusho, je pense que ça aurait véritablement pu devenir une oeuvre majeure tant elle est complète. Du Togashi au top de sa forme, il arrive à tout faire et à être toujours bon. Sans aucun doute une de mes oeuvres préférées !

Par contre, oui, la fin est une honte. Les dirigeants du Jump le laissent d'ailleurs jouer les glandeurs maintenant, mais c'est bien parce qu'en échange, Togashi est obligé d'aller au bout d'Hunter X Hunter.

Je ne sais pas si tu as regardé la version animé de Yu Yu Hakusho, mais la fin est quelque peu changée (en mieux), l'animé est vraiment de bonne facture et en plus de ça, je trouve la VF très très réussie. Sans parler de la bande son vraiment top. L'animé comble les défauts du manga et c'est vraiment un plus pour moi.
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/08/2017, 10h28       #51
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
Le problème actuel de Togashi est qu'il est souffrant et ne peux pas enchaîner les chapitres à un rythme régulier, donc je pardonne.

Mais en 1994 (quand s'est terminé Yu Yu Hakusho), c'est vrai que c'est horrible comme fin, et je sais pas s'il a une excuse valable.

Pour l'animé, je suis en train de me le faire.

Sinon pour Hunter X Hunter, c'est tellement populaire, qu'il va aller au bout, mais j'espère qu'il fera passer sa santé en premier.
__________________
TOTTENHAM BOY

Dernière modification par Ralgrad ; 14/08/2017 à 13h08.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2017, 12h05       #52
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
Plus on avance dans Yu Yu Hakusho (en animé), plus on a l'impression que c'est pire que Dragon Ball Z.

J'entends pas là que ça traine trop en longueur, les combats durent trop, les studios qui ont produits l'animé devaient sûrement avoir un nombre d'épisode précis à faire, donc ils ont sûrement dû gagner du temps (un peu comme quand Freezer met 3 épisodes pour se transformer).
__________________
TOTTENHAM BOY
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2017, 13h51       #53
Sir Crocodile
Usager régulier
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Messages: 1 834
Togashi est souvent souffrant, mais il est quand même connu pour avoir être un légendaire flemmard aussi. Il a surtout envie de tout faire à la fois (d'où le fait que les arcs de Yu Yu Hakusho sont quand même pas mal différents par exemple). Je crois que c'est la même chose pour HxH mais j'en suis au tome 8 ou 9 donc j'peux pas trop juger. Je pense qu'il se lasse très vite et qu'il a besoin de se renouveler en permanence.

Pour l'animé, j'avais pas trop ressenti ce problème, enfin, sur l'arc du Dark Tournament, j'ai pas ressenti ça. Peut-être à la limite sur l'arc Sensui. Enfin, j'ai tellement aimé que clairement, j'avais pas le temps de trouver ça long.
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2017, 15h01       #54
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
Justement avec Toguro, pendant le tournoi, c'est hyper long, on voit jamais la fin.

C'est pour ça que je préfère largement les mangas, les animés sont bons (quand on comprend rien aux combats sur papier, comme dans D.Gray-Man ou Full Metal Alchemist).

Sinon, j'adore tous les arcs de YuYu Hakusho (le début + tournoi de Genkai, le tournoi avec Toguro, l'arc Sensui et le dernier avec le Royaume où y a Raizen, Mukuro et Yomi).
__________________
TOTTENHAM BOY
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/08/2017, 17h21       #55
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
Je vais poster la review de Guardian Dog d'ici une heure ou deux, j'ai fini la série.
__________________
TOTTENHAM BOY
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/08/2017, 19h07       #56
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
#10 Guardian Dog



Outre l'habituel staff qui travaille et vit dans l'ombre du mangaka, voir deux ou plusieurs personnes crédités pour une série est quelque chose qui m'a toujours rendu perplexe. Je me dis souvent qu'il est possible que la qualité du manga peut prendre un sacré coup en cas de conflit d'intérêt. Attention, une association entre un scénariste et un dessinateur peut offrir quelque chose de très bon, je dis juste que parfois, c'est la catastrophe. Pour la série que je vais évoquer, on en est pas passé loin.

Édité par Ki-oon, y a pratiquement une décennie, Guardian Dog entre dans cette catégorie des mangas "underground", pas très connu du grand public. La série ne dépasse pas les 4 tomes et les auteurs sont restés inconnus auprès des fans de mangas français. Pourtant, cette première association entre Akira Shirakawa et l'illustrateur Shôko Fukaki, aurait pu devenir un succès. Il y a eu de l'idée, des choses positives que je retiens, mais l'ensemble était trop friable.

L'histoire est centré sur Gengo Kurosaka, un lycéen ordinaire qui va malheureusement pour lui, devenir l'hôte d'un parasite extraterrestre en fuite, du nom de "Six-Yeux". Cela conduit Kurosaka à devenir la cible d'Ishtar, une extraterrestre de la catégorie "Observer", voulant tuer Six-Yeux et empêcher que ce dernier et ses semblables fassent de la Terre un terrain de chasse géant. Heureusement pour lui, Ishtar change d'avis et décide de surveiller Six-Yeux et par la même occasion, de veiller sur Kurosaka. C'est ainsi qu'elle est amenée à habiter chez lui et vivre quotidiennement à ses côtés.

L'histoire deviendra plus complexe au fil des chapitres, notamment par rapport à une organisation voulant semer le chaos à travers la planète et qui pourtant, partage la même mission qu'Ishtar, sans oublier l'apparition d'autres personnages plus mystérieux.

On ne traine pas...


À priori, ça ressemble à un vrai bazar et...c'en est pas loin. C'est difficile de proposer une histoire qui se veut complexe sur quatre volumes seulement. C'est donc tout naturellement que les choses s'enchaînent alors qu'elles sont à peine installées. On a pas vraiment le temps de tout assimiler qu'il faut déjà passer à la suite. En faite, le seul point positif là-dedans, c'est qu'on a partage le sentiment de Kurosaka, qui lui aussi est rapidement dépassé par ce qui se passe.

Concernant les dessins, Shôko Fukaki m'a d'abord surpris avant de me décevoir. C'est très beau et les pages de couvertures donnent un petit avant-goût de ce qui attend les lecteurs. Mais le soucis c'est que quand viennent les combats, l’incompréhension s'installe. Il est pas évident de comprendre les affrontements, même en regardant plusieurs fois les planches et comme on pouvait l'imaginer, avec quatre tomes, presque aucun combat n'est épique et dure assez longtemps pour qu'il soit appréciable. C'est exactement le même problème qu'a Kingdom Hearts et que l'on retrouve ici.

Autre chose à noter, Gengo Kurosaka est souvent éclipsé par Ishtar et le "frangin", qui est un ancien Observer. Ce dernier a d'ailleurs, un rôle clé dans le combat ultime. Dans mon cas, je considère que voir le personnage principal avoir aussi peu d'importance, c'est quelques peu maladroit. Difficile de s'y attacher et de le prendre au sérieux. Néanmoins, j'ai bien aimé la touche d'humour que l'auteur a insufflé au manga, ça rend la lecture légèrement plus agréable.

Conclusion : Difficile d'aimer

Guardian Dog aurait probablement offert quelque chose de meilleur si les auteurs avaient pu étaler leur histoire davantage. Ça reste un manga qui se tente, parce qu'au niveau scénaristique, c'est pas mauvais. Mais faut bien s'accrocher pour suivre et être à fond dedans. Les dessins sont un régal pour les yeux, là où l'action est décevante. Je comprends cependant qu'il est difficile d'apprécier cette série et qu'elle tombera probablement dans l'inconnue. D'ailleurs, n'est-ce pas déjà le cas ?

★★☆☆☆

Informations :


Scénario et dessins : Akira Shirakawa et Shôko Fukaki
Éditeur japonais : Jive via Monthly Comic Rush (2004-2005)
Éditeur français : Ki-oon (2007-2008)
Nombre de tome : 4
__________________
TOTTENHAM BOY

Dernière modification par Ralgrad ; 30/11/2018 à 20h08.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 07h34       #57
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
Prochaine review : Détenu 042 (manga en 5 tomes parus chez Kana).
__________________
TOTTENHAM BOY
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 17h50       #58
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 767


Je l'ai évoqué dans le topic sur One Piece.

Ca raconte plus ou moins l'histoire de la famille Sanson, mais assez romancée, grande lignée de bourreaux français. C'est surtout centré sur Charles-Henri Sanson.

Le truc génial, c'est que c'est transposé dans une esthétique très japonaise. Des bourreaux psychopathes androgynes. C'est juste taré. C'est baroque. Non, c'est rococo. Des horreurs sanguinolentes entourées de froufrous, de fleurs et du pathos à faire passer les panzer divisions du romantisme allemand pour des bûcherons virils.

http://i6.mangapanda.com/innocent-sa...hi-4450667.jpg

http://i.imgur.com/KzC3nHu.png
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 18h48       #59
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 7 333
Je viens de lire le résumé sur manga-news, ça donne trop envie, je le cache pas.

J'espère juste que l'aspect psychologique sera traitée profondément, ça pourrait être intéressant.

Tu as fini la série ?
__________________
TOTTENHAM BOY
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 18h53       #60
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 767
Citation:
Envoyé par Ralgrad Voir le message
Je viens de lire le résumé sur manga-news, ça donne trop envie, je le cache pas.

J'espère juste que l'aspect psychologique sera traitée profondément, ça pourrait être intéressant.

Tu as fini la série ?
J'ai lu ce qui était sorti en français mais c'est pas encore terminé, je pense, je ne les suis pas assidûment, j'avoue.

Enfin, j'ai lu Innocent et là, c'est Innocent Rouge qui parait, je pense que je suis à jour.
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 18h14.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,09247 seconds with 8 queries