FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Wrestlewar 1991
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 06/08/2016, 18h30
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Wrestlewar 1991



Non ce n'est pas un porno gai...

WCW Six Man Championship
Tommy Rich, Ricky MOrton et le Junkyard Dog vs The State Patrol et Big Cat


Vous avez bien vu, il y a un nouveau titre à la WCW et regardez le bien, car il ne durera pas longtemps. L'idée d'un titre de la sorte n'est pas mauvaise, mais la WCW de l'époque s'est simplement servi de ce titre pour boucher des trous et occuper les low carders, ce qui a rapidement rendu ce titre sans intérêt et ce combat en est la preuve. Le State Patrol est formé du Lieutenant James Earl et du Sergent Buddy Parker. En équipes, ils étaient corrects, mais sans saveur, tout comme Big Cat, qui a toujours été un lutteur sans intérêt. Le State Patrol aura quand même duré 4 ans à la WCW (Des jobbers fiables) et Buddy Parker aura plusieurs repackage à la WCW en plus d'un jour devenir l'entraîneur officiel du Power Plant. Mes attentes sont assez basses, car outre Morton (Qui déjà là était sur le déclin), je n'aime personne dans un combat composé de six lutteurs.

Ce combat est tout à fait oubliable et je ne peux même pas dire que c'est un spectacle passable. Il y a un sérieux manque de talent dans ce ring et tout le monde fait de son mieux, d'ailleurs chapeau à Big Cat qui porte son équipe dans le combat, mais il n'y a véritablement RIEN à voir dans ce combat. Junkyard Dog est le pire lutteur du lot, déjà qu'il n'était pas très intéressant dans son prime, il est ici évidemment le lutteur le plus over. Sauf que voilà, il sell comme un chaudron, a des punchs de fillettes et est incapable de faire son propre finisher, le BIG THUMB qui n'est qu'un affreux RUNNING POWERSLAM. La structure est hyper classique, Morton se fait même démolir un bon cinq minutes, mais ça n'a aucun charme. Junkyard Dog fait son BIG THUMB sur Parker mais le compte est brisé, Morton immédiatement fait le pin sur Parker et il a la victoire. Un finish aussi merdique que le combat, aucun legal tag requis.

Note: Cet opener m'a solidement refroidi. Autant de lutteurs et autant peu de talent présent me fascine. *½

Brad Armstrong vs Beautiful Bobby

J'ai franchement hâte de voir ce combat, étant donné que j'adore les deux lutteurs sur le ring. Brad Armstrong m'apparaît comme le Armstrong le plus talentueux de la famille, excellent lutteur technique, agile et avec un certain charisme que la WCW n'aura utilisé que bien trop tard. C'est d'ailleurs je pense, son premier combat en PPV depuis presque 5 ans. Armstrong n'était pas un total package, mais c'était un lutteur solide et un bon midcarder, qui aurait mérité une meilleure exposition. Contre Bobby Eaton, je pense honnêtement, mon lutteur préféré dans tout le roster, je pense qu'on a un sacré beau combat qui s'annonce.


Je ne m'attendais pas à ce qu'on donne près de 15 minutes, tout comme je ne m'attendais à ce que la performance de Beautiful bobby soit si décevante. J'ai toujours aimé Eaton parce que même en tant que heel, il était dynamique, il ne ralentissait pas le combat et trouvait toujours le moyen de garder l'intérêt avec une petite séquence bien placée ou une prise innovatrice. Ici, Eaton est dans le convenu et dans la soumission durant une beaucoup trop grosse partie du combat. Armstrong fait du bon travail de face, donne un bon spectacle, mais Eaton tue le rythme lors de chacune de ses phases de domination. C'est technique sans bavure cependant, mais pas aussi intéressant que ça aurait bien pu être. Peut-être que le style de Armstrong et celui de Eaton ne permet pas une grande performance mais qu'importe, c'était un bon combat, malheureusement sans profondeur. Eaton l'emporte quand après un NECKBREAKER, il fait son ALABAMA JAM pour la victoire. Au moins le push de Eaton continue!

Note: Je m'attendais à tellement mieux et je m'attendais à une grosse performance comme d'habitude de Eaton. Je n'ai rien eu de ça ce soir, mais un combat techniquement sans faille, simplement pas très intéressant. **½

MIss A et Miki Handa vs Itsuki Yamasaki et Mami Katamura

Aucune idée de qui sont les quatre lutteuses, je suis complètement ignare en termes de Joshi. Par contre, on ne semble pas encore comprendre à quel point la lutte féminine japonaise était déjà en avance sur la lutte féminine occidentale à l'époque. J'irais même jusqu'à dire que même à cette époque, la lutte féminine japonaise était bien supérieur à ce qu'on peut voir à la télé chaque semaine. Je me rappelle des Jumping Bomb Angels à la WWF ainsi que des combats féminins quand je regardais des vieux VHS de la Stampede Wrestling, ces dames étaient à des milles du niveau de lutte qui se faisaient et ce, même du côté des hommes. Étant donné le partenariat de la WCW avec la New Japan, la WCW voulait montrer du talent et en monrer du féminin était une excellente idée! Les lutteuses présentes proviennent de la JWP si je ne me trompe pas.

J'ai vu beaucoup de combats de la NWA/WCW depuis deux an maintenant. On reconnaît beaucoup la WCW pour la qualité de sa division Cruiserweight, mais je peux vous assurer que ce combat est le premier VRAI combat de qualité cruiserweight de la WCW. Ce combat est d'une rapidité complètement extravagante pour les standards des fans de l'époque, les quatre lutteuses devaient en mettre plein la vue pour convaincre les fans et lentement à force d'agilité et de prises impressionnantes, les quatre lutteuses avaient la foule dans leurs mains! Miss A et Yamazaki (Ancienne Bomb Angels) sont clairement les meilleures lutteuses ici, mais elles font bien paraître les deux autres qui en sont pas du tout à jeter. Aucune prise de soumission, aucun temps mort, que de l'action pendant près de 10 minutes et c'est un vrai petit délice, j'en aurais pris plus long! Yamasaki surprend Miss A avec un ROLLING CRADLE pour le pin victorieux.

Note: Splendide combat! Trop court malheureusement, mais une solide exhibition de talent! ***½

Buddy Landell vs Dustin Rhodes

Oh que ça sent le beau petit jobbage de Landell ce combat! Vous le savez peut-être, mais je n'ai toujours eu que des éloges pour Buddy Landell. Bon lutteur, expérimenté, qui est capable de retirer beaucoup de pas grands choses, bon selling et toujours agréable à voir lutter. Dustin Rhodes, qui allait par la suite devenir plus connu à la WWF en tant que Goldust, a toujours été un bon technicien, mais n'est vraiment devenu un bon lutteur qu'à partir de la moitié des années 90 environ. Malgré tout, Dustin Rhodes même à l'époque montrait qu'il pouvait faire de grandes choses et il suffit de le voir lutter encore à la WWE pour s'en rendre compte.

Bon petit combat ici et Landell fait véritablement ressortir le meilleur de Rhodes, qui très peu expérimenté, fais quelques erreurs et se cherchent parfois dans le ring. Mais Landell avec la qualité de son selling et par la qualité de ses counter et sa technique, rend le tout intéressant de bout en bout. Ce n'est rien de sensationnel, Rhodes n'en fait pas assez et on s'imagine que si Landell avait un bon booking contre un vrai talent à son apogée, il y aurait du potentiel pour un sacré combat. Malgré tout, c'est technique intéressant et Landell en un peu moins de 10 minutes à fait paraître Rhodes pour un très solide midcarder. Rhodes profite de sa vitesse pour surprendre Landell avec un BULLDOG pour la victoire.

Note: J'adore les petits combat de la sorte où il ne se passe pas grands choses mais où on voit comment un vétéran peut ressortir le meilleur d'un lutteur limité. **¼ pour ce que c'était, ça fait espérer un push pour Landell qui n'arrivera jamais.

The Royal Family vs The Young Pistols

Royal Family était ue équipe de brawler efficace, mais très peu excitante, deux low carder en Rip Morgan et Jack Victory qui n'avaient simplement pas le charisme pour passer au niveau suivant. Contre les Young Pistols qui étaient avant les Southern Boys, ceux qui selon moi, ont fait le match de l'année contre le Midnight Express l'année dernière, on peut avoir un bon petit combat.

Pas mauvais comme combat, mais tout à fait oubliable. Le Royal Family travaille bien et les Young Pistols ont accompli ce que les Dynamic Dudes n'ont jamais pu faire à la WCW, être over avec la foule! C'est un petit combat efficace et bien amené, mais avec aucun véritable spot ni de moments forts, ce qui est dommage. Malgré tout, si vous aimez les combats par équipe old school, celui là est tout à fait acceptable. Alors que la Royl Family veut faire un DOUBLE SUPLEX sur Steve Armstrong, Smothers fait un dropkick à Victory et Armstrong tombe sur Rip Morgan pour le compte de trois.


Note: Pas mauvais du tout, seulement un peu fade comme combat. **

Terry Taylor vs Z-Man

Le mois dernier, Mike Rotunda battait facilement Terry Taylor avant de quitter pour la WWF. Sauf que la WCW voulait garder la gimmick de Rotunda et ils ont décidé de la donner... à Taylor! Qui maintenant profitait des services de Alexandra Yorkr aka Terri Runnels! Taylor est un talent naturel et un total package, le Z-Man est un lutteur avec un certain talent, mais qui est terriblement sloppy. Le potentiel est cependant là pour un bon combat.

Un autre bon combat, peut-être le meilleur combat solo que j'ai vu du Z_man, du même niveau que son combat contre Eaton, moins explosif, mais moins de fuck up de la part de Zenk. Taylor guide Z-Man dans un combat, simple, sharp et bien mené. Z-Man y va même de quelques belles séquences, mais ses offensives ne paraissent pas toujours bien. Qu'importe cependant, c'est un bon petit combat de 10 minutes, pas enmerdant et bien mené. Z-Man pense avoir la victoire avec un TOP ROPE CROSSBODY, mais Alexandra York vient distraire l'arbitre. Z_Man se plaint `;a l'officiel, mais Taylor le surprend avec un roll up en lui tenant le maillot pour la victoire.

Note: Solide combat, Taylor a bien fait paraître le Z-Man. **¾

Stan Hansen vs Big Van Vader

JE pense que c'est le combat qui m'intéresse le plus sur papier depuisle début de mes reviews.Hansen et Vader, des légendes au Japon ont toujours donné des bons combats entre eux. On se rappellera surtout du combat où Hansen a été suffisament stiff pour sortir l'oeil de l'orbitre de Vader, qui l'a replacé de lui-même durant le combat.

Ouain... Ben on passe de classiques de plus de vingt minutes à un vulgaire brawl de 7 minutes. Je vous laisse imaginer ma déception. C'est passablement divertissant le temps que ça dure, c'est certain, mais de voir que le six man tag d'opener a duré plus longtemps que ce combat me donne mal au coeur. J'imagine que la WCW planifiait des gros plans pour Hansen et pour Vader, mais malgré tout l'attention qu'ils ont donné à Hansen durant son séjour à la WCW, rien n'a été à la hauteur de son talent que ce soit dans le ring ou dans les étranges idées de booking. Le combat se termine en double DQ, puisque l'arbitre ne peut contrôler les deux monstres qui se tabassent. Une fin aussi décevante que le combat lui-même.


Ce combat marque le dernier combat télévisé de Hansen à la WCW. Il semblerait que la WCW voulait Hansen comme leader d'un clan de cowboys, avec Dutch Mandell, Dead Eye Dick(Moondox Rex en réalité) et Balck Bart. Ce clan qui n'a jamais fonctionné, a été la raison pour laquelle Hansen a quitté la WCW pour retourner au Japon, où il n'avait pas à travailler avec des idées aussi douteuses.

Note: *¾, pas plus, trop court! Et quel potentiel gâché!

WCW United States Championship
Lex Luger (C) vs Dan Spivey


Spivey est un lutteur talentueux, mais peut-il donner un bon combat face à Luger, qui n'a pas été très convaincant contre Stan Hansen. Spivey ressemble à une version André le Géant de Steve Austin pour l'évènement de ce soir.

Ce combat marque probablement le combat le plus high profile de la carrière de Spivey et c'est dommage, car on dirait que Lex Luger n'a pas le goût de travailler pour ce combat. Il ne fait qu'encaisser durant 90% du combat en plus de ne rien faire, il sell mal environ la moitié des prises. C'est aussi un combat décevant, parce que luger est à son meilleur quand il est actif, qu'il brouille les cartes avec son intensité, c'est la raison pourquoi il est aussi populaire. Mais il ne fait vraiment quelque chose qu'à la toute fin du combat et se limite à un coup de la corde à linge et un powerslam. Le reste est l'affaire de Spivey qui fait de son mieux, mais il aurait sortit une aussi bonne performance d'un balai. Ensuite, c'est un peu chiant. On attend tout le combat que Luger revient, et quand il revient, on tue le rythme avec une double clothesline. Bon d'accord ça recommence et ensuite boum... Double shoulderblock et les deux hommes retombent pour 30 secondes au sol, qui est divertit par un tel spectacle? Luger monte sur la troisième corde, Spivey veut le projeter. mais Luger en tombant surprend Spivey avec un petit paquet pour le compte de trois.

Note: La fin est à l'image du combat, d'une véritable paresse. Je n'ai pas aimé ça et c'est dommage, parce que Spivey a fait en sorte que c'était regardable et Luger a tout plombé. Luger n,a rien foutu du combat, peut-être qu'il était blessé ou whatever, mais sa performance ne valait pas un rond. *¾

WCW World Tag Team Championship
Doom (C) vs The Fbulous Freebirds


Faudra m'expliquer en quoi les Freebirds méritent un title Shot alors qu'ils ont perdu comme des douilles lors de Starrcade. Les Freebirds sont accompagnés d'un nouveau manager, un certain Diamond Dallas Page! Qui prend le micro avant le combat et montrait déjà un charisme monstrueux. Faut le faire, le mec est à la WCW depuis moins d'un mois et est 10 fois plus over avec la foule que les Freebirds. J'aime beaucoup Doom, mais contre une équipe comme les Freebirds, il ne faut pas s'attendre à des miracles.

Quelques fait à noter, d'abord, les Freebirds sont dans une shape misérable. Ensuite, on a booké le combat avec les Freebirds face et Doom heel. Doom avait perdu par disqualification un combat de championnat par équipe contre Sting et LEx Luger un mois plus tôt, ce qui avait commencé de la tension, mais rien n'indiquait un heel turn et bon, je vous avouerai que la foule ne savait simplement pas qui applaudir et que ça a tué l'ambiance. Le combat en lui-même est exactement ce à quoi je m'attendais, c'est à dire tout à fait oubliable, mais également étonnament court. Les Freebirds reçoive une râclée et ne prennent pratiquement jamais l'avantage, mais quand Butch Reed frappe Ron Simmons avec un poing américain par inadvertance alors que Simmons retenait Hayes, Garvin n'a plus qu'à faire le pin pour prendre le titre. J'ai peine à croire que la WCW avait comme optique de donner le titre à l'équipe la moins talentueuse du roster en plus d'une équipe sur le déclin en termes de popularité. J'aurais personellement préféré voir Tommy Rich et Ricky Morton champions. Bon c'est fait, c'est fait, un mauvais combat donc, super formulatique, sans excitation, booké étrangement, tous les éléments y sont.

Note: Dégoûté du résultat presque autant que du match lui-même. *¼

Main Event
War GAmes Match
Four Horsemen (Sid Vicious, Barry Windham, Ric Flair) et Flyin' Brian, Sting et les Steiner Brothers


Sacré Main Event sur papier et pour beaucoup de gens, le meilleur War Games de tous les temps! Arn Anderson est remplacé par Larry Zbysko, qui ne fait pas partie des Horsemen. Tout le monde, sauf Sid Vicious a du talent, et ça devrait être franchement excitant. En espérant que la cage n'empêche pas les lutteurs de s'exprimer dans le ring.


Une sacrée guerre que ce combat, peut-être mon Main Event préféré de tous les galas de la WCW que j'ai critiqués jusqu'à présent. Ce n'est pas scientifique, ce n'est pas du tout technique, c'est un foutu brawl, bien pensé, avec quelques bon spots, une foule en feu et une véritable ambiance chaotique difficile à bien reproduire dans un combat de lutte. La grosse vedette ici à mon sens est Flyin' Brian qui ici a clairement été monté pour devenir un futur Main Eventer. Il joue l'Underdog à la PERFECTION ici et il a une incidence sur le résultat du combat au début et à la fin. SInon pour le reste, c'est du brawl hyper intense et sans bavure, outre Sid Vicious qui a littéralement fait un fou de lui durant le combat. Bon, dans un WAr Games, il y a beaucoup d'action, donc des caméras partout. Un lutteur avec un peu du ring awareness est capable d'assimiler que de caller un spot avec une caméra en close up, ce n'est pas une bonne idée. Sid Vicious lui, l'a fait minimum 5 fois dans le combat! Par contre, il a donné le spot le plus mémorable du gala et à mon avis de tous les War Games quant il botché son POWERBOMB sur Flyin' Brian pour le faire tomber tête première sur le ring! Vicious en remet avec un deuxième POWERBOMB et on juge Flyin' Brian incapable de continuer et les Horsemen remportent le combat!


Note: J'ai personnellement adoré, il y avait ce que j'adore dans les combats de lutte, de l'émotion palpable. J'ai rarement vu une foule aussi en feu et tout le monde, outre Sid Vicious a fait un superbe travail pour vendre ce combat comme une vraie guerre. ***½

Note finale: Wrestlewar 1991 a de la merde et de combats inutiles ou décevants, mais j'ai trouvé le tout étonnamment divertissant. Ce n'est rien d'un gala mémorable, mais rares sont les galas de la WCW avec 3 combats de très belles factures. Je vais le recommander et si vous aimez les War Games, celui de Wrestlewar est un incontournable.




Vos commentaires
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 08h13.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,14072 seconds with 8 queries