FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Goldust : Rétrospective d'une Carrière - P2 1993 à 1999
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 27/05/2018, 13h22
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Goldust : Rétrospective d'une Carrière - P2 1993 à 1999



L'année 1993 va se définir avec un seul adversaire pour Rhodes, Rick Rude. Avec du recul, il serait faux de dire que Rick Rude était en 1993 un grand lutteur. Il était blessé et n'était plus l'ombre de ce qu'il était, mais il permettra de crédibiliser Dustin Rhodes dans le haut de carte en l'affrontant pendant des mois. Au niveau de sa qualité in ring, Rhodes ne fait pas des bonds en termes d'amélioration. Il a atteint un excellent niveau in ring, est visiblement de plus en plus à l'aise et peut suivre un top lutteur de la trempe de Rick Rude facilement dans le ring. Rhodes remportera le titre United States, très prestigieux à l'époque, dès le début de l'année 1993 et sera dans sa ligne de mire durant la totalité de l'année. À ce rythme, Rhodes pourrait espérer toucher au titre mondial durant l'année 1994-1995 sans problèmes.


Malheureusement, il n'en sera rien pour l'année 1994. Dustin Rhodes tournera en rond durant la majeure partie de l'année, cette année coincidant avec l'arrivée de Hulk Hogan à la WCW, qui allait accaparer le haut de carte de la WCW durant près de quatre ans. La WCW changeait de direction, elle allait vers une rivalité féroce en signant les éléments de la WWF, pour un lutteur comme Rhodes, avec une gimmick aussi classique et un personnage aussi old school, il n'avait plus de place pour lui pour espérer monter plus haut. En fait, Rhodes sera relégué au rang de simple midcarders pour feuder avec les heels débutant à la WCW. Il aura comme adversaire principal en 1994, Bunkhouse Buck, alias Jimmy Golden, un bon lutteur, mais en fin de carrière qui avait une gimmick de Redneck. Il feudera ensuite avec le Blacktop Bully, ex Smash de la WWF, qui se terminera dans un gimmick match bien merdique où ils se battront dans le foin.




Rhodes n'avait donc plus d'issue, la WCW ne croyait plus en lui pour atteindre le haut de carte et son utilisation était médiocre. La WCW mettra Rhodes dehors après que ce dernier se soit fait saigner dans son combat contre le Bully, le tout provenant d'un malentedu avec les road agents et Rhodes devenait ainsi un des free agent les plus hot du monde de la lutte.

C'est ce qui mènera quelques mois plus tard Rhodes à la WWF sous la gimmick de Goldust. Étrange aujourd'hui de voir Rhodes, qui avait la gimmick la moins originale de la WCW, toucher à ce qui demeure encore aujourd'hui comme une des gimmicks les plus audacieuses de la WWF. Goldust sera un succès instantané. Le travail in ring de Rhodes étant impeccable, il a toute la place pour développer son personnage et le résultat est tout simplement stupéfiant. Les vignettes de début du personnage le montre bien, Goldust est quelque chose que nous n'avons pas encore vu. Goldust a l'aura d'un vilain dans Batman, il y a l'aura du mystère, la confiance et le magnétisme d'en savoir toujours un peu plus.



L'année 1996 de Goldust sera à mon sens sa plus importante. Goldust monte les échelons de la WWE à une vitesse incroyable, il est le heel midcarder de l'année. Il emporte le titre Intercontinental moins de trois mois après son arrivée, profitant des derniers milles de Razor Ramon pour lui prendre énormément de momentum et va également prendre beaucoup de gallon avec son brawl légendaire avec Roddy Piper à Wrestlemania. Le monde est aux pieds de Goldust qui ne peut que monter à ce stade. Si on POUVAIT espérer une chance au titre mondial pour Rhodes à la WCW après son année 1994, on se doit logiquement de penser que Goldust est le parfait candidat pour la WWF dans un venir rapproché. D'ailleurs, Goldust sera régulièrement l'adversaire de Shawn Michaels dans les House Shows durant l'année pour que ce dernier défende son titre mondial. Sauf que malgré son arrivée fumante, Goldust est incapable d'atteindre l'échelon de plus, la WWF le faisant toujours lutter à la télévision contre des lutteurs midcarder, souvent en ascension comme Ahmed Johnson et Marc Mero.


Alors le mal arrive, Goldust perd peu à peu de momentum, Goldust n'est jamais privilégié face aux faces qu'il affronte, la WWF étant obsédé de trouver le prochain Big Face. La solution de la WWF est de profiter de sa popularité acquise pour en faire un face et le réinventer. Goldust sera un face correct durant une bonne partie de l'année 1997, mais il ne fera rien de majeur. Il aura une rivalité morte dans l'oeuf (Désolé du mauvais jeu de mots) avec Pillman, qui quittera notre monde peu après un combat entre les deux à In Your House. Goldust n'en demeure pas moins un bon lutteur, charismatique et complet, utile au roster pour boucher des trous, mais sa positiona actuelle n'est pas avantageuse et son année 1997 sera celle qui tuera carrément toutes ses chances à mon sens, d'espérer devenir champion du monde, parce que l'occasion était simplement trop parfaite.



L'année 97 tire à sa fin, Goldust ne va nulle part et la solution facile est de le ramener heel. C'est ce qui va arriver avec un Goldust plus choquant et dérangeant que jamais, profitant de l'arrivée de l'attitude Era pour amener son personnage à l'extrême. Ce heel turn permettra à Goldust de reprendre un peu de place dans le midcard. Par contre, on voit un Goldust plus lent dans le ring,moins dynamique, bon dans le ring, mais loin des trois dernières années. La gimmick de Goldust passera de dérangeante à presque TOO MUCH à la fin de l'année 97, où il va suivre la veine de l'Attitude Era pour aller de plus en plus loin dans les segments et costumes.

Ce tweak de gimmick ne fera pas long feu, à aller toujours plus loin, Goldust perd de sa saveur et le mystère d'autrefois sur le personnage n'est plus, ce n'est qu'un freak show. Rhodes veut être à la télé, il est prêt à aller loin pour le faire, mais la demande n'est plus là. Un repackaging devient donc pour Rhodes une façon de rechercher de l'attention. Il redevient lui-même, Dustin Runnels, dans une gimmick de preacher, qui ne va jamais décoller, qui va le reléguer aux lowcards pendant des mois et qui mènera à un autre retour de Goldust.



À ce stade, on peut dire sans l'ombre d'un doute que le personnage de Goldust a tourné au rond. On a trop joué avec, on l'a coupé de son essence pour en faire, en 1999, un véhicule de vulgarité de l'ère attitude. Goldust fait son chemin dans le midcard, gagne même le titre Intercontinental dans un règne de deux semaines qui ne veut rien dire. Sachant très bien que son utilisation ne pourrait jamais être meilleure, Goldust quitte une WWF en feu, pour joindre une WCW en pleine déchéance.


Dernière modification par Abba ; 27/05/2018 à 13h28.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 27/05/2018, 13h50
schnockelloch
 
Il y a de quoi faire une Part III quand même avec son passage aussi court que légendaire à la WCW, son association avec Booker T qui en a fait un lutteur à jamais respecté et même son entrée au Royal Rumble juste après l'élimination de Daniel Bryan qui valait son pesant de cacahuète.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 27/05/2018, 14h36
Abba
 
Citation:
Envoyé par schnockelloch Voir le message
Il y a de quoi faire une Part III quand même avec son passage aussi court que légendaire à la WCW, son association avec Booker T qui en a fait un lutteur à jamais respecté et même son entrée au Royal Rumble juste après l'élimination de Daniel Bryan qui valait son pesant de cacahuète.
Il y a quatre parties.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 27/05/2018, 14h38
EdgeRulz
 
Son retour en 1998 en Dustin a permis à Val Venis de "frapper un coup".

Citation:
son association avec Booker T qui en a fait un lutteur à jamais respecté
Je considère que ces 2 là ont même formé la meilleure équipe en 2002, j'étais super content (pour eux) quand ils ont finalement remporté le titre à Armageddon pour le perdre peu après contre Regal et Lance Storm.

Citation:
son passage aussi court que légendaire à la WCW
C'était pas aussi court que ça comme retour WCW. Il y est revenu en fin 1999 et avec la fin de la WCW, il ne pouvait pas y faire + long feu Mais c'était sympa quand il s'était associé à son père pour humilier Ric Flair & Jeff Jarrett.

Et pourquoi pas aussi une partie 4 et y mentionner ses passages à la TNA, dont l'un en tant que Black Reigns.

Concernant un autre aspect de la chronique, j'ai toujours pas compris en quoi remporter le titre mondial était si important... si c'est pour ensuite retourner en bas de carte (comme The Miz, Yokozuna, Swagger et compagnie). Oui, Goldust a connu des bas et je vois pas en quoi un règne mondial aurait pu rectifier cela.

Dernière modification par EdgeRulz ; 27/05/2018 à 15h04.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 27/05/2018, 15h02
Carcajou3
 
Nous voulons une suite, tu auras pas le choix de parler de ses personnages de Seven et Black Reign.



Goldust c´est l´un des derniers grands personnages de l´histoire de lutte, si non le dernier!


Quelques bons matchs de Goldust:

- Goldust Vs. Razor Ramon (Royal Rumble 1996)

- Goldust Vs. Y2J (Superstars, 4 mars 2010)

- Goldust & Booker T Vs. The Dudley Boys Vs. William Regal & Lance Storm Vs. Chris Jericho & Christian (Armageddon 2002)

- Goldust Vs. The Undertaker (Beware Of Dog)

- Goldust Vs. Rowdy Roddy Piper (WrestleMania XII)

- Goldust & Cody Rhodes Vs The Shield Vs The Usos (Hell In A Cell 2013)

- Goldust Vs Val Venis (Judgment Day 1998)

- Goldust Vs Randy Orton (Raw 2013)

- Bret Hart, Owen Hart, The British Bulldog, Brian Pillman & Jim Neidhart Vs. Steve Austin, Ken Shamrock, Goldust & The Legion Of Doom (Canadian Stampede 1997)

- Goldust & Cody Rhodes Vs The Shield (Battleground 2013)

- Goldust vs HBK - Ladder Match (1996)

- Goldust vs Hunter Hearst Helmsley (Wrestlemania XIII)


The Artist Formerly Known As Goldust:

Un personnage comme Goldust devait devenir fou un jour.

Goldust avec Luna Vachon comme manager. Chynadust, Dust Lovedust, Dustydust, Hunterdust, Flashdust, Marilyn Mansondust, Sabledust, Souldust et Vaderdust



Réponse avec citation
  #6  
Vieux 27/05/2018, 15h35
TLC addict
 
Encore une belle chronique. Mais je suis d'accord avec EdgeRulz pour le titre mondial.

Très bonne idée que d'avoir fait quelque chose sur Goldust qui mérite cet mise en avant et qu'on parle un peu plus de sa carrière, surtout avec tous les nouveaux jeunes fans qui ne le connaissent que comme jobber et en fin de carrière.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 27/05/2018, 16h03
Acetylsalicilique
 
Citation:
Envoyé par Carcajou3 Voir le message
Goldust c´est l´un des derniers grands personnages de l´histoire de lutte, si non le dernier!
Bray Wyatt veut te parler.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 27/05/2018, 16h28
Abba
 
Citation:
Envoyé par EdgeRulz Voir le message

Concernant un autre aspect de la chronique, j'ai toujours pas compris en quoi remporter le titre mondial était si important... si c'est pour ensuite retourner en bas de carte (comme The Miz, Yokozuna, Swagger et compagnie). Oui, Goldust a connu des bas et je vois pas en quoi un règne mondial aurait pu rectifier cela.
À partir de la mi-96, Goldust avait tous les outils pour devenir un Main Eventer et être dans des programmes avec les top faces de la WWF, voilà pourquoi je crois sans l'ombre d'un doute qu'il aurait pu à ce moment-là, être champion du monde et non pas, quand sa carrière tournait en rond.

Pour une raison X, malgré une rivalité trop courte avec Undertaker et HBK, il est devenu Face où il a très très rapidement tourné en rond. La WWE aurait gagné à presser davantage le citron avec Goldust au moment où il était à son zénith, au lieu de le sacrifier pour d'autres lutteurs comme Mero et Ahmed Johnson, qui n'avait pas du tout son potentiel.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 28/05/2018, 21h50
Sandman
 
Garder le Goldust de 1996 pour tout le reste de sa carrière il aurait pu devenir un personnage mythique comme Undertaker. Pas aussi légendaire c'est sur mais ça aurait été cool que la rivalité entre les deux soit sur plusieurs années comme Undertaker-Mankind.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 02/06/2018, 15h16
Ralgrad
 
Je viens de voir qu'il y avait une seconde partie. Hâte de lire la suite, c'est très intéressant.


Je pense que ce que Edgerulez veut dire, c'est que le titre mondial n'a pas à être une obsession surtout si c'est pour finir jobber après. Des catcheurs font leur légende sans gagner le titre mondial par exemple.
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 04/06/2018, 01h33
darkside
 
Si ce qui compte avant tout est la longévité d'une carrière. Faut mieux rester en milieu de carte pendant 30 ans que passer 2 ans au sommets puis plus rien.
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 04/06/2018, 05h05
The Fox
 
Très bon choix de chronique,cela permet à ceux qui n’ont pas connus le phénomène Goldust à ses débuts,assurément une Superstar qui mérite énormément de respect pour l’ensemble de sa carrière.
J’aurais bien aimé un dernier run en solo pour lui avant sa retraite,il en a encore sous le capot.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 04/06/2018, 06h16
Frofro
 
ils l'ont tenté l'été dernier avec ses vignettes qui nous promettaient un "new villain", j'étais hypé de ouf, j'attendais même le velveteen dream en nouveau protégé de Goldust, et au final y a jamais rien eu, la grande spécialité de la WWE de laisser tomber des trucs à peine entamés...
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 04/06/2018, 07h29
The Fox
 
Citation:
Envoyé par Frofro Voir le message
ils l'ont tenté l'été dernier avec ses vignettes qui nous promettaient un "new villain", j'étais hypé de ouf, j'attendais même le velveteen dream en nouveau protégé de Goldust, et au final y a jamais rien eu, la grande spécialité de la WWE de laisser tomber des trucs à peine entamés...
Exact, d’ailleurs Velveteen Dream pourrait être son successeur dans le main roster d’un point de vue gimmick extravagante.
Il a un potentiel hors du commun et il incarne à merveille son personnage,la WWE a de l'or entre les mains avec lui.
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 19/07/2018, 21h16
Sandman
 

Dommage qu'ils ont pas capitalisé sur cette promo pour en faire un joueur majeur. Je dis pas qu'il aurait du nécessairement gagner la ceinture mondiale, mais ils aurait pu faire de quoi de mieux que The Artist.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 09h54.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,07783 seconds with 9 queries