FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique du UK Championship Tournament 2018 : Bon mais sans plus
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 05/07/2018, 11h20
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Critique du UK Championship Tournament 2018 : Bon mais sans plus



Après le succès du Cruiserweight Classic, en 2016, la WWE a produit plusieurs tournoi, avec plus ou moins de succès. Cet deuxième édition du United Kingdom Championship Tournament, qui s'est déroulée en deux soirées, a servi principalement à raviver l'attention des fans et lancer le prochain show de la WWE sur le sol britannique.

Pour cela, nous avons eu droit à un tournoi, le premier soir et un show digne d'un pay-per-view avec plusieurs matches de championnat, le lendemain. Voyons ensemble, comment s'est déroulé cette premier soirée.


Premier match et première surprise. Vu ce qui se passe à 205 Live, j'ai été très surpris de voir deux "heels" s'affronter en ouverture du tournoi. J'ai beau ne pas connaitre Zack Gibson, j'ai directement compris que la foule ne l'aimait pas, au contraire de Jack Gallagher qui avait l'air d'avoir le public derrière lui. Moi qui regarde les shows en version française, entendre le public m'a directement mis dans l'ambiance et les deux hommes ont bien lancé le tournoi. En tout cas, trouve que c'était un très bon match d'ouverture, je me suis pas ennuyé.

Après un début de combat en douceur avec un Gallagher faisant brièvement le show, on a eu des séquences brutales, de la technique et une fin qui a eu le mérite de me tenir en haleine. Les Drop-kicks du lutteur de 205 Live sont toujours impressionnants, ses soumissions sont crédibles et son Suicide Dive prouve que son arsenal de prise est varié. Zack Gibson m'a fait une bonne impression également. Il s'est montré impitoyable avec sa Powerbomb au sol et celle envoyant son adversaire dans le coin. J'ai cru à un moment qu'il allait partir pour faire un Piledriver, ce fut finalement un mouvement assez rare à voir, où il a placé ses genoux sur le torse de son adversaire. Je trouve juste que la fin est décevante avec une prise de soumission qui manque d'impact, visuellement parlant.


On ne m’ôtera pas de l'idée que la WWE a fait -encore une fois- exprès de placer les deux catcheurs poids-lourds dans la même partie de tableau. Lors du précédent tournoi, on avait également eu droit à un Tyson T-Bone contre Wolfgang. Enfin bon, ce n'est pas très important. Ce deuxième match de la soirée devait tenir le rythme du show et je trouve qu'il s'en est pas trop mal sorti. Le public était un peu moins dedans, mais la fin a réveillé les anglais présents sur place.

Mon gros point noir sur le match concerne le début, voyant Joe Coffey et Dave Mastiff se percuter afin de voir qui était le plus solide. J'ai pas trop aimé ce segment, parce que j'ai l'impression de le voir à chaque combat opposant deux poids-lourds à la WWE. D'ailleurs, on voyait bien que c'était chorégraphié au moment où Mastiff regarde Coffey aller à l'extérieur du ring et le suit, c'est quelque chose que j'apprécie pas trop. Sinon, c'était un match plaisant. Je pensais d'abords que Coffey était un lutteur quelconque, capable de soulever des charges lourdes, mais sa Suplex, sa Belly-To-Belly Suplex et sa German Suplex étaient impressionnantes. Mastiff l'est tout autant avec son gabarit et sa souplesse. Comme pour le premier match, je trouve que l'impact était insuffisant pour finir le combat. Je pense que la Tornado Clothesline est puissante sur un lutteur au physique moindre, mais sur Mastiff, ça manquait de force. Je suis cependant confiant pour le prochain match, je pense que ce sera une belle prise de finition à voir.


Troisième match de la soirée et là aussi, je trouve qu'on a eu droit à du bon catch, un combat meilleur que le précédent, mais que je placerais en-dessous du match d'ouverture. C'était la première fois que je voyais Flash Morgan Webster et il m'a fait une bonne impression. Il a eu une attitude, de part sa tenue, il se démarque des autres et puis, il faut dire qu'il est plutôt bon sur le ring. Son adversaire n'est pas en reste, puisque que Jordan Devlin m'avait déjà bien plu dans son comportement et son catch, lors de la première édition du tournoi.

L'irlandais se devait d'ailleurs de tout faire pour enfin passer les quarts de finale, mais malheureusement pour lui, le gallois s'en est sorti presque miraculeusement. C'était intense, il y a eu de belles prises, notamment le Spanish Fly de Devlin. Ce même Devlin a tenté un Moonsault de la troisième corde, sans succès. Les Suicide Dives de Webster étaient parfaitement exécutés. Par contre, on va peut-être me dire que j'ai un soucis avec les fin de matches, mais j'ai trouvé -encore une fois- la fin molle. Je sais pas comment s'appelle la prise de finition du gallois, elle est plutôt belle à voir, mais pour moi, elle manque d'impact, j'ai pas senti que son adversaire avait été mis K-O.


Pour ce dernier quart de finale, j'ai comme l'impression que celui-ci a été vite expédié par les officiels, qui ne voulaient pas trop s'attarder. Ainsi, Travis Banks a battu Ashton Smith en un peu plus de cinq minutes. Du coup, comme on peut s'en douter, le match est allé très vite, sans qu'il y ait de réelle construction. C'est d'ailleurs assez bien vu, parce que je considère que les lutteurs de type "brawler" qui sont donc des combattants, peuvent s'épargner ces débuts de match.

Je vais pas jusqu'à saluer la performance des deux combattants, puisque je considère que c'était un match vraiment moyen, le moins bon de la soirée. Je trouve qu'Ashton Smith vend très mal les coups, ou plutôt, il survend mal. Il donnait l'impression d'être au bord du gouffre, alors que le match venait de démarrer. Ce qui me dérange par ailleurs, c'est que Banks n'a pratiquement pas eu de moment de doute dans le match, je sais pas si le but est de le vendre comme un prétendant sérieux à la ceinture de Pete Dunne. Autre chose que je remarque, Banks est néo-zélandais, je comprends pas trop la logique du tournoi, du coup. Par contre, je trouve que cette fois-ci, la prise de finition était bien crédible.


Ce Triple Threat Match était une sorte de coupure pause pour le tournoi. Il avait cependant un intérêt, car la gagnante obtenait le droit d'affronter la championne de la NXT, Shayna Baszler. Là aussi, on a eu droit à un match vite expédié et je trouve, trop formaté pour que je puisse l'apprécier. Valoriser les lutteuses à la WWE a beau être quelque chose à la mode, je ne peux aveuglément positiver à chaque match, tant ils sont de faible niveau.

Le début voit Killer Kelly et Isla Dawn attaquer Toni Storm à deux. On a là, dès le début, un indice sur la probable victoire de l'ancienne participante du Mae Young Classic. Ensuite, sans que je sache pourquoi, les deux femmes arrêtent l'assaut et se font naturellement surprendre. Sur cette séquence, on voit à quel point elles sont limités dans les transitions. Elles n'arrivent pas à improviser une situation, gagner du temps pour rendre le retour de Storm crédible. Là où je trouve qu'elles se débrouillent bien, c'est dans l'exécution des prises. Le match, bien que court, a été un peu brutal. Je repense à la German Suplex de Toni Storm ou le coup de pied de Killer Kelly au visage d'Isla Dawn, qui était à l'extérieur du ring. Mais à part cela, pas grand chose à retenir de ce combat.


Après le match féminin et l'annonce de la version britannique de NXT par Triple H, le tournoi a repris avec la première demi-finale, opposant Flash Morgan Webster à Zack Gibson. Là aussi, le match était court, tout s'est enchaîné assez vite. C'est le troisième d’affilée où les combattants n'ont pas le temps de montrer grand chose, bien que ces deux-là avait eu l'occasion de se montrer lors des quarts de finale.

Bien que Gibson soit ressorti vainqueur, j'ai plus eu l'impression de voir un match de présentation de Webster. C'est-à-dire un combat où il utilise son arsenal de prise et perdre sur le fil, à la fin du match contre un lutteur n'ayant pas eu besoin de forcer la victoire. Ainsi, mes seuls souvenir du match sont le Hurricanrana à l'extérieur en passant par le poteau du ring, le Suicide Dive et un Missile Drop Kick depuis le coin. Zack Gibson a tenté -une première fois- de placer sa prise de soumission, sans succès. Il a finalement pu compter sur sa Suplex hors du ring pour prendre l'avantage et soumettre son adversaire à son retour dans le ring. Je sais pas quoi penser, on dirait que la WWE veut accélérer les choses et peut-être nous offrir une finale plus longue que prévue.


Dernière demi-finale et cette fois-ci, les lutteurs avaient un peu plus de temps pour s'exercer. Et franchement, j'ai bien aimé, même si dès le début, j'ai senti qu'on avait un indice sur la possible identité du vainqueur, avec notamment un Joe Coffey vendant les blessures de son précédent match, dommage car je trouve que ça faussait déjà un peu le suspense. Si Travis Banks a gagné le match, je trouve que le vrai vainqueur fut Joe Coffey. En tout cas, il a gagné mon attention. Son saut de la troisième corde, en toute fluidité, son Uppercut suivi de son Running Headbutt, sans oublier son Double Underhook Swing étaient impressionnants. J'ai aussi bien aimé son refus d'être fair-play. Il était blessé et savait qu'il devait tout faire pour tenter d'atteindre la finale et du coup, a fait croire à son adversaire qu'il voulait lui serrer la main avant de l'attaquer, c'est bien vu. En faite, le seul reproche que j'ai pour l'écossais, c'est qu'il n'y avait pas de réelle logique dans ses prises de soumission. Il a d'abord attaqué le dos de son adversaire puis est parti sur une prise de soumission au bras, j'ai pas trop saisi l'idée.

Travis Banks m'a quand à lui, quelques peu déçu. Ses Atemis n'avaient pas d'impact et n'avait pas l'air de vendre les coups qu'il recevait, jusqu'à la fin du match où on voyait enfin ce que les anglophones appellent le "body-language". Il a pas montré quelque chose qui m'a marqué. La fin est bien pensé par contre, car elle permet de ne décrédibiliser aucun des deux hommes, même si je conçois que certains détestent quand ça se termine avec un Roll-up. Par contre, ce qui s'est passé après le match m'a bien énervé. Maintenant que Coffey a attaqué Banks, je m'attends certainement à une victoire du néo-zélandais, comme d'habitude avec la WWE, qui nous vendra un homme qui surpasse tous les obstacles et les coups bas pour triompher à la fin, dommage là aussi.


Je m'attendais pas à voir ce match, très bon match, assez long, afin de faire souffler les deux finalistes. Je trouve que le combat a mis un peu de temps à démarrer réellement, mais la deuxième partie a été très dynamique. Pour vous situer le changement, il faut attendre le moment où l'Undisputed Era se prend un triple coup de poing de la part des adversaires, pour enfin passer à la vitesse supérieur. Les lutteurs étaient tous au niveau, à part peut-être Kyle O'Reilly qui ne s'est pas démarqué.

Mais les autres étaient au top. Tyler Bate est quasiment le MVP du match avec son Double Swing en portant deux lutteurs, ses rebonds sur les cordes à la Kofi Kingston étaient très bons d'ailleurs. J'ai bien aimé Trent Seven et ses Atemis qui pour le coup, avaient de l'impact. Sa feinte suivie du Snap DDT était belle à voir. J'avais peur de voir Roderick Strong dans ce nouveau rôle, mais il confirme ce que je pensais de lui, ces dernières semaines, à savoir que c'est un très bon lutteur capable de s'adapter. Pete Dunne et Adam Cole n'étaient pas en reste, l'un était super dans son attitude, l'autre dans son catch, qui a l'air de s'être diversifié avec des manœuvres un peu plus aériennes. C'était un bon combat par équipe, la fin laisse à peu à désirer.


Après le meilleur moment du show -pour moi- qui était la présence de Shawn Michaels, il était temps pour la finale du tournoi entre Travis Banks et Zack Gisbon. Bon, vous pouvez oublier ma première phrase, car ce serait manquer de respect aux lutteurs, mais tout ça pour dire que le Heartbreak Kid est mon lutteur favori, toutes époques confondues. Revenons-en au match, qui j'ai trouvé était bon, mais il manquait quelque chose, pour qu'il soit meilleur. Tout d'abord, avec les blessures de Banks et le strap entourant le haut de son corps, je m'attendais à ce que le lutteur de Liverpool attaque directement son adversaire et le détruit, mais il n'en a rien été, du moins en début de match. Je sais pas pourquoi, il voulait passer par des épreuves de force et prendre son temps, finalement ça s'est accéléré quand ils ont combattu à l'extérieur du ring.

D'ailleurs, je pensais que le néo-zélandais gagnerait, comme d'habitude, mais il faut dire que je me suis bien trompé. Gibson a triomphé en démolissant son adversaire à l'extérieur du ring, je pense notamment à la projection contre les marches en acier et contre la barrière d'insécurité, comme le disent bien les commentateurs français. Banks m'a brièvement rappelé Daniel Bryan avec ses kicks, ses straps et son Running Drop Kick sur un Gibson assommé dans le coin. C'était plutôt un bon match, mais je sais pas trop, je pense que je m'attendais à mieux. Quoi qu'il en soit, le résultat a le mérite de m'avoir surpris. La fin du show voyait Pete Dunne faire face à son prochain challenger, tandis que Johnny Saint semblait perdu au moment de mettre en avant le vainqueur du tournoi.

Voilà pour cette longue critique, il faut savoir que c'était une soirée où un tournoi s'est déroulé, sans oublier deux matches additionnels. Dans l'ensemble, c'était pas mauvais, mais certains matches étaient mis de côté et la WWE n'avait pas l'air de vouloir s'attarder dessus. Dommage de pas voir El Ligero ou Amir Jordan et tout le premier tour du tournoi, ça gâche un peu ce qui est sensé être un évènement. Pour ceux n'ayant pas eu le courage de tout lire, voici les points positifs et négatifs.

Points positifs :
+ Des bons matches en quart de finale
+ La présence de Shawn Michaels et l'annonce de Triple H
+ Joe Coffey et le match entre l'Undisputed Era, Pete Dunne et Moustache Mountain

Points négatifs :
- Impossible de voir le premier tour du tournoi
- Faire un tournoi sur une seule soirée, c'est trop lourd
- Le match féminin
- Certains matches bâclés



Vos commentaires
  #2  
Vieux 05/07/2018, 12h29
Hercule Poivrot
 
Il ne te reste plus qu'à regarder la nuit 2 maintenant allez au boulot feignasse


+ un peu de respect pour la Shankly's Gate de Gibson, il porte cette kimura bien mieux que KUSHIDA. Surtout sur Webster, on aurait dit qu'il y avait un ours qui lui était grimpé dessus pour lui péter le bras
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 05/07/2018, 15h04
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Hercule Poivrot Voir le message
Il ne te reste plus qu'à regarder la nuit 2 maintenant allez au boulot feignasse

+ un peu de respect pour la Shankly's Gate de Gibson, il porte cette kimura bien mieux que KUSHIDA. Surtout sur Webster, on aurait dit qu'il y avait un ours qui lui était grimpé dessus pour lui péter le bras
J'oubliais de dire que j'étais désolé, j'ai pris beaucoup de retard, mais je pense que c'est bien d'avoir l'avis d'un mec qui ne regarde que très peu d'indy, donc, je suis allé au bout et je compte bien publié la critique de la Night 2, courant de la semaine prochaine.

Il faut dire que ces derniers temps, j'ai fais la critique de Batman : Année Un (topic Marvel/DC), Abara (topic manga), sans oublier que la coupe du monde m'a pris du temps, puis le taff bien entendu.

En tout cas, merci du retour, en espérant que les autres aimeront la lecture.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 07/07/2018, 03h56
Ralgrad
 
Maximo devrait publier une chronique d'ici demain, donc ma critique sur la Night 2 sera disponible la semaine prochaine.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 10h40.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,13121 seconds with 9 queries