FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Slamboree 1993
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 15/08/2017, 20h35
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Slamboree 1993



Beautiful Bobby et Chris Benoit vs 2 Cold Scorpio et Marcus Bagwell

Très hâte de voir ce combat! Outre Bagwell, j'aime tout le monde dans le ring, mais je suis convaincu que Bagwell a toujours été bon quand il était en équipe, parce que ses partenaires cachaient souvent ses faiblesses. Eaton et Benoit en équipe ne peut également être que du bon et il est bien de revoir Eaton dans un PPV, lui qui n'a pas fait grands choses depuis la fin du Dangerous Alliance.


C'est un combat correct, qui aurait certainement pu être bien meilleur. Pour une raison X, le timing entre les quatre lutteurs est franchement pas terrible. Les spots ont l'air de se faire une seconde trop tôt et c'est toujours les spots importants qui semblent le plus râtés. Bagwell n'est jamais à la bonne place on dirait et c'est Scorpio qui fait tout le boulot pour mettre un peu feu dans la foule. On a droit à un bon travail par équipe old school de Eaton et de Benoit, c'est ce qui rend le combat intéressant, mais je m'attendais à plus qu'un combat correct. Ça se termine avec un TUMBLEWEED sur Benoit pour la victoire des face.

Note: C'était divertissant, mais un peu râté. Scorpio a été superbe, Bagwell très ordinaire et les Heels ont fait un beau boulot. **¼

Van Hammer vs Sid Vicious

Hammer semble avoir abandonné la gimmick du rockeur des pauvres, bonne nouvelles pour nous tous. Vicious est donc de retour à la WCW, pas trop de question sur le gagnant futur, la question est plutôt de savoir, à quel point ce combat sera horrible?

Vicious entre dans le ring, donne deux coups de pieds et fait un powerbomb pour la victoire... J'en suis presque content.

Note : DUD

Dick Murdoch, Jimmy Snuka et Don Muraco vs Wahoo Mcdaniel, Blackjack Mulligan et Jim Brunzell

Ok, donc c'est le premier de trois combats impliquant des légendes du ring. Certains dans le lot étaient encore actifs comme Snuka et Muraco qui ont été dans les fondateurs de la ECW. On va passer en revu tout le monde. Dick Murdoch était une machine de lutte, un brawler au talent certain, qui a eu sa chance à la WCW durant le début de 1990, mais qui n'était plus du niveau d'antan. Malgré tout, dans un combat avec interaction plus limité, il m'apparaît comme un des lutteurs qui peut s'en sortir le mieux. Jimmy Snuka est tout simplement une légende pure, il y a cette histoire sordide de meurtre qui plâne autour de lui, mais si on s'arrête seulementà sa carrière, Snuka a été un des plus gros draw de la lutte durant les années 80. Ce n'était pas le meilleur lutteur, mais il savait captiver une foule, il savait brawler et il savait captiver les fans avec son charisme. Muraco était également tout un lutteur, un grand champion Intercontinental, heel naturel, bon brawler, bon seller et la gueule de l'emploi. Un lutteur typiquement de son époque, un brawler capable de travailler de longues minutes. Wahoo McDaniel était un très gros draw lui aussi, surtout durant les années 70. Bon brawler, il connectait facilement avec la foule et était assez bon pour s'avérer un draw partout où il est passé. Blackjack Mulligan a été le membre d'une des meilleurs équipes des années 70 avec les Blackjacks, une bande de cowboys sauvages au brawling terrifiant. Mulligan était un sacré bon lutteur, mais en 1993, il n'avait plus rien dans le réservoir. C'est le papa de Barry Windham et le grand papa de Bray Wyatt et Bo Dallas. Finalement, Jim Brunzell, excellent lutteur, très agile et un membre important de la division par équipe de la AWA. Brunzell aura aussi fait sa marque en tant que membre des Killer Bees. Le charisme était cependant limité et Brunzell restera principalement un lutteur tag team durant tout sa carrière. Alors avec tout ça, ce combat sera-t-il bon? Je ne crois pas.



Ce n'est pas un très bon combat. Outre Murdoch qui ma foi, est littéralement en feu et Snuka et Brunzell, les autres sont complètement au bout du rouleau. Malgré les tags nombreux et le rythme assez rapide de la chose, ce n'est vraiment pas captivant. Murdoch rend son équipe meilleure et Brunzell aussi, mais ils ne sont pas assez dans le combat pour vraiment construire quelque chose. Pire encore, finish de merde, après 10 minutes de lutte pas trop intéressante de surcroît fait qu'on a bien le goût d'oublier la chose. Tout le monde se bat dans le ring et on décide de simplement... Disqualifier les deux équipes. Comon.

Note: Dick Murdoch monte la note du combat à lui seul, mais c'était franchement pas ragoûtant à voir. *½

Ivan Koloff et Baron VoN Raschke vs Thunderbolt Patterson et Brad Armstrong

Raschke est complètement fini à ce stade, mais il demeure un bon personnage. Koloff à l'époque était quand même capable de donner quelque chose de potable. Je ne connais pas Thunderbolt Patterson. Bullet Bob Armstrong devait être la légende avec Patterson, mais comme il a une blessure au genou, Brad Armstrong s'invite dans le combat. La foule semble vraiment motivée!

Bon, ce n'est pas un bon combat et c'est assez court, mais j'ai beaucoup plus apprécié que le combat précédent, parce qu'on ne cherche pas à faire un combat de lutte et on ici on tente de cacher les failles des trois légendes. C'est beaucoup plus orienté vers le work crowd avec Patterson qui a une démarche pas possible tout le long du combat. Brad Armstrong ne sert pas à grand chose et ne fait rien du combat et on laisse le gros du combat à Koloff et PAtterson alors que Raschke joue avec la foule. Ça se termine sans flafla avec Patterson qui fait un double THROAT THRUST à la gorge de Raschke pour la victoire.

Note : Pas de la grande lutte, mais j'ai été divertit. Ça ne prend pas grands choses parfois pour faire un bon combat de lutte. *¾

Nick Bockwinkel vs Dory Funk Jr.

Dieu merci, c'est le dernier combat de légendes ce soir! Celui-là a certainement le potentiel d'être le meilleur. Nick Bockwinkel est un de mes lutteurs préférés. Depuis que je m'intéresse d'un peu plus près à la AWA, j'ai vu en Bockwinkel tout ce que je recherche d'un lutteur. Technique, rigoureux, bon seller et surtout, SURTOUT, une des meilleurs promos de son époque, qui malheureusement ne reçoit pas assez d'éloges. Ce combat est vraiment son dernier en carrière, donc le mec ne doit plus rien avoir dans le résultat, mais si ça demeure technique, ça pourrait être intéressant. Dory Funk Jr., à mon avis, n'est pas aussi talentueux et mémorable que son frère Terry, mais ça demeure quand même un sacré lutteur technique et une véritable légende. Un travailleur acharné, un amoureux de son métier et un lutteur qui lutte encore à 76 ans aujourd'hui! Funk était encore solide à l'époque, étant régulier de la AJPW. J'ai comme l'impression que ce ne sera pas mauvais.

Il y a quelque chose de très bon avec ce combat. Bickwinkel et Funk ont vraiment essayé de donner un bon combat et je dois dire, j'ai quand même bien apprécié la chose. La foule par contre, n'en a rien à foutre, ce qui est dommage, car 10 ans plus tôt, un combat de la sorte aurait été considéré un show stealer. Bockwinkel est assez lent, mais Funk le pousse à suivre la cadence et honnêtement, les deux lutteurs s'échangent des forearms bien stiffs et se permettent même de bumper. Niveau construction par contre, j'ai déjà vu mieux et la lenteur de la chose m'a parfois refroidit, mais c'est un bon combat et si tous les combats de légende avait ce booking, je ne dirais rien de mal de ce PPV. Les deux hommes se rendent même jusqu'au draw de 15 minutes pour finir la chose, meilleur finish possible à mon avis.


Note : Je vais donner un **½, meilleur que l'opener qui contenait Bobby Eaton et Chris Benoit. Une très belle performance de deux légendes.

Rick Rude et Paul Orndorff vs Dustin RHodes et Kensuke Sasaki

Potentiel d'un très bon combat dans le ring. Rude et Orndorff ont des look assez similaires et portent la même robe d'entrée, ils auraient pu faire une équipe assez efficace. Je dois cependant admettre que le booking de Rude depuis son arrivée à la WCW me laisse quand même de glace outre sa belle rivalité avec Steamboat. Rhodes et Sasaki font une étrange équipe, cependant très talentueuse.

Bon petit combat, pas assez long par contre pour être véritablement bien construit. Tout le monde fait un travail acceptable, mais personne ne se compromet pour offrir quelque chose de très solide. Le rythme est rapide, les tags fréquents et le selling des heels et les passes de domination face sont bien amenés. Sasaki monte sur la troisième corde, Orndorff le fait trébucher et Rude fait le compte de trois après un RUDE AWAKENING. Mon problème n'est pas le finish, mais le booking. Rhodes était le challenger de Orndorff qui était Tv Champion, Sasaki était le rival de Rude qui était United States Champion. En faisant gagner les heels de la sorte, la WCW décribilisait fortement deux challengers de talent.

Note : Bon combat, mais honnêtement pas grands chose de marquant, sauf le fait que c'était divertissant tout du long. **¼

Sting vs The Prisoner

Qui est The Prisoner? Rien de moins que Nailz. Vous savez, cette gimmick merdique d'un mec qui arrive comme un prisonnier en tôles. Le mec était un lutteur pitoyable, une vraie brique et en plus, c'était un vrai cinglé, qui a essayé de littéralement tuer Vince McMahon durant son parcours à la WWF. Nailz était un très mauvais lutteur, mais il avait néanmoins une impressionnante carrure et une certaine présence. C'est la deuxième fois que la WCW tente de faire venir un lutteur de l'extérieur pour donner une rivalité à Sting (Première fois étant Jake Roberts) et je m'attends à un triste spectacle.

Sting est bon lutteur, mais il ne peut pas faire de miracles non plus. The Prisoner est particulièrement pitoyable dans ce combat : offensives ennuyantes, selling inexistant et aussi, un arsenal se limitant souvent à des étranglements. Ce combat de 5 minutes est une véritable purge. Se sera le SEUL combat du Prisoner à la WCW, qui allait être libéré après cet horrible prestation contre un des lutteurs les plus talentueux du roster. Sting l'emporte avec un FLYING LARIAT de la troisième corde pour terminer la torture.

Note : Aucun doute, ce combat est un pur DUD!

WCW World Tag Team Championship
Cage Match
Hollywood Blondes (C) vs Dos Hombres


Ce combat est franchement étrange. Bon je vous explique. Dos Hombres est pour ce combat composé de Ricky Steamboat et du Z-Man. Steamboat faisait équipe avec Shane Douglas à l'origine et pour surprendre les Hollywood Blondes, Steamboat et Douglas se sont habillés en jobbers masqués pour les surprendre avec une victoire pour devenir number one contender. À l'origine, Douglas et Steamboat devaient combattre sans ces masques ridiciles. Sauf que voilà, Douglas s'est blessé une journée avant le PPV et la WCW a décidé d'ajouter Z-Man dans le combat, mais au lieu de simplement le remplacer, ils ont décidé de leur remettre leur habit de jobber pour que personne ne puisse savoir que Z-Man remplaçait Douglas... Et on justifie un avantage psychologique pour Steamboat qui doit lutter avec un habit de débile mental. Honnêtement, c'est ridicule. Par contre, quatre lutteurs talentueux sont dans le ring et les Hollywood Blondes ont pris du bahut depuis leurs débuts. Je m'attends à un bon combat.

Il y a des combats qui ne sont pas mauvais, mais qui ne dégagent rien, celui là en est un excellent exemple. Malgré tout le talent, ça n'embarque pas. Austin en fait énormément, il se prend 2 gros spots et je ne sais pas si c'est la foule morte ou l'ajout de dernière minute du Z-Man mais on a un combat qui se cherche. On dirait que personne ne s'exprime dans ce combat et que tout le monde est sur le mode automatique avec 2 ou 3 spots pour soupoudrer le tout. J'aime beaucoup la fin par contre, avec Austin qui sort un STUN GUN outa nowhere pour surprend Z-Man et garder les titres clean.


Note : Pas plus de ** certainement. Ce combat ne dégageait absolument rien.

NWA World Heavyweight Championship
Barry Windham (C) vs Arn Anderson


Faisait un bout de temps qu'on avait pas pu profiter de la présence de Double A pour un PPV, contre Windham, ça devrait être une sacrée claque old school. Je m'attends au meilleur combat de la soirée sans l'ombre d'un doute!




Je pense que ce combat est définitivement le meilleur depuis le début de la soirée, par contre, j'en ai vu des meilleurs entre les deux hommes. C'est un peu trop court et niveau rythme, ça aurait pu être mieux. De plus, la fin m'apparaît un peu trop simple. Par contre, c'est du bonbon old school. WIndham et Anderson sortent des petites séquences tellement bien pensés, que ça rend presque le tout frustrant que l'on ne leur ait pas donné 30 minutes. Malgré tout, on passe un bon moment, avec deux grands sellers et deux grands techniciens. Anderson met l'arbitre au sol sans le vouloir, Windham n'a qu'à aller en bas du ring et assomme Anderson avec la ceinture de champion pour ensuite faire le pin.

Note: La fin n'était pas assez travaillée et c'était trop court, mais le temps que ça a durée, c'était excellent. ***

Main Event
WCW World Heavyweight Championship
Big Van Vader (C) vs Davey Boy Smith


Bien hâte de voir ce combat, j'espère ne pas être déçu. C'est une affiche assez unique et ça marque un gros push complètement oublié de Davey Boy Smith à la WCW. Le résultat n'a rien d'une surprise, mais je m'attends à un solide brawl.

C'est un très solide brawl, honnêtement et c'est bien plus que ça, ce combat est le définition même d'un spectacle. Par que niveau lutte, c,est bon sans plus, mais il y a une splendide aura pour ce combat. Davey Boy Smith est fort comme un boeuf et il fait ce qu'il veut avec Vader, qui sell comme un as durant tout le combat. Niveau rythme, j'ai vraiment vu mieux, mais au final, ça s'écoute bien tout du long, c'est bien monté et c'est absolument divertissant. Gros point sur le finish qui est un Dq, ce que je trouve inconcevable surtout pour un combat aussi bien monté, de terminer ça avec un vulgaire chairshot de Vader me pue un peu au nez.



Note: Un autre combat solide avec une finale décevante, ***

Note finale: Même si la dernière partie du PPV est assez bonne, Slamboree 1993 n'est rien de moins qu'un faible PPV. L'ajout de légendes n'a pas été un succès et plusieurs combats, dont celui d'ouverture et le championnat par équipe, m'apparaissent comme de solides déceptions. Même les deux meilleurs combats de la soirée sont affectés par des finales décevantes et pas à la hauteur de la qualité du combat.




Vos commentaires
  #2  
Vieux 15/08/2017, 21h25
The FN Taupe
 
Ayoye, pauvre Benoit qui reçoit le cul de Scorpio en pleine poire.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 15h08.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2016
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,05900 seconds with 9 queries