FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Game Changer Wrestling, la pépinière de talents
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Maximo, publiée 22/11/2020, 15h32
Avatar de Maximo
Maximo Maximo est déconnecté
 

Game Changer Wrestling, la pépinière de talents





Alors que la WWE régnait en maître depuis des décennies, la compagnie de Vince McMahon a vu arriver en 2019 un concurrent avec autant -si ce n’est plus- d’argent qu’elle. Cela a forcément entrainé une course aux talents où le but premier et de se renforcer … et aussi de priver le rival du lutteur. C’est donc le moment idéal pour un worker d’être free agent vu qu’il suffit d’un simple coup de projecteur pour être de suite signé. On pense bien évidemment à Ben Carter dans ce cas-là. La question à se poser est cependant: où trouve-t-on les meilleurs free agents ?

La réponse est simple: sur le circuit Indy US principalement. Des territoires comme le Mexique, l’Europe et le Japon peuvent mettre également over des talents mais le spotlight sur les free agents est surtout sur le circuit Indy US. Il convient cependant de définir ce qu’est l’Indy. Théoriquement, c’est un regroupement de compagnies -petites ou moyennes- où les lutteurs n’ont pas d’attache et sont payés à l’apparition. Si on suit la définition à la lettre, la ROH, la MLW voire même Impact Wrestling ne font pas partie de l’Indy, même si leur statut est ambigu.

En revanche il n’y a aucun doute par contre sur le fait que la Game Changer Wrestling (GCW) est complétement Indy. Leur motto est d’ailleurs de faire éclater les talents et cela tombe bien, les grosses compagnies se font une joie de venir piocher chez eux.





Une naissance dans la haine et les concepts

Initialement, il y a eu la Jersey Pro Wrestling qui a été fondée en 1999 dans le New-Jersey. Il s’agissait d’une petite promotion Indy qui été connue localement mais qui ne faisait pas trop de vagues. En 2015 la compagnie a été rachetée par Danny Demanto et Brett Lauderdale, deux anciens de la CZW, qui renomment la promotion en Game Changer Wrestling. L’idée est d’ailleurs clairement de recopier la formule historique de leur ancien employeur avec de la découverte de talents et du deathmatch. D’autres anciens gros noms de la CZW, en froid avec le promoteur DJ Hyde, ont rapidement rejoint avec Joey Janela et Nick Gage. Homicide a également rejoint le projet même si lui est en meilleurs termes avec la CZW.

Depuis, la GCW n’a pas cessé d’envoyer des pics la compagnie rivale qui lui rendait bien l’appareil. La CZW a ainsi essayé de bloquer l’ascension de la GCW en prévenant les talents qu’ils ne seraient plus bookés s’ils allaient à la concurrence. Mauvais plan, la GCW avait déjà le vent en poupe, déjà un gros planning de shows et le soutien du public qui lui n’avait pas attendu pour changer de bord. Cela n’a fait qu’accentuer la descente aux enfers de la CZW qui a vu tous les gros noms de l’ultraviolent aller à la GCW et réduire son niveau de star power. Même Zandig, le fondateur de la CZW, a fini à la GCW !

A son lancement, la GCW est juste une promotion Indy avec de l’argent. Elle fait venir des gros noms à chaque show (James Storm, les Steiners, Brian Myers, Shane Douglas forcément pour l’héritage, …) mais reste dans son coin en ne se produisant que dans le New Jersey et l’Etat de New-York. Les talents locaux sont bien évidemment conviés et se mélangent aux ex-CZW. En 2017 un virage marquant est cependant pris.

La GCW prend ainsi le risque de participer au Wrestlemania Weekend qui se tenait en Floride. D’abord timidement avec un seul show mais quel show. Afin de se démarquer, les officiels de la GCW confie les rennes à Joey Janela pour qu’il tienne son premier Spring Break. En 2018, on double la dose avec Spring Break 2 et le début des Bloodsport. C’est également cette année que la GCW décide de vraiment devenir itinérante en allant se produire dans des Etats éloignés du New Jersey/New York comme la Californie, l’Illinois ou le Tennessee.

C’est aussi à ce moment-là que la GCW se décide à se lancer à fond dans le push et la découverte de talents. Quitte à se déplacer dans d’autres Etats, autant booker des talents locaux et voir leurs niveaux (et économiser un peu). Récemment, la GCW pouvait même se permettre de faire venir des talents de partout aux USA dans leur fief du New Jersey, chose assez rare pour une promotion Indy. L’exemple le plus parlant de la découverte de talents fut probablement l’arrivée out of nowhere de Marko Stunt lors d’un gros show à New York.





Découvertes et pilages

Durant cette période de 2018, la GCW profite de ses gros shows pour faire démarrer plusieurs lutteurs "sensation". On pense notamment à Jungle Boy en novembre 2018 lors de la venue en Californie de la GCW pour le Survivor Series Weekend. On pense aussi à Dustin Thomas en 2019. Le lutteur amputé des jambes n’a cependant lui pas autant explosé que les deux noms précédents.

La grande force de la GCW sera également d’avoir tisser une toile de contacts. En se déplaçant dans de nouveaux Etats, la compagnie découvre des talents qui pour les meilleurs intègrent son roster de régulier. Ces lutteurs sont généralement des noms importants de leur région, ce qui en retour devient un avantage pour la GCW quand elle revient dans ces Etats. Les deux exemples les plus marquants sont Chris Bey à l’Ouest (Californie/Nevada) et AJ Gray au Sud (Géorgie/Tennessee) du pays.

A son lancement, l’AEW cherche logiquement à compléter son roster et pille littéralement la GCW. Sont ainsi signés Marko Stunt, Jungle Boy, Orange Cassidy, le taulier Janela et même MJF qui avait lui aussi délaissé la CZW pour la GCW. Cela n’a cependant pas gêné plus que cela la GCW. La compagnie base alors tout sur son champion Nick Gage et les fidèles de la GCW que sont les Chris Dickinson, Tony Deppen, Kyle The Beast, Matt Tremont, Matthew Justice, Mance Warner, Alex Colon, Jimmy Lloyd, SHLAK, AJ Gray et Chris Bey. Si cela n’était pas suffisant, l’été 2019 voit exploser Alex Zayne et Blake Christian qui intégreront le roster régulier. C’est surtout à cette période que Rickey Shane Page fait ses débuts à la GCW, forme le clan heel 44OH! et surtout devient rapidement le plus gros heel du circuit Indy. Si RSP est déjà un nom bien connu du circuit Deathmatch, cette storyline qui dure maintenant depuis un an et demi est également en train de builder l’une des futures stars du Deathmatch avec Atticus Cogar, membre lui aussi des 44OH!

La GCW est également remarquable par sa touche particulière lors de chacun de ses shows. La compagnie a ainsi érigé le 6-Way bordélique comme une institution et chaque event doit avoir le sien. Ce match a également une double utilité. Tout d’abord booker les 2-3 réguliers qui n’auraient rien d’autres sur la carte, mais également les faire affronter des lutteurs Indy peu connus qui possiblement pourront obtenir une place au sein de la GCW. Pour les noms un peu plus connus, eux ont droit à des 1 vs. 1 face à des habitués de la compagnie … qu’ils perdent tous à 99% parce qu’il ne faut déconner, la GCW n’a pas vocation à mettre over des mecs qui ne sont là que pour des one shots.

Les scouts des différentes promotions continuent d’ailleurs de regarder ce qu’il se passe à la GCW (on se souvient de William Regal présent à Bloodsport). Chris Bey a ainsi signé à Impact Wrestling grâce à cette exposition. Mance Warner a profité de son spotlight à la GCW pour se faire repérer par la MLW et maintenant par l’AEW. Pareil pour Jake Atlas et pour Shotzi Blackheart, tous deux partis à NXT depuis. Ils seront probablement suivis par Ben Carter. Alors qu’il était dans de petites promotions américaines, l’anglais a profité du fait que celles-ci étaient pour la plupart diffusée sur Independent Wrestling. Ce dernier est le diffuseur et partenaire particulier de la GCW qui a probablement aidé à souffler son nom. Carter rejoint alors la compagnie Indy en pleine période de covid où l’activité est presque au point mort. Il prend cependant part à un show de la GCW cet été à Atlantic City où Britt Baker le découvre. C’est elle qui soufflera son nom aux dirigeants de l’AEW et la suite vous la connaissez. Alex Zayne quant à lui est presque déjà à la WWE aussi.



*****

La GCW est cependant sereine, les autres peuvent venir se servir, les prochains talents à polir sont déjà connus. Matt Tremont est parti à la retraite mais Atticus Cogar (Ohio) est là pour le côté Deathmatch. Cole Radrick (Indiana) fait son trou dans la catégorie petit gabarit qui prend cher à la Darby Allin. La GCW profite également de sa bonne proximité avec des compagnies comme l’IWA-MS et AIW pour piocher chez eux des mecs qui mériteraient une meilleure exposition. Lee Moriarty (Pennsylvanie) et Tre Lamar (Ohio) sont des gars plutôt dans le registre technique qui devraient faire parler d’eux encore plus. Dans la division big man Calvin Tankman (Indiana) semble être une star en devenir. La MLW ne s’y est d’ailleurs pas trompée. Suite à cette exposition à la GCW, elle lui a fait signer un contrat même si on devrait continuer à le voir à la GCW. Bref, l’avenir continue d’être radieux pour la Game Changer Wrestling.





Vos commentaires
  #2  
Vieux 22/11/2020, 16h25
Frofro
 
Bonne idée de sujet, on parle très peu de la GCW justement. J'ai regardé quelques shows cette année pour la 1ère fois par l'intermédiaire de Cody qui est très fan de hardcore. Ca fait du bien de voir autre chose que le mainstream de temps en temps. Je ferais pas ça régulièrement, mais c'est quelque chose que je recommande, et puis y a des noms qu'on va vite retrouver dans les grosses compagnies, alors ça vaut le coup d'y jeter un coup d'oeil.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 22/11/2020, 16h26
Maximo
 
Chris Dickinson je n'arrive toujours pas à comprendre comment il fait pour être encore free agent
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 22/11/2020, 16h54
Dallas Pride
 
Chris Dickinson je suis propriétaire d'une fédération je le prend tous les jours ! Ce mec est juste un diamant brute !

En revanche Orange Cassidy est quand même un pur produit Chikara puisque c'est le Fire Ant de la Colony originale et qu'il a été formé par Mike Quackenbush, Cesaro et Chris Hero.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 22/11/2020, 19h06
Frofro
 
Si Dickinson prend le titre UWN on n’est pas près de le voir signer dans une big league. Apres, sa petite taille est peut-etre le truc qui ferait que dans une big league, on aurait du mal à le voir crédible.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 22/11/2020, 19h59
Maximo
 
Dickinson il fait 1 m78, il est pas si petit ça.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 22/11/2020, 21h22
Sir Crocodile
 
Citation:
Envoyé par Maximo Voir le message
Chris Dickinson je n'arrive toujours pas à comprendre comment il fait pour être encore free agent
C'est une honte, une véritable honte de ne pas le voir dans un projet plus sérieux.

Surtout que même s'il n'est pas grand, sa gueule et son style suffiront à compenser.

Et il livre de bonnes promos, je ne sais définitivement pas pourquoi il n'est pas signé. J'espère qu'Ortiz et Santana vont à un moment forcer pour qu'il soit signé à l'AEW.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 22/11/2020, 21h27
dapratinho
 
Citation:
Envoyé par Maximo Voir le message
Dickinson il fait 1 m78, il est pas si petit ça.
Je pense que pour la WWE, 1m78 pour son style de catch, ca passerait pas du tout et il se noierait rapidement.

Par contre j avoue que pour Impact ou ROH voire AEW, c est suprenan
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 03h53.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,08227 seconds with 10 queries