FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Arts, littérature, bande dessinée Littérature, musées, théâtre, photographie, bande dessinée.


Topic des comics Marvel et DC
Arts, littérature, bande dessinée

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 18/07/2018, 12h57       #421
Dallas Pride
Dirty Smart Ass
 
Avatar de Dallas Pride
 
Membre: mars 2009
Localisation: Corse
Messages: 7 879
Oui parce que je suis un peu paumé niveau histoire j'ai du mal à tout suivre en fait.

Cela dit il y a des idées graphiques et scénaristiques assez intéressantes !
__________________

Dallas Pride est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/07/2018, 18h13       #422
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 861
Citation:
Envoyé par Dallas Pride Voir le message
Oui parce que je suis un peu paumé niveau histoire j'ai du mal à tout suivre en fait.

Cela dit il y a des idées graphiques et scénaristiques assez intéressantes !
C'est tes premiers comic books ? Tu en as déjà lu par le passé ?

C'est un monde tellement vaste, y a plusieurs séries par personnages, on s'y perd parfois.

Moi, je suis toujours débutant et quand bien même j'enchaîne des intégrales, des one-shots, je pense que je serait toujours un rookie dans ce domaine, car je ne touche pas encore au récents numéros qui sortent dans les kiosques et ne connait donc pas trop l'actualité du monde des comics.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/07/2018, 18h22       #423
Dallas Pride
Dirty Smart Ass
 
Avatar de Dallas Pride
 
Membre: mars 2009
Localisation: Corse
Messages: 7 879
Non ce n'est pas mon premier mais je lis plutôt des intégrales ou des One Shot.



J'ai suivis les comics Batman la Cour des Hiboux et je me suis arrêtée là je crois...
__________________

Dallas Pride est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/07/2018, 18h23       #424
Vingtras
Jean Rochefort du catch
F'n Freak
 
Avatar de Vingtras
 
Membre: juin 2007
Localisation: Chez l'ennemi.
Messages: 3 659
Batman métal, c'est surtout une purge à mon sens. Enfin Snyder et moi...

Après graphiquement, c'est pas moche mais je préfère la patte des new 52.
Vingtras est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/07/2018, 19h06       #425
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 861
Citation:
Envoyé par Dallas Pride Voir le message
Non ce n'est pas mon premier mais je lis plutôt des intégrales ou des One Shot.

J'ai suivis les comics Batman la Cour des Hiboux et je me suis arrêtée là je crois...
Je me souviens d'ailleurs que tu avais un avatar tiré de Batman New 52, il me semble.


edit : J'ai fini Ant-Man : l'incorrigible Homme-fourmi. La review sera disponible ce week-end.

Dernière modification par Ralgrad ; 20/07/2018 à 16h59.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 21/07/2018, 13h27       #426
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 861
Ant-Man : l'incorrigible Homme-fourmi



Introduction :

Le mois de juillet est clairement destiné aux super-héros américains. Je n'ai pas pour autant délaissé les mangas, mais étant donné mon retard dans les comic-books, il fallait donc que je bouleverse un peu mon planning pour avancer et découvrir de nouveaux univers et personnages.

Alors que le personnage d'Ant-Man bénéficie actuellement d'une seconde adaptation au cinéma, le hasard a fait en sorte qu'au même moment, je lise mon premier comic book centré sur l'homme-fourmi.

En revanche, il ne s'agira pas ici du même Ant-Man que celui dépeint au 7e art.

Plusieurs incarnations :

Trois personnages ont incarné Ant-Man depuis 1962. Il y a eu l'original Homme-Fourmi, créateur de l'armure, qui s'appelle Hank Pym, considéré comme l'un des plus gros cerveau de l'univers Marvel. C'est ensuite un certain Scott Lang, qui a repris le rôle et est incarné actuellement par Paul Rudd au cinéma.

Vient ensuite, le troisième Ant-Man, un certain Eric O'Grady, apparu pour la première fois dans la série de l'Incorrigible Homme-Fourmi, en 2006. Le comic book que j'ai lu contient d'ailleurs, l'intégralité de la série.
Synopsis :

Eric O'Grady est un nouveau agent du S.H.I.E.L.D. qui, par un concours de circonstance, se retrouve avec l'armure d'Ant-Man.

Son meilleur ami décède après que l'hélipoteur soit attaqué et profitera des retombées de l'attaque pour prendre la fuite avec l'armure. Malheureusement pour le S.H.I.E.L.D. et Hank Pym, il s'avère que O'Grady n'a aucune intention de protéger la combinaison et de la retourner à l'agence.

Il va plutôt l'utiliser à ses propres fins. Que ce soit pour voler ou admirer les femmes sous la douche, O'Grady a semble-t-il trouvé sa voie, son quotidien. Sauf que le S.H.I.E.L.D. a pour objectif de récupérer l'armure et une course poursuite est lancée pour l'attraper.

Un côté réaliste :

Pour Spider-Man, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, ce qui est loin d'être le cas pour ce Ant-Man. À la lecture du synopsis, on voit bien que ce celui-ci est anti-héroïque. Dans le livre, on le voir mentir, voler, se cacher, fuir et couchera même avec l'amour de son défunt ami. On est loin des super-héros habituels.

Robert Kirkman savait qu'il s'agissait du troisième personnage qui porterait l'armure et a visiblement, voulu offrir quelque chose de différent des deux premières incarnations. Mais ce personnage mis en scène n'en reste pas moins très réaliste.

Après tout, qui refuserait d'utiliser de tels pouvoir pour son propre bien ? L'homme en général est loin de tout reproche, chacun a ses propres vices et on se doute bien que beaucoup auraient choisi la même voie qu'Eric O'Grady. Je ne dis pas que je ferais comme lui, mais je peux le comprendre de vouloir vivre sans avoir à se soucier d'une vie professionnelle, gérer un budget et avoir tous ces droits et devoirs civiques.

Des dessins honnêtes :

Pour parler brièvement des dessins, je trouve qu'ils se marient bien avec l'ambiance générale de l'histoire. Si le récit est quelques fois drôle et divertissant, les dessins de Phil Hester sont similaires et ne se prennent pas au sérieux. Dommage que les traits sont grossis, mais ils accentuent ce côté enfantin et burlesque du personnage, donc rien de bien méchant là-dessus.

Conclusion :

J'ai clairement adoré lire le comic book et je suis pas loin de penser qu'il s'agit-là de mon bouquin préféré. J'ai passé un bon moment, c'était amusant et intéressant et les résumés à chaque début de chapitre, par des fourmis apportent un plus au livre, qui détend le lecteur avant la suite de l'aventure. En clair, c'était vraiment plaisant. Dommage que cela s'est arrêté aux États-Unis, mais malgré cela, on a pas cette sensation d’œuvre bâclée, une raison de plus pour accorder la meilleure note à ce comic book.

Note :
★★★★★

Informations :

Auteurs : Robert Kirkman et Phil Hester
Éditeur américain : Marvel Comics
Publication originale : 2006-2007
Éditeur français : Panini Comics
Publication française : 2015

Contenu :

Amazing Fantasy (Vol. 2) 15 ; Civil War: Choosing Sides 1; The Irredeemable Ant-Man 1-12.

Dernière modification par Ralgrad ; 21/07/2018 à 13h34.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/07/2018, 14h29       #427
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 861
Après l'Homme-fourmi, je lirai l'Homme-araignée avec l'intégrale 1966 (j'avais arrêté la série, il y a plusieurs mois car je ne trouvais pas la suite).
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/07/2018, 15h04       #428
Dallas Pride
Dirty Smart Ass
 
Avatar de Dallas Pride
 
Membre: mars 2009
Localisation: Corse
Messages: 7 879
Citation:
Envoyé par Vingtras Voir le message
Batman métal, c'est surtout une purge à mon sens. Enfin Snyder et moi...

Après graphiquement, c'est pas moche mais je préfère la patte des new 52.
Pourquoi c'est une purge selon toi ?
__________________

Dallas Pride est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 25/07/2018, 15h02       #429
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 861
J'ai presque terminé l'intégrale 1966 de Spider-Man, la review arrivera en fin de semaine. John Romita Sr. débarque et a enfin fait bouger les choses, c'est plutôt bon.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 25/07/2018, 16h36       #430
Pegase
Collaborateur
F'n Freak
 
Avatar de Pegase
 
Membre: juin 2005
Messages: 2 398
Citation:
Envoyé par Ralgrad Voir le message
J'ai presque terminé l'intégrale 1966 de Spider-Man, la review arrivera en fin de semaine. John Romita Sr. débarque et a enfin fait bouger les choses, c'est plutôt bon.
Steve Ditko et Stan Lee se sont brouillés sur la vision du personnage.

Avec Ditko, Peter Parker aurait continué à être un solitaire, loser, limite neurasthénique. Le personnage aurait tourné en rond en se prenant constamment des gamelles.
Stan Lee, avec Romita Sr, a permis à Peter Parker de s'ouvrir au monde extérieur et ainsi ouvrir la voie à plus de situations variées (sur le plan de la vie privée de Peter).


J'adore cette période (1966-1970) de Spider-Man.
Pegase est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 26/07/2018, 04h56       #431
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 861
Oui, il est dit d'ailleurs dans la préface que l'année 1966 est une année charnière dans la vie du super-héros. Steve Ditko s'est barré à DC Comics après sa petite brouille avec Stan Lee.


En tout cas, comme je l'ai dit dans la review de l'intégrale 1965 (page 22 du topic), je commençais sérieusement à m'ennuyer avec la répétitions des évènements et je suis bien content que John Romita Sr. soit venu apporter du changement.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/07/2018, 17h27       #432
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 861
Spider-Man l'intégrale 1966



Après près d'un an de pause, j'ai repris les aventures de Spider-Man, avec cette intégrale regroupant les numéros parus en 1966. Peter Parker m'avait bien manqué, honnêtement, bien que j'ai apprécié les derniers comic books que j'ai découvert, notamment celui sur Ant-Man et celui concernant Superman.

Cette intégrale est très importante car l'année 1966 est une année charnière dans la carrière du tisseur de toile et pour cause, le personnage va connaitre deux directions différentes. D'abord celle de Steve Ditko, qui est assez redondante, je dois dire. Son habituel traitement du personnage, m'a bien fatigué, la dernière fois. Enfin, Spider-Man avance enfin dans sa vie sous la direction de John Romita Sr. qui va enfin bouger certaines choses.

Au programme notamment, un combat contre le Docteur Octopus, qui s'avère être le Master Planner, le retour de Kraven, le Bouffon Vert qui révèle son identité et qui démasque Spider-Man, la première apparition du Rhino et on voit enfin à quoi ressemble Mary Jane Watson. Autant le dire maintenant, la plupart de ces faits prennent vie sous le crayon de Romita Sr. et je compte pas critiquer gratuitement Steve Ditko, mais son remplacement amène un véritable vent frais à la série.

Steve Ditko a quand même le mérite de démarrer l'année sur de bons rails. Le chapitre où Tante May est dans une situation critique est bien pensé et le Spider-Man à moitié K-O qui doit malgré tout, se surpasser pour maintenir sa tante en vie, c'est du grand art. On a réellement peur pour Peter Parker et ce qui peut lui arriver psychologiquement si un malheur arrive par sa faute. Ditko dessine aussi Norman Osborn qui fait sa première apparition dans la série.

Ce que j'ai bien aimé, c'est donc voir une évolution dans les évènements et le personnage de Spider-Man, ne pas se dire qu'on est toujours en 1962.

Dans cette intégrale, on a ainsi l'occasion de voir Peter Parker gagner en popularité auprès de certains camarades, Gwen Stacy commence progressivement à l'apprécier. Betty Brant du Daily Bugle s'est absentée, puis est revenue et semble s'engager définitivement avec Ned Leeds. Peter Parker achète sa première moto, rencontre Mary Jane Watson pour la première fois et passe près de rejoindre les Vengeurs, qui apparaissent dans l'annual en fin de volume.

Bon, je vais être honnête, y a un truc que j'ai pas trop aimé. J'ai senti en début de lecture une sorte de paraisse. Beaucoup d'action, moins de dialogue et les numéros sont moins vendus en début de chapitre par le narrateur. Ça m'a un peu surpris, mais John Romita Sr. a apporté ce que je viens de pointer du doigt, donc il compense un peu le soucis et le relance.

Maintenant, je me pose moi-même la question, cette intégrale est-elle la meilleure de Spider-Man ? Franchement, je pense qu'elle se place avec les deux premières, qui étaient plaisante, elle se démarque, mais les quelques numéros faiblards, ceux contre l'Homme de Lave et le Pilleur, font que je ne peux totalement apprécier le tome, mais dans l'ensemble, ça reste très bon.

★★★★★

Informations :

Auteurs : Stan Lee, Steve Ditko et John Romita Sr.
Éditeur américain : Marvel Comics
Publication originale : 1966
Éditeur français : Panini Comics
Publication française : 2003

Contenu :


The Amazing Spider-Man (1963) 32-43 ; Spider-Man Annual 3.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2018, 08h55       #433
Vingtras
Jean Rochefort du catch
F'n Freak
 
Avatar de Vingtras
 
Membre: juin 2007
Localisation: Chez l'ennemi.
Messages: 3 659
ATTENTION

Etant sommé de déclarer la source de mon antipathie envers Snyder, j'ai décidé de le faire ici. Ca pourrait créer une discussion, qui sait. Ou plus vraisemblablement m'attirer un désaveu public. Oui. "C'est possible. Mais on n'abdique pas l'honneur d'être une cible".

Donc, Pridounette me dit qu'elle aime bien SnySny puisqu'elle a apprécié l'arc des hiboux. Pour ça, je ne la juge nullement (mais uniquement car c'est déjà fait, évidemment !), d'autant plus que cet arc est généralement applaudi, et que moi-même, je l'apprécie assez.

Après, pour continuer à rebondir sur les propos de notre complexe d’œdipe à tous, elle déclare avoir apprécié l'arc dit du"Deuil de la famille" (à ne pas confondre avec l'arc du"Deuil dans la famille" avec la fin du regretté Jason Todd). De mon côté, dire que je suis mitigé est un euphémisme. J'ai toujours détesté les histoires où le Joker est montré un peu surnaturel et c'est le cas ici (quoique bien moins que dans un arc AFFREUX plus tardif dans le run). De plus, la relation teintée d'homosexualité entre le Joker et Batman n'a rien d'original ou de subversif mais on a au moins d'habitude un brin de subtilité. Or, là, le Joker se met presque dans la peau d'une folle digne d'un film de NRJ 12 (je caricature un brin mais vous vous y attendiez).
Esthétiquement, je trouve ça assez moyen et l'idée d'un Joker qui s'est arraché son visage est censé être "répugnant" et "inquiétant" mais moi, je suis surtout perturbé car je ne comprends pas comment il n'est pas plongé dans un coma ou un cercueil. Toutefois, il me semble que cette idée ne vient pas de DerDer mais qu'il l'a simplement reprise donc je ne lui impute guère (j'ai bien assez de munitions, de toute façon).
A noter que je ne prétends pas à l'objectivité ici, car j'ai toujours profondément méprisé le personnage du Joker. Comme Harley Quinn, je le considère comme une imposture. Présenté comme "fou" ou "dérangé", il n'est qu'un original qui joue un rôle. Un foutu ado en manque d'attention qui se barbouille le visage et écoute Indochine en torturant les peluches de sa petite sœur.

Alors de manière générale, que puis-je reprocher à l'auteur ? Sachant que j'ai lu Batman new 52 (Beuhh), Batman All-Star (Bordel ...), Metal (Euh ...) et No Justice (... je t'emmerde, mon vieux, mais tellement ...)
Déjà, concernant Batou, c'était certes déjà présent dans l'arc des hiboux mais un peu moins flagrant car il s'ingéniait à créer une nouvelle mythologie mais ensuite, sa tendance à rendre de Batman une machine s’accroît. Chacun aime le personnage de Batman pour des raisons qui lui sont propres et je conçois que certains peuvent aimer cette conception "non-émotionnelle" du personnage. Ce qui le transforme d'ailleurs également en machine physiquement parlant puisque sous Snyder, il devient encore plus équipé qu'auparavant (c'était possible visiblement) et plus increvable que le plus increvable des cafards.
Déjà, ces aspects me dérangent car autant, j'aime le Batman qui vainc Superman par son intelligence et qui a toujours un coup d'avance, autant j'aime assez peu le voir encore plus résistant que Vegeta face à Goku + Gohan + Krilin + Yahirobé. De plus, d'un point de vue personnel, je dois confesser que j'aime le chevalier ailé par son incapacité à surmonter un traumatisme, son obsession (jusqu-au-boutisme) et disons le franchement, sa rancœur (ce n'est pas pour rien que ce mot englobe le mot "cœur"). C'est évidemment ma vision propre, et qui doit certainement prouver le peu de fréquentabilité du triste sire que je suis, mais il n'en demeure pas moins que Snyder m'enlève cela sous sa plume (pour les curieux, ai-je besoin de souligner que mes œuvres préférées du Batverse sont celles du Dark Knight ou de Jason Todd version post crisis).

Pour le reste, il faut savoir que Snyder se traîne une réputation de mec qui tient absolument à marquer l'histoire de DC en incorporant des changements souvent pseudo-révolutionnaires. Ca se comprend, notamment de par sa tendance à créer des personnages dont il se lasse vite (chez Bat, il y a Blue Bird et Signal) qui ne servent à rien et ont juste été des passades. Alors certes, ça fera de la chair à canon pour des prochains événements Batverses (pas des Crises, ils sont trop peu importants, - "On va plutôt tuer du speedster, tiens !") mais c'est des apports fades et inutiles.
Pour moi, Snyder est surtout une allumeuse vulgaire. Et ce que je pardonne à une jolie blonde, je ne le fais pas pour un livre ! Snyder est le genre de gars qui vit sur une idée ! Non, que dis-je, pas une idée. Une annonce, plutôt ! Une idée signifierait qu'il y a une recherche créative alors que Snyder travaille des pensées auxquelles le fan le plus novice peut penser. "Oh, et si Batman était un chevalier mais méchant !", "Oh, si on mettait des géants qui feraient peur à Brainac !", "Oh oh oh, et si, et si, en fait, y'avait tout un monde que nos héros connaitraient pas ! Et on aurait dit que c'était un monde DARK !" Bravo, mon gars, c'est sympa de donner des devoirs de vacances à ta petite sœur !
Synder, à mon sens et dans ma mesure légendaire, c'est un mec putassier. Il vit sur des idées cools ou faussement cools et vit dessus (regardez le synopsis de son futur Batman ...) C'est faussement subversif et original. C'est juste une carotte pour le fan qui la reçoit effectivement mais d'une manière quelque peu ... déconcertante.

Personnellement, lire Batman New 52 a été ennuyeux, Batman All Star a été énervant (mais foutredieu, les chapitres d'un même arc doivent avoir des liens autres qu'un phrase random lâchée) et Metal une déception (j’espérais un peu car certains Dark Knight sont cools [et je reconnais que j'ai apprécié certaines de leur origine] mais par les flammes bleues de l'enfer, ton histoire n'a fichtrement aucun bon dieu de sens!). Quant à No justice ... je n'ai même plus de mots ...
Et quand je lis ton futur projet, mon gars, je te le dis tout de go, je te considère comme une perte de temps. Oui, tu vends beaucoup, c'est bien. Ça rendra mes disputes encore plus aisées, même avec des compères commençant les comics. Mais entre nous, on est d'accord que t'es pas un artiste ? Juste un fan qui a réussi, hein. Allez, tu sais quoi, c'est pas grave. Viens, on va boire un chocolat chaud, on parlera des meilleurs histoires des X-Men.

Dernière modification par Vingtras ; 06/08/2018 à 09h12.
Vingtras est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2018, 11h14       #434
Sharp
Collaborateur
F'n Freak
 
Avatar de Sharp
 
Membre: août 2008
Messages: 6 071
Donc, comme tu n'aimes pas Snyder, tu lis tout ce qu'il a fait chez DC?
Ne serais-tu pas un peu neuneu?
Sharp est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2018, 11h26       #435
Vingtras
Jean Rochefort du catch
F'n Freak
 
Avatar de Vingtras
 
Membre: juin 2007
Localisation: Chez l'ennemi.
Messages: 3 659
Très certainement, mais tu utilises le mauvais argument pour l'appuyer.

Je ne suis pas un fan hardcore de la continuité mais je m'y intéresse. J'ai lu Metal et No Justice dans l'éventualité où ça amenaient des changements pour certains personnages. Je ne nie pas que c'était peu probable, mais comme je reconnais l'envie de changement de Snyder, je me suis dis que c'était possible. Et je l'ai donc lu "pour ne rien manquer". Ça t'es sûrement arrivé de faire ça pour une série, comics, anime, mangas ou autre. Dans le cas contraire, si avoir des trous dans une histoire ne te dérange pas, faut sans doute déduire que tu es moins obsessionnel que moi (par exemple, je lis toutes les œuvres concernant les personnages majeurs de DC dans les new 52 ou Rebirth pour comprendre l'évolution notamment des secondes rôles et vilains).

Ah, et pour All Star, je l'ai lu avant Metal et No Justice. Car à ce moment, j'avais juste lu Batman new 52 et je voulais vérifier mon antipathie sur une nouvelle oeuvre (j'n'en ai pas l'air mais j'aime vérifier mes impressions premières).
Vingtras est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 13h48.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,09325 seconds with 9 queries