FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Review des Meltzer Five Stars (P3) : Édition Wargames
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 02/05/2020, 18h29
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Review des Meltzer Five Stars (P3) : Édition Wargames


Une autre chronique discutant des combats préférés de ce bon Dave Meltzere. Nous couvrirons ici l'année 91 à 93, bien riche un Puro et en combat de cage!

War GAmes Match
Four Horsemen (Sid Vicious, Barry Windham, Ric Flair) et Flyin' Brian, Sting et les Steiner Brothers, WCW, Wrestlewar, 24 février 1991
¸


Tiré de mon Coffre aux mystères de la lutte datant du 6 juillet 2016
http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=126885

Citation:
Sacré Main Event sur papier et pour beaucoup de gens, le meilleur War Games de tous les temps! Arn Anderson est remplacé par Larry Zbysko, qui ne fait pas partie des Horsemen. Tout le monde, sauf Sid Vicious a du talent, et ça devrait être franchement excitant. En espérant que la cage n'empêche pas les lutteurs de s'exprimer dans le ring.



Une sacrée guerre que ce combat, peut-être mon Main Event préféré de tous les galas de la WCW que j'ai critiqués jusqu'à présent. Ce n'est pas scientifique, ce n'est pas du tout technique, c'est un foutu brawl, bien pensé, avec quelques bon spots, une foule en feu et une véritable ambiance chaotique difficile à bien reproduire dans un combat de lutte. La grosse vedette ici à mon sens est Flyin' Brian qui ici a clairement été monté pour devenir un futur Main Eventer. Il joue l'Underdog à la PERFECTION ici et il a une incidence sur le résultat du combat au début et à la fin. SInon pour le reste, c'est du brawl hyper intense et sans bavure, outre Sid Vicious qui a littéralement fait un fou de lui durant le combat. Bon, dans un WAr Games, il y a beaucoup d'action, donc des caméras partout. Un lutteur avec un peu du ring awareness est capable d'assimiler que de caller un spot avec une caméra en close up, ce n'est pas une bonne idée. Sid Vicious lui, l'a fait minimum 5 fois dans le combat! Par contre, il a donné le spot le plus mémorable du gala et à mon avis de tous les War Games quant il botché son POWERBOMB sur Flyin' Brian pour le faire tomber tête première sur le ring! Vicious en remet avec un deuxième POWERBOMB et on juge Flyin' Brian incapable de continuer et les Horsemen remportent le combat!



Note: J'ai personnellement adoré, il y avait ce que j'adore dans les combats de lutte, de l'émotion palpable. J'ai rarement vu une foule aussi en feu et tout le monde, outre Sid Vicious a fait un superbe travail pour vendre ce combat comme une vraie guerre. ***½

---

Keiji Mutoh vs Big Van Vader, NJPW, Violent Storm in Kokukigan, 10 juillet 1991
Vraiment hate de voir de combat parce que je n’en ai simplement jamais entendu parler. Le combat est cependant assez obscur et ne peut aujourd’hui qu’être vu avec un FanCam, ce qui ajoute je dois dire, un petit quelque chose de spécial à la chose. Je suis certain que le Mix du style rapide de Mutoh avec le côté destructeur de Vader sera gagnant.

Un mot pour commenter ce combat : Explosif. Autant Vader que Muto paraissent à leur mieux dans ce combat qui joue complètement leur force. Vader est une brute monstrueuse, son striking a l’air tellement réel, le plus petit punch a l,air de pouvoir mettre l’adversaire KO. Mutoh lui se démarque par ses poussées d’attaque surprises qui font lever la foule, il sort l’artillerie totale contre un Vader qui continue toujours d’avancer. Le combat me fait penser à celui entre Vader et Flair de Starrcade, mais avec beaucoup moins d’émotions cependant. La foule est en feu et ne fait que gagner en intensité avec le nombre important de Near falls qui arrivent dans le dernier cinq minutes du combat. Alors que Vader soulève Mutoh après un CROSSBODY bloqué, Mutoh surprend le monstre avec un PETIT PAQUET pour la victoire surprise et la seule façon logique de gagner pour Mutoh avec le booking de ce combat.

Note : Excellent combat, bourré d’offensives et d’émotions avec une foule qui devient le troisième participant du combat. J’ai adoré la façon que le combat a été construit. ****

--

Jushin Thunder Liger vs El Samurai, NJPW, NJPW Explosion Tour Night 13, 30 avril 1992

Je ne connais pas bien El Samurai pour pouvoir bien vous en parler et de l’autre côté, si vous lisez ces lignes vous devez avoir une idée de qui est Jushin Liger, le plus grand Cruiserweight de tous les temps? Probablement et celui qui durant toute sa carrière, aura adopté son style pour demeurer un top. Liger peut tout faire, c’est pas compliqué, haute voltige, technique, brawling, prises d’impact, il est à considéré comme simplement un des grands. J’espère être agréablement surpris par le combat!

Vraiment pas le combat que je m’attendais je dois dire. Alors que je pensais qu’on allait me sortir un combat hyper rapide et bourré de grosses séquences, on se ramasse avec un des combats avec le plus d’émotion et de storytelling que j’ai pu voir depuis longtemps. Samurai débute comme une sale bite, il tabasse Liger, le gifle, essaye d’arracher son masque, nommez-le, il le fait au pauvre Liger. Sauf que ce dernier reprend le contrôle et décide d’être UNE DOUBLE BITE avec Samurai et lui enlève son masque et tente carrément de lui péter le bras. C’est de loin la séquence la plus enlevante du combat, car rarement on voir un face en faire autant, au point où j’ai cru à un double turn. Ensuite, ça devient back and forth et je dois dire, c’est bien, mais pas grandiose et on se ramasse avec un combat super intéressant, mais qui perd peu à peu de sa force à mesure qu’il avance. Liger va trouver le moyen de l’emporter avec un FRANKENSTEINER absolument parfait sur son adversaire.


Note : ***½, l’histoire est géniale, le combat un peu moins à mon sens. C’est de la belle lutte, mais pas de la grande lutte.

--

Main Event
War Games Match
Dangerous Alliance (Beautiful Bobby, Stunning Steve Austin, Rick Rude, Larry Zbysko et Arn Anderson vs Sting's Squadron (Sting, Nikita Koloff, Dustin Rhodes, Ricky Steamboat et Barry Windham), WCW, Wrestlemwar, 17 mai 1992

Tiré de ma chronique Coffre aux mystères de la lutte publié le 11 janvier 2017
http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=128728


Citation:
Ce combat est considéré comme le meilleur War Games de tous les temps, difficile à croire vu la qualité de celui de l'année dernière, mes attentes sont donc très hautes! Il y a beaucoup beaucoup de talents dans le ring, ce qui explique certainement le milieu de carte médiocre du PPV.




C'est un sacré Main Event, le War Games le plus intense que j'ai eu la chance de voir jusqu'à présent. Je pense que dans ce genre de combat, on doit prendre en compte deux critères, même si c'est très subjectif. D'abord, comme ce genre de combat est un gros brawl, est-ce que le combat est suffisament intense. Ensuite, est-ce qu'on sent qu'il y a véritablement une rivalité oe quelque chose entre les deux groupes. On a ces deux facteurs multipliés par dix ici. Aussi, j'ajouterai que si il y a un spot dans ma vie que j'ai vu et revu, c'est bien de lancer quelqu'un contre une cage, mais je dois dire que ce combat a parmi les projections les plus stiffs dans la cage que j'ai pu voir dans ma vie, avec certains lutteurs d'une intensité franchement débordante pour l'offensive et le selling. Au final, c'est un gigantesque brawl de plus de trente minutes qui divertit de la première à la dernière minute et j'imagine que c'est tout ce qui compte pour un combat de la sorte, probablement un des rares concepts original de la WCW qui fonctionnait véritablement. Dommage que ce combat marque le déclin du Dangerous Alliance, un super clan bourré de talents, mais qui aura une fin un peu abrupte par la suite. C'est l'équipe de Sting qui l'emporte quand après avoir littéralement arraché le barre de métal du troisième coin, Zbysko va tenter de frapper Sting, qui va éviter et Zbysko va frapper Eaton au bras. Sting lui fera un ARM BAR pour la victoire par abandon.

http://www.youtube.com/results?searc...=wargames+1992

Note: J'ai donné ***½ au Wargames de l'année dernière, celui-là lui était légèrement supérieur à mon avis, plus intense, plus d'enjeu. ***¾
------

Rage in Cage, Team Rock N Roll (Ricky Morton, Robert Gibson, Robert Fuller, Jimmy Golden et Brian Lee) vs Team Cornette (Tom Prichard, Stan Lane, Kiler Kyle, Tazmaniac et Kevin Sullivan), Smokey Mountain Wrestling, Volunteer Slam, 9 mai 1993


Le seul combat de la SMW qui sera dans cette liste. Si vous ne connaissez pas, la SMW était une fédération indy du milieu des années 90, booké et dirigé en partie par Jim Cornette, qui avait un côté très traditionnel. Le Rage in a Cage n’est rien de moins qu’un Wargames, sauf que la petite twist, est qu’on peut gagner en menottant tous les membres de l’équipe. Beaucoup de vétérans qui savent donner un bon brawl, donc je crois que ça pourrait être bien agréable.

Honnêtement, je ne comprends même pas pourquoi on pourrait penser que ce combat pourrait être un cinq étoiles. C’est original, je l’admets et le fait de menotter ses adversaires dans une cage où ils peuvent encore intervenir, rend quelques séquences assez bonnes, mais ça demeure pas mal mou. Ça n’a pas l’intensité d’un Wargames et parfois, ça a l’air un peu trop brouillon, surtout pour les pauvres lutteurs qui passent plus de dix minutes attacher à attendre que quelqu’un passe. La fin est cependant bien bonne, alors que Morton est tout seul contre les Heavenly Bodies, Gibson et Lee qui sont menottés agrippe Prichard pendant que Morton enferme Lane dans un FIGURE FOUR pour la victoire à l’arrachée par soumission.

Note : **½, c’est simplement une version moins bonne d’un bon Wargames, je lève mon chapeau à la petite touche originale du combat.

---

Stan Hansen vs Kenta Kobashi, AJPW, 29 Juillet 1993



Le premier, mais certainement pas le dernier combat de Kobashi dans la série des 5 Stars Meltzer. Kobashi était encore une jeune recrue à l’époque et un affrontement contre un lutteur comme Hansen voulait dire énormément. D’abord, si Kobashi voulait monter les échelons de la AJPW, il devait être capable de passer par-dessus un lutteur comme Hansen et également, qu’un bon combat de Kobashi contre Hansen lui garantissait une place éventuelle dans le Main Event. Je m’attends simplement à un Barn Burner.

J’ai vu énormément de notes dithyrambiques pour ce combat et je dois dire, il est excellent, pas de doute, mais je ne le trouve pas parfait du tout. D’abord, ce combat est l’histoire d’un seul homme, Kobashi qui est littéralement une locomotive durant tout le combat. Ça commence littéralement avec Kobashi qui saute sur Hansen dès le son de la cloche avec un Kobashi qui montre qu’il n’est plus un enhancement talent qui va se faire malmener comme avant. Sa performance est phénoménale et vaut définitivement le visionnement du combat à elle seule. Cependant, Hansen est bien peu actif dans ce match et c’est là où je trouve que le combat n’a pas la grandeur qu’il aurait pu avoir avec un Hansen plus dominant. Hansen fait un travail phénoménal de selling cependant, c’est à souligner et fait passer Kobashi comme le plus grand lutteur du monde (Ce qu’il pourrait être considéré). Son selling des leg drop et du sleeper hold de Kobashi est magnifique. La foule est 100% derrière Kobashi qui fait toujours un travail exemplaire en tant que face et chacune de ses offensives crée une réaction de la foule. Le combat a un excellent rythme, mais j’ai trouvé le dernier cinq minutes plus faible, ce qui est curieux d’un combat avec une telle montée. Hansen l’emporte alors qu’il fait sa LARIATOOOOOO sur Kobashi qui était sur la troisième corde.


Note : Excellent combat, mais j’aurais préféré un Hansen avec plus de phase de domination et une meilleure fin. Malgré tout, quelle énergie de Kobashi qui a été magnifique du début à la fin. ***¾

---

Kenta Kobashi et Mitsuharu Misawa vs The Holy Demon Army (Akira Taue et Toshiaki Kawada), AJPW, 3 décembre 1993

Ça c’est une affiche qui en jette énormément. Ce combat est la finale du Super Tag League de l’année 1993, d’un côté, l’équipe qui faisait le plus de dommage de la AJPW, Kawada et Taue et de l’autre, deux Aces de la AJPW qui ont été exceptionnelle dans ce tournoi. Misawa et Kobashi n’étaient pas une équipe naturelle et la rivalité de qui était le meilleur des deux était palpable durant plusieurs matchs du tournoi, qui se terminait avec une poignée de mains entre un Kobashi qui profitait du tournoi pour continuer de se faire un nom et un Misawa qui voulait garder sa place au top.

Wow, juste wow, quelle belle performance des quatre lutteurs, qui se démarquent tous bien à leur façon dans ce match. Misawa a une badasserie complète durant tout le combat, Kobashi se la joue opportuniste constamment alors que Taue a droit à quelques séquences de destruction splendide. Mais la vedette du combat est définitivement Kawada qui est à lui seul le storyline du combat, puisqu’il s’est ‘’blessé’’ au genou dans leur combat précédent face à Giant Baba et Stan Hansen. Tout le combat tient du fait que Kawada est la maillon faible et son selling est dans ce que j’ai pu voir de meilleur. Chaque offensive où la jambe peut être impliqué, Kawada le vend de façon logique. Intéressant aussi de voir que seulement Kobashi travaille la jambe de Kawada et que Misawa semble vouloir l’emporter d’une autre façon, sans profiter des faiblesses de celui qui sera son plus grand rival. Le combat est ultra dynamique et démarre en lion environ à la moitié de sa durée quand les lutteurs commencent à sortir leurs finishers constamment. Mon seul grip, c’est que la fin n’est pas tant en crescendo et s’avère à mon sens, bien moins excitante que le milieu. C’est cependant magnifique de voir Kawada vendre pratiquement le match à lui et quand finalement Taue est neutralisé en bas du ring par Misawa, Kobashi n’a qu’à faire un SIDE BUSTER bien stiff pour la victoire.


Note : ****½, outre le fait que j’ai trouvé la fin plus faible, ce combat est tout simplement somptueux. Kawada a ici fait une performance légendaire.



Dernière modification par Abba ; 02/05/2020 à 21h04.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 02/05/2020, 19h01
Sharp
 
Ça ne me dit strictement rien Muto vs Vader en five stars, tu en es certain?
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 02/05/2020, 19h16
Abba
 
Il est bien dans la liste de Meltzer.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 02/05/2020, 20h36
Baron
 
Tu m'as donné envie de me remater le dvd des Wargames
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h22.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,15451 seconds with 11 queries