FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Arts, littérature, bande dessinée Littérature, musées, théâtre, photographie, bande dessinée.


Topic des comics Marvel et DC
Arts, littérature, bande dessinée

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 29/01/2018, 08h07       #361
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693

All Star Superman : une belle épopée pour terminer. Autant il est "facile" de faire un oeuvre avec un personnage aussi torturé que Batman autant avec Superman c'est un exploit ! Et là c'est le cas.

En sauvant un scientifique d'un attentat perpétré par Lex Luthor, Superman voit de nouveaux pouvoirs apparaître jour après jour. Or, ceux-ci ont pour effet de raccourcir sa vie. All-star Superman se parcoure autour de 12 chapitres, comme autant de grands travaux, tel un Hercule des temps moderne, à accomplir pour le super héros. Attention, l’histoire est dénuée de toute continuité, c'est un one shoot.

Oeuvre presque poétique, intemporelle et fourmillant de détails à trouver, ce comic est tout simplement beau. On suit les travaux ultimes de Superman (comme sortir du bizarro-world, la réponse à l'ultra-sphinx, combattre le Chronovore...) qui accepte sa destinée et avance vers sa fin. Luthor, lui, a obtenu gain de cause et attend parallèlement sa propre fin. Les deux ennemis naturels vont surtout communiquer par le biais de Kent pendant ce comic.

On est aussi étonné par cette incapacité chronique qu'a Loïs a croire que Clark est Superman. Comme si elle ne voulait pas l'accepter alors que les preuves données ne peuvent laisser place au doute. Cet état de fait ajoute au degré de solitude de Superman. Le lien avec Krypton est d'ailleurs remis en avant et souligne la véritable appartenance de Superman. Un lien aussi avec Batman, seul super héros cité par Superman. Superman accompli donc ces travaux pour léguer tout ce qu'il peut à l'humanité. Il fait tant sans que cela se sache, il se meurt dans la presque indifférence et on s'interroge sur le monde après lui. Que va-t-on devenir sans lui ? Luthor a bien son idée sur la question mais sa haine maladive l'aveugle sur sa propre destinée.

Dessins sobres, "simples" et efficaces. La facilité d'accès de la patte graphique engendre une facilité de lecture. Le génie est de différencier Kent et Superman graphiquement (et psychologiquement). La différence est notable et joue à fond dans le récit. Les couleurs sont chatoyantes et correspondent à l'univers décrit.

Conclusion : J'ai vraiment accroché de bout en bout. Surtout, on espère jusqu'à la fin que quelque chose va sauver le héros, on reste ancré dans la certitude d'une solution miracle. Superman est attachant, lucide et courageux, un véritable super héros.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 02/02/2018, 03h17       #362
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693

Superman identité secrète : pas pour moi, je passe...

Dans un monde où la BD Superman existe, monsieur et madame Kent ont un fils... Clark…qui du coup subissait des railleries à cause de son nom. Intelligent les parents hein ? On suit donc la vie d'un jeune homme qui devient Superman dans "notre monde à nous", qui rencontre une Lois... Pas de Super vilains, d'ET ou d'autres super héros. On reste dans le pseudo réaliste avec dans le cœur du sujet le gouvernement VS Superman.

Après la Crisis, on redémarre DC. J'attendais un Batman année un et bah non. Ma faute, je cherchais les origines de superman post crisis et je tombe sur un autre one shoot. Donc je sature. J'ai eu du mal avec ce côté réaliste qui, pas définition, ne peut coller avec Superman. Donc pas mal de frustration sur le scénario qui reste sur l'humain. On passe beaucoup, beaucoup de temps dans les pensées de Clark. Faut aimer.

Dessins moches... Non mais vraiment, j'ai pas accroché. Les dessins ne sont pas détaillés, pas toujours très précis et graphiquement c'est "épuré". On peut rattacher ce style au fond pour le justifier mais c'est un peu facile je trouve.

Conclusion : je conseille All Star plutôt tant qu'à faire dans les one shoot.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/02/2018, 03h13       #363
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693

Justice League crise d'identité : Watchmen bis ?

Sue Dibny la femme d'Extensiman (que je connaissais très peu), l'un des membres de la Ligue de Justice, a été assassinée. Le meurtrier a pu déjouer les systèmes de sécurité installés par les plus grands héros de la Terre. L'enquête menée par les justiciers va mettre à jour un complot au sein même de la Ligue et un terrible secret concernant leur traitement des super-vilains.

Récit intelligent avec l'approche enquête, le fait de s'en prendre aux proches et le principe de "la ligue dans la ligue". On sent par contre l'ombre de Watchmen dans ce récit et ca fait un peu "suiveur" pour DC. Cependant, on est embarqué dans l'enquête de bout en bout et ce plaisir crée une addiction. On veut savoir ! Découvrir cette ligue dans la ligue est aussi une conséquence de cette enquête et montre la complexité d'être un "gentil". Ils sont tous très humains et chacun réagit selon son caractère, super pouvoir ou non. La vision du "bien" est flou parfois. Qui a raison ? Qui a tord ? Quoiqu'il en soit ce sont les proches qui vont subir les conséquences dans cette histoire.

Dessins dynamique avec parfois une approche très intelligente par exemple le traitement des 3 "dieux" SM, Batman et WW (montrer dans le passage de la prison que son fouet est du génie, on ne la voit pas mais uniquement des attributs marquants du personnage). Approche rétro parfois avec le charme qui va avec.

Conclusion : Une très bonne enquête avec un véritable suspense et des révélations.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/02/2018, 06h42       #364
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 625
Citation:
Envoyé par darkside Voir le message

All Star Superman : une belle épopée pour terminer. Autant il est "facile" de faire un oeuvre avec un personnage aussi torturé que Batman autant avec Superman c'est un exploit ! Et là c'est le cas.

En sauvant un scientifique d'un attentat perpétré par Lex Luthor, Superman voit de nouveaux pouvoirs apparaître jour après jour. Or, ceux-ci ont pour effet de raccourcir sa vie. All-star Superman se parcoure autour de 12 chapitres, comme autant de grands travaux, tel un Hercule des temps moderne, à accomplir pour le super héros. Attention, l’histoire est dénuée de toute continuité, c'est un one shoot.

Oeuvre presque poétique, intemporelle et fourmillant de détails à trouver, ce comic est tout simplement beau. On suit les travaux ultimes de Superman (comme sortir du bizarro-world, la réponse à l'ultra-sphinx, combattre le Chronovore...) qui accepte sa destinée et avance vers sa fin. Luthor, lui, a obtenu gain de cause et attend parallèlement sa propre fin. Les deux ennemis naturels vont surtout communiquer par le biais de Kent pendant ce comic.

On est aussi étonné par cette incapacité chronique qu'a Loïs a croire que Clark est Superman. Comme si elle ne voulait pas l'accepter alors que les preuves données ne peuvent laisser place au doute. Cet état de fait ajoute au degré de solitude de Superman. Le lien avec Krypton est d'ailleurs remis en avant et souligne la véritable appartenance de Superman. Un lien aussi avec Batman, seul super héros cité par Superman. Superman accompli donc ces travaux pour léguer tout ce qu'il peut à l'humanité. Il fait tant sans que cela se sache, il se meurt dans la presque indifférence et on s'interroge sur le monde après lui. Que va-t-on devenir sans lui ? Luthor a bien son idée sur la question mais sa haine maladive l'aveugle sur sa propre destinée.

Dessins sobres, "simples" et efficaces. La facilité d'accès de la patte graphique engendre une facilité de lecture. Le génie est de différencier Kent et Superman graphiquement (et psychologiquement). La différence est notable et joue à fond dans le récit. Les couleurs sont chatoyantes et correspondent à l'univers décrit.

Conclusion : J'ai vraiment accroché de bout en bout. Surtout, on espère jusqu'à la fin que quelque chose va sauver le héros, on reste ancré dans la certitude d'une solution miracle. Superman est attachant, lucide et courageux, un véritable super héros.
Un one-shot ? C'est ce que je cherchais, je compte me le faire et je partagerai ma review ici aussi.

Sinon, j'ai pas encore lu t'es deux autres petites reviews qui suivent, mais j'annonce que le prochain comic-book que je lirai s'agit d'un one-shot d'Ant-Man.
__________________
Tottenham Boy
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/02/2018, 06h57       #365
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693
Ah Ant Man j'ai hate car je n'ai pas du tout exploré sur univers donc ta review me donnerai un point d'entrée.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/02/2018, 07h13       #366
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693

Massacre à la tronçonneuse : Pas si mal dis donc !!

Les six numéros de la série Wildstorm réunis ici explorent les mystères de Travis County et de sa famille, tous responsables du « massacre à la tronçonneuse ». Une équipe du FBI est envoyée sur les lieux du crime pour enquêter. Baines, un ancien bidasse, mène la charge contre les tarés et représente une véritable opposition auquel on croit face à Latherface. Attention c'est une suite du film de 2004 donc pas de l'original.

Souvent la réputation des films adaptés en COMIC est mauvaise (ex: freddy) mais d'autres s'en tirent bien (Vendredi 13). Et là, j'ai été positivement surpris. On découvre finalement l'après à savoir l'enquête du FBI qui ne comprends pas (comme nous en tant que spectateur des films) comment la police a pu passer à côté de tant de massacres. Et finalement, on découvre l'envergure de l'implication de toute la ville, des voisins, de la famille plus ou moins éloigné. On comprends le silence qui entoure la bourgade. Tout le monde est complice. Les héros mi FBI/Mi journalistes sont bien mis en avant et Baines est un vrai bourrin. On croit en sa force et en sa conviction de les battre. Les autres du FBI sont plus mous par contre.

Dessins qui tâchent donc si vous aimez le gore bienvenue. C'est même bien crade dans le sens où ils sont tous moches, sales, on ressent l'ambiance pesante et la poisse des films. Univers bien retranscris en tout cas.

Conclusion : Une très bonne enquête avec un véritable suspense et des révélations.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/02/2018, 05h36       #367
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 625
Citation:
Envoyé par darkside Voir le message

Superman identité secrète : pas pour moi, je passe...

Dans un monde où la BD Superman existe, monsieur et madame Kent ont un fils... Clark…qui du coup subissait des railleries à cause de son nom. Intelligent les parents hein ? On suit donc la vie d'un jeune homme qui devient Superman dans "notre monde à nous", qui rencontre une Lois... Pas de Super vilains, d'ET ou d'autres super héros. On reste dans le pseudo réaliste avec dans le cœur du sujet le gouvernement VS Superman.

Après la Crisis, on redémarre DC. J'attendais un Batman année un et bah non. Ma faute, je cherchais les origines de superman post crisis et je tombe sur un autre one shoot. Donc je sature. J'ai eu du mal avec ce côté réaliste qui, pas définition, ne peut coller avec Superman. Donc pas mal de frustration sur le scénario qui reste sur l'humain. On passe beaucoup, beaucoup de temps dans les pensées de Clark. Faut aimer.

Dessins moches... Non mais vraiment, j'ai pas accroché. Les dessins ne sont pas détaillés, pas toujours très précis et graphiquement c'est "épuré". On peut rattacher ce style au fond pour le justifier mais c'est un peu facile je trouve.

Conclusion : je conseille All Star plutôt tant qu'à faire dans les one shoot.
Je ne connaissais pas ce one-shot, la couverture donne envie et moi justement, je trouve que pour une fois, ça change d'avoir un Superman qui est pas toujours centré sur son univers, avoir un truc différent peut-être intéressant.

Après je comprends ta décision, si tu attendais un vrai Superman, tu peut être déçu, c'est normal.
__________________
Tottenham Boy
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/02/2018, 02h23       #368
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693

X-men, l'ère d'Apocalypse : l'ère attitude des X-men !

Après le Prélude que j'ai présenté ici, voici enfin l'ère en 4 volumes. Légion a remonté le temps pour tuer Magnéto, mais au lieu de cela il a assassiné le Professeur X. Le résultat est catastrophique puisqu’Apocalypse, l'un des pires ennemis des X-Men, en a profité pour s’emparer du présent. Le dernier espoir de l'humanité est un mutant nommé Bishop, seul rescapé de l'ancien monde. Celui-ci va demander de l'aide aux X-Men de cet univers, un groupe dont le chef s'appelle... Magnéto ! Voilà le contexte d'une ère alternative somme tout classique proche d'un monde à la Trunks dans Dragon Ball.

Jouissant d'une bonne réputation comme crossover, j'en avais de très bon souvenirs. Et en effet avoir ce contexte particulier (Magnéto leader des gentils, les Summer du mauvais côté, Wolverine une main en moins (un peu façon Gohan je continue dans mon parallèle DBZ) , Mac Coy savant fou etc) fait perdre nos repères. Bien sur parfois on perd la ligne directrice du récit mais globalement c'est un indispensable (attention volume 1 souvent hors de prix en occasion). Vous allez alterner entre des récits qui vous parleront plus que d'autres. Par exemple, le parcours de Diablo m'a fatigué alors que l'équipe de Gambit m'a emballé. Mais cette quête haletante contre Apocalypse et ses cavaliers se dévore avec plaisir. Il y a même des passages finalement très sombres dans cet univers déprimant parfois où l'espoir est rare parmi les survivants.

Dessins presque "manga" dans le sens où les personnages sont badass/ultra fashion (pour une fois Cylcope pète la classe sérieux), font des poses (Magneto en tête avec sa cape) magnifiques tout le temps et le tout dans un dynamisme recherché. C'est jolie et fluide. Très inégale pour les dessins selon les volumes par contre (le second volume est moins beau j'ai trouvé voir certains types de dessin presque moche comme Generation Next) du fait bien sur de la multitudes d'auteurs sur des petits bouts de cette longue histoire.


Conclusion : peut-être un des derniers X-men marquant alors pourquoi bouder son plaisir malgré le côté inégale inévitable vu le pavé que représente ces 4 volumes.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE

Dernière modification par darkside ; 28/02/2018 à 03h28.
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2018, 03h22       #369
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693

Prélude à Onslaught : ....

Remarque préliminaire 1 : je ne lirais que le prélude puisque Onslaught existe qu'à un prix délirant (+ de 200€ !!).
Remarque préliminaire 2 : c'est un pavé ce prélude car plus volumineux que toute l'ère d'Apocalypse réunie !

Après l'Ère d'Apocalypse, une (nouvelle) grande menace plane sur les X-Men : Onslaught, un puissant adversaire mystérieux qui a plongé le Fléau dans le coma. Mais avant de découvrir qui est réellement cet ennemi, les mutants doivent affronter un groupe de super-vilains dirigé par Marrow ainsi qu'Holocaust, le fils d'Apocalypse.

L'ère d'Onslaught a une réputation bien moins glorieuse qu'Apocalypse mais là on parle donc de prélude. Alors attention car ce terme est trompeur. En effet très, très peu d'Onslaught en fait. Beaucoup d'histoires annexes et des passages centrés sur Gambit/Malicia. Une pause x men vs clanDestine est très agréable mais c'est vrai qu'en dehors de cela on a du mal à se passionner sur les histoires de cœur, sur Sinistre, Creed ou la Gene Nation. Dommage car le peu qui tease Onslaught est très bon avec le Fléau qui a été fracassé d'un continent à un autre ! Si cette optique avait été développée sur cet adversaire mystère qui défonce des personnages importants, on aurait eu un prélude excitant donnant envie de voir la suite. Mais là on voit pas trop où on va. C'est fragmenté et peu de trame de fond.

Dessins c'est parfois une horreur. Le tout début est catastrophique (parfois Xavier est méconnaissable, Magnéto ressemble à Jesus, Cyclope a au milieu du prélude une tête carré horrible etc) et les passages bien dessinés sont rares avec toujours le bon moment avec le ClanDestine mais sinon le reste oscille entre le médiocre et le moche. Franchement après les dessins dynamiques d'Apocalypse, j'ai du mal à comprendre une telle régression.


Conclusion : franchement à déconseiller. Trouvez-vous le passage avec le ClanDestine ça suffit.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 06/04/2018, 07h02       #370
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693

Planète Hulk : la nouvelle team de balafre verte

Les Illuminati (Mr Fantastique, Stark, Docteur Strange et Flèche Noire) décide, contre l'avis d'un de leurs membres, Namor et en l'absence d'un autre, le Professeur Xavier, de bannir Hulk et de l'envoyer dans l'espace par mesure de sécurité... Au lieu d’atterrir sur une planète paisible comme prévu, Hulk débarque dans un monde en guerre, où il va devenir un gladiateur redouté. Il n'a dès lors plus qu'un but : retrouver le chemin de la Terre pour se venger de ses anciens amis (tu m'étonnes!).

On suit un Hulk trahi, meurtri mais toujours un gros bourrin. Au fil de son cheminement, il se constitue une équipe improbable et prend le pouvoir sur cette planète. La rage illustrée dans les pages de cette saga est puissante et rend chaque scène spectaculaire. C'est très rythmé et, perso, je ne suis pas un fan de Hulk et pourtant je n'ai pas lâché le bouquin. J'ai même eu un début d'attachement à ce personnage Marvel qui je trouvais très fade. Soulignons aussi que Banner n'est plus le maitre et cela change l'approche du personnage. Hulk est bien plus profond et intéressant que l'on soupçonne. Banner est presque ringard après cette saga.

Dessins beau, rien à redire. D'un niveau certain, de belles couleurs et travaillé on est rarement déçu. Franchement du beau travail qui ne peut vous laisser de marbre.


Conclusion : une bonne histoire avec l’ascension d'Hulk comme leader.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 25/04/2018, 01h39       #371
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693

Uncanny X-Force Tome 1 et 2 - La Solution Apocalypse et La Saga De L'ange Noir : une tentative de badasserie

Après Le Retour du Messie, Wolverine s'engage à dissoudre l'équipe d'X-Force. Mais lorsqu'une société secrète ressuscite En Sabah Nur, Wolverine et Archangel recrutent Fantomex, Deadpool et Psylocke au sein d'une nouvelle formation : Uncanny X-Force. Ensemble, ils vont affronter Apocalypse et ses armées... Volume 2 : Les mutants vont devoir se rendre dans la dimension de l’Ère d'Apocalypse pour trouver un remède et empêcher Warren de se transformer en un nouveau tyran...

L'équipe d'X-Force est composé que d'outisiders cool comme Wolverine, la divine et sexy Psylocke, le fondamentalement cool Deadpool, la caution sombre Archangel et celui que je connaissais peu Fantomex. C'est une team que l'on ne peut qu'aimer par nature. De plus, tous les personnages sont écrits développés à fond. Le trio Psylocke/Archangel/Fantomex est au centre des histoires et d'ailleurs, le choix radical de Fantomex dans le volume 1 conditionne beaucoup de choses par la suite (même dans le volume 3). Le volume 2 est très pessimiste et l'équipe se retrouve obligé à aller dans la culte ère d'Apocalyspe pour éviter que Warren deviennent le nouveau Apocalyspe de leur monde. Cela donne des moments cultes et une seconde chance dans la relation Wolverine/Creed et Wolverine/Jean. Bien sur Psylocke et Archangel volent la vedette du second volume, c'est dur, rude et on espère tout du long un bon dénouement.

Dessins de haute volée même si le changement intempestif de dessinateur propre aux comics nuit parfois, à la fin, à la qualité graphique.


Conclusion : Je recommande. Un run en 4 volumes dont les 2 premiers sont des comics excellents et sombres
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 30/04/2018, 00h42       #372
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693

Schism : Ce n'est pas le Civil War des Xmen...

Malgré leur nombre revu à la baisse depuis House of M, l'opinion publique refuse d'accorder sa confiance aux mutants. Après un incident international, la haine anti-mutant atteint son plus haut niveau. C'est alors qu'une scission survient au sein des X-Men pendant des attaques folles de Sentinelles.

Soyons direct : ce clash entre Cyclope et Wolverine est amené de manière abrupte et gauche et c'est tout le gros problème de ce event. D’abord le prélude qui est laborieux, et du coup l'arrivée de l'opposition tant attendu sort de nul part. En effet, c'est très artificiel (on n'est pas inquiet par la menace qui assez banale à côté de qu'on déjà vécu les Xmen) et la montée progressive n'existe pas vraiment (le désaccord n'est pas un malaise qui dure sur plusieurs numéros). En fait c'est une prise de tête en pleine situation de crise... Voilà le schisme. Après quoi ? 50 ans d'histoire commune avec des crises, des morts, les deux se séparent comme sur un coup de tête.

Ainsi, on nous saoule un peu avec (encore) les sentinelles et il faut attendre les 2/3 du comic pour commencer à accrocher. Après la bagarre des deux est joliment dessinée mais dure peu longtemps également. On se sent un peu arnaqué par le titre et l'image de couverture. En fin de compte, ce sont plus les conséquences qui importent et la réponse de chaque X-Man à la question finale : quel est ton camp. Là on attend que chacun se positionne et au final on voit que des ex méchants se regroupent dans l'un des camps mine de rien.

Se succèdent Carlos Pacheco, Frank Cho, Daniel Acuña, Alan Davis, Adam Kubert, Billy Tan. Ainsi, les dessins changent pas mal et parfois beau (le combat entre cyclope/wolverine) et parfois très moche (y a certaines planches où Cyclope a l'air anorexique !). Très inégale.


Conclusion : déçu par un début poussif et des enjeux peu crédibles. On n'a pas une réelle opposition de fond idéologique qui aurait mûrie pendant des centaines de pages. N'est pas Civil War qui veut...
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 03/05/2018, 15h06       #373
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 6 625
Citation:
Envoyé par darkside Voir le message

Justice League crise d'identité : Watchmen bis ?

Sue Dibny la femme d'Extensiman (que je connaissais très peu), l'un des membres de la Ligue de Justice, a été assassinée. Le meurtrier a pu déjouer les systèmes de sécurité installés par les plus grands héros de la Terre. L'enquête menée par les justiciers va mettre à jour un complot au sein même de la Ligue et un terrible secret concernant leur traitement des super-vilains.

Récit intelligent avec l'approche enquête, le fait de s'en prendre aux proches et le principe de "la ligue dans la ligue". On sent par contre l'ombre de Watchmen dans ce récit et ca fait un peu "suiveur" pour DC. Cependant, on est embarqué dans l'enquête de bout en bout et ce plaisir crée une addiction. On veut savoir ! Découvrir cette ligue dans la ligue est aussi une conséquence de cette enquête et montre la complexité d'être un "gentil". Ils sont tous très humains et chacun réagit selon son caractère, super pouvoir ou non. La vision du "bien" est flou parfois. Qui a raison ? Qui a tord ? Quoiqu'il en soit ce sont les proches qui vont subir les conséquences dans cette histoire.

Dessins dynamique avec parfois une approche très intelligente par exemple le traitement des 3 "dieux" SM, Batman et WW (montrer dans le passage de la prison que son fouet est du génie, on ne la voit pas mais uniquement des attributs marquants du personnage). Approche rétro parfois avec le charme qui va avec.

Conclusion : Une très bonne enquête avec un véritable suspense et des révélations.
Darkseid, j'ai pas réagi récemment, mais je tenais à dire 4 choses :

1- Merci pour ces mini-reviews, je prends toujours plaisir à te lire.

2- Tu me donne toujours des idées de lectures et comme je suis vers la toute fin de Shaman King (j'ai eu un sale emploi du temps entre décembre/janvier/février que j'ai eu beaucoup de mal à avancer dans le manga), je vais enfin pouvoir reprendre la lecture de quelques comic-books.

3- Je t'avais annoncé que j'allais lire un one-shot d'Ant-Man, et bien je compte te proposer mon programme des lectures, dans l'ordre, ce sera Ant-Man (one-shot), Fantastic Four (one-shot), Lex Luthor (one-shot) et je compte reprendre les intégrales, je m'étais stoppé à l'année 1965 pour X-Men et Spider-Man et bien je vais reprendre les X-Men avec l'intégrale 1966.

4- Enfin, j'ai pas cité ce comic-book pour rien, je met aussi Justice League Crise d'Identité sur ma liste des potentielles lectures, ça donne vachement envie.
__________________
Tottenham Boy
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/05/2018, 07h19       #374
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693
De rien, ca fait plaisir de voir que ca intéresse quelqu'un , vivement tes reviews.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/05/2018, 07h37       #375
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 693


Avengers vs X-men et AVSXM conséquences : une daube et une surprise...

Quand le Phénix arrive (de nouveau) sur Terre, Cyclope (qui a déjà perdu Jean à cause de ca) entrevoit le prélude à une renaissance de la race mutante alors que Captain America y voit un signe de d'apocalypse. Cette divergence d'opinion va conduire à un affrontement entre les X-Men et les Avengers (enfin presque car Wolverine est côté Avengers). Hope, personnage créée pour la trilogie du messie, est son vaisseau, le corps destiné à l’accueillir...

On a pourtant une bonne base : les mutants sont au bord de l’extinction, Cyclope bascule peu à peu dans la vision idéologique de Magneto (cf. schism qui le constatait) et le retour de la terrible menace Phoenix qui a tant marqué les X-men, l'opposition de deux clans de légende... pourtant ca ne prend pas. La guerre entre les deux équipes débutent de manière abrupte et sans réelle discussion. On y croit pas. Puis on passe de Hope le potentiel phoenix a La force phénix qui se divise entre 5 porteurs (?). Là on ne comprend pas trop. Puis bagarre, bagarre.

Enfin, "conséquences" (tome 2) est paradoxalement plus intéressant alors qu'il n'y a que des combats (machin contre bidule puis truc contre chose etc). Ca raconte quelques combats de l'histoire principale d'Avengers vs X-Men. C'est creux et pourtant plus passionnant que le tome 1. On a des combats funs, des combats marrants, des fantasmes () etc. Puis nous avons une sorte de débrief surtout intéressant pour le sort de Cyclops.


Dessins très mauvais excepté le désign des 5 porteurs classes pour le coup. Mais sinon c'est moche. Ne vous fier pas à la présentation du tome 1 très belle et dynamique car à l'intérieur c'est la douche froide...
"Conséquences" est bien mieux d'ailleurs.


Conclusion : Conséquences est bien meilleur que l'histoire principale du tome 1 ce qui est bizarre.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 19h39.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,09977 seconds with 11 queries