FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Arts, littérature, bande dessinée Littérature, musées, théâtre, photographie, bande dessinée.


J'ai lu ... (BD)
Arts, littérature, bande dessinée

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 22/08/2011, 14h32       #76
originalz
non inscrit
 
Messages: n/a
Dak et Jacob, comme vous m'avez intrigué, j'ai lu Hanz et Zimmer contre le reste du monde que j'ai trouvée plutôt sympa et marrante avec une critique plutôt juste de la réalité. J'ai également lu le 1er volume de la Nostalgie de Dieu. J'ai adoré, franchement hilarant, je riais tout le long à partir de la moitié, la situation était drôle et bien trouvée avec un Dieu qui croit pas en la religion qui voue un culte à sa propre personne et qui va voir un humain semer le doute dans son esprit.

Puis finalement, sous les conseils de Dak, j'ai aussi lu les Week-ends d'un père célibataire et j'ai a-do-ré. Ma préférée du lot. Drôle, juste et à la fois touchant. C'est une BD que je conseille vivement à tous avec de belles réflexions sur la famille et surtout sur l'image assez surfaite qu'on a du couple.
  Réponse avec citation
Vieux 24/08/2011, 07h27       #77
Hørus
non inscrit
 
Messages: n/a



Sublime, comme d'habitude.
  Réponse avec citation
Vieux 30/08/2011, 11h19       #78
Dak
non inscrit
 
Messages: n/a




Ouais aujourd'hui je vais vous parler Planetes, de Makoto Yukimura (2 tomes parus à ce jour)
Bon ok, je confesse, j'aurais pu le mettre dans le topic sur les mangas, parce que fondamentalement c'est un manga, par un mangaka (auteur de la très bonne série Vinland Saga) reconnu par la critique.
Mais c'est justement le genre de manga qui tranche par rapport au reste de la masse, c'est pas un Shonen, ni un Seinen, ni un Yaoi, ou je ne sais quel nom compliqué dans lesquels on classe les mangas.
Non ici c'est un manga qui plait aux amateurs de BD plus traditionnelles, quelques chose de plus universel malgré un visuel manga. Plus un roman graphique en fait.

Nous sommes à la fin du XXIe siècle, et l'humanité a continuée sa conquête de l'espace, se servant en fait de la lune et de Mars comme parc de ressource, les énergie naturelles terriennes étant épuisées. C'est donc de gentille SF, plus de l'anticipation en fait, cohérent dans l'univers, c'est pas du Space Op', ça reste de proche de nous et du plus ou moins réalisable. C'est très engagé au niveau scientifique, écologique et idéologique. Les contraintes de ce monde sont logiques, on y croise une humanité à la fois rêveuse et désabusée, des terroristes opposants à cette course aux ressources qui ont épuisés la terre. Engagé, oui, c'est le mot.
On y suit un petit groupe d'astronautes éboueurs. Je simplifie un peu mais c'est bien leur job, viré toutes les ordures et les satellites en morceau pris en orbite autour de la terre. C'est dangereux comme job, pas vraiment marrant, mais ça te forme ton astronaute hein. Ce tombe bien, parce que le personnage plus ou moins central, Hachi veut faire ses armes.
Le gamin a de l'ambition, il veux faire partie de la prochaine mission d'exploration vers Jupiter, et un jour avec le pactole s'acheter son propre vaisseau. Rêve de gosse quoi, mais l'expression "décrocher les étoiles" n'a jamais était aussi juste.

Attention, si l'aventure et l'excitation de la conquête sont bien présentes, c'est pas forcément l'axe central du récit, qui s'appuie énormément sur les personnages, leurs rêves, leur psychologie.
C'est très intimiste, dure et naïf suivant le personnage que l'on suit.
Dans ce monde où les astronautes ont du travail et sont légion, l'accent est mis sur eux et leur condition, aventuriers des temps modernes qui courent le plus loin possible de la terre. Mais ça veux aussi dire questionnement sur l'univers, l'espace et son infinité, égoïsme de l'aventurier, familles délaissées et dans l'attente constante, ambition et solitude, amitié quête personnelle.
C'est la psychologie de ces héros qui est vraiment travaillée et qui occupe le centre de l'œuvre, encore plus dans le tome 2 d'ailleurs.
Ainsi la quête et l'égoïsme brut d'Hachi mais naïf sont très bien décrit, alors que d'autres personnages jouent dans un autre registre, comme Yuri (je crois), le collègue de travail, qui lui ramasse les morceaux de débris dans l'espoir de tomber sur le corps de sa femme morte dans l'explosion d'une navette.

Le récit en lui même prend la forme de chapitres assez courts, entre 20 et 40 pages à chaque fois. La progression n'est pas forcément très linéaire, l'histoire peut prendre des détours, changer de point de vue, de personnage ou de thématique. Certains chapitres sont plus sérieux, d'autres jouent un peu avec l'humour, certains plus intimistes, c'est bien fait et ça aère le récit, on donne dans l'alternance et c'est bien, sans ressentir de coupure gênante. On trouve d'ailleurs quelques pages en couleurs entre chaques chapitres dans cette édition (édition Deluxe), mais faut dire qu'elles ne sont pas très réussies, un des seuls défauts de la BD.

Enfin bon, un récit profond, recherché, travaillé, engagé, qui incite au rêve mais qui fait réfléchir. J'ai beaucoup aimé.
Pour ceux qui aiment les manga ou BD profondes et engagée, la SF à dose thérapeutique, allez y les yeux fermés. Et pour les autres c'est l'occasion rêvées de s'y mettre.
  Réponse avec citation
Vieux 09/11/2011, 14h00       #79
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 765
En route pour le Goncourt, de Jean-François Kierzkowski et Mathieu Ephrem.



Citation:
Comment devient-on écrivain ? Le croirez-vous, tout est là, à portée de main, devant vous, exposé dans les pages de ce livre à votre attention. Plongez dans le quotidien d’un créateur, véritable pétrisseur de matière littéraire, capable de donner vie à une œuvre à la fois singulière et universelle. Dans un portrait sans fard ni concession, s’approchant au plus près des préoccupations du métier, Kierzkowski et Ephrem dévoilent ici pour la première fois dans toute sa complexité la réalité du travail d’auteur. Déjà unanimement considéré par la critique parisienne comme un ouvrage de référence, En route pour le Goncourt est au futur écrivain ce que fut autrefois le J’attends un enfant de Laurence Pernoud aux futurs parents ; le Guide du Routard de l’Ardèche aux vacanciers ayant réservé au camping de Vals-les-Bains la première quinzaine d’août ; ou encore Maman, j’arrive à dessiner avec les pieds et la bouche aux jeunes accidentés de la route.
Publié chez Cornélius (qui édité également Robert Crumb, la série des Francis Blaireau Farceur, etc.), c'est une des BD les plus drôles que j'aie lues depuis un bon moment. Par contre, c'est pas à la portée de tout le monde. Il y a pas mal de références culturelles à plusieurs auteurs.

http://www.itele.fr/video/en-route-pour-le-goncourt

Pour feuilleter quelques pages : http://www.lemonde.fr/livres/visuel/...1781_3260.html
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/11/2011, 14h10       #80
originalz
non inscrit
 
Messages: n/a
Citation:
Envoyé par Jacob Voir le message
En route pour le Goncourt, de Jean-François Kierzkowski et Mathieu Ephrem.





Publié chez Cornélius (qui édité également Robert Crumb, la série des Francis Blaireau Farceur, etc.), c'est une des BD les plus drôles que j'aie lues depuis un bon moment. Par contre, c'est pas à la portée de tout le monde. Il y a pas mal de références culturelles à plusieurs auteurs.

http://www.itele.fr/video/en-route-pour-le-goncourt

Pour feuilleter quelques pages : http://www.lemonde.fr/livres/visuel/...1781_3260.html

Je vais m'y intéresser juste pour le "cet ouvrage est aux futurs écrivains ce que la bouche est aux jeunes accidentés de la route"!

Nan plus sérieusement, je vais feuilleter sur les liens que tu as postés et si j'aime je commande
  Réponse avec citation
Vieux 10/11/2011, 18h30       #81
originalz
non inscrit
 
Messages: n/a
J'ai trouvé ça vachement sympa! Toutes les références littéraires, ça a le don de m'amuser!

Je crois que la planche que j'ai préférée, c'est celle sur Guerre et Paix
  Réponse avec citation
Vieux 27/12/2011, 05h38       #82
TriplA
Vieux bonhomme
F'n Freak
 
Avatar de TriplA
 
Membre: janvier 2009
Localisation: La biblioteca
Messages: 3 496


Publié chez Ankama, The Grocery raconte la vie d'un quartier de Baltimore et plus précisement d'un coin de rue.
Si le scénario est vraiment réussi, mélangeant histoires de gangsters et chronique sociale, j'ai eu toutes les peines du monde à supporter le dessin. La caractérisation des personnages est immonde. Ca m'a vraiment empeché de ressentir quoi que ce soit pour eux. Je sais que certains considèrent que le dessin est au diapason de l'histoire mais moi, ça m'a tout gaché. Je lirais peut-être le deuxième tome mais juste pour le scénario.
__________________

#Team AAA22
TriplA est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/12/2011, 05h40       #83
Skel3tor
Samoan Spiker
F'n Freak
 
Avatar de Skel3tor
 
Membre: juin 2008
Localisation: Bienvenue Dans Le Ghetto 93
Messages: 14 764
La première page fait penser aux lascars un peu, ainsi que l'histoire qui s'en rapproche plus ou moins.

Je vais peut être l'emprunter tiens, si tu dis que le scenario est bon.
__________________


Stephen King The Master Of Horror
Skel3tor est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/12/2011, 06h29       #84
Analpha-bête
Negropolitain
F'n Freak
 
Avatar de Analpha-bête
 
Membre: juillet 2010
Localisation: Lorient
Messages: 4 172
Les lascars
__________________
Analpha-bête est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 10/03/2012, 13h44       #85
Dak
Con de mime
Usager régulier
 
Avatar de Dak
 
Membre: novembre 2010
Messages: 1 007



Je viens de lire cette BD chez Futuro.
Elle raconte le parcours de Milan, un petit voyou qui tombe pour braquage et qui écope de 20 ans de prison. Je suis en générale fan de livres sur l'univers carcéral, mais force est de constater que cette BD est un vrai réussite, tant graphique que dans la narration.

Milan nous raconte l'histoire d'un mec, certes dur, pas un saint, mais surtout un mec révolté par le système carcéral, un mec qui assume ses fautes, et qui ne demande qu'à être humain, un humain derrière les murs. Un mec qui lutte pour ne pas perdre pieds, qui hésite entre lutter pour trouver de la compassion auprès des autres et faire évoluer son quotidien, ou alors entretenir sa colère au risque de se couper vraiment du monde.

On y parle des attaches, de ce qui fait d'un homme un homme. C'est dur, mais beau et touchant, a fleur de peau.

Bon on a aussi la vision de cette univers derrière les murs, la surpopulation, la déshumanisation, le travail, la réinsertion, la violence, la séparation de ses proches...

Vraiment une bonne lecture, je la conseille fortement à tous ceux qui s'intéresse de près ou de loin à ces questions, j'ai pris une petite claque pour ma part.
__________________

***
Quidquid latine sur, altum sonatur

***
Dak est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2012, 15h22       #86
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 765
J'ai lu la BD "en silence" d'Audrey Spiry. Ca faisait un moment que j'avais pas eu ça avec une BD mais je suis scotchée aux dessins, ils sont tellement beaux, colorés, fluides et je trouve les couleurs "lourdes", très "solides". Je n'arrive pas à mieux expliquer, c'est bizarre mais je trouve le dessin bourré de paradoxes, c'est très coloré et vivant et en même temps, c'est comme un souvenir, un peu flou et mouvant mais qu'on pourrait presque palper. Les couleurs sont à la fois chaudes et froides. C'est tout simplement magnifique.

L'histoire n'a rien d'exceptionnel, c'est une rando un peu spéciale mêlée à des souvenirs et des interrogations existentielles mais je trouve que le dessins parle tellement plus que les dialogues.









Et puis, c'est absolument pas pareil, j'en conviens, mais certains "mouvements" des corps me font penser à Bastien Vivès. Les traits et les couleurs sont différents, c'est difficile à voir mais vraiment, par moment, c'est comme des flashs.

http://audreyspiry.blogspot.be/

J'adore pas tout ce qu'elle fait sur son blog par contre.
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2012, 15h26       #87
Utérus 1er
En résistance
F'n Freak
 
Avatar de Utérus 1er
 
Membre: novembre 2001
Messages: 32 963


La police Schtroumpfs composé des Schtroumpfs à lunette et Costaud fait chier le peuple en faisant du zéle. Tout le monde fini par se rendre compte que la police c'est de la merde et les Schtroumpfs retournent à leur paisible anarchie.
__________________

Utérus 1er est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2012, 15h29       #88
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 765
Citation:
Envoyé par Franco Voir le message


La police Schtroumpfs composé des Schtroumpfs à lunette et Costaud fait chier le peuple en faisant du zéle. Tout le monde fini par se rendre compte que la police c'est de la merde et les Schtroumpfs retournent à leur paisible anarchie.
Tu veux dire, leur paisible communisme ?
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2012, 15h34       #89
Utérus 1er
En résistance
F'n Freak
 
Avatar de Utérus 1er
 
Membre: novembre 2001
Messages: 32 963
Citation:
Envoyé par Jacob Voir le message
Tu veux dire, leur paisible communisme ?
Non dans le communisme il y a plein de lois et de la police.
__________________

Utérus 1er est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2012, 16h56       #90
Utérus 1er
En résistance
F'n Freak
 
Avatar de Utérus 1er
 
Membre: novembre 2001
Messages: 32 963


Problème au niveau du scénario qui est moins intéressant. J'ai l'impression qu'on a pas mal fait le tour du concept.
__________________

Utérus 1er est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 22h19.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,14812 seconds with 9 queries