FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Arts, littérature, bande dessinée Littérature, musées, théâtre, photographie, bande dessinée.


J'ai lu...
Arts, littérature, bande dessinée

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 09/05/2004, 07h01       #46
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 740
"un ange passe"

Ce sont des extraits de romans, de poèmes qui parlent des anges.

Quelques auteurs : Gides, Baudelaire, Voltaire, Hugo, ...
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/05/2004, 15h26       #47
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 740
"la sorcière rousse" Francis Scott Fitzgerald (précédé de "la coupe de cristal taillé")

La coupe de cristal : Evie Piper a reçu de son amant un vase en cristal, il y a une malédiction sur le vase, le gain qui meurt, la gamine qui perd une main, ...

La sorcière rousse : un libraire New Yorkais est sous le charme (pas exactement ça) d'une jeune femme rousse qui va apparaitre à différents moments de sa vie.



"le poisson de jade et l'épingle au phénix"

C'est un poète, et il y a plein de femmes ... c'est un conte chinois du XVIIeme siècle, mais ce qui est intéressant (plus que l'histoire) ce sont les références a la fin du livre, sur la poésie et des expressions de la poésie chinoise.



"le Club du suicide" Robert Louis Stevenson

Le prince Florizel est tjs en quète d'aventure et va se retrouver dans un club ou il y a un jeu de carte avec certains as on se change soit en victime, soit en assassin.

(voila, je suis la championne des résumés, et je vous ai tous donné envie de lire ces bonquins qui m'ont ..... passionné, il n'y a pas d'autres mots)



J'en ai oublié un, celui que j'ai préféré de ceux-ci, tsss

"il y avait quelque chose dans le noir qu'on avait pas vu" thomas Gunzig

Ce sont des nouvelles assez noires dans lequelles apparait un personnage récurent "Minitrip" une blonde avec les yeux bleus. C'est une énigme, parfois, c'est juste la fiancée d'un soldat, elle n'a pas un rôle important, mais dans une autre nouvelle, elle est l'autostopeuse écrasée qu'on croyait morte et qu'on essaie d'achever à coups de crick.

Je pense (mais chacun son interprétation) que Minitrip représente la mort, toujours présente, qui nous concerne de loin ou de près (généraement le personnage de Minitrip crève (littéralement) dans la plupart des nouvelles). Par contre, le fait qu'elle soit sous la forme d'une femme ... peut-être parce que je personnage de Minitrip représentant la mort, il fallait qu'elle ait les traits d'une femme qui au contraire représente la vie, la naissance, la fécondité pour qu'on voit le contraste.
Si quelqu'un compte lire ce livre ou l'a déja lu, j'aimerais bien qu'il me donne son avis.
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe

Dernière modification par Jacob ; 12/05/2004 à 16h07.
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/05/2004, 18h16       #48
G.G.T.
non inscrit
 
Messages: n/a
J'viens d'achever la lecture du roman Frankeinstein de l'auteure Mary Shelley.

Je trouve très malheureux que cette oeuvre est perdu de sa crédibilité dû aux nombreux films aussi mauvais les uns que les autres.
  Réponse avec citation
Vieux 20/05/2004, 10h24       #49
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 740
"Le vieux qui lisait des romans d'amour" Luis Sepulveda

C'est un vieux qui habite en amazonie, dans un petit village, et qui adore lire. Pendant tout le livre, on le découvre parmis les indiens shuar ou on se passionne avec lui pour sa littérature. C'est le seul homme du village à pouvoir chasser le félin tueur d'homme. C'est aussi un roman sur la nature, sur l'amazonie.

Pour reprendre l'expression de Leïa sur critiqueslibres : "J'ai particulièrement apprécié cet attachement qui lie le vieux aux romans d'amour, qui lui font miroiter que l'amour est plus beau et plus complexe que l'acte sexuel en soi"

J'aurais pas pu mieux le dire.
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 24/05/2004, 03h18       #50
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 740
bon !

"La plaisanterie" Milan Kundera
Le tout premier roman de Kundera
7 monologues de 4 personnages différents, Ludvik, Helena, Jaroslav et Kostka. Tous ont comme point commun Ludvik, étudiant qui s'est fait mettre à la porte de l'université et du parti communiste. Helena est une femme que Ludvik connait d'avant les mines, ainsi que Kostka et Jaroslav. Expliquer les autres liens entre eux m'amènerait à raconter tout le bouquin, donc je m'arrête là.

"des mots à la bouche"
Ce sont simplement des scènes de repas vue par différents auteurs De Maupassant à Queneau, en passant par Apollinaire, Flaubert, Zola, Rostand, ...

"Apollon et les putains" Carlos Fuentes
Un acteur de série B, Vinve Valera s'offre un petit séjour à Acapulco. Après la piscine et la boite, il loue un raffiot et 7 prostituées. C'est une satire de roman pornographique du genre allons-y dans le détail. Mais les 15 dernières pages sont excellentes. Le reste, j'aurais pu m'en passer.
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/06/2004, 13h41       #51
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 740
Re : J'ai lu...

"au bonheur de lire"

Extraits d'auteurs again ; Proust, Pennac, Sarraute, Sartre, Calaferte, ...

Les auteurs parlent de leur livres.

"et leur yeux se rencontrèrent"

Extraits d'auteurs ; Baudelaire, Shakespeare, Schlink, ...

Ici, ce sont les premières rencontres de la littérature : Roméo et Juliette, Hardol et Maude, d'Artagnan et Constance Bonatieux, ...
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/06/2004, 15h21       #52
Reka
non inscrit
 
Messages: n/a
Re : J'ai lu...

Mdr, moumouch Hyper active dans la section "j'ai lu"
Comme c'est surprenaaaaaant
  Réponse avec citation
Vieux 12/06/2004, 16h06       #53
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 740
Re : J'ai lu...

, y'en aura plus après les exams

Péju notament
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/06/2004, 13h12       #54
Reka
non inscrit
 
Messages: n/a
Re : J'ai lu...

Tu seras pas déçue avec Péju

J'ai presque fini "Et après..." de Guillaume Musso. On l'avait servi en critiques positives. Ca ressemble assez bien à Marc Lévy. C'est du vite lu, vite apprécié. L'écriture, la mise en forme n'est pas assez travaillée que pour faire de son bouquin un chef d'oeuvre littéraire. Seul chose que j'aime, c'est qu'il y a de nouveau une dimension très irréaliste, presque onirique qui fait que "Et après..." fait tout simplement rêver.


Juste pour dire que c'est pas terrible... Après mure réflexion.

Dernière modification par Reka ; 17/06/2004 à 16h11.
  Réponse avec citation
Vieux 16/06/2004, 15h37       #55
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 740
Re : J'ai lu...

"Cercueils sur mesure" Truman Capote

"Jake Pepper enquête jusqu'à l'obsession sur une série de meurtres mystérieux. Toutes les victimes ont reçu peu avant leur mort un cercueil miniature contenant une photo très personnelle... Un suspect : l'intouchable Bob Quinn, propriètaire du B.Q. Ranch traversé par la Rivière Bleue, objet de toutes les convoitises."

Pas mauvais du tout pour un policier ! D'habitude, j'aime pas ça, mais celui-ci est court (121 pages) et il y a pas mal de dialogues, c'est assez actif. Par contre, je n'ai pas aimé le passage sous forme de notes entre 75 et 79 (des dates) mais c'est niveau forme (très longs paragraphes) plus que contenu.
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/06/2004, 04h25       #56
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 740
Re : J'ai lu...

"Les lettres" Edith Wharton

A paris, la jeune Lizzie West est la maitresse de Vincent Deering, le père de la petite fille dont elle est l'institutrice. La mère Deering passe son temps dans sa chambre a consommer médoc sur médoc et ne s'interesse pas du tout à sa gamine. A la mort de sa femme, Deering repart en amérique et promet d'écrire a West. Il ne le fait pas et au bout de 3 ans, ils se rencontrent par hasard à Paris.

Tout au long du livre, on lit les pensées d'une femme qui se sent trahie et qui découvre le mensonge de son homme. C'était pas génial.
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/06/2004, 10h06       #57
Jacob
F'N KGB
Administrateur
 
Avatar de Jacob
 
Membre: novembre 2002
Localisation: Belgique
Messages: 25 740
Re : J'ai lu...

"Confessions d'un fumeur de tabac français" Roland Dubillard

Inspiré librement de "confession d'un mangeur d'opium anglais" de Thomas de Quincey.

Le titre résume a lui tout seul le livre. On m'a parlé d'humour pour ce bouquin, mais j'ai été déçue à ce niveau. Les confessions du type m'ont arraché trois ou quatres sourires tout au plus.

C'est reflexion sur reflexion, j'ai trouvé ça un peu lourd.
__________________
"il est inadmissible (...) que les moules occupent un tel territoire sans en tirer meilleur parti : elles couvrent nos côtes comme autant de petites chaussures vernies déposées précautionneusement sur les rochers par des poupées qui marchent, mais ne savaient pas nager et ne reviendront jamais de leur tragique baignade - on appelle aujourd'hui méduses leurs jolies jupes multicolores à la dérive"
Eric Chevillard, La Nébuleuse du crabe
Jacob est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/06/2004, 12h14       #58
aka
non inscrit
 
Messages: n/a
Re : J'ai lu...

Je ne lis pas beaucoup. Je ne lis pas beaucoup parce que peu de livre m'intéresse. J'aime les livres desquels ont peu tirer une leçon et desquels on trace des parallèles avec la vraie vie. J'adore aussi les livres historique sur les quelques peu nombreux passages de notre histoire qui m'intéresse. J'aime aussi lire les livres informatifs où il y a prise de position par l'auteur. C'est drôle, parce que si le livre n'a pas la même opinion que moi, je deviens insulté et j'abandonne la lecture.

Un livre que j,ai vraiment aimé et qui me vient à l'esprit en ce moment est Animal Farm d'Orwell.
'All animals are equal, but some animals are more equal than others.'

Dernière modification par Tyrant ; 17/06/2004 à 12h23.
  Réponse avec citation
Vieux 17/06/2004, 15h39       #59
Reka
non inscrit
 
Messages: n/a
Re : J'ai lu...

Citation:
Envoyé par Jacob
"L'amour, Béatrice" de Janine Boissard

Roman épistolaire (et non épiscopal (comprendra qui pourra)) un peu cucu, je l'ai terminé plus pour le principe que par pure passion, mais c'est pas le pire que j'ai lu.

C'est un type, un psychiatre qui écrit à une femme pour lui dire qu'il a aimé son exposé sur l'enfance maltraitée et voila, on connait tous la suite.

Putain de bordel de merde de troll des bois !!!
Qu'est ce que c'est que ce bordel, Jacob??? Tu veux ma main dans ta figure?

Bon, je vais relever le niveau, parce qu'on a pas le droit de parler de ce roman là comme ça... C'est tout. Tu te tais, je suis pas d'accord.
Enfin, je suis d'avis que Janine Boissard a écrit trop de romans. J'aime pas les écrivains qui écrivent trop de romans, même si elle est très loin d'atteindre le quota de Danielle Steel (que je n'ai jamais lue, cela dit en passant parce que ça a l'air d'être de la daube force 10 ) mais il ne s'agit pas là d'un roman cucu. Non. Non et non. Non et non et non et non et non !!
Alors si ce bouquin là il est cucu, ben tous ceux de Marc Lévy le sont aussi ! ben oui.

C'est un type, un psychiatre qui écrit à une femme pour lui dire qu'il a aimé son exposé sur l'enfance maltraitée et voila, on connait tous la suite.


C'est l'histoire de Béatrice qui assiste à la conférence d'un gars admirable, et ils vont apprendre à se connaitre petit à petit par correspondance. C'est magique et tendre, et c'est plein de complicité...
Y a une suite et on la devine pas, moi, ce bouquin, je l'ai lu avec passion.

Et pour la peine, je ne parle plus avec toi pendant au moins 3secondes ! Pfu !
  Réponse avec citation
Vieux 17/06/2004, 16h04       #60
Reka
non inscrit
 
Messages: n/a
Re : J'ai lu...

Citation:
Envoyé par Jacob
"À vous" de Catherine Cusset

Je serais incapable d'apporter un résumé clair et net donc je vais mettre le résumé qui se trouve à l'arrière du livre.

"D'Amérique où elle a suivi son mari. Marie T. s'adresse à ALoïs Man, l'écrivain Parisien séducteur dont la rencontre a changé sa vie. Inspirée pas l'apprentissage difficile de la vie de couple, Marie écrit le roman qu'Aloïs Man attend. Elle le lui envoie. Il ne répond pas.
Le silence d'Aloïs Man obsède la jeune femme. Elle l'entend comme un défi qui pousse a l'adultère. Entrée dans le mensonge et la trahison, Marie n'a plus qu'un désir, se débarrasser d'Aloïs Man. Elle retourne à Paris pour revoir l'homme qui joue avec elle depuis 5 ans, et pour en finir."

C'est un putin de bon bouquin. c'est écrit sous forme de lettre adressée à Aloïs Man. Il fait 177 pages, il est lisible en 2h30, je pense. M'enfin, voila, c'était vraiment très bien.

J'ai pas fini de te déclarer la guerre. Pour la peine, 1seconde de plus.
On dirait que tu parles à des dégoûtés finis de la lecture à qui t'essayerais de donner le goût de la littérature par ... baclâge :

Il fait 177 pages, il est lisible en 2h30, je pense

Mais nom de Dieu, qu'est ce qu'on en a à foutre?
Si le bouquin est bien, en fait 745 et prend 75h à être lu, qu'est ce que ça change? C'est pas la quantité qui compte mais la qualité, m'enfin !
A la rigueur, tu parles du style, en disant qu'il est simple, concis, limpide, que le livre est facile à lire (ce qui est vrai), mais tu mentionnes pas les heures de lecture et le nombre de pages, enfin, voyons, moumouch ! Tu fais la course?

"A vous", j'ai été jusqu'au bout du livre avec joie parce qu'il me tenait en haleine, mais chaque page s'est révélée pour moi comme un choc à surmonter... Parce que cette grosse ***** de Marie, la narratrice du livre a une façon de penser qui est relativement déconcertante... C'est pas qu'elle parle TROP de ses frustrations (sexuelles), c'est qu'elle en a tout le temps et qu'elle ferait bien de ne pas en avoir. Une nymphomane. Enfin non ptet pas, mais de toutes façons, les pulsions, à la poubelle ! ...Je préfère manger du steak (comprendra qui pourra...).
  Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Tags
descartes > bergson

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 17h26.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,16529 seconds with 9 queries