FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Arts, littérature, bande dessinée Littérature, musées, théâtre, photographie, bande dessinée.


Topic des Mangas
Arts, littérature, bande dessinée

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 23/05/2018, 04h24       #121
Nuts
Collaborateur
F'n Freak
 
Avatar de Nuts
 
Membre: juillet 2012
Localisation: France - Grenoble
Messages: 4 147
Citation:
Envoyé par Johnny B. Brand Voir le message
J'avais ce sentiment aussi avec les 2 premiers tomes, mais je lui ai laissé sa chance. Et l'univers qu'il dépeint, ses personnages, ses combats, ses méchants, il y a des défauts, mais je le trouve assez captivant pour ma part. Je te conseille de continuer un peu, car il reprend les schema classique au début ( et après aussi faut pas se leurrer ) mais il y a une abondance de personnages très intéréssants qui font leur apparition.



C'est un manga typiquement fait à la "Naruto" "Bleach" et autre "One Piece" - le genre de Shonen qui est fait pour durer. si tu vois ce que je veux dire. Le genre qui exploite un univers tellement vaste, avec un héros qui part de tellement loin, qu'on est partis pour une aventure avec minimum une quarantaine de tome. Donc j'espère que tu seras patient



Curieux de voir ce que tu vas en dire, car je les ai lu, et je crois que je n'apprécie pas du tout les mangas de ce type. Ils partent en général avec de très bonnes bases, très intriguante, et ça se finit assez souvent en eau de boudin, pour X raisons d'ailleurs.

Dans le même genre tu as King's Game, qui est très décevant sur sa fin malgré des débuts fort sympathique, mais le must reste "Jeu 'enfant" - et c'est en lisant Bakuman que j'ai compris le problème de ce type de manga : Le public.
Contrairement à la France, la Belgique, ou les Etats-Unis, le public japonais à un pouvoir sur le déroulement des histoires des mangas, et ce genre bien précis a du mal à fonctionner sur le long terme avec le public japonais qui peut se permettre de faire annuler une série avec un fort potentiel, car d'un côté, le truc est mal maitrisé et ne tient pas sur la longueur, et de l'autres, tu as des jeunes mangaka de talents qui te pousses à la sotie.
Je m'égare, mais garde ça en tête pour la lecture de Mangas type mystère, horreur, thriller psychologique.


Pour ce qui est des lectures plus "atypique" je suis à fond sur pas mal de truc.
Ajin - Fire Punch - One Punch Man - Hinomaru Sumo - Last Hero Inuyashiki - Mob Psycho 100 - Pluto - Rikudo - Tokyo Ghoul - Toriko
Si l'envie vous prend de parler d'un de ces mangas, je suis chaud bouillan.
J'ai bien aimé Mob Psycho pour le coup même si je m'en suis lassé plus ou moins aussi vite que One Punch Man
Nuts est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/05/2018, 07h09       #122
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 5 618
Citation:
Envoyé par Sir Crocodile Voir le message
Ouais Ralgrad, Toriko est terminé. L'univers est assez vaste et plutôt fun, je te le conseille, je suis justement en train de le lire et j'en suis au tome 8. Le dessin a un côté un peu old school pas déplaisant je trouve.

Les dessins de Toriko (lors des premiers tomes), ça fait vaguement penser à Dragon Ball, notamment les maisons.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/06/2018, 12h11       #123
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 5 618
Bon après l'intégrale 1966 de X-Men, j'ai démarré la lecture de Doubt que j'avais évoqué lors de la page précédente.


J'ai déjà lu les trois premiers tome, il me reste le dernier que je lirai demain. La critique sera publiée ce dimanche, tout ce que je peux dire c'est que j'adore.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/06/2018, 14h01       #124
Valkhan
Mr Badass
F'n Freak
 
Avatar de Valkhan
 
Membre: octobre 2013
Localisation: France, région parisienne
Messages: 6 103
Citation:
Envoyé par Johnny B. Brand Voir le message
Pour ce qui est des lectures plus "atypique" je suis à fond sur pas mal de truc. Ajin - Fire Punch - One Punch Man - Hinomaru Sumo - Last Hero Inuyashiki - Mob Psycho 100 - Pluto - Rikudo - Tokyo Ghoul - Toriko
Si l'envie vous prend de parler d'un de ces mangas, je suis chaud bouillant.
Ah bah alors on y va avec c'est deux-la mon cochon en commençant par celui qui est fini, LHI:


Bon je vais juste donner mon ressenti sur la fin sans vraiment dire ce qu'il s'y passe au cas ou tu n'aurais pas fini ou que d'autres souhaitent lire le manga, personnellement j'ai aimé la fin presque autant que je ne l'ai pas aimé, enfin pour faire plus clair, je m'attendais à ce genre de fin, elle est correcte et conclu bien l'histoire des personnages, mais j'aurais souhaité un autre destin pour certains d'entre eux autre que se qui leur semblait promis. En revanche, même si on aura jamais la réponse sur l'identité des êtres de la météorite cela ne me gène nullement, contrairement à Gantz la précédente oeuvre de l'auteur, identifier ces points n'était pas essentiel, d'ailleurs même si toute les questions que l'on se posait dans Gantz on eu une réponse à la fin, j'ai préféré la fin de LHI qui a au moins le mérite de conclure son histoire sans oublier de personnage(le fait qu'il y ait très peu de tome aide aussi il est vrai ).


En tout cas j'ai pris mon pied à chacun des tômes, si certains cherchent un manga pas trop long à lire je vous le recommande, rien que pour le héros et son antagoniste qui cassent et se moquent des codes du shonen.


Bon, on en vient à Fire Punch, la j'ai presque envie de dire qu'il faut vivre dans une grotte pour ne pas avoir entendu parler de ce manga tant il a mis une claque à tout ce qui se fait en ce moment, l'univers et tellement dingue, à chaque tome tu fini sur le cul tant tu ne sais JAMAIS ou l'auteur t'emmenes, tu crois qu'il va dans une direction et au final on se retrouve tout autre part, un vrai régal!


Et j'ai appris il y a peu que l'on doit ces magnifique dessins à Hiroaki Samura l'auteur de l"Habitant De L'infini, oeuvre qui a beaucoup inspiré Tatsuki Fujimoto pour l'écriture de Fire Punch, c'est sur qu'il y a pire comme inspiration! L'Habitant De L'infini c'est juste un chef d'oeuvre à l'état pur, ça m'a tellement marqué que jamais je n'enlèverais mon avatar de Manji.


Sinon suis-je le seul connard ici à connaitre Vinland Saga? Dans le genre beau spécimen on en tient un gros la aussi.
__________________
It's mark time, Valkhan is here!

Dernière modification par Valkhan ; 15/06/2018 à 16h20.
Valkhan est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/06/2018, 16h54       #125
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 5 618
Je connais bien Vinland Saga et j'aime tellement le personnage de Askelaad à un point que je voulais en faire mon pseudo. Le mec est balèze en plus d'avoir de l'humour et du cran (parce que de mémoire, il laisse une chance à Thorfinn de le tuer pour venger son père, il le laisse vivre avec lui, etc...). Bref c'est mon personnage préféré du manga, je suis hélas pas allé au bout vu que les tomes mettaient du temps à sortir.


Ça m'a tellement dégoûté d'attendre que c'est une des raisons qui m'a poussé à ne lire et démarrer que des séries déjà terminées.


Donc j'attends avec impatience la fin de l'histoire pour redémarrer et déguster ce manga. Petite information à savoir, si les tomes mettent du temps à sortir, c'est pas parce que l'auteur est paresseux ou malade, d'après ce que j'avais lu, il travail beaucoup sur le fond du manga et notamment l'aspect géographique et histoire de l’œuvre. Pour ça, il étudie beaucoup et essaye de baser au maximum sur des trucs réels (genre une guerre qui a pris part en 930 au Danemark pourrait peut-être apparaitre dans le manga).


Vu comment il bosse sur le manga, je préfère qu'il prenne son temps et offre du lourd que de se précipiter.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/06/2018, 17h11       #126
Baron
Collaborateur
F'n Freak
 
Avatar de Baron
 
Membre: avril 2008
Messages: 4 707
Vinland Saga se déroule environ en 1016, du moins pour la première partie du manga (les 8 premiers tomes) où tu sembles avoir arrêté ta lecture (on en est au 21 au Japon).

La date peut être fixée car
Evènement que l'on peut suivre dans le manga.

Et si tu veux attendre la fin, en 21 tomes on n'est toujours pas près de voir débarquer les côtes du Vinland.
Baron est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/06/2018, 17h28       #127
Valkhan
Mr Badass
F'n Freak
 
Avatar de Valkhan
 
Membre: octobre 2013
Localisation: France, région parisienne
Messages: 6 103
Askelaad est un personnage absolument incroyable, j'ai l'impression que tu as stopper en plein dans la première partie par contre pour ne pas dire à peine le début, la suite va te mettre sur le cul, tu n'es juste pas prêt.

Hormis Askelaad, moi c'est Thorfinn le personnage principal que je trouve absolument fascinant, Vinland Saga c'est SON histoire, le récit de sa vie et on prend un pied pas possible à suivre son évolution psychologique au fil des années ainsi que les obstacles qui mettent à mal ses résolutions moral.

Puis au dessus de tout ces mortels, il y a Thorkel...
__________________
It's mark time, Valkhan is here!
Valkhan est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2018, 12h02       #128
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 5 618
Citation:
Envoyé par Baron Voir le message
Vinland Saga se déroule environ en 1016, du moins pour la première partie du manga (les 8 premiers tomes) où tu sembles avoir arrêté ta lecture (on en est au 21 au Japon).

La date peut être fixée car
Evènement que l'on peut suivre dans le manga.
Oui, l'exemple que j'ai donné était fictif mais c'était pour dire que l'auteur veut vraiment travailler le fond de l'histoire en y ajoutant des trucs comme tu vient de citer.

Citation:
Envoyé par Baron Voir le message
Et si tu veux attendre la fin, en 21 tomes on n'est toujours pas près de voir débarquer les côtes du Vinland.
Dommage, mais je continuerai à attendre, comme pour One Piece que j'ai pas démarré .

Citation:
Envoyé par Valkhan Voir le message
Askelaad est un personnage absolument incroyable, j'ai l'impression que tu as stopper en plein dans la première partie par contre pour ne pas dire à peine le début, la suite va te mettre sur le cul, tu n'es juste pas prêt.
Enfoiré, tu m'aura pas cette fois-ci. Je sais qu'il est mort , le moment où j'ai arrêté, c'est vers le tome 8 ou 9.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2018, 18h01       #129
Valkhan
Mr Badass
F'n Freak
 
Avatar de Valkhan
 
Membre: octobre 2013
Localisation: France, région parisienne
Messages: 6 103
Pourquoi tant d'hostilité envers moi Ralgrad? Je suis un ange pourtant.

En plus tu spoil le destin tragique d'Askelaad , méchant!


C'est justement pour toutes les conséquences de cet évènement que je dis que tu n'es pas prêt, de toute façon vu que tu attends la fin du manga avant de reprendre il te reste encore une marge de quelques années pour te préparer.


Et pour la fin de One Piece j'en parle même pas, tu sera en fauteuil roulant au moment de lire le premier tome.
__________________
It's mark time, Valkhan is here!
Valkhan est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2018, 18h06       #130
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 5 618
Citation:
Envoyé par Valkhan Voir le message
Pourquoi tant d'hostilité envers moi Ralgrad? Je suis un ange pourtant.

Avec la fin de Shaman King, je t'ai limite entendu rire depuis chez toi
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/06/2018, 11h56       #131
Baron
Collaborateur
F'n Freak
 
Avatar de Baron
 
Membre: avril 2008
Messages: 4 707
Après, ce n'est pas parce qu'Askelaad est mort qu'on ne le revoit plus
Baron est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/06/2018, 12h11       #132
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 5 618
Citation:
Envoyé par Baron Voir le message
Après, ce n'est pas parce qu'Askelaad est mort qu'on ne le revoit plus

Ce spoil Faut changer de sujet je crois, sinon je vais pas survivre
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/06/2018, 12h13       #133
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 5 618
Review n°18 - Doubt



Introduction :

Je viens de finir Doubt et comme toujours, voici mon avis sur ce manga en quatre tomes des éditions Ki-oon.

Après la dernière longue série, je voulais lire quelque chose d'assez court, surtout en période de coupe du monde de football, afin de suivre plus facilement la compétition, sans forcément donner la sensation d'accumuler du retard, comme ce fut le cas avec Shaman King.

Doubt s'avançait donc comme une belle option à saisir et honnêtement, je ne regrette pas mon choix. Ce manga est très bon et je vais essayer de vous le démontrer du mieux possible. Mais avant ça, voyons de quoi ça parle.

Tout part d'un jeu :

Au Japon, "Rabbit Doubt" est un jeu qui gagne en popularité auprès des jeunes. Dans ce jeu, les joueurs sont des lapins et au milieu d'eux, l'un est en réalité un loup, qui fait une victime à chaque tour. Le but est simple, il faut survivre et pour cela, démasquer le loup avant que ce dernier n'élimine tous les participants.

Cinq joueurs décident de se donnent rendez-vous afin de faire connaissance. Si Yū, Eiji, Haruka et Rei sont bien là, Hajime a une urgence à sa fac et manque ainsi le rendez-vous. Pas prévue pour l'occasion, Mitsuki, une ami de Yū accepte de se joindre à la sortie, bien qu'elle ne joue jamais à "Rabbit Doubt".

Quelques heures plus tard, les jeunes adolescents perdent connaissance et quand ils se réveillent, se retrouvent dans un bâtiment désaffecté où il est impossible d'en sortir. Ils retrouvent d'ailleurs Hajime à cette occasion. Après un réveil confus, les adolescents vont comprendre qu'ils sont en réalité dans une version grandeur nature du jeu "Rabbit Doubt" et qu'ils devront démasquer le loup rapidement s'ils veulent éviter un destin tragique à l'image de celui de Rei, déjà tuée.

La forme :

Je ne vais pas en dire plus sur le synopsis, je vais par contre évoquer l'un des points fort du manga, les dessins. C'est très agréable à lire, on déguste les dessins qui se situent entre du Jackals et du Death Note, histoire de citer des séries que j'ai déjà eu l'occasion de critiquer sur ce blog. De plus, les plans sont très bien présentés à l'image d'un film d'horreur.

L'auteur joue :

L'aspect psychologique des personnages est assez bien travaillé aussi. On peut presque déterminer qui est faible mentalement parlant et qui pourrait donc ne pas être le loup. Mais au fur et à mesure que l'histoire avance, on change d'avis sur certains des protagonistes, on en soupçonne d'autres. C'est le fruit du travail de Yoshiki Tonogai, qui réussi bien à jouer avec le lecture et l'induire en erreur. J'étais personnellement pris dans le jeu et tentait de démasquer le loup, mais difficile de réellement trouver le coupable, tant Tonogai laisse peu d'indice. Il faut vraiment tout lire pour avoir la réponse finale et très franchement, elle est surprenante. Là encore, je vous laisse découvrir par vous même ce qu'il en est.

Y a-t-il un défaut ?

Pour ceux qui me suivent depuis mes premières critiques, j'essaye toujours de rester neutre pour juger une œuvre. J'aurais très bien pu donner la note maximale à Shaman King ou Yū Yū Hakusho, mais trop de points négatifs m'empêchaient de récompenser deux de mes mangas favoris.

Chez Doubt, j'ai beau chercher, je ne trouve rien qui serait préjudiciable pour octroyer la meilleure note. Pour vous dire la vérité, j'ai pas trop aimé que certains personnages soient amenés à penser à haute voix, je trouve cela pas naturel, mais ce serait chercher la petite bête, car en aucun cas ce petit détail ne vient fausser notre plaisir. Il y a peut-être une scène de bagarre dans le quatrième tome où on ne comprend pas trop ce qui s'est passé entre deux personnages, mais là encore, difficile de pénaliser l’œuvre pour pas grand chose.

La fin du dernier tome peut choquer quelques lecteurs parce qu'elle contraste avec tout ce qu'on a vécu depuis le premier volume, mais je trouve honnêtement que ça reste dans la lignée de ce que l'auteur propose et signifie tout simplement que le cauchemar n'a pas de fin.

Conclusion :

Au final, Doubt attire l'attention avec ses couvertures douteuses, séduit par ses dessins somptueux et offre une lecture différente des autres séries que j'ai pu lire jusqu'ici mais qui n'en reste pas moins agréable. Cette série vaut le coup d'oeil et je ne peux que vous conseiller. Quand à moi, je serais moins hésitant à démarrer des séries du genre.

Note :

*****

Pour se procurer la série :

Éditeur : Ki-oon
Nombre de tome : 4

Dernière modification par Ralgrad ; 01/07/2018 à 07h15.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/06/2018, 10h14       #134
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 5 618
Mon 18e manga sera une grande première, puisqu'il s'agira de mon premier one-shot : l'Homme sans talent. Un livre regroupant une série de chapitres sortis entre 1985 et 1986 par Yoshiharu Tsuge.

Ça fait pas rêver, mais c'est toujours bon de découvrir quelque chose de différent. C'est un one-shot, je l'ai lu aujourd'hui et je partagerai la critique ce soir ou demain.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 21/06/2018, 15h23       #135
Ralgrad
Tottenham Boy
F'n staff
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 5 618
Review n°19 - L'Homme sans talent



Introduction :

Si vous avez lu mon précédent post, qui ne date que depuis hier, vous avez sûrement compris que ce one-shot était très rapide à lire, c'est d'ailleurs pour cela que je propose ma critique dès maintenant.

Il faut dire que ce fut très rapide à lire et avec à peine plus de 200 pages, je n'avais aucune raison de trop m'y attarder.

Mon choix de lire ce livre avait pour seul but de découvrir quelque chose de nouveau, étendre ma curiosité vers une partie méconnaissable de la bande dessinée.

L'Homme sans talent est manga qui à priori, ne donne pas envie de s'y intéresser, qui semble avoir du mal à séduire. Je ne savais d'ailleurs pas trop à quoi m'attendre avant de commencer la lecture, je sais dorénavant que j'ai lu un classique pas loin d'être culte.

Le récit :

L'Homme sans talent raconte l'histoire d'un homme, vendeur de pierre, qui a du mal à subsister aux besoins de sa famille. Vivant dans la difficulté avec sa femme et son fils, il a tenté de démarrer plusieurs affaires, sans pouvoir y aller au bout et obtenir du profit sur le long terme. Il fut cependant, à une époque, un mangaka éphémère qui décida de quitter le monde de la bande dessinée, car il ne voyait aucun avenir dans ce domaine-là.

Un personnage énervant :

Personnellement, j'étais très frustré par le personnage principal. C'est un père de famille qui -comme sa femme l'a dit- donne l'impression de travailler, sans réellement se donner les moyens de parvenir à ses fins. De plus, il représente tout ce qui est détestable chez l'être humain. Il passe ses journées à dormir, ne s'occupe pas de son fils malade qui a faim et quand la chance lui sourit, il gaspille celle-ci par son entêtement.

Premier exemple qui me vient en tête, celui où il refuse une offre d'un éditeur pour un manga, alors qu'il est en situation de précarité. Une autre opportunité vient à lui au moment où il reçoit 30 000 yens pour des planches qu'il avait réalisé à une époque. Là encore, il dépensera cet argent bêtement, prétextant qu'il n'était pas prévu et que sa femme n'a pas à se douter d'où il provient.

Bien entendu, c'est fait exprès. L'auteur personnifie à travers son personnage une partie de la bêtise humaine.

Des défauts :

Ce manga a pour principal défaut de ne pas avoir de réel fil conducteur. Il y a des chapitres, donc théoriquement, un intérêt chronologique, mais j'ai eu cette sensation qu'on pouvait tout lire dans le désordre, sans que ça n'ait un quelconque impact sur la compréhension. Je trouve que les dessins sont loin d'être horrible, même si ce n'est clairement pas mon style favori.

En revanche, la page de couverture est pas séduisante, c'est même le contraire, elle arrive à me rebuter. Pour tout vous dire, cette illustration n'est qu'une demi-page du livre que l'éditeur a visiblement choisi de mettre en avant. Je sais pas si une version japonaise regroupant les chapitres en un recueil existe, mais je serai curieux de voir la couverture original.

Faut-il le conseiller ?

C'est une bonne question. Je pense que c'est le genre d’œuvre qu'il faut déconseiller aux néophytes, car c'est un manga pas loin d'être ennuyeux et qui ne charme pas. Du coup, c'est presque un moyen pour dégoûter certaines personnes des bandes dessinées japonaises. J'ajoute que personnellement, j'étais presque triste pour le personnage, car je me dis que certains sont probablement ou furent dans cette situation. D'ailleurs, en regardant sur internet, j'ai cru comprendre que l'auteur est un des pionniers du manga autobiographique et qu'il n'est pas impossible qu'il ait pris quelques éléments de sa vie pour les introduire dans ces pages.

Conclusion :

Le point précédent fait presque office de conclusion, mais je vais donner mon point de vue général sur le manga. Vous avez sûrement remarqué au fil du temps que je suis pas quelqu'un de vraiment difficile au niveau de la lecture et l'Homme sans talent fait partie d'une catégorie de manga que je ne connaissais pas. Je savais que j'allais pas avoir du Dragon Ball ou du One Piece, donc j'ai pas trop été déçu, seulement frustré sur certains points. Difficile de donner la note maximal, voir même un 4 sur 5, parce que c'est pas le genre de bouquin que je serai capable de relire une nouvelle fois.

Note :

***

Informations :

Auteur : Yoshiharu Tsuge
Chapitres parus entre : 1985 - 1986
Éditeur japonais : Nihon Bungeisha via Comic Baku
Éditeur français : ego comme x
Manga paru en : 2004

Dernière modification par Ralgrad ; 01/07/2018 à 07h15.
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 03h22.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,07920 seconds with 9 queries