FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Le traitement "déja sur le ring"
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de EdgeRulz, publiée 18/08/2019, 09h45
Avatar de EdgeRulz
EdgeRulz EdgeRulz est déconnecté
 

Le traitement "déja sur le ring"


Je m'attaque à un sujet qui semble anodin, plus spécialement à une position pas tellement honorable ou plus précisément, qui n'est pas souvent bon signe dans la place occupée au sein d'un roster. Ce traitement n'est pas non plus unique à la WWE puisqu'on en a eu aussi bien dans toutes les autres feds TV.

Il s'agit en temps normal d'une façon expéditive d'introduire le faire-valoir dans un match. Ce à quoi on le réserve à des gars qui sont là "one-shot", le plus souvent que l'on ne connait pas, à quelques exceptions près comme des noms indy. Mais dans les années 90 de la WWE en revanche, c'était plutôt des gars employés sur la durée vu qu'on les revoyait souvent. Tellement souvent même qu'on finit par se souvenir d'eux.

2 d'entre eux nous ont marqué à cette période : Barry Horowitz et le Broooklyn Brawler. Le premier a finit par obtenir un Push (ainsi qu'une entrée) et l'autre a en réalité incarné plusieurs personnages dans la compagnie, comme l'un des Doink, un joueur de baseball ou encore Kimchee.

Ce procédé ne se voit plus des masses aujourd'hui. Pour la WWE, on avait cela davantage dans les années 90, un peu moins par la suite. La WCW n'était pas trop friande de ce procédé vu que même les jobbers avaient des entrées.

Je peux même noter une différence entre une période proche et l'ère New Generation : dans la seconde, même les lutteurs les + bas dans la carte avaient une entrée, comme Duke Droese, Virgil, Aldo Montoya ou Bob Holly. Et dans la première, des lutteurs comme Kofi Kingston, Curt Hawkins et surement d'autres que j'ai déja oublié. Et pourquoi ? Parce qu'il y avait des jobbers locaux/habituels qui étaient employés et luttaient souvent. Alors que dans les années 2010, les jobbers locaux se faisaient rares et c'était donc des gars comme Kofi qui prenaient cet "honneur".

Il existe un "honneur" alternatif à ce que l'on appelle "already in the ring" et que j'aurais pu prendre aussi comme intitulé, sauf que ça serait + difficile à exprimer dans un titre : c'est quand une "Superstar" est annoncé comme étant "in action, next" dans un graphique et que son adversaire n'est aucunement mentionné. Et ce à quoi, le "déja sur le ring" s'ensuit en toute logique. Sauf que le "telle superstars in action next" n'arrive pas dans tous les cas. Mais je crois que ce procédé s'applique surtout pour des repackages, nouveaux venus ou des retours in-ring.


On croit qu'on va jobber facilement dans ce spot mais...

Parfois, ce sont des futurs vedettes qui sont dans ce spot ou des gars qui auront une certaine mise en avant plus tard. Je repense à Louie Spicolli qui deviendra plus tard Rad Radford. PJ Walker qui deviendra Aldo Mondoya (puis + spécialement Justin Credible ans une autre compagnie). Ou encore le célèbre Steve Lombardi AKA Broklyn Brawler avec ses repackages occasionnels.

Ou mieux, les squashs Supestars vs "already in the ring" deviendront plus tard des affiches de WWE Championship en PPV des années + tard, la preuve avec ceci :


Aussi, quand le "already in the ring" deviendra un + gros nom que la Superstar :



Sinon, il existe des cas étranges, où c'est le faire-valoir qui possède une entrée que c'est le gars pushé (et squasheur) qui est déja sur le ring :


Quand je disais que Virgil, malgré son statut, avait toujours une entrée (quel que soit son adversaire) c'est pas une connerie. La WWF avait des idées étranges parfois.

Et pour rester dans le genre "inversé", on a aussi ce petit moment de troll amusant ou le gars déja sur le ring en profite pour faire sa marque :


Là on peut distinguer 2 catégories pour le traitement :
- ceux qui sont certes des superstars mais qui sont tellement bas dans la carte, non utilisés/pushés qu'on prend pas la peine de donner une entrée (comme autrefois pour Kofi ou Slater).
- ceux qui sont simplement des jobbers locaux, avec un contrat ou non.


Reparlons de ceux qui auront un meilleur spot plus tard

2 catégories d'avenir :
- ceux qui garderont le même nom.
- ceux qui changeront de noms, à croire qu'on voudra les démarquer de leur utilisation de jobbers.

Dans le premier cas, il y a évidement les Hardy Boys. Mais aussi d'anciens talents à NXT comme Aiden English et Bayley. D'autres auront recours à un changement de nom comme Tyler Breeze (Mike Dalton), Tye Dellinger, etc...

Et pour la plupart qui garderont le nom... le nom utilisé comme jobber n'empêchera pas de devenir sacrément over avec une belle fanbase puis championne.


J'ai oublié de parler de l'histoire du "fond sonore", les jobbers locaux des années 90 n'avait rien, ceux comme Kofi avaient quand même droit à leur musique avant que la "superstar" arrive. Et les jobbeuses à NXT avaient un thème +/- basique.

Pour rester dans le genre "surprise"

On a beaucoup parlé (et en bien) du match opposant Roman Reigns à son jobber. Mais ce qui a aidé à l'effet de surprise, c'est que Buddy Murphy n'a pas eu d'entrée car il était... (vous l'avez je l'espère, deviné). Et des matchs comme cela avec un tel contexte j'en vois pas beaucoup. A savoir un gars sans entrée qui va autant d'imposer comme un Main-eventer certifié.

Je me permets de revenir dans le genre "troll marrant", parce que


Honte à vous si vous l'avez déja oublié car c'est le match de l'année, est de mauvaise foi celui qui dira le contraire. Je me demande même si l'annonceur n'a pas confondu "'minute" avec "second".

Pour conclure :

Bien que ce traitement laisse présager à des matchs forts prévisibles avec peu/pas d'intérêt, il permet aussi créer de belles surprises au tournant, ou à des moments épiques, comme le match que je viens de mettre ici.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 18/08/2019, 10h48
Nianing
 
Je suis surpris de ne pas voir Ellsworth cité dans cette chronique. C'est sûrement pourtant le plus marquant des dernières années
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 18/08/2019, 13h10
HowKvin
 
J'ai déjà remarqué mais pour moi c'était une histoire d'annonceurs, pour respecter la durée d'un show.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 18/08/2019, 15h20
RainMakeR
 
j'ai toujours ete dubitatif sur les deja sur le ring. Qd c'est des jobbers ok, mais la plupart du temps j'ai surtout l'impression que c'est a cause des pubs qu'on voit pas les entrees
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 17h36.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,11098 seconds with 11 queries