FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Lie, Cheat & Steal
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Wolf, publiée 13/11/2014, 17h20
Avatar de Wolf
Wolf Wolf est déconnecté
 

Lie, Cheat & Steal



Première chronique de ma part. Aujourd'hui j'ai voulu rendre hommage à un homme qui nous a quittés trop tôt: Eddie Guerrero.

13 novembre 2005, le monde de la lutte est secoué par une terrible nouvelle. Eddie Guerrero, alors lutteur populaire à la WWE, est retrouvé mort dans une chambre d'hôtel à Minneapolis, quelques heures seulement avant un double enregistrement de RAW et Smackdown avant une tournée européenne.

Eduardo Gory Guerrero Llanes laisse derrière lui une trace indélébile dans le monde de la lutte. Un monde auquel il aura contribué toute sa vie.




Une popularité grandissante

C'est à l'âge de 20 ans qu'il devient un lutteur. Sous contrat à la CMLL (alors EMLL), il devient rapidement un lutteur populaire. Il se voir proposer divers contrats, dont un à la NJPW où il apparaîtra durant près de 10 ans.

C'est néanmoins à la WWA où il remporte son premier titre. Le Trios Championship qu'il détiendra quelques mois en compagnie de son frère Mando Guerrero et son neveu Chavo Guerrero.

Le début de sa carrière est néanmoins marqué par sa période AAA où il fait équipe avec Art Barr, La Pareja del Terror. Une équipe qui est encore aujourd'hui l'une des plus connue car elle fût l'une des plus détestée du pays.

Ses performances avec ce dernier titillent l'oreille d'un certain Paul Heyman qui les invite en 1994 à un essai pour la ECW. Malheureusement, Art Barr meurt d'une crise cardiaque lié à une prise de drogue régulière pendant son sommeil. Eddie Guerrero décline l'offre de Heyman et poursuit ses activités à la AAA jusque l'année suivante où il accepte une nouvelle proposition de Heyman.



Les 5 fantastiques

À son arrivée (ou plutôt à son retour) en Amérique, il se lie d'amitié avec Dean Malenko, Chris Benoit et Rey Mysterio. Les 4 hommes ont offert à la WCW les plus belles heures de lutte entre 1995 et 1997. Chavo Guerrero rejoint le groupe à son arrivée fin 1997.

Malenko, Benoit et Guerrero préfèrent néanmoins partir à la WWE pour fuir la gestion de Vince Russo qu'ils ont accusé de pourrir la WCW. Un départ qui est à la base de la création des Radicalz à la WWE en 2000. Un clan qui n'a duré que quelques mois. Rey Mysterio et Chavo Guerrero les rejoignent après le rachat de la fédération par la WWE.

Malgré la retraite anticipée de Dean Malenko, les 5 hommes restent très proches. Les 4 autres apparaissaient régulièrement ensemble à l'écran, rivaux ou amis.



Une rancœur à la base de la Latino World Order

Ce que peu de monde sait, c'est qu'Eddie Guerrero eut une certaine rancœur envers Eric Bischoff.

Lors de son passage à la WCW, il eut une grosse altercation avec celui qui était à ce moment-là le Président de la fédération.

Au vu de sa popularité, Eddie Guerrero ne comprenait pas pourquoi il devait se cantonner au Mid-Card. La raison se trouve dans les choix de Bischoff qui ne voulait pas voir un lutteur latino dans le Main Event.

Frustré, il se plaint à Eric Bischoff de son statut et menace de partir s'il n'obtient pas un push. Bischoff refuse et Guerrero met ses menaces à exécution.

Jason Hervey, un officiel de la WCW propose alors à Guerrero de revenir dans la fédération à la tête d'un clan. Le compromis était de lui donner le leadership d'un clan supposé revenir à Konnan qui lui rejoindrait la nWo Wolfpac. Guerrero accepte et revient 2 mois plus tard durant un match entre Damian et Juventud Guerrera.

Guerrero intervient pour proposer aux deux hommes de le rejoindre dans un nouveau clan durant un shoot promo. Le nom Latino World Order est d'ailleurs créé dans le but de provoquer Eric Bischoff et sa New World Order qui domine Nitro. Elle recueille la plupart des lutteurs latino de la WCW. Il se dit qu'il a également demandé à Rey Mysterio de "lâcher" son équipier Billy Kidman pour devenir un membre important des lWo.



La descente aux enfers

Malheureusement, la lWo ne perdure que quelques mois. Plongé dans des problèmes de drogues. Il glisse sur une lente pente descendante jusqu'au jour où il se blesse gravement dans un accident de voiture. La Latino World Order est dissoute.

D'abord annoncé paraplégique, Eddie Guerrero réussit à montrer aux médecins qu'il est capable de surmonter cette épreuve. Débute alors une phase de rédemption durant laquelle il se reprend. Il arrête la drogue et se reprend en main. Il revient par miracle 5 mois plus tard dans la meilleure des formes.

Malheureusement, cette mauvaise période lui aura été fatale quelques années plus tard. Une mort tragique qui s'est déroulé dans des conditions similaires que celle de son ami Art Barr ...



L'héritage

Eddie Guerrero reste et restera dans l'esprit de beaucoup de fans de lutte comme l'un des plus talentueux et des plus sympathique que le monde de la lutte ait pu connaître. Il était le premier à porter son aide à quelqu'un en difficulté. En démontre l'exemple de Batista qu'il a aidé à se faire une place dans le show Smackdown après son draft.

Il fut également l'une des Superstars les plus appréciées de la WWE. L'un des rares avec Jeff Hardy et Daniel Bryan à avoir eu de telles ovations, notamment lors de sa victoire contre Brock Lesnar à No Way Out 2004.

Beaucoup lui rendent encore hommage sur internet ou durant des shows, encore 9 ans après sa mort. La WWE a également essayé de faire perdurer son image à travers diverses storylines, dont certaines mal pensée.

L'histoire raconte qu'il était censé remporter le World Heavyweight Championship lors des enregistrements de Smackdown la semaine de sa mort. D'autres disent que cette victoire devait se faire à WrestleMania après avoir remporté le Royal Rumble 2006. Une place qu'à repris son ami Rey Mysterio.





Vos commentaires
  #2  
Vieux 13/11/2014, 18h28
mistersim
 
j'ai toujours su qu'Eddie Guerrero était très apprécié de la communauté et du monde de la lutte en général, mais j'ai jamais réellement su à quel point et comment il en est arrivé là.


j'ai commencé a réellement regarder la lutte que depuis 2008/2009, et quand il y a des chroniques "tribute" ou "review" comme la tienne, que vous débattez sur les meilleurs moments de la lutte, ou tout simplement qu'il y ait une mention d'un match "légendaire", je me dis putain j'ai vraiment raté le train.


je réalise qu'ici la plupart sont des connaisseurs qui suivent et regardent le catch depuis 10/15/20 ans et connaissent l'histoire d'Eddie par coeur, mais pour moi, des chroniques comme ça ou on revient sur le parcours d'une légende, ou on a plus de détails, ou du pourquoi qu'un grand catcheur est devenu ce qu'il est, ou tout simplement qu'on en sache un petit peu plus, c'est juste un réel plaisir.

merci pour ta chronique bad wolf, j'aurai appris des trucs

RIP Eddie
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 16/11/2014, 12h59
MrMoonlight
 
Sympa petit texte mais il y a deux trucs obscures pour moi. Le premier est le fait de faire sa bio mais de s'arrêter en 1997 grosomoddo, je pense que sa période SmackDown mérite d,être traitée. La seconde chose c'est cette référence à jeff Hardy et Daniel bryan vers la fin concernant sa popularité, on a l'impression que ces deux la sont des jalons par lesquels on peut mesurer la pop d'un gars, surprenant.

Bon ce sont des détails mais ça m'a surpris.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 16/11/2014, 15h12
Wolf
 
À la base je voulais retracer toute la carrière de Guerrero, mais ça devenait beaucoup trop et beaucoup trop pompeux et j'ai tout réécrit ... en oubliant cette partie.

Je la rajouterai demain si j'ai le temps.

Pour la référence à Bryan et Hardy, c'est pas une sorte de mesure. Sur ces 10 dernières années, je n'ai vu que 3 pop vraiment mémorable. Eddie Guerrero à No Way Out 2004, Jeff Hardy à Armageddon 2008 et Daniel Bryan au dernier WrestleMania.

Il y en a probablement eu d'autres, mais ce sont les 3 qui m'ont marqué en tout cas.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 16/11/2014, 15h44
MrMoonlight
 
Citation:
Envoyé par Bad Wolf Voir le message
À la base je voulais retracer toute la carrière de Guerrero, mais ça devenait beaucoup trop et beaucoup trop pompeux et j'ai tout réécrit ... en oubliant cette partie.

Je la rajouterai demain si j'ai le temps.

Pour la référence à Bryan et Hardy, c'est pas une sorte de mesure. Sur ces 10 dernières années, je n'ai vu que 3 pop vraiment mémorable. Eddie Guerrero à No Way Out 2004, Jeff Hardy à Armageddon 2008 et Daniel Bryan au dernier WrestleMania.

Il y en a probablement eu d'autres, mais ce sont les 3 qui m'ont marqué en tout cas.
Ah ok, avec la date exacte je comprends mieux la reférence à Jeff Hardy et Bryan. Ceci dit j'ai eu l'impression que la victoire de Punk à MITB 2011 a été plus bruyante que les deux autres.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 06h51.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,11905 seconds with 11 queries