FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Cinéma
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Cinéma Vous trouverez de tout dans cette section: quelques commentaires plus savants de films moins diffusés par de futures jeunes recrues du cinéma, jusqu'aux démolitions ou encensements façon vox populi des derniers navets.


Le topic des films obscurs.
Cinéma

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 31/03/2007, 03h21       #31
Abba
non inscrit
 
Messages: n/a

Santa's Slay

Nous sommes à Noël, Santa Claus arrive dans la petite ville de Hell Township ( oulalala) et malheureusement pour tous les habitants, le sympathique monsieur tout rouge décime et élimine tout sur son passage. Nicholas Yuleson, adolescent plutôt égaré et sa copine décident de tenter de comprendre pourquoi le père Noël est dans une folie meurtrière, ce qui réserveré à nos deux héros un beau lot de surprises!

Un film où le Père Noël tue littérallement des gens, c'est d'avance quelque chose de vendeur. Quand le Père Noël se trouve à être joué par le sympathique Bill Goldberg, c'est absolument à voir. Évidemment, ça ne se prend pas au sérieux du tout et les meurtres sont foutrement ridicules ( Goldberg qui élimine James Caan avec une cuisse de dinde). Le moment le plus efficace du film reste sans doute la séquence d'ouverture mais le reste n'a pas à avoir honte malgré un petit creux plus ou moins intéressant au centre du film. Niveau acteur, c'est très oubliable mais Goldberg est de loin celui qui vole la vedette.

Le film a l'air prometteur avec sa pochette, on a de quoi s'attendre à un pétard mouillé mais non, c'est rigolo et les attentes sont comblées pour ma part.

J'exige une suite.
  Réponse avec citation
Vieux 31/03/2007, 03h22       #32
Abba
non inscrit
 
Messages: n/a

Oldboy

Un homme des plus normal est capturé et enfermé dans une petite pièce pendant 15 ans aucune explication. Un jour, il est libéré, ses ravisseurs lui donnent de l'argent, un cellulaire et des vêtements dispendieux. À partir de là, il va tenter de retrouver son ravisseur et de se venger, devenu un combattant redoutable. Mais il découvre rapidement que son ennemi a encore des plans pour lui, des plans plus horribles encore que les 15 ans que notre héros a passé emprisonné.

OLDBOY est sur un hype gigantesque partout à travers le monde. Avec tout le bien qu'on en dit, j'avais vraiment peur d'être franchement déçu, mais ce ne fut pas le cas du tout! D'abord, et je crois que c'est le plus grand point fort de OLDBOY, c'est le scénario S-U-B-L-I-M-E qui accompagne la magnifique technique cinématographique de Chan-wook Park. Peut-être le thriller où les dévoilements sont le mieux dosés et où notre intérêt est le plus stimulé. Surtout, pour le punch final qui est carrément magnifique mais vraiment dégoûtant. On s'attache au personnage principal, on pense plusieurs fois qu'il est en contrôle, en avantage. Mais on se bien vite compte que notre héros est dans une situation où ses avantages causent sa perte de plus en plus. Faut noter également que celui qui interprète le héros est très intense également magnifique dans son jeu d'acteur. Autre chose très importante, la magnifique scène d'action fait en un plan et qui est totalement réaliste. Park est allé loin avec cette scène et je crois malheureusement que beaucoup de gens vont louanger le film pour cette seule scène. Ce qui est dommage considérant la qualité indéniable du scénario. Passionant et indispensable.
  Réponse avec citation
Vieux 03/04/2007, 23h54       #33
Abba
non inscrit
 
Messages: n/a

The Plague

Un jour comme ça, pour le fun, tous les enfants de la terre tombent dans le coma et à partir de là, chaque nouveau née souffre du même maux. 10 ans plus tard, les comateux se réveillent et tuent tout sur leur passage. Tom, ancien prisonnier, retourne dans sa ville natale et se rend compte que les choses ne vont pas bien du tout. Avec quelques survivants, il va tenter de s'enfuir de la ville et de régler ce problème, qui s'avère plutôt compliqué.

James Van Der Beek, notre Dawson national joue le premier rôle dans ce film qui veux profiter à fond du zombie Revival mais qui en même temps, cherche à se démarquer de façon plutôt maladroite. Parfois, on sent que c'est plutôt bon, parfois plutôt mauvais et le film nage entre ses deux extrèmes durant une heure trente. On a droit à quelques jolis effets sanglants ( des cadavres seulement), mais tout est suggéré ce que je trouve moyennement convaincant considérant que les '' comateux '' n'ont pas l'air dangereux du tout.

Le spectateur se trouvera difficilement apte à être transporté dans un récit qui n'a absolument rien d'innovateur. En plus de ça, une fin qui ne colle pas du tout à l'atmosphère du film vient tarir un peu l'expérience. Ça fait le travail, mais c'est dispensable.
  Réponse avec citation
Vieux 03/04/2007, 23h56       #34
Abba
non inscrit
 
Messages: n/a

Dans ma peau

Esther s'est blessée à la jambe pendant une soirée entre amis. Depuis cet incident, elle devient carrément fascinée par son corps mais surtout par sa blessure, ouvrant ses plaies au couteau pour les aggrandir de plus en plus. L'obsession va de plus en plus loin, Esther se mutile un peu partout sur le corps et va même jusqu'à faire de l'autocannibalisme sur ses bras et ses jambes. Sa folie grandit, ses relations se détériorent pendant qu'elle sombre de plus en plus dans un enfer incontrôlable.

Ouf, dans la lignée des films DÉGUEULASSES je mets ce film dans les tops. On a évidemment ici un film choc, au rythme lent et aux détails très graphiques. On peut y comprendre quelques sens, moi j'aime bien celui sur l'individualisme. On aurait ici, le résultat d'un individualisme EXTRÈME avec une femme, qui n'a besoin que d'elle pour se suffire. On voit que plus le récit avance, plus ses besoins interpersonnels ne sont plus nécessaires, étant donné sa fascination et son intérêt maladif pour elle-même. On termine le film de manière plutôt abstraite ( La même scène répétée 3 fois), peut-être pour montrer ce cercle vicieux qui ne pourra jamais finir.

Un film plutôt marginal, difficile à regarder mais qui présente des qualités indéniables. On nage pendant une heure quarante dans un malaise difficile à décrire, un malaise plutôt fascinant. Écoutez ce film, mais soyez dans un bon état avant de le faire.
  Réponse avec citation
Vieux 09/04/2007, 18h53       #35
Abba
non inscrit
 
Messages: n/a

Hercules

Hercules, l'homme le plus fort du monde décide de se venger face à un roi sanguinaire qui a tué ses parents, car le vilain roi voulait empêcher une prophécie qui portait Hercules sur le trône. Dans sa quête, Hercules va devoir affronter de nombreux obstacles tous plus difficiles les uns que les autres, pour non seulement venger ses parents mais aussi retrouver celle qu'il aime.

On a ici tous les ingrédients d'un film ridiculeusement sympathique: effets spéciaux douteux, acteur principal aussi expressif qu'un céleri, pompage de tout ce qu'il y a eu de populaire niveau cinématographique, ajout de science-fiction et personnages féminins aux décolletés aguichants. La parfaite formule pour passer un bon moment. Évidemment, c'est vraiment mais VRAIMENT maladroit dans toutes les scènes, avec en prime une musique hyper pompante qui ne vient que rajouter un cachet de ridicule supplémentaire. Je cherche en vain quelque chose de vraiment bon dans le film. En fait, mes moments favoris tiennent plus du mauvais que du bon et je dois admettre qu'on ne verra pas souvent une scène aussi inoubliable que celle où Hercules lance un méchant ours dans l'espace. Dans le domaine du '' so bad it's good '', ce film est un incontournable!
  Réponse avec citation
Vieux 09/04/2007, 19h08       #36
Harmonia
non inscrit
 
Messages: n/a
Citation:
Envoyé par Abba Voir le message


Le FBI tente depuis des mois de mettre la main sur le fameux Poe Killer, un psychopathe qui élimine ses victimes de façon similaire à ceux qui remplissent les superbes nouvelles d'Edgar Allan Poe. Le détective Burt Williams se voit retirer l'enquête après de trop nombreux échec, offrant à sa fille l'occasion de prendre la relève et d'attraper le Poe Killer. Mais ce dernier est trop rusé, il va kidnapper la fille de Williams et va la séquestrer dans sa sinistre maison au fond des bois. Comme si ce n'était pas assez tordu, un groupe d'étudiants décide de se droguer la gueule et d'aller voir si la fameuse maison à la toute fin du cul-de-sac, est hanté, ce qui vient compliquer les choses.

J'aime donner à chaque film une chance, même quand tout semble mener vers de la belle merde, je veux toujours offrir à un film le bénéfice du doute. DEAD END ROAD était caché derrière une PILE de DVD au club vidéo et je me suis dis de manière très naïve '' Et si tu mettais la main en ce moment sur une perle hein? ''. Ben vous savez quoi? Malgré des attentes TRÈS basses, ce film était très pénible. Mais bizarrement, je n'ai pas pu dégager mes yeux de l'écran...

Alors dès le départ ça frappe, c'est terriblement amateur et maladroit. Pas grave, on va endurer, je peux survivre à pire. Aucun élément de tension ne parvient à convaincre. Pas grave, les slashers faillent de plus en plus à ce niveau alors je peux continuer mon visionnement même si jusqu'à présent c'est plutôt risible. Les acteurs principaux sont absolument HORRIBLES. Voyons donc, qu'est ce que tu dis là? BILL VINCENT est dans le film, l'ancien prof de cinéma de Sam Raimi! On pense que ça va ajouter un petit cachet au film, malheureusement, c'est Bill Vincent qui est le plus horrible dans tout le lot. Là y'a cette histoire d'étudiants qui se rajoutent à ça, des étudiants du FBI qui ont des dialogues dignes d'un nanar ninja et qui ont probablement recallé beaucoup d'examens, car ils ont l'air d'avoir 32 ans en moyenne. Pas grave pas grave. Que fait un agent du FBI devant un tueur fou? Le désarmer? Le mettre au sol? Le neutraliser? BEN NON! IL VAUT MIEUX S'ENFUIR EN HURLANT COMME DES MONGOLES LES BRAS DANS LES AIRS VERS LA FORÊT BRUMEUSE LA PLUS PROCHE!!

Je vais arrêter, il ne faut pas frapper un film déjà à terre. Je vais laisser cet extrait que j'ai uploadé pour vous donner un apercu de ce qui attendra ceux qui tenteront l'expérience.

http://www.dailymotion.com/video/x19nos_deadendroadp1
J'ai vu ce film dernièrement, j'ai tellement ris.
  Réponse avec citation
Vieux 10/04/2007, 19h20       #37
Despote
non inscrit
 
Messages: n/a
L'incroyable homme qui fond!

http://www.cinemarde.com/critiques/c...blemelting.php
  Réponse avec citation
Vieux 10/04/2007, 20h10       #38
Type E
non inscrit
 
Messages: n/a
Citation:
Envoyé par Despote Voir le message
Classique comme film!
  Réponse avec citation
Vieux 21/04/2007, 00h49       #39
Abba
non inscrit
 
Messages: n/a

The Invisible Ghost
Après la mystérieuse dispariton de sa femme après un accident d'auto , Charles Kessler, bourgeois plus que respectable n'est plus le même. Quand une série de meurtres étranges arrivent dans la banlieue où il vit, tout le personnel de la maison panique. Ce que monsieur Kessler ne sait pas, c'est que son jardinier garde son épouse en vie dans le sous-sol et attend le bon moment pour la ramener dans le monde normal car cette dernière est maintenant amnésique. Parfois par contre, elle sort du sous-sol et quand Charles Kessler croit l'apercevoir, il n'en faut pas plus pour qu'il perde la tête et devienne un psychopathe tuant la première chose sur son passage...

Ouf, scénario tordu certe! Mais un film des plus intéressant que ce INVISIBLE GHOST. N'étant pas un grand fan de Bela Lugosi, je m'attendais à peu mais je dois admettre qu'il est vraiment impressionnant dans ce film. Étant le personnage que l'on suit le plus dans le film et sachant rapidement qu'il est assassin, le plus clair du suspense se trouve à essayer de deviner qui notre héros qui éliminer en prochain. Jeu où j'ai failli à peu près à tous les coups. La réalisation est franchement bonne, la caméra bouge souvent et avec beaucoup d'assurance. On aura au final un film qui fait réfléchir, car il n'y a aucun fantôme dans ce film, les frères Martin voulant donner à l'absence et à l'omniprésence de ce qui nous manque, le rôle d'un fantôme dans ce film très surprenant qui ne vient pas tarir la filmographie de Bela Lugosi.
  Réponse avec citation
Vieux 21/04/2007, 18h51       #40
Abba
non inscrit
 
Messages: n/a



Saint Sinner
En 1815, Tomas Alcala, jeune moine à l'attitude rebelle, libère sans le savoir deux dangereuses succubes qui utilise par la suite un mystérieux engin qui les transportent jusqu'au 21ième siècle. Tomas se voit donc obligé de faire de même et d'empêcher les succubes de tout mettre à feu et à sang. Évidemment, personne ne croira à la mission d'Alcala et il sera rapidement accusé des meurtres faient par les succubes...

Ce téléfilm produit par le SCI-Fi Channels, adapté d'une bande-dessinée Marvel de Clive Barker qui est également le producteur m'a vraiment surpris. J'irais même à dire que le film, avec un budget plus imposant a le potentiel d'avoir beaucoup de succès. Car cette histoire malgré quelques facilitées est vraiment très intéressante, le thème des succubes s'avère fascinant ici.

Le charme principal du film à mon avis revient à la très belle réalisation. Plusieurs moments symboliques plutôt habiles et des scènes plutôt étranges qui valent vraiment le détour comme cette scène où les succubes bouffent le policier dans la grande roue. Esthétiquement c'est beaucoup plus jolie que ce à quoi je m'attendais. Les décors ont été très bien choisis, que ce soit du monastère, à la campagne jusqu'à la fête foraine où nos succubes se font un nid dans les entrailles d'une montagne russe, l'endroit prenant des allures de toiles d'araignées. On notera malheureusement un montage très maladroit et quelques incohérences dans le récit ( Cette histoire de succube enceinte, je crois qu'on aurait pu s'en passer).

J'aime bien ce film, plutôt surprenant dans l'ensemble avec des qualités indéniables. Joshua Butler est un réalisateur à surveiller mes amis!
  Réponse avec citation
Vieux 21/04/2007, 18h56       #41
The Xtreme Enigma
non inscrit
 
Messages: n/a
Citation:
Envoyé par Abba Voir le message



Saint Sinner
En 1815, Tomas Alcala, jeune moine à l'attitude rebelle, libère sans le savoir deux dangereuses succubes qui utilise par la suite un mystérieux engin qui les transportent jusqu'au 21ième siècle. Tomas se voit donc obligé de faire de même et d'empêcher les succubes de tout mettre à feu et à sang. Évidemment, personne ne croira à la mission d'Alcala et il sera rapidement accusé des meurtres faient par les succubes...

Ce téléfilm produit par le SCI-Fi Channels, adapté d'une bande-dessinée Marvel de Clive Barker qui est également le producteur m'a vraiment surpris. J'irais même à dire que le film, avec un budget plus imposant a le potentiel d'avoir beaucoup de succès. Car cette histoire malgré quelques facilitées est vraiment très intéressante, le thème des succubes s'avère fascinant ici.

Le charme principal du film à mon avis revient à la très belle réalisation. Plusieurs moments symboliques plutôt habiles et des scènes plutôt étranges qui valent vraiment le détour comme cette scène où les succubes bouffent le policier dans la grande roue. Esthétiquement c'est beaucoup plus jolie que ce à quoi je m'attendais. Les décors ont été très bien choisis, que ce soit du monastère, à la campagne jusqu'à la fête foraine où nos succubes se font un nid dans les entrailles d'une montagne russe, l'endroit prenant des allures de toiles d'araignées. On notera malheureusement un montage très maladroit et quelques incohérences dans le récit ( Cette histoire de succube enceinte, je crois qu'on aurait pu s'en passer).

J'aime bien ce film, plutôt surprenant dans l'ensemble avec des qualités indéniables. Joshua Butler est un réalisateur à surveiller mes amis!

Ça l'air pas si mal j'aimerais bien voir ce film
  Réponse avec citation
Vieux 26/04/2007, 23h05       #42
Despote
non inscrit
 
Messages: n/a

Bloodsuckers from outer space! (Suceurs de sang)

Une rafale de vent venue de l'espace infecte les habitants d'un village texan!

http://www.cinemarde.com/critiques/c...outerspace.php
  Réponse avec citation
Vieux 27/04/2007, 00h50       #43
Abba
non inscrit
 
Messages: n/a

Taxidermia, 2006

Nous suivons ici trois hommes, issu d'une même génération. On suit d'abord Vedel, soldat au solde de son lieutenant, complètement obsédé par la chose et qui prend un malin plaisir à se brûler le poil avec une chandelle. Son fils, Kalman deviendra à l'âge adulte un compétiteur acharné dans des concours d'ingurgitations démesurées de nourritures. Il épousera la championne féminine du sport qu'il pratique et ensemble, ils auront un films, Lajos, qui deviendra taxidermiste. Ce dernier, fluet, pas très beau, seul, cherche par tous les moyens l'amour dans un univers qui le rejette et par un père qui le méprise.

Je doute que quelqu'un puisse sortir de TAXIDERMIA intact. Une histoire remplit de crasse, de dégueulasseries et de malsainiités. Tout ça, enrobé dans une photographie sublime et avec une direction imaginative qui par moment, rappelle un certain Kubrick. Par contre ici, c'est doublement déjanté. Le film dure à peine une heure trente, mais l'expérience s'avère inoubliable.

Chaque petite histoire dans le film fait vivre au spectateur une expérience différente. Dans la première, on nage dans un univers un peu hostile et très malsain. Dans la deuxième, on est envahit par le dégoût et aussi par le rire et dans la troisième, on assiste à une histoire intense mais épouvantablement touchante.

Est-ce que TAXIDERMIA projette un message, veut témoigner de quelque chose? J'en sais fichtrement rien, une deuxième écoute est primordiale. Il y a une une volonté de choquer, d'aller plus loin, c'est évident. On a ici un film tout à fait hors-norme, qui n'utilise pas de facilité et qui n'épargne pas son spectateur. Un petit bijou absolument à découvrir.

Photos bonus

  Réponse avec citation
Vieux 27/04/2007, 16h43       #44
Franco
non inscrit
 
Messages: n/a
Kissed de Lynne Stopkewich



Un film sur la necrophilie. Film à voir absolument si vous voulez voir la jolie Molly Parker se frotter toute nue sur des cadavres.

  Réponse avec citation
Vieux 27/04/2007, 17h06       #45
Abba
non inscrit
 
Messages: n/a

Monster Man, Michael Davis, 2003

Deux jeunes hommes et une séduisante autostoppeuse se voit au prise avec un psychopathe qui prend un plaisir malsain à éliminer ses victimes avec un Monster Truck. Dans une suite de péripéties rocambolesques, nos héros découvriront qu'il se cache quelque chose de pires encore derrières ces meurtres...

Plus une comédie qu'un film d'horreur, MONSTER MAN est un divertissement intelligent de qualité indéniable. On embarque bien dans cette histoire qui se révèle peut-être un peu forcée à la fin, mais qui gardera quand même le spectateur captivé que ce soit pour les blagues en bas de la ceinture ou par les meurtres assez violents!

Le meurtre du film est très rapide et le film ne se piège pas dans son traitement léger et humoristique. Les acteurs sont excellents, rendent bien l'adversaire jouant entre horreur et comédie. Mention d'honneur à Justin Urich qui est vraiment hilarant. Le film se termine sur un cliché très sympathique, à la teen movie, et on se dit qu'on a pas gaspillé notre temps. Pour un très petit budget, c'est un must.
  Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Cinéma

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h45.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,10763 seconds with 9 queries