FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-NATION > La Taverne
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

La Taverne Nos chroniqueurs s'expriment sur des sujets divers...

Top albums 2003
FN-JOURNAL: La Taverne

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Franco, publiée 23/08/2004, 18h15
Franco
 

Top albums 2003


Chronique originalement publiée le: 18 janvier 2004

Il est un peu tard je sais, mais voici mon top 29 des cd parus en 2003. 29 cd, c’est un de plus que 28 et un de moins que 30. Mais 29 au lieu de 30 bien ça va sûrement emmerder Glandu et tout ce qui l’emmerde me rend heureux. Bon ok j’ai vraiment rien à dire, alors voici le top 30 - 1 :

29 JANE’S ADDICTION - STRAYS

Jane’s Addiction à déjà été le groupe de «l’heure» dans le milieu du rock alternatif, mais il y a plus de dix ans de ça. Les groupes qui reviennent après autant d’années d’absence offrent rarement quelque chose de pertinent et d’intéressant. Jane’s Addiction n’apporte ici rien de nouveau et je ne suis pas certain que ce retour soit totalement pertinent. Cependant l’album demeure agréable et le groupe n’a pas à être gêné de son produit qui demeure plus intéressant que celui de bien de jeunes groupes.

28 KING CRIMSON – THE POWER TO BELIEVE

C’est quand même un phénomène King Crimson. Après tant d’années le groupe arrive encore à faire des trucs intéressants. The Power to Believe est loin d’être le meilleur album du groupe, mais on y trouve bien quelques bons moments. Par contre un changement d’entourage serait peut être bénéfique à Mr. Fripp puisque ça fait un moment qu’il travaille avec le même entourage.


27 IRON MAIDEN – DANCE OF DEATH

Il y a de vieux groupes qui refusent de mourir, Iron Maiden en fait partie. Certains de ces groupes persistent à produire des albums qui sont, au mieux, inutiles. Je ne crois pas que Iron Maiden soit un de ces groupes qui s’acharnent à rester en vie sans avoir de pertinence. Maiden est encore très bon sur scène et il l’est aussi sur cd. Dance of Death n’est pas un album qui bouscule les habitudes du groupe, encore moins celles du genre, mais c’est un bon album. Le groupe répète sa recette à succès, mais elle est bien réussie.


26 LA MASCHERA DI CERA - IL GRANDE LABIRINTO

Fabio Zuffanti (Finisterre) ne chôme pas. Il est impliqué dans plusieurs projets comme La Maschera di Cera. Un deuxième album pour ce groupe qui présent du rock progressif comme il se faisait en Italie dans les années 70. Ceux qui aiment ce genre devraient aimer cet album les autres détesteront. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus accessible et de plus populaire.

25 PLACEBO - SLEEPING WITH GHOSTS

Il semble qu’avec l’album précédent Placebo ce soit un peu perdu dans un style qui n’était pas le sien. Pour Sleeping With Ghosts le groupe se concentre sur le style qui l’a fait remarqué avec l’album Without You I’m Nothing de 1998. C’est par contre un peu moins bon, la recette est moins bien réussie ce qui ne veut pas dire qu’elle est infecte. Si vous ne connaissez pas Placebo il serait bon de savoir que le groupe donne dans le rock alternatif et que le chanteur est du genre androgyne.

24 ALICIA KEYS – THE DIARY OF ALICIA KEYS

Elle avait de la pression Alicia Keys. Son premier album a été tellement bien reçu, elle était attendue de pied ferme. Elle peut être fière d’elle car elle a livré la marchandise. Alicia Keys continue de nous offrir, avec brio, du soul façon old school. Ça fait du bien d’entendre une jeune artiste afro-américaine faire de la bonne musique contrairement aux Beyonce Knowles et compagnie.


23 PILATE – CAUGHT BY THE WINDOW

Si vous ne connaissez pas Pilate c’est un peu normal, ils ne sont pas très connus. J’ai eu la chance de les découvrir alors quand ils ont fait la première partie de The Dears. J’ai acheté leur premier cd sur place (il est aussi disponible dans les magasins). Le problème de Pilate c’est le manque de personnalité, le groupe fait penser à Radiohead, Coldplay et U2. Pour un premier album ce n’est pas si grave, mais le groupe devra s’affranchir un peu plus de ses influences. C’est quand même bien réussi dans le genre. C’est un bon album de pop rock très accessible. Je vous suggère leur site Web, très bien fait, pour en savoir plus. http://www.pilate.com/#


22 GRANDADDY – SUMDAY

David Bowie suggère, à qui veut l’entendre, de s’intéresser à Grandaddy. Je suis d’accord avec lui, Grandaddy est un groupe très intéressant. Cependant avant de conseiller Sumday, je suggèrerais leur album précédent de 2000 (The Sophtware Slump) car il est mieux réussis. Sumday est encore un album qui mélange le country rock, pop et new wave mais c’est moins aventureux que sur l’album précédent et je le regrette. Il y a bien quelques pièces intéressantes sur l’album, mais ça manque d’extravagance.


21 RADIOHEAD – HAIL TO THE THIEF

Je n’aurais pas cru cela possible il y a quelques années mais j’ai manifestement perdu de l’intérêt pour Radiohead. Ok Computer est mon album préféré du groupe qui n’a pas réussi a le dépasser ni même l’égaler. Je ne déteste pas le groupe, je n’en suis pas blasé mais Radiohead ne m’épate plus. C’est devenu pour moi un bon groupe parmi plusieurs autres bons groupes. Ils pourraient arrêter demain de faire de la musique sans que cela ne m’attriste. Je crois que pour Radiohead le meilleur se conjugue au passé, j’espère me tromper.

20 THE RAVEONETTES - CHAIN GANG OF LOVE

Le Danemark n’est pas nécessairement reconnu pour sa musique. Pourtant deux groupes de ce pays se sont faits remarquer en 2003. Il y a Junior Senior dans le registre pop-dance et The Raveonettes dans la lignée du rock garage. Manifestement ce duo (homme et femme) a un penchant pour le mouvement rock’n’roll des USA des années 50 et débuts 60. Leur musique et leur image rappellent cette période. Mais le groupe rappel aussi le punk, ou plutôt ce qui a suivi de près le punk. Un album court mais assez intense pour ne pas qu’on se plaigne trop de la durée.


19 THE STILLS – LOGIC WILL BREAK YOUR HEART

Voilà un groupe dont la réputation a précédé la musique dans mon cas. J’ai entendu parler de ce groupe par bien des gens qui ont eu la chance d’écouter leur mini album. Ces personnes en parlaient en bien, très bien, alors quand l’album est sorti je me le suis procuré. Je n’ai pas été déçu, cet album n’est pas extraordinaire mais il est bien. The Stills s’inspire largement du rock alternatif britannique de la fin des années 70 débuts 80. Mélangé à ça un soupçon de New York, ce qui est normal puisque cet album y a été fait. En fait quand j’écoute Interpol ou The Stills j’ai l’impression que c’est ça New York, même si je n’y suis jamais allé.


18 A PERFECT CIRCLE – THIRTEENTH STEP

Après 3 ans, le départ et l’arrivé de musiciens, A Perfect Circle nous a offert un nouvel album. Leur premier était inégal, quelques bonnes pièces en côtoyaient de moins bonnes et des moches, ce qui enlevait de la valeur à l’ensemble. La principale qualité de cet album est peut être « l’équilibre », rien de fracassant, rien de désolant. Dans l’ensemble l’album est plus atmosphérique, je dirais même plus « prog » que le précédent. Thirteenth Step doit être vu comme étant une progression souhaitable plus qu’une cassure. Par contre, je crois que le groupe pourrait encore faire mieux.


17 IAM – REVOIR UN PRINTEMPS

À défaut d’innover, avec cet album, IAM confirme sa position en tête du rap francophone. Revoir un printemps n’égale pas L’école du micro d’argent mais il confirme le talent et la pertinence du groupe. Après quelques années d’absence IAM a évolué en maturité. Revoir un printemps me semble plus personnel au niveau des textes. Il y a encore du bon rap en français, parce qu’il y a encore IAM.


16 ARENA – CONTAGION

Il était temps que le groupe revienne en spectacle au Québec. D’ailleurs leur passage récent à Québec a été un succès. On peut en dire à peu près autant de leur album Contagion. J’ai mis du temps à vraiment l’apprécier, mais en bout de ligne je dirais que c’est un bon satisfaisant. Arena continue de développer son progressif teinté de métal et on sent que le groupe est plus stable (deux albums de suite avec les même musiciens).


15 THE CARDIGANS - LONG GONE BEFORE DAYLIGHT

J’ai bien l’impression que l’escapade solo de Nina Persson (A Camp) a déteinte sur son groupe. La musique des Cardigans a pris un coup de vieux, elle est devenue plus adulte, plus mature. La « pop bonbon » inoffensive (mais très agréable) a été remplacée par un son plus folk et sobre. Plusieurs critiques semblent ne pas avoir aimé, tant pis pour eux ! On peut dire que le groupe a bien évolué. Je ne dirais pas que c’est le meilleur album des Cardigans, mais c’est tout de même un disque que j’apprécie.

14 SAM ROBERTS – WE WERE BORN IN A FLAME

Son mini album de 2002 a créé beaucoup d’attentes dans mon cas. À la première écoute de We Were Born In a Flame j’avoue avoir été déçu, c’était du même niveau que The Inhuman Condition, je m’attendais à plus. Mais rapidement je suis revenu les pieds sur terre… Sam Roberts nous a donné un bien bon album. Le musicien de Montréal fait de la pop rock, façon old school tout à fait charmante. Certains lui reprocheront peut être son côté Power Pop accessible et commercial. Mais perso j’en ai rien à foutre, c’est bon ou ça ne l’est pas. Sam Robert à la grande qualité de savoir écrire des chansons accrocheuses, sans être connes, comme a su le faire dans le passé un certain groupe appelé, les Beatles. Notez que Robert se permet même de chanter une partie d’une chanson en français. Il devrait en faire plus du genre car c’est réussi.


13 ANEKDOTEN - GRAVITY

4e album pour le groupe progressif Suédois qui avec Gravity n’a pas rompu tout a fait avec ses habitudes. Anekdoten donne toujours dans le sombre, mais cette fois-ci c’est un peu différent. La musique du groupe est plus uniforme, plus posée, plus douce. Les envolées explosives et agressives auxquelles le groupe nous avait habitué sont parties au profit d’une plus grande uniformité. En fait, cet album ressemble au dernier Opeth, ce qui n’est vraiment pas une mauvaise chose. Mais le côté plus abrasif du groupe, à la King Crimson, manque quand même un peu.


12 JEWEL – 0304

Je connais Jewel depuis son premier album, mais jamais je ne m’y étais vraiment intéressé. Sa musique folk adulte ne me rejoignait vraiment pas. Mais avant la sortie de son album j’ai entendu le premier extrait (Intuition) et je suis tombé sous le charme, j’ai été très intrigué. Qu’est-ce que c’était cette chansons pop dance avec de l’accordéon ? C’était certainement différent de ce que je connaissais d’elle. D’ailleurs dans l’album Jewel prend la peine d’avertir ses fans, elle avait envie de faire quelque chose de différent. Le résultat est un album pop « urbain » plutôt complexe où Jewel abandonne ce qui l’a fait connaître pour expérimenter la pop et la dance music. Le résultat est charmant et intéressant à défaut d’être génial. C’est un bel effort de renouvellement, j’aime particulièrement la pièce Haunted et son côté sombre.


11 CAT POWER – YOU ARE FREE

Chan Marshall, allias Cat Power, est une bonne femme qui aime bien donner dans l’introspection. Sa musique mélancolique est d’une douceur exquise. La fragilité et la simplicité sont omniprésentes dans sa musique, un mélange de rock, folk et blues. Ça faisait près de 5 ans qu’elle n’avait pas offert de nouveau matériel, mais l’attente en valait la peine. Une recherche de la paix et de la quiétude ça doit ressembler à ça lorsque traduit en musique. Il n’y a pas de que la merde préfabriquée en vente… Il y a encore des artistes qui ont quelque chose à dire, qui ont des sentiments forts à partager, heureusement pour nous.

10 ARS NOVA – BIOGENESIS

Keiko Kumagai, la claviériste de Ars Nova, a participé à l’album Flight of the Migrator de Ayreon et manifestement ça l’a inspiré. Comme l’album de Ayreon, le nouveau Arsnova est un album concept penchant sur la science-fiction où le groupe compte sur le travail de plusieurs invités (Gianni Leone, Claudio Simonetti, Lucio Fabbri, Arjen Anthomy Lucassen, etc.) La musique de Ars Nova gagne beaucoup en profondeur avec tous ces invités et c’est pour le mieux. Il faut dire que la formule clavier, batterie, et basse à ses limites. Avec chanteur, chanteuse, violon et guitare la musique du groupe est plus accessible et elle est renouvelée. Souhaitons que le groupe poursuive sur cette voie.


9 SUPER FURRY ANIMALS – PHANTOM POWER

Je les attendais de pied ferme après leur excellent Rings Around The Worlds sorti en 2002. L’attente n’a pas été longue et je n’ai pas été déçu. Phantom Power est peut être moins ambitieux que son prédécesseur, mais il est tout aussi intéressant. C’est toujours aussi éclaté, naviguant d’un style à l’autre et ce souvent au sein d’une même chanson. C’est de la musique pop de haute qualité dans la lignée des Beatles et des Beach Boys. Super Furry Animal c’est littéralement du bonbon pour les oreilles. Dommage que la pop soit discréditée ces temps-ci par tant de pollution auditive.

8 OPETH – DAMNATION

Opeth est un groupe de métal suédois qui pour son dernier album, Damnation, a laissé tomber le métal… Out les grosses guitares agressives, le chant d’outre tombe, et le martèlement assommant de la batterie. Est-ce l’influence de Steven Wilson ?. Le leader de Porcupine Tree avait déjà travaillé avec le groupe pour leurs deux albums précédents, qui demeuraient tout de même du métal. Ici on a droit à un album posé, mélancolique, avec du Mellotron, un chanteur qui chante, du piano, de la guitare mélodique, bref on a droit à un album de rock progressif. Et c’en est un très bon, j’espère que le groupe continuera dans cette voie. Les fans de longue date doivent avoir été déroutés par ce changement.

7 SATELLITE – A STREET BETWEEN SUNRISE AND SUNSET

Je pensais que le groupe polonais Collage était mort. Il ne l’est pas tout à fait, après quelques années d’absence le groupe revient, mais sous un autre nom. Même compositeur, mêmes musiciens et presque la même musique. Entre Satellite et Collage il y a eu une évolution normale, l’album serait parue sous le nom de l’ancien groupe et personne n’aurait été dépaysé. C’est encore du neo-progressif de haut niveau, en fait c’est peut être mieux que jamais. Car dans le style c’est vraiment un album remarquable. Un beau retour pour des musiciens qui avaient encore quelque chose à offrir.

6 TOMAHAWK – MIT GAS

Après un excellent premier album paru en 2001, Tomahawk a poursuivi sur sa lancée et est revenu avec un autre album remarquable. Au cas où vous ne le sauriez pas encore, Tomahawk est peut être un jeune groupe mais il est formé de musiciens expérimentés. Mike Patton le chanteur est d’abord passé par Mr Bungle, Faith No More, Fantomas, etc. Les autres musiciens viennent respectivement de Jesus Lizard, Helmet et The Melvins. Même si la musique du groupe est plutôt alternative, c’est sans doute ce que Patton a fait de plus accessible hors de Faith No More. Par rapport au premier album, Mit Gas n’est ni meilleur ni moins bons, il est tout aussi bon. Le groupe continue de repousser les frontières du rock avec élégance, intelligence, talent et humour.


5 THE TANGENT – THE MUSIC THAT DIED ALONE

Au départ The Tangent était un projet de Andy Tillison du groupe Parallel or 90 Degrees. Il voulait rendre hommage au rock progressif des années 70, notamment à l’école de Canterbury. Se sont joint à lui Guy Manning et Sam Baine (c’est une femme… contrairement à ce qu’on peut lire ailleurs) aussi de PO90D en plus de Roine Stolt (encore lui !), Jonas Reingold et Zoltan Csorz des Flower Kings et finalement David Jackson de Van der Graaf Generator. En bout de ligne on a droit à du progressif old school (c’est le but) livré de façon convaincante par des musiciens de grand talent. Un des meilleurs albums de l’année dans le genre.


4 WHITE STRIPES – ELEPHANT

4e album pour le duo de Détroit et 4e excellent album… Mais j’ai bien peur que ce soit le dernier, quelque chose me dit que le prochain ne sera pas aussi bien reçu et qu’il ne sera pas aussi bon. Mais je peux bien sûr me tromper. Comme pour les albums précédents le groupe donne toujours dans le rock’n’roll minimaliste, ou garage. Certains aiment, certains détestent… Pour ma part je dirais que les choses simples en apparence ne le sont pas toujours. Et surtout la simplicité n’est pas forcément une tare… Par rapport aux albums précédents il faut noter que la production est de bien meilleure qualité. Une autre belle réussite.

3 ALAMAAILMAN VASARAT – KÂÂRMELAUTAKUNTA

Alamaailman Vasarat est un groupe finlandais, dont le nom voudrait dire quelque chose comme Les marteaux du monde sous terrain. Rien que pour avoir eu la chance d’y découvrir ce groupe fantastique, le voyage pour le Nearfest en valait la peine. C’est lors de ce festival de rock progressif que j’ai découvert ce groupe difficile à classer. Leur musique est un mélange de folklore européen, rock, jazz, progressif, métal et peut être encore plus… Faut dire qu’avec une formation comprenant deux violoncellistes, un tromboniste, un saxophoniste, un pianiste, et un batteur, la musique ne peut être que particulière, Découverte de l’année pour votre humble serviteur.


2 OUTKAST – THE LOVE BELOW / SPEAKERBOXX

Outkast est un groupe (duo) de hip-hop qui connaît du succès depuis dix ans environs, mais pour ma part c’est avec cet album que je les découvre. C’est présenté comme un album double mais il serait plus juste de dire qu’il s’agit de deux albums, car c’est bien le cas. André Benkami (Dré ou André 3000) et Antwan Patton (Big Boi) ont travaillé chacun de leur côté. Les deux ont produits un album (si on le considère ainsi) éclaté et excentrique, plus particulièrement André 3000 qui s’éloigne plus du hip-hop et fait penser à l’occasion à Prince (à l’époque ou il était bon). Séparé en deux ou non, le dernier Outkast est un album « fou » vraiment amusant et agréable qui mérite d’être écouté et plus d’une fois. C’est le genre d’album, surtout la portion de André 3000, qui pourrait plaire même à ceux qui considèrent habituellement le rap comme étant rébarbatif.

1 THE DEARS – NO CITIES LEFT

Fini le temps des comparaison pour The Dears, en ce qui me concerne, le groupe est maintenant bien établi. No Cities Left est sans aucun doute leur meilleur album, tant au niveau des compositions que de la production. Et que dire des arrangements avec des cordes, différentes sonorités de clavier, des cuivres, etc. On trouve encore sur cet album la mélancolie, le dramatique et l’intensité qui caractérise la musique du groupe, mais c’est simplement encore mieux que sur les albums précédents. Le groupe navigue encore entre le jazz, le rock, le pop, le symphonique, etc. Murray Lightburn est le chanteur du groupe mais sur certaines chansons il partage la tâche avec la claviériste Natalia Yanchak.

Par contre comme pour les album précédents, No Cities Left même s’il est quand même accessible ne l’est pas assez pour les stations de radio commerciales frileuses qui présument que le public ne peut pas aimer ce genre de truc. Si vous êtes du genre à vous laisser dicter vos goûts musicaux par les programmateurs musical, faites un effort pour une fois ou alors ne venez pas vous prétendre mélomane. Il y a plus de bonne musique hors qu’il y en a dans les radios commerciales. No Cities Left est mon album préféré de 2003 et je n’ai pas eu à me creuser la tête trop longtemps pour le déterminer.

Comme d’habitude, il y a quelques albums que je n’ai pas entendus mais qui se seraient sans doute mérités une place dans mon top 29. Je pense par exemple au nouvel album de The Strokes ou encore à The Darkness. Sur ce on se revoit l’année prochaine si je suis encore là.

PS : Je viens d’acheter The Darkness et cet album se serait mérité facilement une place dans mon top 29 si je l’avais eu avant.
Franco
Prince des c½urs blessés et chauves.



Vos commentaires
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-NATION > La Taverne
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 09h05.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,12800 seconds with 11 queries