FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-NATION > La Taverne
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

La Taverne Nos chroniqueurs s'expriment sur des sujets divers...

Les Flower Kings
FN-JOURNAL: La Taverne

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Franco, publiée 23/08/2004, 17h03
Franco
 

Les Flower Kings


Chronique originalement publiée le: 23 avril 2002

Ca faisait longtemps que j'attendais ca, mais finalement mercredi passé j'ai enfin eu la chance de voir les Flower Kings. Cette chronique, vous l'avez sans doute compris, sera une critique de ce spectacle. La première fois que les Flower Kings sont venus à Québec, il y a de ça quelques années, je n'y étais pas allé. Pourtant il s'agit d'un de mes groupes préférés. Quand, il y a un peu plus d'un an et demi, les rumeurs circulaient sur la venue du groupe à Québec j'étais enthousiaste à l'idée de racheter ma faute. Malheureusement, alors que tout était prêt pour la vente des billets, le bassiste du groupe s'est cassé le bras et la tournée nord-américaine a été annulée. Mais il y a quelques semaines, on a su que Québec et Montréal recevraient les Flower Kings et avec le California Guitar Trio à part ca.

Avant de parler du show en tant que tel, je vais glisser quelques mots sur l'endroit, le Cabaret du Capitole. Il y a quelques années les fans de prog avaient l'habitude de se rencontrer au d'Auteuil de temps en temps pour y voir un bon spectacle. Mais depuis que le d'Auteuil est moribond, s'il n'est pas tout simplement mort, les show de prog ce sont faits rares. Est-ce que le Cabaret du Capitole sera le nouveau lieu de rassemblement? Il est trop tôt pour le dire, mais ce ne serait pas désagréable. La salle est chaleureuse, accueillante, l'acoustique y est bonne et l'endroit est bien situé. Ma seule réserve tient au manque d'espace. La salle est configurée en cabaret, il y a des petites tables avec quatre chaises pour chaque table. On y est tassé, il y a peu d'espace entre chaque table et chaque chaise. Mais ca reste très vivable quand même, en aucun cas ceci a nuit au bon déroulement de la soirée.

En arrivant au Cabaret j'étais curieux de voir combien il y aurait de monde au spectacle. J'ai été rassuré en apercevant Tomas Bodin, le clavièriste des Flower Kings, à l'entrée de la salle, le groupe serait au moins présent! J'espérais qu'il y aurait beaucoup de monde, mais plusieurs éléments me laissaient douter. Premièrement il n'y a eu aucune publicité à ma connaissance. Il y a bien les gens de l'émission de prog à CKIA qui en ont parlé. Il y a eu aussi un article dans le Soleil la veille de spectacle. En dehors de ca j'espérais que le bouche à oreille ferait le travail. Autre chose qui nuisait, il y avait un spectacle de Musical Box ce soir là et il était annoncé depuis longtemps. Mais même si le groupe des amateurs de prog de Québec avait été coupé en deux j'ai été agréablement surpris par le monde qui était présent. Sur une capacité d'environs 500 places, il y avait aux alentours de 400 billets de vendus. En fait on avait l'impression que la salle était pleine. Il y avait même des notables de présent: Michel Brazeau, semble-t-il que c'est lui qui produisait le show, et l'ancien chroniqueur vedette de Fnlutte, le FNG. La foule était composé à majorité d'hommes dans la fin trentaine début quarantaine, comme dans tout les show de prog. Mais il y avait quand même un bon nom de gens dans la vingtaine, même des plus jeunes encore. Et puis il y avait aussi quelques femmes. Comme d'habitude la calvitie était à l'honneur. Allez savoir pourquoi, mais la concentration de chauves est toujours plus élevé à un show de prog qu'ailleurs.

Avant même que le spectacle commence, la soirée semblait être un succès étant donné l'atmosphère qui régnait dans la salle. En raison de la petitesse relative de la salle, je crois que tout le monde était bien placée. Moi j'étais à la quatrième rangée, alors que le FNG avait le nez collé directement sur la scène. Seul ombre au tableau, la personne assise derrière moi qui puait de la gueule, et pas juste un peu. Pendant toute la soirée j'ai du composer avec des odeurs nauséabonde de mauvaise haleine qui venaient régulièrement me piquer le nez. Brossez vous les dents et prenez du rince-bouche avant de sortir en public sacrement!

La première partie du spectacle, qui a tout de même durée 1:15 environs, était occupée par le California Guitar Trio composé de Bert Lams (Belgique), Paul Richards (USA) et Hideyo Moriya (Japon). C'est la 4e fois qu'ils venaient à Québec, étant des habitués du Festival d'été, et c'est la 2e fois que j'avais l'occasion de les voir. J'étais très heureux de savoir que le CGT serait de la soirée car je suis un fan, j'ai quatre albums du groupe. À attendre les gens parler autour de moi, ce n'était pas tout le monde qui les connaissait très bien. Mais je suis à peu près certain que personne n'a été déçus après leur prestation car ils ont été formidables. Ils ont été à la hauteur de leur talent et manifestement ils étaient content d'être là, content de jouer dans une belle salle comme ils l'ont dit eux mêmes, et content de l'accueil des gens de Québec. Les gars étaient souriants, sauf le Japonais bien sûr, mais qui a déjà vu un Japonais sourire? Ils ont joué comme d'habitude quelques unes de leurs compositions et des reprises et adaptation de pièces de styles divers. Ils nous ont fait une belle surprise en interprétant Heart of the Sunrise de Yes, un cadeau très apprécié des gens présents. En fait j'ai assez aimé leur prestation, que j'aurais pu partir après sans m'être senti lésé d'avoir payé le prix d'entré. Après le rappel le CGT a quitté la scène pour aller signer des autographes pendant que l'équipe des Flower Kings préparait la scène derrière un écran de fumé qui envahissait la salle.

Après quelques minutes d'attente, Roine Stolt, Tomas Bodin, Hasse Bruniusson, Jonas Reingold et Hasse Fröberg ont fait leur entré sous les applaudissements nourris de la foule pour nous donner une performance remarquable. La première chose qu'on remarque en voyant un groupe de prog live c'est le talent des musiciens, et il est très présent chez les FK. Pas de tricheries, ce qu'on a sur cd on peut l'avoir sur scène. Roine Stolt n'est pas le meilleur chanteur, mais il ne chante pas plus mal ou mieux live que sur cd. Quant à Hasse Fröberg il nous a prouvé qu'il a une voix très solide. Il a aussi montré qu'il était à l'aise sur scène en bougeant beaucoup. Je l'ai même surpris à plusieurs reprise à faire des yeux doux au FNG. Peut être qu'il répondait aux stimulus de ce derniers, où peut être que Fröberg faisait des yeux doux aux personnes de sexe féminin qui accompagnaient le FNG, peut être aussi qu'il ne faisait que se remémorer les paroles des chassons qui étaient disposées sur trépied près de lui. Le mystère reste total…. Stolt lui on ne peut pas dire qu'il est très flamboyant sur scène, on ne lui demande pas ça de toute façon. On lui demande de jouer de la guitare et ça il l'a très bien fait. Bodin lui a été à la hauteur de son talent en jouant sur ses claviers tout en nous montrant son côté fantaisiste en se permettant de faire un peu d'humour. Bruniusson, le nouveau batteur du groupe, a montré son talent en restant assez discret. Reingold lui s'est révélé être un excellent choix comme nouveau bassiste car il maîtrise son instrument à fond. Du côté du talent des musiciens et de leur prestance je n'ai absolument rien à dire de négatif au contraire.

J'ai tout de même certaines réserves au sujet de leur performance, ou plutôt du choix des pièces. Je le répète j'ai trippé sur la soirée, et les gens présents aussi, mais il y a un petit mais. Les Flower Kings est un des groupes les plus populaires dans le progressif, mais il ne fait pas l'unanimité. Je ne connais personne qui déteste le groupe, mais j'en connais qu'il laisse plutôt froid. Certains n'aiment pas trop la voix de Stolt, on ne peut pas leur en vouloir. Il y a en aussi plusieurs qui pense que le groupe en fait trop, en tant que fan je ne peux pas trop les contredire. Un de mes amis, en sortant du spectacle, m'a dit: "comme d'habitude ils en ont fait trop". J'étais un peu d'accord, même si j'ai été très satisfait de ma soirée. Certains ce sont réjouis du fait que le groupe ait joué la pièce Garden of Dreams, une pièce de 60 minutes. Pour moi c'était une partie du "trop". Je ne déteste pas la pièce, mais ce n'est pas un de mes préférées. Je n'aurais pas été contre qu'ils en jouent une partie, mais au complet j'ai trouvé ça un peu lourd. J'aurais préféré que le groupe joue plus de pièces de 8 ou 10 minutes. Mais ça c'est une question de goût et il y en a certainement plusieurs qui étaient fort heureux de ce choix.

La soirée s'est terminée de belle façon. Pour le premier rappel le groupe est revenu sur scène avec le CGT pour jouer "Soon", la dernière partie de la pièce The Gates of Delirium de Yes. Une autre très belle surprise, qui nous a encore montré que Fröberg avait une voix solide. Puis les FK sont revenus, seuls sur scène, pour une deuxième rappel et jouer une de leur pièce pour mettre un terme à une soirée fantastique.

Devant le succès de la soirée il n'est pas illégitime d'espérer que l'expérience sera tentée de nouveau avec d'autre groupes. Vous voulez des noms? Camel, Porcupine Tree, Ars Nova, Le Orme voilà quelques uns des groupes que les gens de Québec accueilleraient avec plaisir.

SUGGESTION DE DISQUE

J'ai deux suggestions d'album à vous faire pour mettre fin à cette chronique, à vous amateurs de rock. Premièrement il y a "Source Tags & Codes", le dernier cd de And You Will Know Us By The Trail of Dead. Si vous aimez le rock solide, un peu dans la lignée de At the Drive In, vous devriez aimer cet album.

Deuxième suggestion " Rings Around the World" de Super Furry Animals. Ne vous laissez pas arrêter par l'affreuse pochette psychédélique brune. Si vous aimez la britpop, particulièrement le coté un peu expérimental de Blur, vous devriez aimer cet album. Ca ressemble à Blur, mais parfois on pense aux Beach Boys, aux Beatles, même à Neil Young. Un très bon album que je vais user dans les semaines à venir.



Vos commentaires
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-NATION > La Taverne
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 10h21.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,36982 seconds with 11 queries