FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-NATION > La Taverne
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

La Taverne Nos chroniqueurs s'expriment sur des sujets divers...

Jpt
FN-JOURNAL: La Taverne

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Franco, publiée 23/08/2004, 16h44
Franco
 

Jpt


Chronique originalement publiée le: 15 mars 2002

Mon sens du devoir me dicte que je dois livrer une dernière chronique avant de partir vendredi pour Wrestlemania. Mais j'ai la grippe, une calis de grippe. Mon nez coule abondamment, j'ai l'esprit embrouillé. J'ai peur que mon état de santé m'ouvre la porte d'une écriture débile. En fait, à une écriture débile non contrôlée, ce qui serait contraire à mes habitudes. Imaginez, je pourrais commencer à traiter tout le monde de pédophile, encore pire de physiocrate. Je pourrais aussi atteindre les bas-fonds de la déficience et écrire des conneries insignifiantes et pas drôles tout en me vantant d'avoir le même style d'humour que RBO, eurk. Dans le même ordre d'idée, je pourrais dire que fnlutte n'existe plus mais ne pas être capable de m'en tenir à ma parole tant j'aurais besoin d'eux pour amuser mes amis… Mais de quoi je parle là, ce doit être la grippe… De toute façon, je tiens à épargner ce genre de chose à mes quatre fidèles lecteurs que je salue au passage. Dans ma chronique, je vais plutôt vous permettre de faire connaissance avec un personnage réel, c'est ça le drame, personnage dont les initiales son JPT. Awren m'a inspiré avec son monsieur Carton. Je ne sais pas si ce dernier est bien réel mais je peux vous assurer que JPT lui est tout ce qu'il y a de plus réel. On a tous connu un monsieur Carton un jour ou l'autre, hé bien je vais vous parler du mien.

Depuis l'école primaire j'en ai rencontré des "bizarres" Parfois ils sont seulement bizarres, parfois inquiétants, parfois dangereux. J'aurais pu vous parler de Rémy, le sympathique français que j'ai connu au primaire. Rémy était étrange, il s'excluait lui même du groupe. J'en aurais un peu a vous raconter à son sujet. Comme la fois où il a décidé de ne pas rentrer après la récréation, et que notre enseignant était sorti courir après lui pour le ramener dans le droit chemin. Pendant ce temps, nous on regardait la scène par les fenêtres en riant. J'aurais pu aussi vous parler de Dave, étudiant de la classe spéciale où étaient concentrés les élèves ayant des problèmes de comportement. À l'école primaire où j'allais, l'école Chabot, on avait des passeports, un petit livret où nos frasques étaient notées pour que nos parents en prennent connaissance, un truc débile de prison… Un de mes amis a eu la chance de jeter un coup d'½il indiscret dans le passeport de Dave. Il y était noté que Dave "avait uriné sur les pantalons d'un de ses compagnons". J'aurais pu aussi vous parler de Jérôme C. dont l'odeur nauséabonde a fait la renommée. C'est à l'école primaire que j'ai connu JPT, puisqu'il habite dans la même rue que moi.

Au secondaire j'ai aussi rencontré plusieurs monsieur Carton. Carl-Stéphane est un de ceux là, il était bizarre, juste bizarre. J'ai eu "l'honneur" de partager ma case avec lui pendant un temps. Il laissait ses vêtements de sport dans la case et ça sentait très mauvais. Un jour, dans le gymnase, je lui ai demandé de me calculer le volume de la salle. 15 minutes plus tard, alors que j'avais oublié mon coup, il est venu me dire qu'il ne pouvait pas le calculer… Il y a aussi Simon D., le fils drogué d'un des profs de l'école. Simon abusait de la drogue et il était con. Après un cours d'éducation physique, le sympathique Simon s'est approché de Dave C., qui prenait sa douche, pour l'humilier publiquement en lui pissant dessus devant tout le monde. JPT aussi fréquentait la même école secondaire que moi.

J'ai connu JPT quand j'étais jeune et je le fréquentais à temps partiel. Je pouvais le voir à temps plein pendant trois mois, puis arrêter de le voir pendant une année pour ensuite revenir sur son cas. J'ai vite compris en vieillissant que JPT était bizarre, ce qui m'a poussé un jour à couper les liens avec lui. En 3e année du primaire, la mode était de traiter les autres de fif, de PD (pas déniaisé) et de PDND (pas déniaisé non déniaisable). Pendant une visite à la bibliothèque de l'école, je traitait JPT de fif et de PD à voix basse. Et ce con, tout ce qu'il a trouvé pour répliquer, a été de crier très fort, "tu arrêtes tu de dire que je suis fif". J'ai arrêté, gêné que j'étais à ce moment mais seulement pour mieux recommencer plus tard bien sûr. En sixième année, JPT m'avait demandé le plus sérieusement du monde, si j'avais des trucs pour bander. Il m'a alors expliqué qu'il arrivait à bander l'hiver mais pas l'été… Je ne me souviens plus de ce que je lui avais alors répondu. Peut être que je lui ai dit de penser à Fernande, car "quand je pense à Fernande je bande, je bande…" Au début du secondaire j'ai pris la décision de prendre mes distance vis à vis JPT, et ce progressivement jusqu'à ne plus lui adresser la parole. Je m'étais rendu compte que ca ne tournait pas rond dans la tête du pauvre JPT. Ce type était manifestement paranoïaque et mythomane, et il n'aidait pas sa cause en consommant et en reconsommant tout ce qui pouvait exister en frais de film d'horreur. J'était tanné de voir JPT se retourner constamment, lorsque nous marchions dans la rue le soir, pour s'assurer qu'aucun tueur en série nous poursuivait… Bref JPT était trop fucké pour moi.

Les choses ne sont jamais allés en s'améliorant pour JPT au secondaire. Je vais vous expliquer pourquoi JPT s'est valu le surnom de "magicien"… En secondaire 3, JPT était dans la même classe que moi en français. Lors de la vaccination obligatoire, qui a eu lieu pendant le cours de français, JPT était le seul étudiant à avoir la frousse. Il craignait sans doute que la vaccination était un complot pour lui injecter un virus qui le transformerait en mutant. J'ai eu une autre preuve du caractère paranoïaque du bonhomme lors d'une loaf générale. JPT allait à l'école à pied, et moi en bus. Lors de la loaf j'ai du retourner à pied chez moi, comme JPT. Je vous rappelle qu'on habitait la même rue et qu'on devait donc passer par le même endroit. En sortant de l'école j'ai vu que JPT avait un bon 150 mètres d'avance sur moi. Quand je sortais, il allait entrer dans le petit bois qui sépare le terrain de l'école du chemin se rendant à notre rue. JPT s'est retourné et il ma vue, en le voyant répéter son manège j'ai compris que quelque chose clochait avec lui. Nous étions seuls, 150 mètres nous séparaient. Je me suis dit que JPT devait croire que j'avais quelque chose contre lui, que je devais avoir une envie irrésistible de lui casser la gueule. C'est alors que j'ai eu la surprise de voir JPT partir dans une course folle au moment où il entrait dans le bois. J'ai rigolé, mes doutes se confirmaient, j'ai accéléré pour vérifier mon hypothèse. Quand je suis sorti du bois, JPT était dans le chemin en ligne droite, à un bon 250 mètre de moi. Il ne lui restait que 30 mètres environs avant d'atteindre la sécurité de son foyer familial. Mais alors que j'étais à 250 mètres derrière lui, que je marchais normalement et que lui était presque rendu chez lui, JPT continuait de marcher très vite tout en se retournant constamment pour voir si la distance qui nous séparait était encore "sécuritaire". Je paris qu'il est allé se cacher dans sa maison, près d'une fenêtre, pour s'assurer que je passais devant chez lui sans m'arrêter, pauvre JPT. Si au moins j'avais eu la réputation d'être une brute épaisse qui cognait sur tout le monde pour le plaisir, mais non c'était tout le contraire. En plus, je n'avais jamais menacé JPT de lui casser la gueule, je l'ignorais.

Nous voici déjà à l'événement principal, pourquoi JPT était qualifié de "magicien" par ses pairs. L'histoire a commencé en secondaire 3 ou secondaire 4, je ne sais plus trop. JPT était dans le même cours d'éducation physique que moi. Tout le monde s'était aperçus que JPT était très mauvais en sport, même plus que moi, en plus d'être étrange. Une fois l'enseignant avait désigné JPT pour faire une démonstration du travail de la poule au football. L'enseignant dit à JPT de lui lancer la ballon à 4, JPT fait signe qu'il a compris. JPT se positionne, l'enseignant commence a donner ses instructions: up, 3, 1, four…, four, JPT n'a toujours pas tiré le ballon, FOUR! QUATRE! JPT s'exécute enfin alors que tout le monde riait de lui. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autre. En secondaire 4, JPT se retrouve encore dans le même groupe que moi en éducation physique et il était toujours égal à lui même. À un moment x dans l'année, les "comiques" du groupe ont instauré un nouveau rituel pour divertir la foule. À la fin des cours, les plus freluquets, les plus fragiles des collègues étudiants étaient foutus tout habillés dans la douche. Question de leur faire comprendre que par la suite il serait considéré comme des vrais… Vallade s'y est prêté de bonne foi , Crète aussi. Carl-Stéphane a failli y passer aussi, mais lui il n'était pas un freluquet et il pouvait être agressif, il s'en est donc tiré avec les honneur de la guerre. Puis, JPT fut désigné comme prochaine victime. Tout le monde le savait, y compris JPT.

C'est la que tout se complique. Le jour x arrive, et tout semble normal pendant le cours, si ce n'est que JPT a un gilet "kangourou" et qu'il n'en avait pas habituellement. C'est à la fin du cours que des choses insolites et mémorable se sont produites. Quand je suis entré dans le vestiaire tout le monde y était déjà, y compris JPT. Les matamores se préparaient déjà à s'emparer de JPT. La tension montait, JPT commença alors sa "transformation". Il se replia dans un coin du vestiaire, près de la case où il avait mis ses vêtements. Quand les bouffons firent part de leur désir de doucher JPT et qu'ils se dirigeaient vers lui sous les cris d'encouragements de la foule, l'impensable se produit. JPT devint rouge, il mit son capuchon sur sa tête, il sortit des lunettes fumées qu'il mit pour cacher ses yeux. Ce n'est pas tout, il sortit un petit sac de plastique et un petit bâton de bois d'environs 20 centimètres. Alors que les fiers à bras s'approchaient de lui, JPT brandit dans un geste magistrale sa baguette haut dans les airs et commença a tenir un discours tout à fait incohérent. À des cris de cobra vindicatif (psssssshhhhhh) il enchaîna des "C'est la révolution", "Je suis le maître du monde" "pssssshhhhhhh" etc. Bien franchement je ne me souviens pas de toutes les folies qu'il a dit. Puis alors que l'ennemi déconcerté continuait tout de même à s'approcher de lui, JPT mis la main dans son sac et il en sorti, du sable… JPT se mit à tirer d'une main furieuse des poignées de sable sur ses titanesques adversaires tout en continuant à les maudire avec sa baguette. C'était trop, l'ennemi abandonna complètement tétanisé par la surprise. Sauf un plus courageux, G. Harvey qui ne s'était jamais mêlé de ce genre de chose jusqu'à maintenant. Il s'approcha de JPT mais celui-ci le repoussa a cris de pssshhhhh en le menaçant de ses griffes imaginaires et de son bâton qui devait avoir la forme d'Excalibur dans la tête de JPT. Harvey recula, JPT en profita pour sortir du vestiaire, alors que tout le monde était complètement médusé parce qui venait de se produire. En sortant à mon tour du vestiaire quelques minutes plus tard, j'ai vu JPT en pleine conversation avec l'enseignant. JPT était sur un rush d'adrénaline, il était trempé de folie, il criait que nous allions lui faire faire une crise de nerf…. C'était déjà fait mon JPT.

La suite de l'histoire.. JPT est allé se plaindre chez les directeur de l'établissement, et il y a eu des sanctions. JPT a dénoncé, pas ceux qui ont tenté de le mettre dans la douche, non, TOUT ceux qui avaient été dans son groupe d'éducation physique en secondaire 3 et qui étaient encore avec lui en 4. Aucun des ces types n'avaient cherché à la mettre dans la douche, ils étaient tout à fait innocents. Il a dénoncé tout ces gars, sauf moi. Il avait sans doute trop peur que je fasse exploser sa maison, parce que j'étais le seul à savoir où il habitait. Après avoir manqué quelques cours JPT est finalement revenu, mais pas avant qu'on nous ait sérieusement averti que ce genre de chose ne devait plus se produire. Mais pour la réputation de JPT s'était fini, tout le monde le connaissait maintenant sous le nom de "magicien." Et parce que personnes ne se privait de l'appeler ainsi, JPT est finalement disparu des cours d'éducation physique. Pauvre JPT, quelqu'un est même allé jusqu'à fabriquer une baguette de magicien à l'aide de papier d'aluminium et la glissé dans la case de JPT.


Morale de l'histoire, évité les films d'horreur si vous êtes mytho et parano. C'était ma dernière chronique avant mon départ pour Wrestlemania. Dans la semaine qui suivra cet événement je devrais vous donner une chronique dans laquelle je vous livrerai mes impressions sur Axess et Wrestlemania.

Franco



Vos commentaires
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-NATION > La Taverne
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 15h26.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,10054 seconds with 11 queries