FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Review : Royal Rumble 2017
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de EdgeRulz, publiée 11/02/2017, 19h08
Avatar de EdgeRulz
EdgeRulz EdgeRulz est déconnecté
 

Review : Royal Rumble 2017


Et pourtant, je comptais pas la faire à la base.


Même si Elimination Chamber a déja lieu demain soir (quelle idée aussi de faire ça 2 semaines après le Rumble), je propose une Review du PPV de 2017.

Quelque chose me surprend : on ne diffuse pas le championnat Tag-team mais on diffuse le combat Cruiserweight (qui est nettement moins important). Et à aucun moment ils n'auront montré le moindre extrait du changement de titre (en tout cas, je ne m'en souviens pas).

Le pré-Show a également présenté 2 combats féminins. Donc 3 combats féminins en tout et pour tout, comme à Elimination Chamber (auquel 3 matchs sont annoncés mais je me demande s'ils vont tous prendre place dans le PPV "proprement" dit).

Ce qui m'étonne aussi, c'est que le PPV est prévu pour durer 4 heures, mais seulement 4 combats "normaux" et seulement 30 spots pour le Rumble (là, 3 heures pouvaient potentiellement suffire).


Bayley contre Charlotte

Un bon combat pour ouvrir l'évènement, même si je dirais que leur championnat lors d'un NXT Takeover (durant le règne de madame Flair à NXT) était nettement + intéressant et supérieur à celui-ci (l'histoire d'underdog était mieux travaillée). Là, nous avons eu un match + classique de la Heel arrogante qui se vante contre son adversaire Face qui est + faible qu'elle.

On a eu un assez long match mais on sens que même s'il s'agit d'un championnat en PPV, j'ai l'impression que c'est davantage un match "d'exhibition" plutôt qu'un "big/payoff match" vu qu'elles n'ont surement pas tout donné histoire de garder "leurs + grandes ressources" pour plus tard (preuve avec leur match que j'ai cité + haut). Cela dit, toujours un régal de voir Bayley interpréter son personnage loufoque.

J'ai trouvé le spot final pas terrible, une bonne idée (Natural Selection de l'autre côté du ring) mais l'impact est décevant. *** Mais cela reste un bon Opener, dans la mesure où il n'a pas été question de donner immédiatement un classique entre les 2.


Championnat Universel :

Surpris d'avoir ce match arriver en second dans le PPV. Mais encore + surpris par la qualité du match. Juste pour dire, j'en avais super marre de les voir s'affronter... je pense encore à leur match de Roadblock 2016 (un des pires PPV de l'année pour ma part) mais ce rematch au Royal Rumble était juste 40 fois meilleur, facile.

Autant j'étais un peu choqué qu'un refile 25 minutes in-ring à Reigns (j'ai toujours estimé qu'il se débrouillait bien mieux lorsqu'il lutte dans des matchs pas trop longs), sauf que ce match se déroulait en majorité hors du ring et les armes (un grand merci à la No DQ stipulation) ont beaucoup aidé à rendre le match intéressant. Et grâce à ces dites armes, on a eu le droit à de beaux spots (table, chaises).

Il n'y a pas grand chose à redire sur Owens (son Last Man standing ****+ de l'année d'avant) mais j'avoue que Reigns a bien géré dans le selling et les Bumps la plupart du temps, je souligne en particulier le passage où il se prend finalement le "Superman American Punch" et les quelques nearfalls.

Le rythme est lent, mais régulier et qui cadre bien l'histoire de "détruire son adversaire à petit feu", on a également KO qui tente d'utiliser les armes le + souvent pour gonfler ses chances de victoire. Un autre aspect qui a bien aidé au match aussi, c'est le fait qu'il faille faire les tombés sur le ring malgré la stipu (vu qu'il arrive souvent qu'on ait des Falls count anywhere), ce qui aide au bon développement du match et aux exigences imposées aux participants (ça ajoute ainsi une histoire pour ce combat). Car comme l'action se passe à 75 % du temps hors du ring, les compétiteurs doivent faire en sorte que l'adversaire ne récupère pas assez vite son énergie le temps de le remettre dans le ring puis suivre avec un tombé. Au final, owens conserve à mon grand étonnement. ***3/4 Très bon match au final avec RR était sur le point de l'emporter (je pense pas que Kevin aurait kick-out d'un Powerbomb à travers la table) mais Strowman débarque à l’inattendu contre le challenger. Cela dit, le match manquait de pêche à certaines occasions et surtout on se retrouve encore avec des passages prévisibles (sur les contres de Powerbomb par KO, notamment).


CruiserWeignt title : non seulement surpris que ce match apparaisse dans le PPV (cad pas en kickoff) mais qu'en + on lui donne 13 minutes - si on prend en considération les récentes nouvelles au sujet de l'estime actuelle que la WWE porte à cette division.

Contrairement au match précédent, le rythme de l'action est irrégulière. Ca démarre à 100 à l'heure avec un spectacle de malade et dès que Neville parvient à bloquer Swann, il n'y a déja plus de rythme, même si les actions restent solides (la fluidité de certains spots est exemplaire).

Puis au bout d'un moment, le match devient enfin du 50/50 et c'est déja + plaisant, Neville l'emporte un peu "out from nowhere" avec sa nouvelle soumission. dans un autre point, je dirais que l'anglais démontre une bonne volonté dans sa nouvelle attitude de Heel mais reste que je préférais largement toute l'ensemble de son oeuvre à NXT, où là il avait bien + de marge et de lattitude à exprimer un personnage. *** Un bon match, très fluide, mais j'ai pas réussit à être constamment accroché. Faut dire que le public (dans le coma pendant 90 % du temps) et le manque de build-up n'aide pas aussi.


Cena vs Styles, part III

Un peu moins bon que le match de Summerslam. On se retrouve encore avec un très bon combat mais avec quelques petits soucis. Parmi mes reproches, ce sont les 5 premières minutes très basiques. Et certaines actions qui m'ont semblés un peu bâclées. Hormis cela... ça reste le match de la soirée et "of course", un MOTY.

On a le droit à une grande histoire, mais faut pouvoir la cerner, mais il est aisé de devinez qu'elle surfe sur leur l'histoire entre les 2, que Cena veuille faire taire AJ Styles (dans sa vantardise) tandis que Styles veut prouver que Cena n'a plus sa place au top. Ce qui est pas mal aussi, c'est qu'on peut distinguer des stratégies différentes : AJ utilise sa vivacité et son agilité pour contrer, tandis que Cena utilise sa puissance supérieur pour contrer l'ancien TNA Original.

Cena nous fait aussi un clin d'oeil à Flair avec la Figure-4, en rapport avec le record de titres. D'ailleurs, ce serait cool s'il obtenait la victoire avec ce move lorsqu'il dépassera ce dit record. Dans ce match, même si certaines séquences sont banales, d'autres sont féroces, telles que les frappes puissances (et emplies de haine) de la part de Cena. Mais Styles réplique aussi avec des Powermoves... dont le Tye Breaker.

Vers la fin, on a le droit à un "finisher-fest" assez sympa avec Cena qui obtient finalement le meilleur en contrant le Forearm (il choppe Styles presque en mid-air) en enchaînement joliment 2 Attitude Adjustment. ****1/4 Johnny-boy en profite pour "make a wish" lors de sa célébration. Encore un super bon combat entre les 2 (même si j'ai déja dit que celui de SS était légèrement meilleur - car il était à mon sens + intense et + propre).


Rumble match :

Rumble difficile à juger, grosso modo il comporte des moments sympas (Tye Dellinger, certains détails avec Y2J) tout comme des grosses déceptions (la fin en général). Je vais donc procéder par l'énumération :

- pour commencer, je me dis que vu le nombre de lutteurs en activité entre les 2 rosters, 40 participants aurait été + judicieux, il aurait suffit de raccourcir légèrement les 4 matchs précédents et couper ses pubs à la con qu'on a eu constamment. Pourquoi, parce que cette année ils ont inclus les vétérans en part-time, dont Taker et Goldberg mais aussi Show et Henry. Et ils ont cherché aussi un moyen de retirer Rollins pour "économiser une place".

- le début est... passable avec Cass, Y2J et consorts. Puis Jack Gallagher (une surprise) vient apporter un peu de fun.

- on aura ensuite une foire aux mastodontes et Strowman aura encore une fois l'honneur d'une grosse mise en avant (je le trouve toujours très mauvais comme lutteur en dépit de quelques progrès, au passage). L'ancien Wyatt procédera à un ménage en "bonne" et "due" forme... sauf avec Jericho qui fera preuve d'intelligence (le seul dans le cas présent, enfin normal c'était le seul Heel jusque là).

- à cause de Braun, on aura droit à une "nouvelle règne non écrite" : one (c'est à dire Braun) vs all jusqu'à que l'ex-Wyatt soit éliminé. C'est d'ailleurs lors de cette séquence que Tye Dellinger fera son entrée sous une belle Pop sous le numéro qui lui est propre. Malgré une bonne opposition de début, le pauvre fait pas long feu : même en "all vs one", il trouve le moyen de jarter (le seul, d'ailleurs).

- qui dit "plus de Braun Strowman" dit aussi "plus d'élimination". Ok c'est cool d'avoir enfin plus de 3 lutteurs à la fois dans un Rumble mais à un moment donné ils sont rendus à combien, 15 ? C'est juste brouillon, bazar, pour ne pas dire inintéressant.

- ah, et durant ce dit bordel, Bray Wyatt fait son entrée et on se permet de faire plonger l'arène dans le noir (assez longtemps) et de nous montrer la florilège de cellphones (hum...) mais les 15 gars qui sont déja dans le ring s'en foutent, va comprendre.

- le "Kofi Spot" de cette année (si on peut l'appeler ainsi) c'est juste qu'il parvient à se rattraper au poteau après que Corbin l'ait fait trébucher. Spot vraiment pas terrible.

- pauvre Appolo Crews (pas forcément par rapport à son booking, mais surtout au jemenfoutisme du public), t'aurais dû rester à NXT mon gars.

- une dispute éclate entre les anciens champions par équipe après leur élimination simultanée, Cesaro et Sheamus. S'il reclash il y a entre les 2, c'est vraiment trop tôt (et ça m'intéresse pas du tout dans l'immédiat).

- dégoutté que les n°14 et 17 soient attribués à Kofi et Langston.

- avec seulement 30 spots, on trouve moyen d'en filer un à Hellsworth... et même à Enzo Amore. Mais faut dire que dans ces 2 là, cela a donné lieu à un peu d'amusement.

- j'ai révé où bien Ziggler était en mode Babyface ici ?

- ça ne peut paraitre "qu'un détail sans importance" mais on nous bassine avec l'information nous clarifiant que l'intervalle entre participants est de 2 minutes. Et guess what ? C'est complètement faux (j'ai prit soin de vérifier pour en avoir le coeur net). Il y a presque 3 minutes après l'arrivée de Braun avant l'arrivée du suivant. Puis plus tard, une intervalle doit faire max 90 secondes.

- il aura fallu attendre l'arrivée de Lesnar pour que puisse régner une certaine... clarté (on va dire) sur le ring. Encore une fois, ce mec c'est Cyborg n°13 après avoir absorbé les moteurs des n°14 et 15 (cf : le film 7 de DBZ). Pour ceux qui demeurent au sol (après que Lesnar les ai rencontré), on se demande s'ils font preuve de sagesse ou s'ils sont vraiment à court de forces.

- le Face-Turn de Luke Harper semble s'est confirmé ici, étrange.

- mais Goldberg fait son entrée et inverse la tendance d'une manière juste abusive. Lesnar est donc super fort face aux jeunes loups mais super faible face à ce vieillard de Goldberg ?!

- on a eu un face à face Goldberg/Undertaker et j'ai férocement marké et je rêvais même d'un duel. Mais 2 imbéciles (Corbin et Rusev) ont niqué mon rêve pour des raisons que j'ignore (ils se sont même fait éliminer dans la foulée).

- finalement... Reigns ??? Cela dit, j'ai un peu kiffé le face à face avec Taker et j'étais même dernière lui (faut dire qu'il est insupportable de vouloir pusher Taker en... 2017 et sa forme physique faisait pitié ici). RR parvient à l'éliminer et Taker le prend mal (match en vue à WM juste pour cela ?)

- je sais pas combien de temps Jericho aura été présent dans le PPV, entre sa présence dans le championnat plus tôt et son spot dans ce RR mais après Reigns décide de mettre fin à ce marathon OKLM, ça m'a un peu déçu sur le coup.

- dans le spot final, Randy porte un joli RKO quand Reigns lui fonçait dessus lors du Spear (c'est... un timing assez remarquable). Et comme on est dans un Rumble et qu'il faille (de ce fait) que les choses soient "téléphonées" il faut que la victime du Finisher se relève "par réflexe", histoire de faciliter son élimination.

Pour rappel, Austin avait fait souvent ce coup avec son Stunner lors des Rumble : face à HHH et Bossman en 1999 et Rocky en 1998.

Randy l'emporte, quelque peu dans mon indifférence dans un Rumble très partagés au niveau des bons et mauvais côtés, mais surtout mauvais, à cause de certaines décisions. **1/2 Donc, bien aimé le spot donné à 2YJ, Zayn et quelques autres avec quelques passages divertissants. Mais d'autres sont bien fades (lorsque le ring se remplit sérieusement). Pas fan du Push de Strowman aussi et encore moins de la façon dont les choses se passent avec les gros vétérans (à la fin).

Verdict : B

Alors... le truc drôle qu'on ne pourra pas enlever, c'est que le Royal Rumble est le seul match dans ce PPV à ne pas atteindre le ***. Autrement dit, on aura donc eu un Rumble match très moyen mais concernant les matchs "réguliers" cela va du bon jusqu'à l'excellent.

Mais quelque part, c'est un peu regrettable que le Rumble (qui avait pourtant sa dose de potentiel) soit le pire match du PPV et que ce soient les matchs réguliers qui "font le travail", quand on sait sur quel match on base le + ces attentes dans ce PPV (c'est comme si l'Elimination Chamber ou le Money in the Bank étaient les pires matchs des PPV qui leurs sont propres).

Petite réflexion perso : c'est moi où même les places au Rumble sont chères ? Je me souviens que Mojo a du remporter une bataille royale (pour participer à.. une autre bataille royale) et que d'autre part, aucun lutteur Tag de la division de SD n'a participé (en considérant que les Wyatt n'en font + partie). En fait, seul Shesaro aura participé (niveau tag-team), j'aurais imaginé y voir The Club.

Bonus :

J'avais parlé + haut de l'intervalle non respecté entre les entrées, je vous présente les données




Vos commentaires
  #2  
Vieux 12/02/2017, 05h56
Yelawolf
 
Très bon résumé. Effectivement je ne m étais pas aperçu que les 2 mn n étaient pas respectées . Moi aussi j aurais préféré un rumble à 40 vu le roster mais mieux builde que celui remporté par del rio ( que je n ai jamais pu saqué par ailleurs )
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 12/02/2017, 06h55
Jrcthethrill
 
J'ai pas trouvé ce Rumble si moyen, je le préfère au 2009 que Orton a également remporté
Goldberg qui ridiculise Lesnar pour la deuxième fois m'a surpris mais c'était un bon moment
Tout comme Baron Corbin qui élimine Strowman
L'arrivé de Reigns en #30 etait tres surprenante mais voir Reigns agir presque en tant que Heel conforte dans l'idée qu'il faut absolument qu'il fasse un Heel Turn, c'était assez incroyable j'ai même cru qu'il allait gagner
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 12/02/2017, 11h35
Ralgrad
 
Je suis d'accord avec toi dans la globalité. J'ai préféré le Cena/Styles de SummerSlam qui était plus pure. Dans le sens où celui du Royal Rumble, ressemblait plus à une réponse de la WWE à la NJPW et leur Okada/Omega.

Le match des poids-moyens, j'ai pas réussi à accrocher. La foule était pas dans le coup et le résultat semblait plus que prévisible avec la victoire de Neville.

Le match entre Owens et Reigns m'a surpris positivement, c'était agréable et pas beaucoup de temps mort à mon goût. Concernant le match féminin, je suis pas trop rentré dedans, on savait que Flair n'allait pas perdre en pay-per-view, la fin était plus que bof.

Enfin, pour le Royal Rumble Match, j'ai pas aimé que - comme par hasard - les trois part-timer soient dans les 5-6 derniers et que Dillinger obtienne son numéro 10, ça sentait complétement fake (oui, j'adore la kayfabe).

Je pense que la méthode de Jericho (sortir du ring, se reposer et revenir pour tenter un truc) méritait de finir mieux qu'une élimination par Reigns. Ça lui colle l'image d'un tricheur et looser. Alors que voir Jericho gagner le match au moins une fois dans sa carrière ne m'aurait pas déplu.

Le RKO était terriblement bien exécuté, rien à dire dessus. Quand j'ai vu les trois derniers hommes sur le ring, j'ai espéré que Bray Wyatt gagne mais, la WWE a voulu mettre Orton en avant, dommage.

Pay-per-view mitigé, de bons matches mais un résultat final du dernier match totalement décevant. Pour moi, c'est la 7e fois de suite qu'on a un résultat décevant dans le Royal Rumble Match.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 12/02/2017, 13h21
Acetylsalicilique
 
Bon dieu que c'est mal écrit...
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 12/02/2017, 13h57
Retro
 
Citation:
Envoyé par Acetylsalicilique Voir le message
Bon dieu que c'est mal écrit...
Incontestablement. Ça s'écrit acétylsalicylique.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 13/02/2017, 10h15
Incubus
 
c'est le plus mauvais rumble a mes yeux depuis bien longtemps.
D'une tristesse affligeante aucun moment fun si ce n'est Bill!!!

Mais ORTON vs CENA a Wrestlemania c'est retour vers le futur quoi!!!!

Très déçu!
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 13/02/2017, 15h26
Acetylsalicilique
 
Citation:
Envoyé par Retro Rick Voir le message
Incontestablement. Ça s'écrit acétylsalicylique.
Non, ça c'est de l'aspirine, mais on nous confond souvent.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 18h54.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2016
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,12502 seconds with 9 queries