FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Famous Indy Feud: Bryan Danielson vs Nigel McGuinness - ROH 2006-09
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Maximo, publiée 07/05/2014, 13h28
Avatar de Maximo
Maximo Maximo est actuellement connecté
 

Famous Indy Feud: Bryan Danielson vs Nigel McGuinness - ROH 2006-09



Cette chronique va surement s’attarder sur la feud ultime de l’indy : celle entre Bryan Danielson et Nigel McGuinness à la ROH de 2006 à 2009. La storyline s’est étendue sur plusieurs années, mais peut en réalité être coupée en trois périodes relativement distinctes.

Cette chronique rejoint la famille des Famous Indy Feuds qui comprend déjà :

- La feud entre la CZW et la ROH (2006)

- La feud entre Kevin Steen et Super Dragon à la PWG (2005)

- La feud entre CM Punk et Raven à la ROH (2003)



Contexte de l’époque :

On est en pleins dans l’âge d’or du roster de la ROH. A cette époque, en plus de Danielson et McGuinness, on retrouvait également comme lutteurs réguliers Christopher Daniels, Samoa Joe, Roderick Strong, Austin Aries, Colt Cabana, les Briscoes, Matt Sydal (aka Evan Bourne), Jimmy Jacobs ou Delirious. Claudio Castagnoli (Cesaro) avait débuté quelques mois plus tôt. Davey Richards débutera lui quelques mois plus tard après avoir impressionné à la PWG et FIP (petit sœur de la ROH à l’époque). AJ Styles faisait encore partie de la ROH au commencement de la feud, mais quittera la compagnie pour se consacrer à la TNA peu de temps après. Jimmy Yang Yang était devenu un régulier pendant son intervalle de quelques mois après son renvoi de la WWE. La CZW et la ROH rentreront en conflit à peu près au même moment début 2006, ce qui permettra à Chris Hero et Necro Butcher de mettre un pied à la ROH avec l’étiquette CZW, puis de devenir ensuite des réguliers de la ROH. Enfin la ROH et la NOAH exploiteront considérablement leur partenariat. Il était par exemple habituel de voir les lutteurs de la ROH faire 3-4 tournées mensuelles à la NOAH chaque année. Des lutteurs japonais comme Takeshi Morishima, KENTA ou Naomichu Marufuji venaient eux faire le voyage inverse (Kenta Kobashi était déjà venu et avait eu ce fameux match contre Samoa Joe). En plus des tournées japonaises, les lutteurs de la ROH faisaient également régulièrement des tournées de quelques semaines en Europe.


Duel de champions (2006)

Au début de l’année 2006, le face Bryan Danielson est le ROH Heavyweight Champion depuis trois mois et sa victoire sur James Gibson (aka Jamie Noble qui meublait lui aussi en attendant son rappel à la WWE). Danielson était booké de manière dominante vu qu’en à peine trois mois, il avait conservé contre entre autre Roderick Strong (x2), Chris Sabin, Austin Aries et AJ Styles. Le heel Nigel McGuinness était lui le ROH Pure Champion depuis l’été 2005. Lui aussi avait déjà une belle liste de prétendants vaincus: Samoa Joe, Jay Lethal, Roderick Strong ou Claudio Castagnoli (x2). La ceinture de McGuinness était spéciale car suivait des règles différentes lors de sa remise en jeu :

- Un lutteur ne peut faire stopper une prise de soumission en attrapant les cordes que trois fois par match
- Il est autorisé de frapper à poings fermés son adversaire, sauf sur le visage (main ouverte autorisée) ou les parties intimes
- Le non-respect de cette consigne précédente vaut tout d’abord un avertissement, puis en cas de récidive, le retrait d’un "attrapage de corde". Si le lutteur n’en a plus en stock, il est disqualifié.
- Le titre peux changer de main sur disqualification et décompte extérieur

Tout commença exactement lors du show du mois de mars. McGuinness fit une promo où il se déclara comme le détenteur de la ceinture la plus importante de la ROH. Ces propos avaient pour but de démarrer une feud entre les deux champions avec pour terme l’unification des deux ceintures. Bien que présent à ce show, Danielson ne répondra pas à cette provocation.

La ROH profite de l’occasion et booke le premier match entre les deux pour le mois suivant. Les deux ceintures étaient de plus en jeu. Ce match posait cependant un souci. Quelles règles étaient à appliquer ? Ce fut finalement celles du Pure Championship qui furent retenues. Cela donna un gros avantage à McGuinness qui était vu comme le maître absolu de ces règles. Danielson semblait lui un peu perdu et concédera rapidement ses trois cassages de prises en attrapant les cordes. Après un saut à l’extérieur du ring de Danielson que McGuinness réceptionnera à coup de chaise, ce dernier remonte dans le ring et remporte le match par décompte extérieur. Par contre, si le titre Pure peut changer de main en cas de décompte extérieur, ce n’est cependant pas le cas du titre Heavyweight. Danielson reste donc champion et le match finit sur un statu quo au niveau des ceintures détenues. McGuinness remporte cependant comme lot de consolation une opportunité au titre de Danielson.

McGuinness se réjouit de sa victoire au show suivant et dira que Danielson avait peur de lui et qu’il a préféré se faire décompter à l’extérieur et ainsi ne pas perdre sa ceinture.

L’anglais encaissera son opportunité au mois de juillet. Si McGuinness était presque imbattable sous les règles du Pure Championship, les règles normales du Heavyweight Championship ne jouaient pas en sa faveur. Danielson aura d’ailleurs le dessus pendant la quasi-totalité du match et l’emportera logiquement en voyant Danielson aller sous le ring et surprendre McGuinness en sortant de l’autre côté et remportant le match sur roll-up.


L’unification (2006)

La semaine suivante, McGuinness propose qu’on en finisse une bonne fois pour toute avec un match d’unification des titres. Danielson accepte. Ce match aura lieu le 12 août 2006 à Liverpool en Angleterre. Cela était le tout premier show de la ROH organisé dans ce pays et donnait surtout un très gros avantage au héros local McGuinness. La ROH avait également annoncé qu’afin de s’assurer une unification, le match se déroulerait sans disqualification, décompte extérieur ou Time Limit. Cela était trop beau pour les fans qui se sont mis à chercher le moyen que la ROH pourrait utiliser pour empêcher cette unification. La réponse fut trouvée : double tombé. La compagnie, au courant des interrogations des fans, a alors annoncé qu’en cas de doublé tombé, le match serait redémarré. Le match était également sous les règles du Pure Championship, ce qui donnait un avantage de plus à McGuinness.

Danielson ne refit cependant pas deux fois la même erreur et se montra bien plus préparé aux règles spécifiques du Pure Championship. McGuinness n’eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu’il avait déjà utilisé ses trois cassages de prises. Le match s’avérera particulièrement violent. Danielson fera notamment saigner McGuinness à la tête en le frappant avec la cloche. Le final du match vit Danielson bloquer les bras de McGuinness et l’attaquer avec des coups répétés de coude. L’arbitre n’eut d’autres choix que d’arrêter le match et déclarer Danielson vainqueur. Ce dernier fit ensuite une promo où il indiqua que ce match contre McGuinness fut le plus compliqué de sa vie et lui proposera un rematch.

Cet affrontement final de 2006 eut lieu le 25 août, à peine deux semaines plus tard. Il s’agissait également de la dernière chance de McGuinness. En cas de non-victoire, il n’aurait plus jamais de Title Shot tant que Danielson sera champion. A l’occasion de ce match, ce dernier s’amènera au ring avec les deux ceintures, bien que le Pure Championship ait été rendu inactif. L’affrontement final aura lieu sous forme de Best Out Three Falls.

Danielson se montrera moins chevaleresque que d’habitude, multipliant notamment les longues prises de soumission pour énerver les fans. Cette technique s’avérera payante au final vu que Danielson remportera ce premier tombé par roll-up. Danielson continuera d’employer des techniques de heel en donnant régulièrement des coups dans le nez de McGuinness jusqu’à le faire saigner. L’actuel Daniel Bryan, en confiance, fera à nouveau sa spéciale consistant à aller sous le ring et sortir de l’autre côté mais cette fois-ci ce fut au tour de McGuinness de ne pas tomber deux fois dans le piège. L’anglais le recevra par un Lariat qu’il bonifiera par une prise de soumission qui ne laissera d’autres choix à Danielson que de taper. La fin de match s’emballa en voyant notamment les deux lutteurs essayer d’appliquer le finisher de l’autre. Alors que McGuinness semblait en position de l’emporter, la cloche sonna signifiant la fin des 60 minutes. Le match se termine donc sur un match nul. Danielson fut celui qui eut le plus de mal de se remettre du match tout juste terminé. McGuinness devra même lui venir en aide pour se relever. Danielson prit ensuite le micro et fit une parenthèse face pour désigner McGuinness comme l’adversaire le plus difficile qu’il ait rencontré. Danielson affirme ensuite que McGuinness est le meilleur Pure Champion de l’histoire et veut marquer cela en lui rendant cette ceinture dorénavant symbolique.

C’est de cette manière que la première partie de la feud se termine.




L’explosion de joie des fans (2007)

Danielson tiendra cette ceinture pendant presque quatre mois avant de la perdre contre l’homme le plus over de la ROH de l’époque, Homicide, celui qui avait fait remporter la feud CZW vs ROH à cette dernière. Homicide ne profitera cependant pas longtemps de ce titre. A peine deux mois plus tard, le 17 février 2007, il le perdra contre le lutteur de la NOAH Takeshi Morishima.

La route de Danielson et McGuinness se recroisera alors de manière totalement inattendue. Le 9 juin, Bryan Danielson est booké dans un match quelconque tandis que McGuinness est annoncé présent, mais sans adversaire désigné. Le show débute cependant par l’information que Danielson ne pourra être présent ce soir car blessé. Un peu plus tard, on annonce qu’un Contender Match imprévu pour le titre de Morishima va avoir lieu. McGuinness arrive alors. Le public explosera ensuite littéralement en entendant le theme song de Danielson se déclencher. A l’issu d’un nouveau grand match entre les deux, Danielson réussira à nouveaux à bloquer les bras de l’anglais, l’enchainant ensuite de coups de coude. Danielson portera ensuite sa prise de soumission que l’arbitre fera stopper vu que McGuinness avait préféré s’évanouir plutôt que de taper.

La particularité de ce match était qu’il fut enregistré afin d’être diffusé plus tard. Nous sommes donc retrouvé avec un show enregistré le 9 juin, mais officiellement diffusé le … 21 septembre !


Les événements entre le match et sa diffusion (2007)

Durant cette longue intervalle de plusieurs mois, Danielson et McGuinness feront notamment équipe et battront celle composée de Naomichi Marufuji et du champion Takeshi Morishima. McGuinness deviendra même le tout premier à faire un tombé sur Morishima et empochera par la même occasion une opportunité au titre. Ce match eut lieu le 16 juillet dans le tout premier show organisé par la ROH au Japon. Devant son public, Morishima conservera sa ceinture.

Dix jours plus tard, Danielson et McGuinness auront une opportunité au titre par équipes des Briscoes mais échoueront. Les deux lutteurs ne montreront pas vraiment de signe de désaccord durant ce match.

Après McGuinness, ce fut au tour de Danielson d’avoir un Title Shot le 25 août, mais comme l’anglais, lui non-plus ne réussira pas à battre Morishima. Le japonais l’emportera par arrêt de l’arbitre après avoir ciblé pendant tout le match l’un des deux yeux de Danielson. Cette victoire controversée entrainera cependant un rematch avec Morishima s’excusant de son attitude et promettant de ne plus cibler les yeux de Danielson. A l’occasion de ce rematch, Danielson portait d’ailleurs son fameux cache-œil qui le faisait ressembler à un pirate. Alors qu’il avait initialement respecté sa promesse, Morishima, en difficulté, se remis à cibler les yeux de Danielson. L’arbitre devra à nouveau arrêter les souffrances de l’actuel Daniel Bryan et désignera Morishima vainqueur. C’est donc un peu moins d’un mois plus tard que le fameux match entre McGuinness et Danielson fut diffusé, faisant de nouveau Danielson le challenger au titre.

A la surprise générale, McGuinness bâtit cependant Morishima dans un B-Show et devint le nouveau champion. Alors que les faces du roster étaient venus féliciter l’anglais, Danielson arrivera à son tour et fera savoir son mécontentement.




Le changement d’attitude de McGuinness (2007-2008)

Le match de championnat eut donc lieu la semaine suivante, le 19 octobre, à l’occasion du tournoi Survival of the Fittest 2007. Les deux lutteurs s’affrontaient pour le titre, mais également pour le premier tour du tournoi. Le match vit cependant les règles du tournoi s’appliquer, dont notamment le 20-Min Time Limit. Ce fut une durée bien trop courte pour les deux lutteurs qui étaient habitués à des matchs bien plus longs. La cloche sonna au moment où McGuinness était sur le point de porter sa prise de soumission. Par conséquent, Danielson retint et les deux lutteurs furent éliminés du tournoi.

Le 30 décembre, McGuinness aurait dû à nouveau défendre son titre contre Danielson dans un 4-Way comprenant également Chris Hero et Takeshi Morishima. McGuinness enchainait cependant les petites blessures à ce moment-là et du renoncer. Par conséquent, le match devint un #1 Contender Match avec Austin Aries étant inclus au match. Danielson l’emportera et nous garantira d’un probable nouveau match épique entre les deux.

Danielson encaissera son opportunité le 23 février 2008. Bien que McGuinness soit censé être face, les fans se lasseront de ses blessures à répétition et lui tourneront le dos en estimant que le champion ne montrait pas le "fighting spirit" nécessaire. La ROH joua de cela et McGuinness se présentera à l’ouverture du show annonçant qu’il ne peut combattre suite à une blessure à la tête. Danielson arrivera à son tour et fit une promo bien face sur les valeurs que le champion Heavyweight de la compagnie doit avoir. Il promit alors d’éviter les coups au visage afin que le match de championnat soit maintenu. McGuinness acceptera.

Danielson respectera sa promesse et volontairement n’exploitera pas plusieurs opportunités de frapper McGuinness à la tête. Danielson lui portera cependant une Belly to Belly Back Suplex qui verra l’anglais quitter le ring en se tenant la tête. McGuinness demandera alors à l’arbitre de disqualifier Danielson, ce qui fut refusé car l’actuel Daniel Bryan n’avait pas fait exprès. Cette réponse ne plut pas McGuinness qui attaqua l’arbitre afin de faire cesser le match tout en conservant sa ceinture. Austin Aries, accompagné de plusieurs autres faces, viendra cependant empêcher le retour en coulisse du champion. Le président de la ROH Cary Silkin apparaitra alors et fera recommencer le match.

La suite du match vit alors … McGuinness donner des coups de têtes à Danielson ! Ce que tout le monde suposait était donc vrai, McGuinness n’était pas du tout blessé à la tête et voulait juste affaiblir Danielson dans ce match. McGuinness ne frappa pas non-plus au hasard. Il donna notamment plusieurs coups de tête et coude dans l’œil encore blessé de Danielson. McGuinness enchainera avec sa prise de soumission qui verra Danielson préférer s’évanouir plutôt que d’abandonner. L’arbitre n’eut ainsi d’autres choix que de déclarer McGuinness vainqueur. A l’occasion de ce match, McGuinness finit de compléter son heel turn.

Comme le fit remarquer le PWInsider dans une chronique sur cette feud, McGuinness venait de faire un tour complet. C’est-à-dire qu’il a commencé cette feud en 2006 comme Top Heel, avant de progressivement devenir l’un des Top Babyfaces puis ensuite de redevenir le Top Heel de la compagnie. Cette victoire était également très importante pour l’anglais qui avait jusque-là perdu dans chacun de ses gros matchs contre Danielson.


L’associé de McGuinness la poursuite de la feud au Japon (2008)

McGuinness enchainera ensuite les défenses tandis que Danielson s’absentera longuement afin de rester quelques temps à la NOAH. Les deux se recroiseront cependant lors d’un 4-Way Elimination Match pour le titre incluant également Claudio Castagnoli (alias Cesaro) et Tyler Black (alias Seth Rollins) le 2 aout 2008. Devant le risque que représentait ce match, McGuinness employa une technique assez prévisible, il s’éclipsa dès le début du match pour laisser les challengers s’expliquer. C’est ainsi que Danielson élimina Castagnoli du match. Danielson voulu lui serrer la main suite à l’âpre bataille qu’ils avaient eu … mais Castagnoli fera alors son heel turn en l’attaquant, permettant ainsi à McGuinness d’éliminer Danielson. McGuinness se débarrassera ensuite de Black.

C’est de cette manière que la feud varia en passant de matchs "un contre un" en un match par équipes. Pour affronter la nouvelle association McGuinness/Castagnoli, Danielson s’associa à l’un des autres Top Faces de la ROH du moment: Austin Aries.

Ce match eut lieu deux semaines plus tard. Le finish vu Aries faire en sorte d’éloigner Castagnoli afin de laisser Danielson pouvoir s’en prendre à McGuinness en un contre un. Danielson l’emportera en utilisant sa technique préférée : coups de coude suivi de sa prise de finition.

Ce tombé victorieux de Danielson lui permit d’obtenir un match –sans titre en jeu- pour le show Battle of the Best du 13 septembre 2008. La particularité de ce match était qu’il avait lieu à Tokyo, faisant que Danielson et McGuinness s’étaient ainsi affrontés dans trois pays différents. Ce match fut un peu différent des autres. Il s’avèrera être plus dans l’esprit mat-wrestling que violent. Danielson domina d’ailleurs ce début de match dans cette configuration. Le match s’équilibrera par la suite avant de voir Danielson l’emporter suite à roll-up inattendu.

Ce fut par ailleurs un très bon weekend japonais pour Danielson qui remportera le lendemain le GHC Jr Heavyweight championship de la NOAH. A peine une semaine plus tard, de retour aux USA, Danielson doit prouver qu’il mérite une nouvelle opportunité au titre. Pour cela un 3-Way est organisé comprenant les deux derniers gros challengers de McGuinness, Claudio Castagnoli et Go Shiozaki. Danielson l’emportera afin de nous assurer un nouveau mano a mano entre les deux.

C’est à l’occasion de la tournée japonaise du mois d’octobre que Danielson perdra son titre de la NOAH contre KENTA. McGuinness était également de cette tournée, mais ne croisera pas l’actuel Daniel Bryan.




La terrible déception de Danielson (2008-2009)

C’est donc le 22 novembre que Danielson encaissera son opportunité. Malgré toutes ses tentatives, McGuinness n’a pas réussi à empêcher Danielson d’avoir un nouveau Title Shot. McGuinness commença le match en ciblant le genou de Danielson que Castagnoli avait passablement abimé la veille malgré sa défaite. Pendant le match, McGuinness attira l’attention de l’arbitre, ce qui permit à Castagnoli de venir dans le dos attaquer Danielson avec une chaise. Le rookie Alex Payne interviendra alors à la surprise générale afin d’aider Danielson à remonter dans le ring avant de se faire décompter à l’extérieur. McGuinness domina facilement le match à partir de l’attaque de Castagnoli. Le match se rééquilibra par la suite et les near falls se succéderont. C’est finalement McGuinness qui parviendra à l’emporter et à obtenir sa deuxième victoire de marque sur Danielson. Bien qu’aidé par Castagnoli au milieu du match, McGuinness montra cependant par la suite qu’il était capable de battre Danielson par lui-même, en refusant notamment à plusieurs reprises d’abandonner sur des prises de soumission.

La feud ne s’arrêtera cependant pas sur ce gros échec de Danielson. Ce dernier s’associera avec le nouveau venu Jerry Lynn et continuera la feud avec McGuinness et Castagnoli. Après avoir battu Lynn, dans un match de Contender, Danielson obtint le 16 janvier 2009 une nouvelle opportunité au titre de McGuinness. Le match s’avérera très ressemblant au précédent et avec la même fin. McGuinness commencera par cibler la jambe blessée de Danielson, avant que Castagnoli ne vienne à nouveau frapper Danielson avec une chaise.

Danielson fut ensuite logiquement écarté du Title Picture. Il avait perdu sa chance. Il se détacha également de Lynn après que ce dernier ait pris sa revanche en battant Danielson dans un match simple. Le 3 avril 2009, Lynn surprendra cependant tout le monde en battant McGuinness et en devenant le plus vieux ROH Heavyweight Champion. Cette décision ne fut pas anodine. Le film The Wrestler faisait un carton d’audience au cinéma et la ROH a donc voulu surfer sur le succès du film. Lynn ne sera d’ailleurs champion que l’espace de deux mois avant qu’Austin Aries ne lui prenne le titre.


Le clap de fin (2009)

Entre 2006 et cette année 2009, la ROH avait beaucoup changé, notamment au niveau de la diffusion de ses shows qui s’était professionnalisée. La compagnie avait même son propre show TV sur HDNet le lundi soir. Ce créneau horaire ne fut peut-être pas la meilleure idée de la ROH. Cela a amené la WWE à s’intéresser au programme qui était vu comme concurrent et donc susceptible de lui prendre des parts d’audience. Les rumeurs se sont alors faites de plus en plus insistantes au sujet du fait que la WWE était intéressée par un certain nombre de lutteurs de la ROH. Est arrivé ensuite ce qui n’était plus une rumeur: Danielson allait quitter la compagnie avant la fin de cette année. Il n’y avait alors pas de doute sur la compagnie qu’il rejoindrait.

La ROH mis alors particulièrement à l’honneur Danielson en nommant ses shows du mois de septembre "The Final Countdown Tour". Pour ces quatre shows, la ROH voulu lui proposer quatre adversaires de renom. Les trois premiers matchs de Danielson contre Chris Hero, Austin Aries et Davey Richards se solderont finalement par des défaites. Vint ensuite le 26 septembre 2009 et le show Glory By Honor VIII: The Final Countdown, dont je vous laisse imaginer quel serait son dernier adversaire.

Ce show fut rendu particulier vu que l’on apprit que Danielson ne serait pas le seul à quitter la ROH lors de ce show. McGuinness aussi était sur le départ, lui aussi probablement pour la WWE. Le Main Event de Glory By Honor VIII fut donc changé afin de rendre hommage aux deux lutteurs.

Nous sommes donc le 26 septembre 2009 dans le Main Event de Glory By Honor VIII. Les fans se rendent biens compte de l’importance de l’événement et refusent de prendre parti pour l’un des deux lutteurs. Ils chantent même "Thank You Both" alors que le match n’a pas encore débuté. Dans un match ou aucun des deux lutteurs ne se comportera en heel, Danielson l’emportera après avoir fait s’évanouir McGuinness suite à plusieurs coups de coude. Cette victoire est vraiment anecdotique. Une fois le match terminé, les deux lutteurs se serrent la main puis se prennent dans les bras alors que le le public se met à à chanter "We Will Miss You". Après le traditionnel discours d’adieu, Danielson indique qu’il a une toute dernière volonté, que son theme song Final Countdown soit une toute dernière fois joué.




Commentaires :

Comme je l’ai dit au début, on est vraiment dans l’âge d’or de la ROH au niveau de la qualité des matchs et Danielson et McGuinness n’y étaient pas étrangers. Il est donc assez logique que tous leurs matchs aient été considérés comme très bons. Le controversé Dave Meltzer est tout à fait d’accord avec ce constat et accordera deux fois un **** ½ à leurs affrontements et même un **** ¾ pour le show d’unification à Londres.

Les deux lutteurs étaient vraiment devenus des incontournables de la ROH et leur départ simultanément mis à mal la compagnie qui du attendre quelques temps pour compenser leurs départs.

Si Bryan Danielson est a eu le parcours que l’on connait tous à la WWE, la suite est bien plus triste pour McGuinness qui fut tout d’abord recalé à la WWE afin de débuter en grande pompe à la TNA sous le nom de Desmond Wolfe et une feud remarquée contre Kurt Angle. McGuinness attrapera cependant une hépatite C à la TNA qui le contraindra à mettre un terme à sa carrière à seulement 35 ans. Il est depuis revenu à la ROH où il est General Manager.


Stats Zone :

- Duré de la feud : 4 ans avec plusieurs interruptions

- Nombre de victoires pour Bryan Danielson : 6 victoires, dont une par équipes

- Nombre de victoires pour Nigel McGuinness : 4 victoires, dont une dans un 4-Way Match.

- Nombre de matchs sans vainqueur : deux matchs nuls



Dernière modification par Maximo ; 07/05/2014 à 14h51.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 07/05/2014, 14h43
Sharp
 
Tu connais mon opinion Maximo , je suis un fan absolu des 2 et de cette rivalité. Une rivalité essentiellement sportive , mais tellement bonne.

En revanche , je vais m'attarder sur quelques points:

Ce match du 16/01/2009 ne me dit strictement rien , j'ai pourtant le DVD de leurs matchs et il n'y est pas.

La blessure de Nigel à Rising Above 2007 est quand même une sacrée commotion , tu es un peu vache avec des "petites blessures".

Concernant la perte du titre de Nigel au profit de Lynn , Nigel était à cette époque brisé par des blessures aux bras. La veille , il n'avait porté aucun lariat face à Kenta et souffrait terriblement. C'est sans doute plus pour ça que pour The Wrestler que Nigel perdit son titre.

Je suis loin d'être fan de Meltzer , mais c'est plus des ****1/2 qu'il a mis à Driven , 6TH Anniversary et Rising Above que ***1/2.


Sinon , je vais parler des 4 matchs à voir absolument:

Unified: Comme Maximo l'a dit , les 2 matchs précédents ont servi à prendre les marques et ici , les 2 répètent non seulement leurs gammes mais aussi se transcendent , surtout McGuinness , qui hélas , va aller bien trop loin dans la souffrance. Sincèrement , ces coups à la tête sont de trop et n'étaient pas nécessaires car le match est sublime de toutes façons.
C'est aussi un match historique car c'est la fin d'un certain style à la ROH et le début d'une nouvelle approche , plus athlétique et plus à la recherche de l'awesomeness.

Driven: Parfait exemple de ce que je viens de dire plus haut , un match de dingues avec des moves de dingues. On notera aussi une petite partie MMA , très rapide mais révélatrice de l'orientation de l'époque.

6TH Anniversary: Maximo en a parlé suffisamment , Nigel devient heel mais très souvent à la ROH un lutteur devient champion en étant face mais a un règne heel. Match important aussi car Nigel devient véritablement avec cette victoire le number one. Un Match trop sous-estimé car il est véritablement formidable.

Rising Above: Lui aussi mérite d'être plus reconnu , et de nombreux fans en font carrément leur préféré. En plus , l'intervention de Claudio n'est pas en fin de match , donc en fait ça ne gâche véritablement rien.

Mais tous les autres sont aussi à voir , certains sont sans doute dispensables mais dans l'ensemble c'est très bon.

Merci pour cette chronique.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 07/05/2014, 15h11
Maximo
 
Citation:
Envoyé par Sharp Voir le message
Ce match du 16/01/2009 ne me dit strictement rien , j'ai pourtant le DVD de leurs matchs et il n'y est pas.
Et je viens juste de jeter mes notes ...

Cette histoire me rend fou d'ailleurs. Je n'ai pas pu inventer un scénario de match pareil. Surtout que je retrouve bien le Contender Match contre Lynn: http://www.411mania.com/wrestling/vi...vaganza-IV.htm

Mais quand je retourne sur le show du 16/01/09 je ne vois plus ce match. On dirait même qu'il n'a jamais encaissé son opportunité au final.

J'y comprends plus rien.


Et effectivement c'est des ****1/2 que Meltzer a mis pour Driven et Rising Above. Par contre 6th Anniversary n'a pas eu cette note.


Comme je l'ai également dit, je comprends que cela soit une feud référence pour les puristes qui ont eu des matchs longs, techniques, psychologiques et avec plusieurs touches de violences controlées (et pas ultraviolent quoi). Par contre il faut aimer tous ces ingrédients. Ce n'est pas vraiment mon cas.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 07/05/2014, 16h34
Smart Al
 
J'ai pu voir une partie de cette belle rivalité sur Internet et par des DVD prêtés par Mr Monday Night.

La chimie entre ces deux lutteurs était quasi parfaite. Bryan était au sommet, et non pas dans une ridicule rivalité contre Kane avec une Brie Bella terriblement ennuyante.

Dommage que McGuinness - qu'on a pu voir trop brièvement à la TNA - ne puisse plus lutter à plein temps. C'était un fier compétiteur.

Bravo Maximo pour ta chronique. Tu as dû en mettre du temps pour la rédiger... C'est si bien documenté!
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 22/12/2020, 00h37
Retro Rick
 
Citation:
Envoyé par Smart Al Voir le message
J'ai pu voir une partie de cette belle rivalité sur Internet et par des DVD prêtés par Mr Monday Night.

La chimie entre ces deux lutteurs était quasi parfaite. Bryan était au sommet, et non pas dans une ridicule rivalité contre Kane avec une Brie Bella terriblement ennuyante.

Dommage que McGuinness - qu'on a pu voir trop brièvement à la TNA - ne puisse plus lutter à plein temps. C'était un fier compétiteur.

Bravo Maximo pour ta chronique. Tu as dû en mettre du temps pour la rédiger... C'est si bien documenté!
Dit-il dans son adoubement posthume.

Tabarnak. Hey tu crois quoi, Smart Al. Et non seulement Maximo déchire maintenant mais il écrit largement mieux que toi tel l''élève a ayant dépassé le maître.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h23.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06729 seconds with 9 queries