FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique de Bound For Glory 2018 : un show qui avait le potentiel pour être bien meilleur
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 16/10/2018, 07h35
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Critique de Bound For Glory 2018 : un show qui avait le potentiel pour être bien meilleur




Après Ottawa en 2017, c'est cette fois-ci la ville de New York qui a eu l'opportunité d’accueillir Bound For Glory, une grande première pour la capitale économique du Nord-Est des États-Unis. Considérée comme l'épicentre du monde, la ville qui ne dort jamais pouvait compter sur un programme, qui avait fière allure sur le papier.

C'était aussi l'occasion pour la compagnie canadienne de clore son calendrier des pay-per-views par une bonne note, après les critiques positives obtenues pour Redemption et Slammiversary. Enfin de mon côté, il s'agissait d'une grande première dans la rédaction d'une critique centrée sur un évènement d'Impact Wrestling, ne m'en voulez pas donc, si je ne connais pas toutes les subtilités des histoires actuelles.

Désormais, il est temps de juger le plus gros évènement d'Impact Wrestling. Était-il à la hauteur ? Que faut-il retenir du show ? Réponses dans les lignes qui suivent.


Matt Sydal & Ethan Page vs. Rich Swann & Willie Mack


Bound For Glory 2018 s'est ouvert sur un match par équipe, opposant Matt Sydal et Ethan Page à Rich Swann et Willie Mack. Ce dernier a bien été mis en valeur en début de match, je dois dire qu'il est impressionnant dans sa mobilité, une vraie pile électrique. Une chose que j'ai bien aimé aussi, c'est la situation entre Sydal et Page, dans le genre maître/élève qui peut devenir intéressante. J'ai d'ailleurs, regretté qu'il ne se passe rien à la fin du match, même pas un peu de tension de la part de l'ex-WWE. Surtout qu'il s'était pris le pied de Page en pleine tête, alors que c'était Swann qui devait subir la projection dans le coin. J'ai bien aimé le near-fall sur la Swanton Bomb d'Ethan Page. La belle séquence du match est arrivée après, avec le Top Rope Hurricanrana de Sydal, porté sur Swann, qui arrive droit sur Page et réussi en plein vol à porter la prise sur le coéquipier de l'ex-Evan Bourne. Rich Swann a finalement terminé ce bon match avec son habituelle prise de finition depuis la deuxième corde.


Eli Drake vs. James Ellsworth


Le défi ouvert concernait uniquement les lutteurs nés ou vivant dans cette ville. Avec un vivier de talent aussi grand que New York, on était en droit d'espérer un gros nom. C'est finalement James Ellsworth qui est arrivé. Bien que venant de Baltimore dans le Maryland, le lutteur a prétexté avoir managé une personne de Staten Island, une manière de faire un petit coucou à Carmella. Finalement, avec un public bien déçu qui est allé jusqu'à insulter Ellsworth, Drake a accepté le match. Un combat rapide où il est rapidement devenu le favori de la foule. Abyss -fraichement intronisé au Hall of Fame de la compagnie- est arrivé par la suite pour attaquer l'ancien champion du monde d'Impact. Le faisant passer à travers une table, avec un Chokeslam. J'ai regardé sur internet d'où venait la rumeur d'une possible arrivée de Jericho à Bound For Glory et il s'avère que c'est Joe Peisich qui a entendu que c'était un des plans envisagé. Les gens du public se montreront peut-être plus méfiant vis-à-vis du pseudo-journaliste.


Championnat Féminin d'Impact Wrestling

Tessa Blanchard (c) vs. Taya Valkyrie

Le titre féminin et le titre mondial masculin étaient les seuls à être défendus à l'occasion du pay-per-view et ce troisième match de la soirée concernait le championnat Knockouts, qui voyait Tessa Blanchard défendre sa ceinture face à Taya Valkyrie.Le match était pas très long, mais paradoxalement, il n'a pas été expédié. La challengeuse s'est bien défendu, a mis à mal la championne, mais j'ai pas été inquiété d'un quelconque changement de titre, car Blanchard semblait avoir la maîtrise du match. J'ai bien aimé la souplesse de Valkyrie du haut du coin, avec le maintient en prise de soumission. Son Chokeslam était cependant, un peu raté. Y a une chose que je n'ai pas trop aimé, c'est voir l'arbitre tenter de remettre correctement la jupe du ring, c'était pas très malin et le pire, c'est que Valkyrie a mis un peu de temps à porter sa prise, qu'en réalité c'est comme si cette diversion de l'arbitre n'a pas trop servie. Le match s'est terminé avec un magnifique Code Breaker porté depuis le haut du coin, par la championne, qui a conservé son titre.


Eddie Edwards vs. Moose


Amis il y a un temps, Moose et Eddie Edwards sont désormais ennemis. Le premier s'est bien entouré en rejoignant le clan du champion Austin Aries et Killer Kross. C'est d'ailleurs, ce dernier qui est venu lui prêter main forte dès le début du match, causant la disqualification. Alors que je pensais assister à une simple bagarre, Tommy Dreamer est arrivé, lançant un match par équipe. Dépassé par les évènements, l'arbitre a finalement accepté et le combat est devenu une sorte de match sans disqualification, sans que ça aille bien loin dans la violence. Le moment où Dreamer recrache la bière dans la bouche de son coéquipier pour qu'il recrache sur Moose était sympathique à voir. J'ai bien aimé aussi le segment du match voyant Edwards et Moose s'envoyant des Back Hand Chops avant d'enchaîner par des Kicks. Dommage de voir Moose perdre par Roll-up, pile au moment où on semblait enfin avancer d'un poil dans la violence avec le Kendo Stick qui venait d'être ramassé. Petite chose aussi que je souhaite ajouter, j'ai pas eu la sensation que Dreamer et Kross servent à quelque chose, on aurait pu tout aussi avoir ce match, sans leur arrivée.


oVe Rules Match

Fénix, Pentagon Jr. & Brian Cage vs. Sami Callihan & oVe

Je me doutais bien qu'un oVe Rules Match était tout simplement un match aux règles extrêmes. Je voulais cependant bien voir à quoi ça allait ressembler, vu que je ne regarde d'habitude, que des shows de la WWE. Et bien verdict, c'était comme le précédent match. C'est-à-dire qu'on avait-là, l'impression de voir un Tag Team Tornado Match, plutôt qu'un match extrême. Du coup, j'ai été quelques peu déçu. Le match en lui-même n'est pas mauvais, mais m'a semblé mettre en valeur que les perdants. Bien qu'ils aient gagné, je trouve pas que Callihan et les oVe en sont ressortis grand vainqueur. Je trouve en revanche, que le physique de Brian Cage est effrayant, en plus d'être intéressant techniquement parlant. J'ai aussi remarqué que Fénix n'a rien à envier à son frère, qui a pourtant, meilleure réputation. J'ai cru comprendre au moment du tombé final, que Cage venait de perdre pour la première fois, dommage que cela soit inscrit dans un match à plusieurs, plutôt qu'un 1 contre 1 où ce moment aurait été plus marquant.


Concrete Jungle Death Match

LAX vs. OGz

Là aussi, on avait droit à un match dont le nom inspirait la crainte. Et franchement, quand j'ai vu le ring, qui n'avait plus de protection au sol et dans les coins, j'ai commencé à avoir peur pour les lutteurs devant y prendre part. Heureusement d'ailleurs, que Konnan avait été attaqué en début de show, l'empêchant d'y prendre part, car à son âge, ça aurait été suicidaire. Que dire du match, finalement ? D'abord que c'était visiblement pas évident de se déplacer convenablement, avec des planches en bois qui bougeaient, forçant l'arbitre à les remettre à leur place, sans succès. On sentait vraiment que chaque impact au sol faisait très mal. Mais là encore...à part ça, rien n'était vraiment synonyme de danger. J'ai été très déçu au final, car je portais beaucoup d'espoir dans ce combat. Deux tables étaient sur le ring et les deux furent cassées juste par une charge ou une projection de Konnan, qui est revenu à la fin du match. La prise de fin, portée par Santana et Ortiz était vraiment pas mal, mais ça n'a pas trop sauvé le match.


Allie vs. Su Yung


Ce n'était pas vraiment un match, mais un affrontement et Bound For Glory n'était pas vraiment le lieu du clash. Tout s'est passé dans le monde des morts. Et oui, moi qui n'ai pas l'habitude de voir ce genre de segments paranormaux, j'ai malgré tout été pris au jeu. J'étais intrigué pour tout vous dire, je voulais voir l'autre monde et ce qui allait se passer. C'est donc une Alli armée qui a dû faire face à plusieurs zombies avant de rencontre Su Yung et lui planter une hache dans le cou. Pensant avoir réussi à sauver Kiera Hogan, les deux femmes sont attaquées par une nouvelle horde de zombies, mais Rosemary est venue faire le sauvetage, leur permettant d'enfin fuir cet endroit, alors qu'elles étaient supposées être coincées. La fin du segment laisse présager une suite, c'est quasiment certain. Dans mon cas, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et je dois dire que j'ai finalement bien accueilli cette séquence. Ça m'a permis de souffler un peu avant le main-event et c'était pas déplaisant à voir, car j'étais directement pris dans l'ambiance. Du coup, oui c'est pas mauvais même s'il y avait moyen d'éviter les effets spéciaux un peu cheap à la fin. Autant les effusions de sang ne me dérangent pas, autant l'énergie matérialisée par des boules de feu et de l'électricité...j'aurais aimé éviter de voir ça. Pour synthétiser, c'est un bon segment, car j'étais à fond dedans, alors que je m'attendais à avoir un match dans une ambiance sombre, sur un ring. Mais finalement c'était pas plus mal ainsi.


Championnat Mondial d'Impact Wrestling

Austin Aries (c) vs. Johnny IMPACT

Cette belle affiche constituait le main-event de l'évènement. Malheureusement, le match n'était pas aussi beau que sur le papier. Ça a fait beaucoup de bruit, vous l'avez sûrement vu par vous-même, après sa défaite, Austin Aries s'est carrément relevé, ne vendant pas le match et la douleur. De plus, il s'est permis d'insulter le public et Don Callis, qui commentait aux côtés de Josh Matthews.

Quand on regarde bien le match, dès le début, il semblait y avoir de la tension. On a clairement vu qu'Austin Aries refusait de relâcher sa prise de soumission et les deux lutteurs se sont portés violemment des coups tout au long du match. Difficile d'ailleurs, de faire un combat quand l'un des deux refuse de suivre les prises ou mouvements. Ainsi, IMPACT était bien naïf de croire que le Spanish Fly allait passer. Malgré tout cela, y a un moment du match que j'ai bien apprécié, c'est l'esquive du challenger à l'extérieur du ring, qui se transforme en Moonsault sur le champion. Contrairement à certains, j'ai pas l'impression que le Suicide Dive d'Aries sur Taya Valkyrie était improvisé. Je pense par contre, qu'il était prévu, mais qu'il fut porté très rapidement pour accentuer la force du choc. En revanche, on a pu entrevoir un gros coup de genou d'IMPACT sur Aries. Finalement, Austin Aries a perdu son titre. La suite, on la connait, je vais pas y revenir dessus. On voit juste que le nouveau champion est stupéfait de ce qu'il voit. Mais la belle image qui reste est celle du couple, célébrant en clôture du show.

Voilà pour cette critique de Bound For Glory 2018. Un pay-per-view plaisant au final, mais qui déçoit beaucoup, notamment dans les matches à stipulations qui furent finalement presque identiques. De mon point de vue, cette année 2018 a été marqué par mon envie de s'ouvrir au circuit indépendant, après All In, j'ai voulu goûter à Bound For Glory et je ne regrette pas. Pour ceux n'ayant pas eu le courage de me lire, je vous liste les points positifs et négatifs du show.

Points positifs :
+ Un pay-per-view rapide à voir, pas très long
+ Quelques bons matches (dont le match d'ouverture et le match féminin)
+ La présence d'Abyss et Tommy Dreamer qui donnent un peu le sourire
+ Le segment vidéo avec Alli

Points négatifs :
- La déception avec l'arrivée de James Ellsworth
- Les matches à stipulations qui furent loin d'être extrêmes
- Peu de championnat mis en jeu
- La fin du main-event avec Austin Aries faisant son caca nerveux



Vos commentaires
  #2  
Vieux 16/10/2018, 07h42
Dallas Pride
 
Pardon mais tu n'as pas trouvé le match des LAX violent ? Putain chaque prise donnaient mal au dos..
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 16/10/2018, 07h44
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Dallas Pride Voir le message
Pardon mais tu n'as pas trouvé le match des LAX violent ? Putain chaque prise donnaient mal au dos..
Comme je l'ai dit dans la critique. À part ça...rien d'autre était synonyme de danger.

En lisant le nom de la stipulation, je m'attendais à un truc bien hardcore. Même les tables qui ont été détruites, l'ont été de manière soft je trouve
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 16/10/2018, 08h25
The Chosen One
 
Bonne critique, plaisant à lire. Ce que je retiens c'est ce point :
+ Un pay-per-view rapide à voir, pas très long

Contrairement à ce qu'on est habitué avec WWE, je trouvais que les trois heures ont passés rapidement. Il n'y avait pas de longueur dans les combats.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 16/10/2018, 08h32
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par The Chosen One Voir le message
Bonne critique, plaisant à lire. Ce que je retiens c'est ce point :
+ Un pay-per-view rapide à voir, pas très long

Contrairement à ce qu'on est habitué avec WWE, je trouvais que les trois heures ont passés rapidement. Il n'y avait pas de longueur dans les combats.
Oui, les matches étaient rapide et je trouve que les segments entre les matches (et les placements de produit des commentateurs ) aéraient un peu la carte et c'était bien ainsi.

Merci pour le retour.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 16/10/2018, 10h54
Mister c
 
Je vais juste repondre à tes points:

Points positifs:
+ Un pay-per-view rapide à voir, pas très long: ok.En fait c'est bien ramassé pour éviter les temps mort
+ Quelques bons matches (dont le match d'ouverture et le match féminin):le match d'ouverture donne le ton c'est vrai.Après ça met la pression!
+ La présence d'Abyss et Tommy Dreamer qui donnent un peu le sourire:Abyss c'était obligé avec son intro au HoF.Tu peux pas le laisser partir comme ça. Dreamer moins mais c'est une icone de NY
+ Le segment vidéo avec Alli: ça c'est juste... je sais pas quoi dire. décalé et dans le ton en fait.

Points négatifs :
- La déception avec l'arrivée de James Ellsworth:c'est un gigantesque doigt aux speculations.Mais l'effet de surprise est garanti.J'aurais mis ça en negatif si y a aviat pas eu l'arrivée d'abyss
- Les matches à stipulations qui furent loin d'être extrêmes: oVe rules??? Mais le concrete jungle tient ses promesses niveau violence je trouve.Après pour le hardcore, je pense que Impact va pas en remettre de sitôt.
- Peu de championnat mis en jeu:ca c'est dommage. A la limite, mets en jeu le titre de cage en disant si oVe gagne, le gagnant repart avec le titre meme si cage perd pas.Ca aurait rajouté un mini-truc
- La fin du main-event avec Austin Aries faisant son caca nerveux:tu regardes juste son interview dans le show et tu sens la merde.Ce qui est bien,c'est qu'il a pas deçu.Il a fait de la merde

Moi j'ai un point négatif mais tout à fait perso parce que je suis la OVW et je suis déçu de pas voir abyss venir avec the void.Il aurait pu venir avec pour passer le relais à Amon. Quand rosemary et steeve sont arrivé à l'époque ça sortait de nulle part aussi.

Et un plus petit:mais en fait le match hardcore ça aurait dû etre moose/edwards vu que ce dernier a le kendo stick.

Dernière modification par Mister c ; 16/10/2018 à 11h09.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 03h44.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,07052 seconds with 9 queries