FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Cinéma
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Cinéma Vous trouverez de tout dans cette section: quelques commentaires plus savants de films moins diffusés par de futures jeunes recrues du cinéma, jusqu'aux démolitions ou encensements façon vox populi des derniers navets.


J'ai vu... (V5)
Cinéma

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 03/02/2020, 16h12       #856
Sir Crocodile
still real to me damnit
F'n Freak
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Messages: 2 818
Quelques films issus de l'animation Japonaise:

Princesse Mononoke que j'ai trouvé excellent même si après, il manque pour moi un petit quelque chose. Après, l'univers est beau et l'histoire plutôt captivante. Mais pour moi, c'est juste excellent, il manque quelque chose.

Midori qui est un moyen métrage que je ne considère pas bon. L'animation est minimaliste et on assiste bien souvent à des visions cauchemardesques, un peu comme dans Belladonna. Mais Midori n'atteint pas le niveau d'excellence de Belladonna car ici, la violence n'est au service de rien du tout, ce n'est que du gore pour du gore. A noter que le film est incomplet, des parties ayant été charcutées par la censure, au vu de certaines scènes du produit final, je n'imagine même pas ce qui a été coupé. Pour les plus curieux, c'est trouvable facilement sur le net et c'est adapté d'un manga en un seul volume.

Le Conte de la Princesse Kaguya. Un film magnifique, en terme d'animation Japonaise, c'est en haut avec le Chateau dans le Ciel. L'histoire est belle, on a envie de rester dans cet univers plus longtemps tant il est beau et semble réel. Une histoire magnifique et un film à voir, clairement.

Pas le temps de plus détailler mes impressions sur ces films
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2020, 05h07       #857
Nevran
Ainsi souffle le vent
F'n Freak
 
Avatar de Nevran
 
Membre: avril 2008
Messages: 11 334
Il vaut quoi 1917 les garces?
__________________
"Rester immobile ne sert à rien. Il faut choisir entre progresser ou régresser. Allons donc de l'avant et le sourire aux lèvres."

Baden-Powell
Nevran est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 05/02/2020, 15h17       #858
Carcajou3
Patriote
F'n Freak
 
Avatar de Carcajou3
 
Membre: novembre 2004
Messages: 19 535
Parasite: excellent film, mais au début j´avais l´impression de voir la version coréenne des Bougon en mais sa déraille plus que les Bougon, le destin de cette famille est plus tragique que celle de notre famille de crosseur.


Je suis quand même surprit qu´il est gagné l´Oscar du meilleur film. Je m´´attendais à une surprise du genre Once Upon Time In Hollywood ou encore The Irishmen remporte l´Oscar.

J´ai pas vu 1917, mais j´étais presque certain qu´il ne remporterait pas l´Oscar du meilleur film.
__________________

Dernière modification par Carcajou3 ; 10/02/2020 à 15h32.
Carcajou3 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 05/02/2020, 19h36       #859
Sir Crocodile
still real to me damnit
F'n Freak
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Messages: 2 818
Citation:
Envoyé par Nevran Voir le message
Il vaut quoi 1917 les garces?
Je l'ai pas vu mais à priori, ça a l'air d'être un divertissement de qualité.
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 06/02/2020, 20h29       #860
Sir Crocodile
still real to me damnit
F'n Freak
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Messages: 2 818
Ninja Scroll (1993)
Un bon petit film avec une direction artistique typique des années 90. L'histoire est relativement simple mais se laisse suivre, qu'on soit clair, on regarde avant tout ça pour l'action et les combats. De ce côté là, le film ne déçoit pas, proposant des combats sympathiques ne se résumant pas à du bourrinage idiot, ici, il est avant tout question de saisir les faiblesses de son adversaire pour le vaincre. Le film propose donc un divertissement classique mais de qualité. A voir si on a un peu de temps à perdre.

L'Oeuf de l'ange (1985)
Film de Mamoru Oshii, l'homme derrière Ghost in the Shell (que je n'aime pas vraiment mais c'est un autre sujet). L'Oeuf de l'ange ne raconte pas grand chose, enfin, c'est ce que l'on pourrait penser car on ne voit qu'une enfant évoluer dans un monde hostile en protégeant un mystérieux oeuf. Concrètement, il n'y a rien d'autre à ajouter à l'histoire, le film n'en dit pas plus. Ce qui est intéressant c'est la beauté de cet univers désolé, ressemblant à un véritable cauchemar. Les personnages ne semblent même pas humains tant ils semblent incapables d'éprouver des émotions, comme s'ils avaient oublié comment être humains après tant de temps passé à errer dans ce monde n'ayant pas de sens. Les interprétations sont très nombreuses et le film nous donne de très nombreuses pistes de réflexion. Je ne vais pas développer, c'est véritablement un film à voir, ne serait-ce que pour sa beauté.
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 07/02/2020, 19h51       #861
Sir Crocodile
still real to me damnit
F'n Freak
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Messages: 2 818


La Vérité (1960)
Histoire tragique, peut-être la plus sombre de Clouzot tant elle est cruelle, celle de deux êtres que tout oppose qui se sont aimés du plus sincère des amours à des moments différents. Clouzot est un génie absolu, à mon sens le plus grand réalisateur français. Le film est sans espoir, sans issu possible pour ses personnages qui n'échapperont pas au destin funeste qui les attend. Brigitte Bardot y est juste fantastique, Sami Frey l'est tout autant. Et que dire des brillants Paul Meurisse et Charles Vanel qui se rendent coup pour coup en jouant des avocats. La mise en scène est excellent, j'ai en tête la scène où Gilbert couche avec Dominique, on ne voit que leurs visages dans l'obscurité, comme pour nous dire que malgré ce moment intime, ces deux êtres sont toujours séparés par un monde, celui de l'ombre et qu'essayer de se rapprocher signifierait entrer dans ce monde (ce qu'ils feront avec les résultats que l'on connait).


Que dire de plus ? La Vérité est un monument et un film à voir. Nouvelle leçon de cinéma donnée par Henri-Georges Clouzot. Et puis, le garçon simple que je suis ne peut rester insensible face au charme de Brigitte Bardot qui dans ce film ferait ramper un eunuque.
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/02/2020, 21h15       #862
Sir Crocodile
still real to me damnit
F'n Freak
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Messages: 2 818
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain (2001): Je ne connais que très peu l'oeuvre de Jeunet et je m'en fous un peu, je compte un jour voir Delicatessen et La cité des enfants perdus mais le reste ne m'attire pas. J'ai seulement vu Alien Resurrection du réalisateur, duquel je peux simplement dire que je ne l'avais pas détesté. Je m'attaquais donc à Amélie Poulain, plus parce qu'il fait parti de ces films qu'il faut avoir vu que parce que je désirais véritablement le voir. Ce n'est à mon sens, vraiment pas bon. L'impression que j'ai, c'est que c'est le style de Jeunet de présenter des personnages rappelant une sorte de train fantôme (train fantôme dans lequel d'ailleurs Amélie finira définitivement de tomber amoureuse du personnage de Kassovitz). Si au moins c'était drôle... L'histoire est assez inintéressante, c'est juste insupportable de voir ces personnages être incapables de se parler, ce n'est même pas beau car ce n'est tout simplement pas vrai. Côté mise en scène, je ne sais pas, ces gros plans sur ses visages immondes me mettent mal à l'aise. Alors j'ai bien aimé l'effet de disparition du poisson dans l'eau mais à part ça, je n'ai pas aimé. La teinte jaune de la photographie, ça donne un effet que j'aurais pu apprécier mais je ne trouve pas que ce soit adapté ici. De plus, je ne trouve pas que le film soit intéressant, voir cette pauvre fille vivre par substitution, c'est juste d'un ennui mortel. Ce que j'ai préféré, ce sont ses discussions avec l'homme aux os de verre. Un film sans grand intérêt.


Quai des Orfèvres (1947): Je considère Henri-Georges Clouzot comme étant le plus grand cinéaste Français tant sa vision si négative de l'être humain donne naissance à des oeuvres fantastique. Néanmoins, j'ai l'impression que Clouzot a été plus gentil sur ce film, ce qui n'est pas étonnant puisque c'est son premier film après avoir été interdit de faire du cinéma (décision imbécile prise à cause d'une rumeur autour de son film Le Corbeau). Clouzot se fait donc plus sage et préfère ici nous montrer une histoire plus sage et s'il ne peut pas nous montrer la profonde médiocrité de l'être humain, il met le paquet sur des personnages emblématiques. Louis Jouvet crève l'écran en jouant un personnage désagréable au possible mais faisant preuve d'une répartie à toute épreuve. Côté mise en scène, Clouzot filme tout avec une grande classe et les interrogatoires permettent de sentir la pression mise sur les personnages. Pas grand chose à ajouter, c'est un très bon film mais loin d'être le meilleur de Clouzot. La Vérité et le Salaire de la Peur.
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/02/2020, 01h05       #863
Sir Crocodile
still real to me damnit
F'n Freak
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Messages: 2 818
Delicatessen de Jean Pierre Jeunet
Là encore, comme dans Amélie Poulain, on a l'impression d'être dans un train fantôme. La différence, c'est que c'est bien plus adapté au vu de l'univers que Jeunet installe (j'ai d'ailleurs trouvé qu'il était intéressant). Pas trop fan de la mise en scène, y'a un côté trop cartoon à l'ensemble mais j'ai tout de même passé un agréable moment.
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/02/2020, 06h55       #864
Sir Crocodile
still real to me damnit
F'n Freak
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Messages: 2 818

L'Aurore (1928)

L'Aurore fait parti de ces films qu'il faut avoir vu, c'est en tout cas ce que j'ai toujours entendu. J'ai donc décidé de le regarder après avoir repousse le visionnage à de multiples reprises, car même si je tente d'être le plus ouvert possible, il est toujours un petit peu difficile de s'installer devant un film de cinéma muet. Ca ne me pose aucun problème quand c'est un film que j'ai véritable envie de voir, comme le Voyage dans la lune, le cabinet du Dr Caligari ou un autre film de Murnau... Nosferatu. Mais là, c'est une histoire d'amour, le synopsis n'en dit que très peu, mais tant pis, le film a sa réputation, allons-y.

Quelle claque, bon sang, quelle leçon de cinéma, c'en est impressionnant. Tout d'abord, c'est magnifique, le métrage a une atmosphère juste folle, les environnements dans lesquels évoluent les personnages semblent irréels. George O'Brien est inquiétant, on en vient à se demander s'il est humain, on sent qu'il est profondément perturbé. Au niveau de la mise en scène, c'est juste parfait, que ce soit le mot "drowned" (si je ne me trompe pas) qui apparaît en retard avant que le texte ne coule comme si on l'avait renversé de l'eau sur un texte rédigé à l'encre. L'image de l'eau dans l'esprit de l'homme, finissant par faire disparaître son image pour finalement montrer que l'eau n'est plus une pensée mais la réalité. Ou le moment où l'homme rentre chez lui et où son ombre sur le mur rappelle Nosferatu lui-même. Et des passages comme ça, il y en a tout le film.

L'histoire est excellente, j'ai trouvé ça beau, j'ai complètement ressenti la peine des deux personnages et ensuite leur bonheur, car comme Murnau le dit, cette histoire, elle peut avoir lieu n'importe où, n'importe quand, elle est profondément réelle et humaine.

Le film n'est néanmoins pas parfait, le passage en ville était d'après moi un peu trop long, il est nécessaire, oui, mais il aurait pu être plus court. Mais je ne vais pas bouder mon plaisir pour autant. Le film est un réel chef d'oeuvre.

Je ne saurais dire quel film me plaît le plus entre l'Aurore ou Nosferatu mais je pense que le premier est supérieur.

Je recommande
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Cinéma

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 19h47.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,08564 seconds with 11 queries