FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Cinéma
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Cinéma Vous trouverez de tout dans cette section: quelques commentaires plus savants de films moins diffusés par de futures jeunes recrues du cinéma, jusqu'aux démolitions ou encensements façon vox populi des derniers navets.


J'ai vu... (V5)
Cinéma

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 13/11/2018, 02h53       #721
Nevran
Ainsi souffle le vent
F'n Freak
 
Avatar de Nevran
 
Membre: avril 2008
Messages: 10 939
Et je pense pas qu'un film ait sonné aussi juste une relation père/fils que ce film sur le coup, putain que c'était COOL.


Citation:
Et le Chaudron Magique, j'ai aucune idée de sa qualité, je l'ai pas vu.

De ce qu'on m'avait dit, c'était un film pas mal plus sombre qu'un disney classique. Il était très en dehors des codes de l'époque.
__________________
"Rester immobile ne sert à rien. Il faut choisir entre progresser ou régresser. Allons donc de l'avant et le sourire aux lèvres."

Baden-Powell
Nevran est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/11/2018, 03h04       #722
Johnny B. Brand
Chroniqueur
F'n Freak
 
Avatar de Johnny B. Brand
 
Membre: août 2009
Messages: 8 083
Citation:
Envoyé par Nevran Voir le message
De ce qu'on m'avait dit, c'était un film pas mal plus sombre qu'un disney classique. Il était très en dehors des codes de l'époque.



Il l'est ! Ca n'a rien à voir avec les standards de Disney, c'est certain.
Je l'ai vu énormement de fois étant petit, je l'aimais beaucoup, mais il a très mal vieilli. Et je le trouve assurément moins intéréssant aujourd'hui, et ça pour pour une seule raison : Il est trop simpliste.



Il y a très peu de niveau de lecture contrairement à d'autres Disney. Je n'ai pas de soucis avec le fait qu'il n'y ai pas de chanson, au contraire, mais voilà, c'est une histoire très linéaire sans énormément d’intérêt. C'est un peu un des ovnis de Disney des années 80.



Un autre film Disney qui sort des standards et qui a été par contre blacklisté par la firme : Mélodie du Sud. Faudrait vraiment que je prenne le temps de le revoir.

J'aime bien ça par contre, les dessin animé black listé. Je suis content de me dire que j'en ai certain sur des vielles vhs de mon enfance !
Johnny B. Brand est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/11/2018, 03h33       #723
Sir Crocodile
Roi du Goulp
Usager régulier
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Localisation: France
Messages: 1 780
Citation:
Envoyé par Nevran Voir le message
Et je pense pas qu'un film ait sonné aussi juste une relation père/fils que ce film sur le coup, putain que c'était COOL.
Ouais, c'était vraiment le gros point fort du film. Après, niveau relation père/fils, je dois avouer que j'ai une préférence pour Dingo et Max 2 : Les sportifs de l'extrême que j'ai vu un nombre incalculable de fois. Alors, c'est un film directement sorti en VHS mais franchement, je l'avais trouvé génial et toujours très juste.


Citation:
Envoyé par Johnny B. Brand Voir le message
Un autre film Disney qui sort des standards et qui a été par contre blacklisté par la firme : Mélodie du Sud. Faudrait vraiment que je prenne le temps de le revoir.

J'aime bien ça par contre, les dessin animé black listé. Je suis content de me dire que j'en ai certain sur des vielles vhs de mon enfance !
C'est parce que le film était considéré raciste non ? Je l'ai jamais vu, j'ai aucune idée de ce qu'il vaut.
__________________
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/11/2018, 08h36       #724
Hercule Poivrot
Onan le barbare
F'n Freak
 
Avatar de Hercule Poivrot
 
Membre: décembre 2010
Localisation: Panamie
Messages: 3 350
Alors un bilan assez rapide des films que j'ai vu au cinoche depuis l'été dernier :

Neuilly sa mère 2
Daube assez exceptionnelle. Presque nanar tellement il coche toutes les cases du genre raciste post-républicain. Il y a même un babtou islamisé qui a fondé son propre parti Chariah et Démocratie.
Chacun y trouvera de quoi être déclenché, j'avais vu sur Twitter même quelques SJW qui semblent avoir dégobillé à certaines scènes.

On notera les caméos fantastiques de Dupont-Moretti, Julien Dray et Arnaud Montebourg faisant chacun leur petite pub, histoire de bien appuyer sur l'autisme.


Mektoub my love etc
Le style de Kechiche est assez indiscutable. C'est bavard, parfaitement filmé et les personnages sont plus vrais que nature. Visionner un film de Kechiche ne se supporte que dans la mesure où vous n'avez pas d'a priori ou d'expérience négative du cercle social qu'il dépeint.
Donc si vous aimez les porcheries où des françaises à gueules de cochon s'enfilent des arabes parfaitement intégrés en feignant la passion et en discutant des fleurs et des nuages, vous allez kiffer, d'autant qu'Abdelatif s'est encore fait plaisir à filmer des culs en gros plan.


L'espion qui m'aimait
Vu en Angleterre avec ma copine de l'époque. L'humour de nana pipi caca passe crème dans ce genre de contexte. La scène des trapezistes était sympa.
Mila Kunis et la blonde dont j'ai oublié le nom donnent des envies de fessées. Dans le bon sens du terme.


Le Grand Bain
Bon film familial français rouge qui tâche. A regarder en famille avec les enfants et les grands-parents.
Poelvoorde a l'air d'être dans un sale état, ce qui paradoxalement fait ton avec le film. Katerine en revanche est superbe, je suis content qu'il obtienne un succès populaire à la hauteur de son personnage.
Lellouche essaye de caler une morale chelou à la fin du film, j'ai pas trop compris mais c'est pas l'essentiel.


Kursk
Alors, connaissant l'histoire, j'avais déjà plus ou moins l'issue du film spoilée d'avance. Ça n'a pas empêché de m'accrocher un peu avec des ficelles assez classiques et efficaces. Le film a une construction ultra-symétrique, jusque dans le rappel de certains éléments clés (la montre, l'église etc) qui arrivent à des moments millimétrés et suffisamment gros pour que je le remarque. Ce qui n'est pas bon signe quand j'y pense.
Matthias Schoenaerts est le Gosling belge, très bon pour attirer l'empathie avec son regard de 1000km de long et sa posture de plombier mélancolique qui gère tout. Léa Seydoux fait une très bonne russe, on s'y tromperait.

Le film est très poli, dans le sens où il zappe complètement la figure de Poutine, pourtant primordiale dans le drame de l'époque, et fait passer les russes pour autre chose que des réactionnaires homophobes et alcooliques. Brut s'en était donné à coeur joie pour la promo.


Bohemian Rhapsody

Ultra-romantisation de la figure de Mercury et du groupe Queen, qui étaient de sacrés rapiats en vrai. Pour connaître un peu l'histoire du groupe, certains passages m'ont fait gratter la tête - lors de la reformation express du groupe avant le Live Aid de Wembley j'ai carrément entonné à haute voix "haha mais c'est abusé là", ce qui a fait retourner mon voisin, je me suis platement excusé - le timing des évènements est vraiment remanié aux petits oignons pour coller au récit du film. Paul Prenter sert à jouer le gros méchant qui brise le groupe et qui rend Freddie homo alors qu'il était normal et amoureux de sa femme, ce qui est vite fait douteux.. J'imagine que c'est le but d'un biopic mais n'étant pas un grand fan du genre, je ne pourrais pas vous dire si c'est bien ou pas.

L'acteur qui joue Freddie est pas mal. La mongolance est un peu surjouée, Mercury n'avait pas non plus des dents comme ça, faut arrêter. Mais par contre la scène où il rejoue le live de Wembley est bien foutue, rien à dire, il l'interprète bien.
Hercule Poivrot est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/11/2018, 08h48       #725
raf the warrior
Kasparov de la nation
F'n Freak
 
Avatar de raf the warrior
 
Membre: avril 2008
Messages: 4 080
J'ai vu l'Homme au poings d'aciers hier une grande réussite !
__________________
« Les croyances intellectuelles d’une personne s’expliquent par ses croyances morales ; ses croyances morales sont expliquées par des traits naturels caractéristiques du type de personne qu’elle est. »

Friedrich Nietzsche in le crépuscule des idoles

raf the warrior est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/11/2018, 08h48       #726
Sir Crocodile
Roi du Goulp
Usager régulier
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Localisation: France
Messages: 1 780

La Vie d'Adèle (2013)

Un film qu'une ex-copine m'a recommandé. J'avoue que j'étais pas très chaud, la demoiselle étant un peu l'archétype de la bobo millenial, je me faisais pas mal d'idées sur le film et je m'attendais à le détester. Ce ne fut pas le cas.

J'avais peur d'une avalanche de pathos bien vomitif à base de "regardez comment elle est courageuse parce qu'elle est gouine". J'avais peur d'un film faisant de la morale. Ca n'est pas du tout le cas, le film est juste excellent en plus de sonner toujours juste. L'homosexualité n'est pas glorifiée comme c'est trop souvent le cas dans les films traitant du sujet. Je pense qu'on peut même dire que l'homosexualité n'est quasiment pas un sujet du film, sauf au lycée où c'est très rapidement important, mais sinon après, on s'en fout complètement. D'ailleurs, on a même pas une sortie de placard bien clichée qu'on a déjà vu mille fois où Adèle se mettrait à pleurer en expliquant sa sexualité à ses parents. Le film ne juge pas ça pertinent et n'en parle pas.

Les personnages sont vraiment bons et ils sont réalistes. Je reproche souvent aux réalisateurs de faire parler les jeunes tels qu'ils les imaginent parler et pas comme ils s'expriment réellement. Ici, les jeunes parlent comme des jeunes, j'ai reconnu chacun des personnages du film. C'est une qualité !

Visuellement, c'est plutôt beau et on a quelques idées de mise en scène, ma préférée est celle que l'on a durant le repas entre amis où Adèle regarde Emma parler avec une autre femme. La caméra va alors alterner entre filmer Adèle au premier plan et un écran au second plan, écran qui montre une femme avoir les réactions qu'Adèle cache. J'ai trouvé ça très intelligent et une fois encore, on tombe pas dans la facilité.

L'histoire sonne vraie, c'est pas de la merde qui te fout toutes les dix minutes une scène pour te tirer les larmes. Comme je l'ai dit, on a pas certaines scènes que l'on imagine très bien dans ce genre de films.

Autre bon point, y'a du cul. Du bon cul même. Et Adèle Exarchopoulos est un régal pour les yeux ! Bon en vrai, ça rend pas le film forcément meilleur mais c'est toujours un petit plus, on va pas se mentir.

Conclusion: Un film vraiment excellent qui ne tombe pas dans la facilité ou dans le militantisme de bas étage pour brosser l'opinion publique dans le sens du poil mais qui se contente de bien raconter une histoire. Des personnages vraiment bons. Des idées de mise en scène. Et du cul.


Citation:
Envoyé par Hercule Poivrot Voir le message
Mektoub my love etc
Le style de Kechiche est assez indiscutable. C'est bavard, parfaitement filmé et les personnages sont plus vrais que nature. Visionner un film de Kechiche ne se supporte que dans la mesure où vous n'avez pas d'a priori ou d'expérience négative du cercle social qu'il dépeint.
Donc si vous aimez les porcheries où des françaises à gueules de cochon s'enfilent des arabes parfaitement intégrés en feignant la passion et en discutant des fleurs et des nuages, vous allez kiffer, d'autant qu'Abdelatif s'est encore fait plaisir à filmer des culs en gros plan.
Ah bah justement, après avoir vu La Vie d'Adèle, je comptais le voir, cool de voir qu'il garde ce qui fait, d'après moi, la force du film que je viens de critiquer.
__________________
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/11/2018, 14h16       #727
Hercule Poivrot
Onan le barbare
F'n Freak
 
Avatar de Hercule Poivrot
 
Membre: décembre 2010
Localisation: Panamie
Messages: 3 350
Kechiche, avec tous les défauts qu'on peut lui prêter, est l'un des réalisateurs les plus justes de son époque. Ils ne raconte aucune histoire, c'est une espèce de cinéma réalité géante.

Pour moi son meilleur film reste l'Esquive, t'as un peu tout dedans.
Hercule Poivrot est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2018, 00h19       #728
Sir Crocodile
Roi du Goulp
Usager régulier
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Localisation: France
Messages: 1 780
Citation:
Envoyé par Hercule Poivrot Voir le message
Kechiche, avec tous les défauts qu'on peut lui prêter, est l'un des réalisateurs les plus justes de son époque. Ils ne raconte aucune histoire, c'est une espèce de cinéma réalité géante.

Pour moi son meilleur film reste l'Esquive, t'as un peu tout dedans.
C'est l'impression qu'il me donne aussi et c'est ce qui fait que j'ai tant aimé La Vie d'Adèle. Je regarderai l'Esquive du coup.



Raiponce (2010)

Un film dont a pas mal chanté les louanges et auquel j'avais envie de laisser sa chance. J'espérais cependant avoir un meilleur film que la Reine des Neiges. Ca commence, je vois que c'est le cinquantième classique d'animation Disney, ouais, ils ont définitivement intérêt à avoir sorti l'artillerie lourde.

Et ils l'ont fait. Visuellement, ça a de la gueule, c'est beau. Pas comme La Reine des Neiges où on se contente surtout de t'envoyer plein d'effets dans la gueule l'air de dire "t'as vu les beaux effets qu'on a pour les pouvoirs d'Elsa ?", non, ici, y'a des idées visuelles intéressantes. La chevelure de Raiponce donne parfois l'impression d'un très long serpent, j'ai trouvé que c'était sympa. La scène des lanternes est magnifique mais là, ça relève surtout de la technique.

Les personnages sont bons. Mère Gothel est la pire des putes, Raiponce est plutôt cool et marrante, Flynn Rider fonctionne très bien en trouduc à bon fond et ce con de Maximus le Cheval m'a fait marrer plus d'une fois.

L'histoire est simple mais je sais pas, le film est toujours sympa, j'ai franchement passé un bon moment. Je m'attendais vraiment pas à le dire mais ouais, c'est un Disney vraiment très bon. Et j'en attendais pourtant rien du tout.
__________________
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2018, 02h00       #729
Hercule Poivrot
Onan le barbare
F'n Freak
 
Avatar de Hercule Poivrot
 
Membre: décembre 2010
Localisation: Panamie
Messages: 3 350
Alad'2

Oui je l'ai vu.
Franchement je ne dirai rien parce que ce serait tirer sur une ambulance. Mais surtout parce que je pense qu'à ce niveau la nullité sur laquelle tout le monde crache en se croyant intelligent est forcément calculée. C'est un troll géant.
Kev Adams est la version française d'Adam Sandler.
Hercule Poivrot est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2018, 02h47       #730
Sir Crocodile
Roi du Goulp
Usager régulier
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Localisation: France
Messages: 1 780
Citation:
Envoyé par Hercule Poivrot Voir le message
Alad'2

Oui je l'ai vu.
Franchement je ne dirai rien parce que ce serait tirer sur une ambulance. Mais surtout parce que je pense qu'à ce niveau la nullité sur laquelle tout le monde crache en se croyant intelligent est forcément calculée. C'est un troll géant.
Kev Adams est la version française d'Adam Sandler.

Bon, vu que je compte pas le voir, je vais plutôt te poser la question: Est-ce que comme dans le premier, l'histoire est racontée par Kev Adams ?

Parce que pour moi, c'était la seule idée sympa du film (même si c'est aussi ce qui rend le métrage encore plus merdique).

En tout cas, je suis allé voir le premier au cinéma complètement par hasard, pour la petite histoire, je bouffais des pizzas avec des potes en ville et deux autres sont passés et nous ont dit "on va au cinéma, vous venez ?". Naturellement, j'acceptais sans trop poser de questions, je me disais que ce serait un blockbuster Hollywoodien bien con mais divertissant ou une comédie française convenue à la Camping. J'avais carrément oublié que le film était sorti alors quand ça a commencé j'ai pas pu m'empêcher de rire nerveusement, comme quand tu prends conscience que t'es victime d'une vaste blague.

Ca n'était pas une blague, j'avais les deux pieds dans la merde. Je me suis consolé en ne manquant pas une miette des apparitions de Vanessa Guide que je trouve très charmante. C'était quand même affligeant de nullité, beaucoup ont dit "c'est pour les gosses" comme si c'était une excuse et qu'un gosse devait forcément regarder de la merde. A 7 ans c'est l'Aladin de Kev Adams, à 17 ans c'est les Marseillais à Los Angeles.

Et le pire, c'était que la salle se marrait vraiment et qu'il y avait autant de jeunes que d'adultes.


Au passage, je fais la pub de mon nanar préféré, Le retour de Flesh Gordon. Y'a des vaisseaux spatiaux, une bite de gorille, du pipi, du caca, du cul, des tétons géants et des nichons, beaucoup de nichons. Je l'ai vu quand j'avais genre 8 ans et j'en garde encore aujourd'hui un souvenir incroyable.
__________________
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2018, 15h52       #731
Vreys
***** FnMMA
F'n Freak
 
Avatar de Vreys
 
Membre: novembre 2008
Localisation: Paris
Messages: 10 205
Animaux fantastiques 2 :

JK rowlins n'est pas une bonne scénariste. Ce film souffre trop de ces lacunes scénaristiques sans même parler des incohérences par rapport à la saga d'origine.
__________________
" Tout était fini. Nous avions piétiné toutes les règles en vigueurs à Las Vegas : insulter les touristes, terrifier le personnel d'établissement. Notre seule chance était la perspective que notre conduite avait été si excessive que toute personne amené à nous juger trouverait peu crédible nos errements." Raoul Duke, Docteur en journalisme.
Vreys est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/11/2018, 11h37       #732
Sir Crocodile
Roi du Goulp
Usager régulier
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Localisation: France
Messages: 1 780
J'ai regardé Vertigo, je n'ai malheureusement pas eu un film à la hauteur de sa réputation. Pire encore, je pense que c'est peut-être un des Hitchcock que j'ai le moins apprécié.
Qu'on soit clair, ça reste très bon, y'a des idées visuelles vraiment sympas, l'intrigue est sympa et nous tient en haleine, James Stewart est excellent et Kim Novak est charmante. Mais je sais pas, le film m'a pas captivé plus que ça. Donc ça reste un bon film, y'a pas à chier là dessus mais j'attendais tellement une claque j'ai finalement été un poil déçu.
__________________
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux Hier, 04h09       #733
Johnny B. Brand
Chroniqueur
F'n Freak
 
Avatar de Johnny B. Brand
 
Membre: août 2009
Messages: 8 083
Citation:
Envoyé par Hercule Poivrot Voir le message
Bohemian Rhapsody

Ultra-romantisation de la figure de Mercury et du groupe Queen, qui étaient de sacrés rapiats en vrai. Pour connaître un peu l'histoire du groupe, certains passages m'ont fait gratter la tête - lors de la reformation express du groupe avant le Live Aid de Wembley j'ai carrément entonné à haute voix "haha mais c'est abusé là", ce qui a fait retourner mon voisin, je me suis platement excusé - le timing des évènements est vraiment remanié aux petits oignons pour coller au récit du film. Paul Prenter sert à jouer le gros méchant qui brise le groupe et qui rend Freddie homo alors qu'il était normal et amoureux de sa femme, ce qui est vite fait douteux.. J'imagine que c'est le but d'un biopic mais n'étant pas un grand fan du genre, je ne pourrais pas vous dire si c'est bien ou pas.

L'acteur qui joue Freddie est pas mal. La mongolance est un peu surjouée, Mercury n'avait pas non plus des dents comme ça, faut arrêter. Mais par contre la scène où il rejoue le live de Wembley est bien foutue, rien à dire, il l'interprète bien.

Tout de même.







En ce qui concerne le film, moi je connais pas du tout l'histoire du groupe. Mais en tant que film je trouve l'intro très très rushé. En 10min, le groupe est connu ( j'exagère ) Je sait pas si elle est nécessaire autre que montrer pourquoi Mercury à tel micro, pourquoi il est si spécial etc. Quand ils ont leur premier rendez-vous pour signer un label, tout se fait en 5 répliques.
Bref le début du film m'a pas spécialement emballé, mais je seis très bon public sur les biopic musicaux. Surtout avec des groupes aussi emblématique et puissant, du coup une fois dans le vif du sujet, j'ai trouvé ça très intéréssant.

Je pourrais tout aussi bien lire des livres qui parle des origines de certaines chansons, mais j'ai trouvé que le choix de structure du film était en adéquation avec ça. Tu découvres l'arrière boutique de toutes les chansons emblématiques du groupe, et l'impact personnel qu'ont eu chacune d'entre elles.

Bon, ça révolutionne pas le genre, loin de là. Love Mercy ( que j'ai oublié... ) et Jersey Boy ( que j'ai adoré, vraiment ) font le même taff après tout. Et il y en a d'autres qui m'échappent.
Et oui, la partie de fin à Wembley est impressionnante. Elle l'est d'autant plus quand tu reviens chez toi, et que tu te décides à revoir ce passage sur Youtube. C'est juste incroyable.

Gros GROS point fort, le mixage du son. Le travail fait sur la voix de Rami Malek qui interprète Mercury, sur scène principalement, sont stupéfiante.
J'ai bien hate de voir le making of de ce film pour la scène de fin qui te met vraiment mais vraiment bien.

ET petit complément intéressant, j'ai vu le TABS spécial Freddy Mercury juste avant de voir le film et ça complète plutôt bien le film.


Johnny B. Brand est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux Hier, 09h29       #734
Sir Crocodile
Roi du Goulp
Usager régulier
 
Avatar de Sir Crocodile
 
Membre: août 2016
Localisation: France
Messages: 1 780
Les Nouveaux Héros
Mouais, ça fait vraiment remplissage du cahier des charges de Disney. Baymax est marrant et les potes d'Hiro aussi, mais il en faut plus. Le film aurait pu développer certaines pistes intéressantes mais se contente vraiment de faire le strict minimum et puis sans déconner, le méchant est peut-être le moins intéressant de toute l'histoire de Disney. Une petite déception donc.


Teen Titans GO! The Movie
J'aimais beaucoup Teen Titans quand j'étais plus jeune et j'étais bien triste de voir la série s'arrêter. Une suite a fini par voir le jour, Teen Titans GO! mais j'ai jamais regardé, parce que les dessins animés, bah ça ne m'intéresse plus vraiment et car le ton de cette suite est très différent de celui de la série d'origine. Je sais simplement que la série a énormément de succès mais qu'elle aussi un sacré lot de détracteurs qui lui reprochent de cracher sur la première série. Toujours est-il que c'est bien grâce à la version plus récente et plus humoristique de la série que les Teen Titans ont fini par arriver sur grand écran.

C'était très con, parfois les blagues marchent, parfois elles se ramassent salement la gueule. C'est pas ouf mais ça se laisse regarder. J'en attendais rien et j'ai trouvé quelques passages sympas, donc ça va.


Taram et le Chaudron Magique
Bon, clairement pour l'époque, ça envoie, c'est vraiment beau et on comprend vite pourquoi le film coûtait si cher. Malheureusement, on comprend aussi rapidement pourquoi le film a été un flop. L'histoire est vraiment sombre et on a pas toujours l'impression d'être devant un Disney. J'ai beau n'y voir aucun problème, j'imagine que beaucoup de gens ont été refroidis à cause de ça. L'histoire est basique et les personnages sympas, sans plus. Je comprends tout à fait le plantage. Perso' j'ai bien aimé, ça change de ce qu'on a l'habitude de voir chez Disney. Si je devais donner une note, je lui accorderais un 6 sur 10.
__________________

Dernière modification par Sir Crocodile ; Hier à 11h45.
Sir Crocodile est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Cinéma

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 04h02.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,10087 seconds with 10 queries