FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique du UK Championship Tournament 2018 (Night 2) : Un avant-goût du futur show anglais
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 13/07/2018, 12h26
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Critique du UK Championship Tournament 2018 (Night 2) : Un avant-goût du futur show anglais




Après le tournoi de la veille, qui a vu Zack Gibson triompher de Travis Banks, la WWE a organisé une soirée pour clôturer son week-end en Angleterre. Et qu'on ne se leurre pas, ce show avait pour unique but de nous montrer ce qui sera proposé dans un futur proche, sur le sol anglais. Après ma première critique la semaine dernière, voici la seconde aujourd'hui.

Au programme de ce super-show, trois matches de championnat, un match par équipe et un match servant à déterminer le prochain challenger au titre majeur du futur show anglais. Voyons ensemble comment s'est tenu l'évènement.


Pour ouvrir le show, la WWE a fait confiance à la division par équipe de la NXT, qui avait déjà parfaitement remplie ce rôle-là, lors du dernier NXT TakeOver. Seule chose qui est regrettable ici, avant même que le match ne commence,c'est la répétition de l'affiche, quand bien même Pete Dunne et Adam Cole ne sont pas sur celui-ci. J'ai déjà dit lors de ma précédente chronique que la première soirée était assez lourde, la faute principalement au tournoi qui ne devrait pas se faire sur une seule soirée, car trop long.

Mais c'était un match très agréable à regarder, très intéressant. Je suis fan de Tyler Bate, qui je trouve se débrouille formidablement bien. Sa souplesse avec un autre adversaire sur le dos était vraiment impressionnante. Sa manière de vendre les coups de poing qu'il donne en mimant de se faire mal à la main est quelque chose que j'aime beaucoup. Kyle O'Reilly et Roderick Strong étaient bien dans le match, malgré la défaite. Leur attitude et les provocations étaient bien vues, ils maîtrisent vraiment leur rôle. Le Brainbuster de Kyle O'Reilly était super à voir. Seul gros soucis que j'ai pu remarquer dans le match, c'est le plan de caméra qui montrait ce même Kyle O'Reilly s'approcher de Tyler Bate pour le faire tomber à l'extérieur, mais ça restait tout de même un bon match, qui a bien rempli son rôle, encore une fois.

Un match non-annoncé a pris place entre Killer Kelly et Charlie Morgan, que je ne connaissais pas du tout. Un combat rapide, ni bon, ni mauvais où j'ai eu quelques frustrations, notamment sur la séquence à la "Dragon Ball Z". C'est comme cela que je les appelle, celles où on voit deux lutteurs augmenter le rythme et faire les même prises, au même moment pour nous vendre un affrontement sérieux et serré, alors que c'était en réalité pas du tout le cas. J'ai pas compris l'utilité du match, il n'a servi qu'à allonger la durée du show. Pour vous dire, j'ai largement préféré le gros plan sur Christian, avant le match suivant.


Contrairement à ce que laisse penser l'image, ce n'était un match à trois, mais à quatre, avec Noam Dar, qui a effectué son retour à l'occasion du show. Il n'était cependant pas annoncé pour y participer, c'est Johnny Saint, le manager général, qui a annoncé le retour de l'écossais. J'en profite pour dire que Saint semble encore perdu dans son rôle, notamment dans son annonce avant le match. En tout cas, le Scottish Supernova qui a remporté le match et l'opportunité d'affronter prochainement le champion du Royaume-Uni.

J'étais bien content de revoir Dar, il m'avait manqué. Et son retour, conjugué au bon match qu'on a eu, m'a bien fait plaisir dans l'ensemble. C'était dynamique et bien heureusement, car ils étaient quand même quatre sur le même ring. On a eu de belles prises, comme le Hurricanrana inversé de Mark Andrews, son Shooting Star Press et même le contre effectué par Andrews sur Travis Banks, qui s'est terminé en Stunner. Le seul point faible du match est la fin, qui voit Noam Dar exécuter son kick, qui manque de puissance. Les frères Coffey sont intervenus à la fin, probablement pour s'ériger comme des candidats sérieux aux titres par équipes du futur show anglais qui approche.


Deuxième match de championnat de la soirée et quel match. J'ai bien aimé voir Wolfgang dans le passé et ce match a comme été une confirmation. Pour quelqu'un de son physique, je le trouve très souple et capable de faire des manœuvres aérienne. Sa Swanton Bomb, ainsi que son Moon Sault étaient super à voir. Dommage que les deux plus beau mouvement du match n'aient pas touché la cible. Seule note au tableau de l'écossais, son saut depuis le coin avant qu'il ne subisse le superkick d'Adam Cole. On a bien vu que peu importe ce qui se serait passé, Wolfgang n'aurait jamais atteint Cole.

Une chose que j'ai remarqué en début de match et qui m'a un peu troublé, c'est la manière de faire de Wolfgang, qui est allé jusqu'à attaquer son adversaire le coin, tirer les cheveux du champion, pour se dégager d'un Headlock. Ça m'a troublé car il adoptait les méthodes des "heels", alors qu'il est sensé être "face". Bon, j'oublie pas Adam Cole, qui est resté très bon, comme d'habitude, j'ai envie de dire. Son kick à l'extérieur du ring où il s'est élevé très haut pour atteindre le challenger qui était dans le ring, m'a bien plu. Au final, c'était un match très intéressant et j'ai pas vu le temps passer sur le coup, en espérant revoir Wolfgang très prochainement.


Je pensais vraiment que ce combat allait être le main-event de la soirée, mais heureusement, la WWE a respecté le champion anglais et a choisi de programmer ce match par équipe en milieu de show. Et ce n'est pas pour dénigrer cette affiche, juste pour respecter une certaine logique. Pour en revenir au match, j'ai beaucoup aimé le combat. Velveteen Dream a été super, encore une fois. Il a joué avec ses adversaires, avec le public et s'est joué de son coéquipier à la fin du match. Il s'est bien montré sur le ring et est pour moi, le plus impressionnant des quatre hommes du match.

Les autres étaient loin d'être ridicule, Aleister Black a aussi répondu présent et Ricochet a apporté sa vitesse et son dynamisme. Il y avait de l'action, pas de raté. Mais j'ai noté trois petits problèmes. Premièrement, certaines actions semblaient attendues et c'est dommage car ça a impacté brièvement la fluidité du match. Ensuite, j'ai trouvé que le match a mis quelques minutes à réellement démarrer. Enfin, je trouve que EC3 était très en retrait dans ce match, le seul souvenir que j'ai de lui est sa Clothesline, ainsi que le Black Mass qu'il subit à la fin. Mais ça reste un match plaisant et il me semble que Ricochet a jeté un œil au titre, comme un signe qu'il compte bien se lancer à la poursuite de la ceinture, ça promet.


Parmi les matches annoncés, c'était celui que j'attendais le moins et pour cause, Shayna Baszler m'a toujours déçu. Si je laissais le bénéfice du doute au match du dernier NXT TakeOver, celui-ci ne me donnait aucunement envie. Et bien surprise, pour une fois, j'ai plutôt apprécié. Est-ce grâce à Toni Storm ? Je ne sais pas. Cette dernière m'avait pas trop impressionnée au Mae Young Classic, donc je ne pense pas. Bon, ça reste un match qui a quelques moments ennuyeux, comme les séquences où Baszler porte des soumissions, qui affaiblissaient aussi bien Storm que moi. Mais le travail sur la jambe de l'australienne était intéressant et cette dernière a bien vendu sa blessure.

C'est le seul match de la championne que j'ai quelques peu apprécié. La fin est plutôt bien pensée, car en essayant de fatiguer son adversaire à l'extérieur du ring et remonter avant la fin du compte de l'arbitre, c'est une méthode réaliste, qui utilise bien les règles du catch. J'ai eu peur en voyant Toni Storm se lever au compte de neuf et je pensais vraiment qu'elle allait revenir sur le ring, tel un John Cena remonté à bloc. Heureusement, ça s'est fini sur cela et c'était bien pas loin d'être parfait. Donc clairement, je m'attendais pas à apprécier le match, du coup, je suis moins déçu, mais si on reste objectif, ça reste moyen, mais c'est un bon début pour Shayna Baszler. Par contre, j'ai pas compris pourquoi, après le match, elle a porté une souplesse à Storm avant de changer d'avis et lui porter une soumission. Je dis cela, car Storm était déjà de dos et Baszler aurait pu porter la soumission directement.


Le dernier combat de la soirée opposait le vainqueur du tournoi, Zack Gibson, au champion du Royaume-Uni, Pete Dunne. Et si je dis "combat" plutôt que "match", ce n'est pas anodin. On a eu un vrai combat, brutal et intense. Pete Dunne est resté fidèle à lui-même, détruisant son adversaire, mais Zack Gibson a eu du répondant. La foule était bien réveillée pour ce main-event et semblait être l'ingrédient final pour rendre ce combat mémorable. Les séquences à l'extérieur du ring étaient intéressantes à voir, je pense notamment à la souplesse de Dunne qui fait retourner son adversaire qui retombe devant le porteur de la prise. J'ai failli croire à une victoire de Gibson, la fin du match m'a bien fait douter sur l'identité du vainqueur.

Mais tout n'était pas parfait. Je trouve que le combat a duré un peu longtemps et j'ai trouvé certaines actions répétitives, notamment celles où Dunne s'attaque aux doigts de Gibson. Ce dernier a d'ailleurs porté une sorte de Code Breaker, à la Chris Jericho, que le champion n'a pas vendu. Bon, on pourrait se dire que l'adrénaline a fait son effet à ce moment-là, mais sur le coup, j'étais un peu choqué car visuellement, ça avait un très bel impact. La Lariat de Pete Dunne était cependant belle à voir, là où celle de Gibson est à oublier, tant elle ne touche pas son adversaire. J'ai trouvé que c'était un des trois bons matches de la soirée et la photo de fin avec Triple H et tout le roster de la division était parfaite pour finir le week-end.

Voilà pour cette critique, qui revenait sur la seconde soirée du week-end anglais de la WWE. On a eu un avant-goût de ce qui nous attendra prochainement et franchement, sans être réellement excité, je pense qu'on aura du bon catch. Cette soirée a fait ses preuves et pour ceux qui n'ont pas eu le courage de tout lire, voici les points positifs et négatifs.

Points positifs :
+ Le match d'ouverture et le main-event
+ L'apparition de Christian (il en faut pas plus pour moi)
+ Wolfgang
+ Pas déçu du match de Shayna Baszler

Point négatifs :
- Le match entre Charlie Morgan et Killer Kelly
- Allonger les matches et le show avec des séquences
- Johnny Saint qui semble perdu



Vos commentaires
  #2  
Vieux 13/07/2018, 13h15
bbb
 
Entièrement d'accord.
Sur le match pour le titre féminin, c'est surtout une question de booking. On ne pouvait pas faire un match classique de Shayna face à celle qui sera la tête d'affiche et probablement la première championne de NXT UK . Le match se devait d'être équilibré.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 13/07/2018, 14h54
Ralgrad
 
Ah, je pensais être le seul à ne pas avoir été déçu par Baszler D'ailleurs, je vais lire vos réactions dans le topic approprié.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 13/07/2018, 15h29
Dallas Pride
 
Tu peux pas critiquer Johnny Saint ce mec c'est dieu !
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 13/07/2018, 15h48
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Dallas Pride Voir le message
Tu peux pas critiquer Johnny Saint ce mec c'est dieu !
Je sais ce qu'il représente pour le catch britannique et même mondial.

Mais à mon avis, tu as dû voir les deux soirées et lors de la première, on a limite vu qu'il était perdu au moment où il entrait sur le ring avec Triple H et Shawn Michaels pour féliciter Zack Gibson. Je me souviens que Triple H lui glissait à l'oreille "lève lui la main, car c'est le vainqueur", puis "maintenant lève lui la main de ce côté-ci". En bref, soit ils l'ont pas prévenu avant d'arriver vers le ring, soit il était perdu et avait oublié cela.

Ensuite, durant la deuxième soirée, il dit pas "fatal 4-way match", mais un truc bizarre que j'ai jamais entendu "du genre 4-men fatal match" ou je sais plus. Enfin bref, c'était pas terrible. Après, je respecte le monsieur et j'attends de le voir à l’œuvre dans son rôle pendant environ 6 mois avant de jeter un premier jugement. Mais je dirais qu'il a l'air à la ramasse et même physiquement, on dirait qu'il est KO.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 14/07/2018, 17h49
Dallas Pride
 
Johnny Saint luttait encore aux début des années 2010 et il était capable de sortir d'énormes performances malgré son âge ! Ne le sous-estimes pas !



Réponse avec citation
  #7  
Vieux 15/07/2018, 03h19
Ralgrad
 
J'espère qu'il sortira de grosses performances au micro et dans son personnage de GM.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 15/07/2018, 07h47
The Fox
 
Citation:
Envoyé par Dallas Pride Voir le message
Tu peux pas critiquer Johnny Saint ce mec c'est dieu !

Le dieu du smark de base qui possède un amour immodéré pour les matches à crever d'ennui

Puis pour le coup j’ai le même sentiment que Ralgrad le gars a l’air complètement paumé merde... J’espère qu’il parviendra à trouver sa place.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 15/07/2018, 07h54
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par The Fox Voir le message
Le dieu du smark de base qui possède un amour immodéré pour les matches à crever d'ennui

Tu vas un peu trop loin concernant Johnny Saint et les fans de catch anglais, respectons-nous les uns des autres, chacun ses goûts. Concernant Dallas, je crois pas qu'elle soit obèse
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 15/07/2018, 08h33
Dallas Pride
 
Citation:
Envoyé par The Fox Voir le message
Le dieu du smark de base qui possède un amour immodéré pour les matches à crever d'ennui

Puis pour le coup j’ai le même sentiment que Ralgrad le gars a l’air complètement paumé merde... J’espère qu’il parviendra à trouver sa place.

Je suppose que tu as dû voir beaucoup de matches de Johnny Saint... C'était lequel le plus chiant pour toi ?
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 15/07/2018, 11h11
The Fox
 
Citation:
Envoyé par Dallas Pride Voir le message
Je suppose que tu as dû voir beaucoup de matches de Johnny Saint... C'était lequel le plus chiant pour toi ?
Peu je te l'accorde de mémoire Sanders, Kidd, Robinson,Grey quand c’est pas ma came j'insiste pas.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 10h32.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,16087 seconds with 9 queries