FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Arts, littérature, bande dessinée Littérature, musées, théâtre, photographie, bande dessinée.


Topic des Comics (MARVEL, DC, etc ...)
Arts, littérature, bande dessinée

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 31/12/2020, 22h52       #601
Ralgrad
Tottenham Boy
Administrateur
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 14 361
Wolverine
Super Heroes Collection / 2018


Il a beau être l'un des personnages les plus populaires chez Marvel et mon préféré quand j'étais plus jeune, je dois dire que j'ai eu beaucoup d'appréhension avant de commencer cette mini-anthologie centrée sur Wolverine et pour cause, je considère le personnage comme super efficace dans les X-Men puisqu'il détonne avec le reste de l'équipe et s'émancipe facilement de celle-ci, là où ses aventures en solo m'étaient inconnues.



Et pourtant, bien que son odyssée solitaire ne m'inspirait guère, il s'est avéré au final que ce bouquin est devenu l'un de mes préférés de la Super Heroes Collection !

Les premières pages donnent le ton avec les origines du mutant qui sont superbement bien contées et le tout, sous le trait d'un Mark Texeira qui en met plein la vue. Il faut savoir qu'il y a l'origine scénaristique, qui est proposée dans un numéro datant de 2009 et l'origine éditoriale qui voit le personnage faire ses débuts dans les années 70. Inutile de dire qu'il y a un énorme contraste entre les deux numéros... qui se suivent d'ailleurs dans ce bouquin. Il faut avoir l'esprit solide pour encaisser une telle différence et continuer la lecture. C'est beaucoup plus évident quand on a droit à une multitude de récits et qu'on avance chronologiquement, petit à petit, mais quand on fait directement un bond de +30 années d'un chapitre à l'autre, c'est parfois dérangeant.

N'empêche, outre la première apparition de Logan (son nom) qui l'oppose à Hulk, j'ai trouvé tout le reste génial. Le récit se déroulant au Japon est celui qui m'a le plus impressionné, probablement parce qu'il était celui qui m'inquiétait le plus, à cause du mauvais film sorti en 2013. Les autres chapitres proposés sont tout aussi cool à lire, puisque le Wolverine qui y est vendu est exactement celui auquel je m'attendais et espérais voir, c'est-à-dire le personnage badass tel qu'il est inscrit dans la conscience collective. On gagne en intensité au fur et à mesure de la lecture pour finir sur un énorme récit en quatre numéros de la fin des années 90, signé Warren Ellis et illustré par Leinil Francis Yu.


Le Wolverine de Leinil Francis Yu.

Graphiquement, c'est agréable à voir, je ne trouve pas que les planches ont vieilli, si ce n'est celles de Herb Trimpe, mais c'est compréhensible dans la mesure où elles datent de 1974 et manquent sérieusement de détails. Je trouve aussi que les expressions des visages ne sont pas assez travaillées à mon goût, notamment sur le personnage de Marie Cartier, que je trouve horrible sur certaines cases. Par la suite, on arrive sur du Barry Windsor-Smith et je sais que certains ont énormément de mal avec lui, mais je trouve son coup de crayon super. Plus je regarde ses planches, plus je les admire, je dirais même qu'il fait partie de mes dessinateurs favoris de l'époque avec John Romita Sr. et John Byrne. Les autres numéros sont plus modernes et accrocheurs à mes yeux, John Buscema est toujours aussi bon, j'ai encore en souvenir son travail sur l'intégrale 1966-1969 du Silver Surfer ; je ne parle même pas de Leinil Francis Yu qui conclut ce volume de belle manière.

Conclusion : Au top

Ça ne me disait rien, j'étais même inquiet à l'idée de m'ennuyer et me forcer à lire cette mini-anthologie, mais j'ai vite été rassuré et suis - aujourd'hui - plus excité que jamais à l'idée de lire du Wolverine ; ce livre offre quelques pistes si on souhaite explorer et se lancer dans les aventures du personnage. Ceux qui n'ont regardé aucun film le concernant découvriront ici une nouvelle facette de Logan, il s'agit d'un personnage très touchant, sensible, à tel point qu'on se demande comment ce côté sauvage peut exister en lui.



J'ai aimé :

+ Découvrir davantage le personnage
+ Presque tous les numéros, celui de 1974 étant médiocre, mais sans plus
+ La plupart des planches

J'ai moins aimé :
- L'absence des couvertures originales
__________________
Ambassadeur de Tottenham
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/01/2021, 16h16       #602
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 8 469


La ligue des gentleman extraordinaire (intégral) :

Londres en 1898 à l'époque où l'ère victorienne vit ses dernières années. Allan Quatermain, Mina Murray, le capitaine Nemo, le Dr Henry Jekyll, Edward Hyde et Hawley Griffin forment la Ligue des Gentlemen extraordinaires. Ces justiciers sont les seuls à pouvoir contrer la menace mortelle qui pèse sur Londres, la Grande-Bretagne, et la planète entière ! Alan Moore revisite les héros de la littérature Anglo-saxone et européenne dans un univers Steampunk/victorien...

Ce comics est culte et fait pour les fans de la littérature fantastique et victorienne. On découvre ou redécouvre des personnages "célèbres" et formant une équipe hétéroclite. Dans une ambiance old school, on suit les péripéties de ce groupe de pseudos super héros dont les membres ne sont pas très équilibrés. Quand on comprend que l'homme invisible est un violeur en série, on réalise où on est tombé... Alors certains trouveront les traits excessifs pour (trop)?) insister sur le fait que ce ne sont pas des supermans. Mais quand on se replace à l'époque, avoir des héros aussi déstructurés c'était novateur. Et cette réunion de personnages forts et bien écrit est un vrai plaisir comme un Expendable de la littérature.

L'écriture d'Allan Moore justement est irréprochable, rien à redire. C'est fluide, cohérent et plutôt bien mené. On a l'impression de suivre une aventure un peu comme un indiana Jones mixé à Blade Runner. C'est facile de se laisser embarquer dans l’histoire au final assez simple. J'ai vraiment passé un bon moment.


Dessins : Soyons clair, faut aimer. Le style faussement cheap, des visages anguleux, des couleurs légèrement ternes, tout cela correspond à l’histoire mais peut être interprété comme simpliste. Je ne suis pas un grand fan du style j'avoue mais je comprend la démarche globale.

Conclusion : Pas forcément au niveau des autres comics cultes de Moore mais ca reste un excellent divertissement original, facile d'accès et passionnant.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/01/2021, 17h56       #603
Vingtras
Jean Rochefort du catch
F'n Freak
 
Avatar de Vingtras
 
Membre: juin 2007
Localisation: Chez l'ennemi.
Messages: 3 782
Je ne sais plus quels aventure des gentlemen ce titre de panini comprend (il en a décliné pas mal sur ce thème, papy).

Mais autant, j'avais apprécié la perspective d'aventure au vu de mes passions littéraires et steampunk (je vais même jusqu'à apprécier le film, c'est pour dire jusqu'où va ma démence).

Mais je sais que assez rapidement, tonton Moore a envoyé ces personnages sur des pistes psychédéliques ou on a plus du tout le sentiment d'un comics d'aventure, mais on tombe dans du trio visuel et pseudo-intelligent que je trouve affreux de superficialité et de prétention.

Citation:
Envoyé par darkside Voir le message


WONDERLAND 1 : Retour au pays des merveilles :

C'est la suite du roman (et du Disney en cascade). Alice Liddell est désormais mariée et mère de deux enfants. Mais tout bascule le jour où sa fille Caroll Ann est à son tour attirée par le Pays des Merveilles. Ce pays, autrefois bucolique, a bien changé et c’est un monde plein d’horreurs et de folies...


C'est hard ! Commençons directement par cela pour bien destiner la bête au bon public. Entre Alice qui est dépressive au possible, son mari qui s'adonne au sado-masochisme avec sa maîtresse, le fils en psychopathe et Caroll Ann qui se drogue à tout va... On a déjà un environnement sombre et glauque. Mais quand Caroll passe de "l'autre côté du miroir" là on arrive dans le gore et l'horreur. Toutes les figures du roman/dessin animé sont ici des monstres, des tueurs, des malades. Ne cherchez pas l'espoir ou la beauté dans ce comic ! Par contre, on sent le fan service avec Alice et Caroll souvent en tenue légère... C'est pas déplaisant soyons honnête mais un peu facile je trouve.

Alors sur ce 1er volume (sur 3), j'ai accroché car je suis le bon public. Le côté horreur en plus me semble plus proche de l'esprit du roman finalement. Alors oui c'est souvent simpliste mais ca reste un vrai plaisir d'attendre la version horrifique de chaque personnage (le chat ca calme) ! On entre dedans sans s'ennuyer à aucun moment. C'est une descente dans la folie furieuse avec des bonnes idées parsemées ici et là.

Enfin les "bonus" sont vraiment bien : journal intime d'un personnage, extrait de textes connus, explications par cases des éléments cachés (etc), c'est franchement généreux et complet. On sent le plaisir des auteurs à se lâcher complètement et nous en donner un maximum avec un soucis du détail et des clins d’œil.



Dessins : j'aime le style de dessin punchy et les encrage/couleur sont magnifiques. Les découpages sont originaux et dynamiques. Je ne reviens pas sur le côté aguicheuse et pulpeuse des héroïnes car ca serait un peu hypocrite de ma part au final...


Conclusion : Sans prétentieux, sans prise de tête, voici un comic qui s'assume et donne des plaisirs simples. Pas destiné au grand public par contre mais plutôt pour des adeptes de l'horreur.
Je suis un brin curieux sur cette œuvre. Mais n'aimant pas l'horreur, j'ai peur d'être satisfait uniquement par le fan service.
Or, quitte à acheter un comics pour ces images, je préfère autant prendre Gojira en VO...
Vingtras est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/01/2021, 08h17       #604
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 8 469
Citation:
Envoyé par Vingtras Voir le message
Je ne sais plus quels aventure des gentlemen ce titre de panini comprend (il en a décliné pas mal sur ce thème, papy).
Mais autant, j'avais apprécié la perspective d'aventure au vu de mes passions littéraires et steampunk (je vais même jusqu'à apprécier le film, c'est pour dire jusqu'où va ma démence).
Mais je sais que assez rapidement, tonton Moore a envoyé ces personnages sur des pistes psychédéliques ou on a plus du tout le sentiment d'un comics d'aventure, mais on tombe dans du trio visuel et pseudo-intelligent que je trouve affreux de superficialité et de prétention.

Je suis un brin curieux sur cette œuvre. Mais n'aimant pas l'horreur, j'ai peur d'être satisfait uniquement par le fan service.
Or, quitte à acheter un comics pour ces images, je préfère autant prendre Gojira en VO...
Franchement, j'ai les 3 tomes d'Alice et c'est sur qu'il faut aimer l'horreur car c'est gore et souvent dans les thématiques horrifiques. Niveau histoire c'est avant tout un cycle concernant la famille d'Alice maudit au possible par cet univers de tarés.
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 14h28.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,07347 seconds with 11 queries