FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Réflexion sur ceux qui participent dans un Royal Rumble match
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de EdgeRulz, publiée 04/02/2018, 09h13
Avatar de EdgeRulz
EdgeRulz EdgeRulz est déconnecté
 

Réflexion sur ceux qui participent dans un Royal Rumble match


Je voudrais parler d'un point qui m'intrigue concernant un match qui a lieu une fois par an et tout le temps au même moment (fin janvier) et au même PPV.

Le combat principal du PPV "Royal Rumble" est vraiment différent de n'importe quel autre combat. C'est le genre de combat où genre, 95 % de sa qualité dépend de son booking, entre les choix, les éliminations, les événements et surtout, ceux qui y participent. Alors que dans un autre match, tel le combat simple 1 vs 1, Tag-team, 3-Way... les combats sont certes aussi jugé encore modérément sur le booking, mais davantage sur la prestation des participants.

Certes, dans un Rumble match, les prestations sont soulignés, mais beaucoup moins régulièrement. Ce qui intéresse le + souvent, c'est "qui prend à ces combats" et ce sera le point de cette chronique. Les surprises en l’occurrence, sont attendues au niveau des participants. Et il existe d'autres types de participants que je vais présenter :

La quantité de vainqueurs potentiels ou le "star power"

Une attente qui normalement n'est pas prêt de changer et qui fut de mise depuis le début, c'est la préoccupation sur le nombre de têtes d'affiches qui participent à ce match. Il y a l'édition de 1992 qui fut louangé juste pour avoir proposé un gros plateau (Flair, Hogan, Sid, Undertaker, etc).

Le 2001 (sur lequel je vomirais toujours) a également beaucoup plu grâce aux participations d'Austin, Big Show, Rock, Kane, Taker, la présence de HHH.

A l'opposé de cela, il y a l'édition du 1999 qui comptait trop peu de favoris, il y avait Steve Austin et niveau lutteur je crois que c'était tout (Kane peut-être ?), l'autre favoris n'étant pas un lutteur, à savoir Vince. Ce Rumble là est considéré comme un des pires de l'histoire.

Cette année encore, il y avait pas mal de favoris (Reigns, Orton, Nakamura) mais cela ne semble pas avoir préoccupé beaucoup de monde (en effet, ce Rumble 2018 a + été critiqué sur le booking, les moments que sur les participants).

L'édition de 2015 comportait pas mal de têtes d'affiche (Reigns, Bryan, Wyatt, Ambrose, Rusev) mais était très mal reçu, là la faute était jeté sur le booking et les décisions.


Attention à la participation des... "jobbers"

Bien que je ne me souvienne pas trop de la participations de réels jobbers dans un Rumble (le cas Horowitz en 1996 était quand même giga-assumé), je remarque surtout que plusieurs participants sont qualifiés comme tel, dans la mesure où ils sont éloignés du Main-event mais participent à ce match.

Il est vrai qu'à cause de l'enjeu (ME de WM) il est certain qu'un Rumble sera gagné par quelqu'un qui est en haut de l'affiche. Mais de là à qualifier de "jobber" ceux qui ne le sont pas... on ne reconnait même plus les statuts de Mid-carder, et encore moins low-carders. Non, c'est "jobber".

De ce fait, je prends l'édition de 1995, auquel celle-ci s'est fait critiquer pour avoir fait participer de nombreux "rigolos". D'accord pour dire que Mantaur, Droese, les Blu Bros, les Smoking Gunns, Men on a Mission, Kwang et compagnie ne vont pas des beaux vainqueurs, ce ne sont pas des stars MAIS ils n'ont jamais été des jobbers ! Tous ces gars là avaient sur le moment le statut de "superstar active".

Je prends aussi les éditions récentes qui ont vu les participations de Fandango, Bo Dallas, Titus Worldwide... et bien sur certaines reviews, leurs participations sont considérés comme un "gaspillage de spot". Dans un Rumble, il y a quand même 30 spot et il faut un peu de tout niveau "place sur la carte". De ce fait, j'arrive toujours pas à voir en quoi les participations de Titus et Appolo cette année pose soucis.


Les surprises

Un type de participant qui charme beaucoup les fans sont ceux qu'on attendait pas. Le Royal Rumble féminin a grandement pu jouer cette carte avec le fait que 30 participantes étaient prévu et que le roster principal ne possède même pas 20 lutteuses. Mais chaque Rumble masculin dans l'histoire en possède logiquement moins l'opportunité, vu que le roster masculin aura toujours été bien + conséquent que le roster féminin (mais qu'on choisit malgré ça de laisser le même effectif en participation).

Les surprises sont la plupart du temps des talents retraités, des lutteurs qui font leur retour lors de ce match ou des non-lutteurs. Je reviens sur le Rumble 2001 qui a fait participer le Honky Tonk Man et Drew Carey, des participations qui m'horripilent toujours mais pour d'autres, ces 2 là ont étrangement plu lors de ce match.

Mais quelque part aussi, les participants surprises, ne sont-ils pas dans le même cas de figure que les "jobbers" ? A savoir des participants qui n'ont aucune chance de gagner et dont il n'y a aucun intérêt à le faire. Il y a eu une petite exception, et c'était John Cena en 2008, qui était annoncé comme toujours blessé et donc, pas présent pour ce match.

Il y a l'édition de 2012 qui divise les fans avec les participations d'Awesome Kong, les 3 commentateurs, le Road Dogg et JBL. On critique d'un côté le fait que aucun ne soit des lutteurs en activité, de l'autre on apprécie (ou non) le divertissement qu'ils ont apporté. Je note aussi que l'édition de 2012 du Rumble était "condamné" par le fait que le ME de WM était déja dans le marbre avec Rock/Cena, donc pour le 2012, on pouvait davantage se permettre de partir en vrille pour les participants.

Mention aussi à El Torito (qui s'amène avec les matadores - eux des lutteurs actif du roster mais qui ne participeront jamais) en 2014 dans la catégorie de "on adhère ou pas"

Depuis quelques années, une nouvelle catégorie de surprise a fait son apparition : ceux qui appartiennent à NXT. Cela a commencé en 2014 avec Rusev, puis au fil des années on aura eu Sami Zayn, Tye Dellinger et Cien Almas.

Je note aussi qu'en 2002, la WWE a pris une décisions que j'ai toujours pas compris, à savoir révéler l'identité de certains revenants (Goldust, Hennig et Val Venis) bien avant le déroulement du PPV au lieu de laisser la surprise.


Une ancienne mode : les lutteurs étrangers

Dans une catégorie à peu près similaire aux jobbers, mais aussi aux surprises et qu'on ne voit plus depuis maintenant de nombreuses années, c'était la participations de lutteurs venant même d'Amérique latine, du Japon ou appartenant carrément au passé (des vieux qui n'ont même jamais mit le pied chez Vince). Faut-il croire que le roster des années 90 était moindre à ce point par rapport à celui d'aujourd'hui ?

En 1993, on a eu le droit à Carlos Colon. En 1994, on a le le Great Kabuki. MAis c'est surtout entre 1995 et 1997 qu'ils se sont fait plaisir avec Dory Funk, Dick Murdoch, les Squat-team, Takao Omouri, Cybernético, Pierroth ou encore Mil Mascaras.


Autres cas divers

Comme Mick Foley qui se permet de participer 3 fois en 1998, encore je me demande si dans le kayfabe, il était reconnu que Dude Love, Mankind et cactus étaient reconnus comme étant la même personne. J'ose tout de même espérer que le roster de cette époque était moindre pour que une seule personne prenne 3 places.

On a aussi les lutteurs qui sont font voler leur place d'une manière ou d'une autre, comme Kurt Angle qui "bully" Nunzio en 2005, ceux qui se font attaquer Backstage comme Test (en 2004) ou Tye (cette année) permettant à Zayn et Foley de prendre part.

Enfin, il y a eu en de rares occasions la participations de femmes. En 1999 avec Chyna, je pense que c'est legit dans son cas vu qu'elle était + dans la division masculine que féminine. Puis Beth Phoenix en 2010 dans un moment divertissant avec The Great Khali, puis 2012 avec Awesome Kong qui a fait de même avec Dolph Ziggler. Mais normalement, cela ne risque pluis de se reproduire avec l'ajout du Rumble féminin.


Quand 30 participants... c'est vraiment pas assez pour beaucoup de lutteurs actif

Comme on peut le remarquer, le roster actuel de la WWE ne cesse d'augmenter, entre les transfuges d'NXT et des anciens qui font leur retour ou carrément des lutteurs qui débutent (The Good Brothers, AJ Styles). Et bien cela se ressent lors des Rumble où la possibilité de faire participer des étrangers n'est plus possible, idem pour les non-lutteurs actifs du roster principal (El Torito doit être le dernier en date en 2014).

C'est ainsi que cette année, en dehors du Titus Brand j'ai pas trop souvenir d'avoir eu beaucoup de participants au delà du mid-card. On n'a eu aucun CW, pas de Good Brothers, pas de Blugeons Bros, de Bobby Roode (étonnant !), de Mojo Rawley (qui ironiquement, a remporté le ATGMBR).

Encore + drôle : le fait que l'an dernier aucun des participants du "Tag-team Turmoil", un match qui a eu lieu au PPV d'après n'ait participé au Rumble Rumble (à savoir American Alpha, les Usos, etc).

Un seul Rumble avait remédié à ce genre de petit problème, c'est celui de 2011 avec ses 40 places, pouvant faire ainsi participer 10 mid/low-carders supplémentaires.

L'idée de faire participer - ou non - ceux qui ont déja lutté dans des combats "normaux"

Je noterais quand même que cette année, la WWE a eu la sympathique idée de rentre présent des lutteurs n'y participant pas mais qui accompagnent quand même leur poulain, comme le Miztourage ou le Singh. Ou encore en 2012 où l'un des Usos était également présent juste pour accompagner l'autre qui y participe.

Quelque chose qui était très rare dans les années 90, c'était le fait de faire participer des lutteurs qui ont déja combattu sur la carte. A mon souvenir, l'édition de 1994 était une des exceptions où ils ont fait participer Tatanka, Bigelow et les frères Hart. Alors que dans cette de juste après, même l'Undertaker (qui avait alors déja combattu IRS dans le PPV) n'y a pas participé. On a préféré laisser tous les spots à des lutteurs non-bookés (et les autres restants à quelques étrangers).

En 1996 comme en 1993, je me souviens très bien que tous les participants de ces Rumble n'étaient bookés que pour ce match, et ça ne m'étonnerait pas qu'il fut de même pour des éditions d'après.

En revanche, je trouve + gênant qu'on y fasse lutter des lutteurs qui ont carrément combattu pour le titre mondial, comme Randy Orton qui venait prendre part même s'il a déja lutté pour un titre mondial dans le PPV (c'est arrivé au moins 2 fois).

Une "astuce" cool qui permet de lutter contre ça c'est de placer le Rumble avant les championnats mondiaux (comme ça, ceux qui ne sortent pas champions dans leur combat l'ont dans l'os). C'est ce qui s'est passé en 2006, et cette année ils l'ont mit après le combat de Styles (ce salopard de Zayn a pu en profiter) mais avant celui de Lesnar (Kane et Strowman, vous l'avez dans le cul et tant mieux).

Surtout que, je trouve injuste qu'un lutteur soit booké 2 fois dans un PPV et que plusieurs autres ne le soient jamais (comme Roode). De ce fait, même si le Rumble est le combat le + intriguant, important et intéressant et surtout unique de la soirée qu'il est mieux de le foutre avant les championnats mondiaux.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 04/02/2018, 10h22
bbb
 
Bonne analyse, je reviens sur le dernier point , les doubles participants au PPV. Pour moi , il y a eut de bonnes idées dans ce domaine et d'autres moins : Par exemple, cette année, je ne vois pas l'intérêt des participations de Cesaro et Sheamus. Le cas , Rollins est déjà plus intéressant : Il se fait sortir par Reigns, limite en traître, pour donner encore du heel heat à Reigns. C'est d'ailleurs marrant que la WWE le surpushe en face toute l'année et s'arrange pour lui donner un max de heel heat lors du Rumble match. Il suffit de voir son entrée en numéro 30 alors qu'il avait déjà eut un match durant le PPV l'année dernière ( si je ne me trompe pas) . Je pense que si c'est bien construit ce genre de doublon peut avoir un sens si le lutteur n'est pas juste là pour boucher un trou. J'imagine par exemple , le heel heat si Jason Jordan était entré avec le numéro 30. Celà dépassait le cadre même du Rumble, ça aurait accentué son côté fils à papa capricieux.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 04/02/2018, 10h47
Frofro
 
si je résume ta chronique : faisons un Rumble à 50
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 04/02/2018, 11h19
Maximo
 
Juste une précision, c'est Takao Omori et Cibernetico.

Etant actuellement en train de me refaire à la suite tous les Rumbles vu que c'est la saison, j'ai pour ma part été marqué par un point qui n'a pas été soulevé ici au niveau des surprises.

J'ai pour le moment vu de 1996 à 2007 et je suis étonné de voir aussi peu de lutteurs mystère participer pour un One Shot.

Pour la partie Attitude Era et après, j'ai juste souvenir du Honky Tonk Man. Sinon il y avait eu Mr. Perfect en 2002 qui marquait son retour en redébutant à l'occasion du Rumble.

A cette période-là, la WWE misait presque exclusivement sur son roster régulier, ce qui ferait énormément râler aujourd'hui si tu n'avais pas la présence d'un ou deux guests pour égayer.

Edit: Ah ouais et j'ai oublié le fameux retour de Mick Foley en 2004.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 04/02/2018, 11h46
schnockelloch
 
Pas d'accord sinon avec le Rumble 1999
C'est vrai qu'à voir aujourd'hui c'est sans doute mauvais, mais à l'époque la victoire de Vince est un des plus grands coups de pute de l'histoire (surtout que c'était la première fois que Vince luttait ...)... Bref c'était énorme.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 04/02/2018, 11h59
Maximo
 
Surtout quand tu vois qu'Austin entre en premier et Vince en second.

Tu te dis qu'il est fou de vouloir se confronter comme ça à Austin.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 04/02/2018, 12h18
EdgeRulz
 
Citation:
Envoyé par schnockelloch Voir le message
Pas d'accord sinon avec le Rumble 1999
.
Bah sur les faits si, ce Rumble a vraiment été très mal reçu. Après si tu veux, je pourrais un jour faire une review dessus (enfin, faudrait aussi que je revois le match pour mieux l'annalyser)

[quoteEdit: Ah ouais et j'ai oublié le fameux retour de Mick Foley en 2004.][/quote]

Techniquement, il était même revenu en 2003 vu qu'il avait entamé une feud avec Randy Orton. D'ailleurs, il s'est pointé dans le Rumble pour s'en prendre à lui.

Citation:
les doubles participants au PPV. Pour moi , il y a eut de bonnes idées dans ce domaine et d'autres moins
Oui, mais pour ma part ça peut seulement être intéressant s'il ne s'agit pas d'un ancien compétiteur au titre mondial. En 1994 avec Bret et Owen, c'était bien foutu et assez logique. Aussi le fait que Tatanka avait battu Bigelow dans l'Opener, mais que ce dernier se venge en élimination l'indien dans le Rumble.

Éventuellement aussi avec Rollins cette année.

Citation:
Envoyé par Frofro Voir le message
si je résume ta chronique : faisons un Rumble à 50
Oui, mais ça risque par le fait même d'être super long. A moins qu'on annule tous les combats réguliers (pour n'y laisser que les championnats mondiaux) ça rendrait le PPV abusivement long (déja que celui de cette année a fait 4 h 30, sans compter le pré-Show).

Mais sinon oui, je serais partant pour une nouvelle chronique du Rumble, cette fois pour du "fantasy booking" consistant à inventer de nouvelles règles.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 04/02/2018, 12h51
Frofro
 
C'est vrai que ce double Rumble 2018 était un peu lourd et qu'au final t'avais un show de 4h15 assez indigeste, qui a probablement causé ce qu'on a vu sur les 4 autres matchs, à savoir du bâclage pur et simple pour ne pas dire un bazardage des matchs.

Idées possibles :
- mettre moins de filles l'année prochaine (20 par exemple)
- davantage distancer les 2 rumble matchs comme je le souhaitais à la base (opener féminin - main event masculin), comme ça a été fait à HIAC (ND/Usos à l'ouverture et KO/Shane en main event), c'était bien mieux ainsi. Et presque pareil aux Survivor Series avec le match féminin qui était en 2e match et le match masculin en main event

Déjà, avec 20 meufs au Rumble, tu gagnes facile 20mn, tu laisses + de temps aux autres matchs qui paraîtront du coup moins bâclés, et puis je pense que le 1er rumble féminin se devait d'être spécial, du coup pas sûr qu'on revoit 30 filles l'an prochain, et surtout qu'on revoit ce match en main event, parce que là le but c'était de nous réserver la surprise Ronda. Y aura aussi + de NXT girls et moins d'anciennes.

Moi j'aime bien finir un Royal Rumble sur un Rumble match, avec le gars qui pointe le logo WM à la fin. Un match classique, ça le fait moins.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 04/02/2018, 12h56
Maximo
 
J'imagine très bien la WWE organiser un RR féminin à seulement 20 lutteuses l'année prochaine.

Cette année il y avait 9 légendes et 2 lutteuses de NXT, on imagine très bien qu'ils n'y aura pas autant de guests chaque fois.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 04/02/2018, 13h11
Mister c
 
Et pourquoi pas un ppv avec le RR féminin?
y a 20 lutteuses en roster principal et 13 à la nxt.
Ca fait 30 au rumble+ un match en M-E avec la gagnante du RR qui s'insère dans un 1vs1 déjà booké pour un minimum de suspense.

La women's revolution pourrait commencer par là.

Pour le RR masculin, je comprends pas comment avec le roster de la NXT et de 205!,on doivente ncore ramener des jobbers ou des mecqs qui sont déjà sur la carte (coucou sheamus!)?
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 04/02/2018, 14h16
schnockelloch
 
Citation:
Envoyé par Maximo Voir le message
J'imagine très bien la WWE organiser un RR féminin à seulement 20 lutteuses l'année prochaine.

Cette année il y avait 9 légendes et 2 lutteuses de NXT, on imagine très bien qu'ils n'y aura pas autant de guests chaque fois.
Je ne crois pas que la WWE va faire un Rumble féminin à 20 membres. Ils ne peuvent plus donner ne serait ce que l'impression que le Rumble féminin vaut moins que le masculin.

Et pour 99 je maintiens que c'était énorme. Après cela Vince et The Rock étaient vraiment des top heels (surtout Rocky qui ce jour là est devenu vraiment un top heel et peut-être même la première fondation du Rock comme on le connaît aujourd'hui).
Des fans ont gueulé parce que Vince n'a pas eu son bottage de cul comme ils voulaient ... mais ce n'était que partie remise.
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 04/02/2018, 14h34
EdgeRulz
 
Citation:
Envoyé par schnockelloch Voir le message
Je ne crois pas que la WWE va faire un Rumble féminin à 20 membres. Ils ne peuvent plus donner ne serait ce que l'impression que le Rumble féminin vaut moins que le masculin.
Et pourtant, c'est légitime vu que le roster masculin est beaucoup + gros que le roster féminin. Pour contenir "convenablement" 30 lutteuses, faudrait que le roster féminin contienne beaucoup + de lutteuses actives. Même parmis les lutteuses actives qui ont participé, je me serait dispensé de certaines (comme Dana Brooke). Donc le fait de vouloir faire 30 participantes "pour l'égalité des sexes" dans ce contexte c'est juste "cheap" et pas très réfléchis.

Citation:
Et pour 99 je maintiens que c'était énorme. Après cela Vince et The Rock étaient vraiment des top heels (surtout Rocky qui ce jour là est devenu vraiment un top heel et peut-être même la première fondation du Rock comme on le connaît aujourd'hui).
Des fans ont gueulé parce que Vince n'a pas eu son bottage de cul comme ils voulaient ... mais ce n'était que partie remise.
Encore une fois, ça ne représente même pas mon avis... Concernant les arguments rabaissant ce Rumble, les voici :
http://www.wrestlecrap.com/induction...-royal-rumble/
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 04/02/2018, 16h43
schnockelloch
 
Oui mais ça c'est une critique faite 20 ans plus tard.

Sur le moment entre la saga de Austin et McMahon qui rentrent et qui sortent en permanence, Vince qui commente, Chyna première femme au Rumble, le sacrifice de Mabel par le Ministry etc ... c'était super hot
Que ça ait mal vieilli est un autre problème.

C'est du même niveau que l'élimination de Bryan par Wyatt alors que tout le monde voulait le voir dans le main-event de WM, dans 20 ans ça paraitra banal, mais sur le moment on était tous sur le coin de notre siège.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 05/02/2018, 02h53
Acetylsalicilique
 
Personne ne va corriger le fait que Roode ai défendu son titre US dans le Kick Off cette année ?
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 05/02/2018, 03h08
Frofro
 
Dailleurs jvous recommande l’article de voxcatch sur le mojo-roode, c’est epique
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 17h27.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,16825 seconds with 9 queries