FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Superbrawl 1995
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 26/12/2018, 20h14
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Superbrawl 1995



Paul Roma vs Alex Wright

Bon, Wright et Roma peuvent peut-être donner un bon combat, mais je doute que ce soit assez bon pour ouvrir le PPV. Je suis de l’école qui pense que dans le top 3 des meilleurs matchs de la soirée, l’opener doit y être. Paul Roma ne m’impressionne tout simplement pas dans le ring et comme Wright est un work horse niveau technique, il faudra que Roma lève son jeu d’un cran pour offrir un bon match.

C’est un meilleur combat que je pensais, mais je dois dire, il est loin d’être parfait. Alex Wright n’est vraiment pas très convaincant ici, ratant plusieurs spots. En plus, son brawling est tout à fait médiocre quand il ne fait pas des manchettes européeenes, peut-être le pire brawling à la WCW depuis Erik Watts. Cependant, il sell très bien les offensives de Roma. Ce dernier est d’ailleurs le plus convaincant des deux, ce que je n’attendais pas. Roma est à son meilleur quand il contrôle le combat avec sa personnalité et non pas avec son talent in ring et il fait un excellent travail. Il est bien appuyé par Paul Orndorff, qui arrive de nulle part dans le combat pour lui donner un coup de main. Le combat en tant que tel est très intéressant au début, mais devient de plus en plus ennuyant et de moins en moins prenant. Wright fait peu d’offensives et râtent quelques spots, ce qui n’aide pas. Il va l’emporter cependant alors que Roma parle avec Orndorff sur l’apron, Wright fait un DROPKICK à Roma suivi d’un roll up pour la victoire.


Note : Je suis un peu mitigé, j’ai aimé, mais Wright a eu trop de râtés. *¾ me semble la meilleure note.

Bunkhouse Buck vs Jim Duggan

J’essaye de m’imaginer un bon combat, mais j’ai de la difficulté. J’aime bien Buck, mais je suis assez lucide pour savoir qu’il ne peut sortir un bon combat qu’avec un bon adversaire et jusqu’à présent, seul Vader a pu sortir quelque chose de potable de Duggan.

Oh mon Dieu, quelle horreur. Je pense que Jim Duggan en 1995 est à considérer dans les pires lutteurs que j’ai pu voir dans ma vie. Le mec fait des bodyslams, des Headlock et des cordes à linge et le tout avec une absence d’intensité à faire frémir. Le combat est de 10 minutes, environ 9 minutes de trop long et Buck paraît faible tellement Duggan semble mal seller tout ce qu’il lui donne. La foule est silencieuse, l’action est lente et ennuyante et ce combat est tout ce qu’un brawl ne devrait pas être! Duggan lance Buck sur son manager et lui fait un THREE POINT STANCE pour la victoire ensuite!

Note : J’ai rarement donné un DUD à un combat aussi long, mais je n’ai pas le choix, c’était tout simplement horrible.

Kevin Sullivan vs Dave Sullivan

Voilà la rivalité que personne ne demdandait et personne ne voulait voir. Dave a surfé avec une gimmick de débile léger depuis un an maintenant et n’est pas du tout over. Dans le ring, il y a eu peu d’améliorations. Et pour Kevin Sullivan, même si c’est un brawler correct, il n’y a aucun intérêt à le voir dans un ring en 1995. Je m’attends à un autre navet.

Et voilà un deuxième très mauvais match trop long suite, un à la suite de l’autre quelle chance! Je pense que Dave Sullivan est pire qu’à ces débuts, c’est incroyable. Le pauvre n’a aucune intensité, aucun ring awareness, des punchs de fillettes et fait environ 6’8, mais se fait constamment dominer par un lutteur de 5’8. Kevin Sullivan par contre, n’est pas mauvais, mais on ne sent aucun désir de Kevin de faire un bon combat et son non-verbal suite à son pin victorieux veut tout dire. Ça dure trop longtemps, c’est mauvais et Dave Sullivan ne génère aucune réaction. Kevin fait un roll up à Dave suite à une intervention de Butcher et l’emporte.

Note : Moins chiant que le combat précédent, mais ça demeure de la merde. *

WCW Tag Team Championship
Harlem Heat © vs Nasty Boys




Rematch de Starrcade, j’imagine que c’était le combat prévu depuis le depart. La WCW semble vraiment vouloir VRAIMENT faire des Nasty Boys la top équipe de la WCW tellement elle leur donne du temps d’antenne et de promo. Je m’attends à un bon combat, peut-être même le meilleur de la soirée si tout le monde est à son bon niveau.


C’est un combat tout à fait correct, mais très imparfait dans son exécution. J’aime le fait que les Nasty Boys décide d’y aller un peu technique en travaillant la jambe des Harlem Heat pour les empêcher de faire les kicks et la construction du match, très classique, demeure tout à fait correcte. Par contre, je trouve que beaucoup de spots manquaient de timing, parfois dans des petits moments comme les tags ou un lutteur se place carrément mal dans le ring et nous sort un peu du match. Ensuite, trop de headlock des Harlem Heat durant la phase de domination des heels, ils peuvent faire beaucoup mieux. Finalement, la fin débile, un Dusty Finish sans queue ni tête parce que Jerry Sags a lancé un lutteur par-dessus la troisième corde, les Nastys l’emportent, MAIS UN AUTRE ARBITRE qui n’a rien à voir dans le match vient faire sonner la cloche. Pourquoi les arbitres ne font pas ça chaque fois qu’un heel triche pour gagner? Je ne sais pas, mais honnêtement, ça plombe un peu le match. Je le considère cependant meilleur que leur match de Starrcade.

Note : **¼, un peu mou, un peu de manque de concentration et une vraie fin de merde style WCW dans un combat qui s’enlignait pourtant très bien.

Blacktop Bully vs Dustin Rhodes

Blacktop Bully n’est nul autre que Barry Darsow, l’ex Demolition Smash, ex Repo Man de la WWF. Bully est arrive en grandes pompes à la WCW en début 95 et n’y terminera même pas l’année. Darsow était un solide brawler, efficace et charismatique. Pas assez de star power pour se rendre au top, mais assez imposant pour toujours avoir une place dans le roster. Contre un Dustin Rhodes qui mature de plus en plus dans le ring, on devrait avoir quelque chose de bon. J’aurais cependant aimé que Rhodes affronte autre chose que des vieux brawlers.


Un autre combat bien ennuyeux malheureusement, c’est bien dommage parce que Dustin Rhodes a vraiment tout essayé pour sortir un gros match, y va même de quelques sweet séquences, mais Blacktop Bully s’avère peu mobile et n’ajoute absolument rien à la construction du match. Le match dure trop longtemps et le flow du combat reste au même point tout du long, c’est très peu excitant et au final, bien peu intense par rapport à ce que ça promettait. Rhodes ne peut pas faire de miracle contre un adversaire qui n’est simplement pas là et qui s’essoufle après 5 minutes. C’est cependant le Bully qui va l’emporter en faisant le pin alors que son manager, le Colonel Parker, va tenir la jambe de Rhodes.

Note : *½ me semble la meilleure note pour ce combat mal construit et pour la triste performance du Bully qui n’a rien fait de bon.

Big Bubba Rogers et Avalanche vs Sting et Macho Man Randy Savage

Bon alors, Big Bubba Rogers est le Guardian Angel aka Big Bossman qui a fait un heel turn pour rejoindre Kevin Sullivan. Un heel turn qui tombait honnêtement à point pour Rogers qui n’allait nulle part et ce soir, ils servent de faire valoir à Savage qui fait ses débuts en PPV à la WCW! Que valait Savage dans le ring à cette époque? Et bien même s’il était past prime, Savage demeurait un des meilleurs vétérans de la fédération. Plus axé sur le brawling, Savage était encore capable de bien seller et de donner des offensives intéressantes, en plus de bien construire ses matchs. Espérons que ce combat en vale la peine car jusqu’à présent, ce PPV pue la merde.

Un combat dynamique, plutôt bien monté entre les quatre lutteurs. Le gros problème, c’est que les face dominent beaucoup trop les heels qui passent pour des véritables fiottes. Savage et Sting sont partout et la foule est à fond dans le match, je trouve simplement dommage que le combat soit surtout un showcase qu’autre chose pour l’arrivée du Macho Man. Sinon, c’est hyper divertissant, Savage fait une excellente prestation et les heels sellent bien, ça se regarde vite fait donc. Sting fait le pin sur Avalanche avec un CROSSBODY après qu’Avalanche ait trébuché sur son partenaire.


Note : **½, c’est tristement le meilleur combat jusqu’à présent. Mais bon, enfin un peu de dynamisme!

Main Event
WCW World Heavyweight Championship
Hulk Hogan © vs Big Van Vader


J’adore comment la WCW a vraiment vendu Vader comme un monstre et un défi insurmountable pour Hogan, mais j’ai l’impression que mon excitation va retomber rapidement. Vader peut sortir un bon match de Hogan cependant, en tous les cas, ça ne prendrait pas grands choses pour augmenter la qualité de ce PPV médiocre.


Honnêtement, j’ai pas détesté du tout et je suis prêt à dire que ce combat est le meilleur de la soirée à mon avis. Le rythme est lent, mais colle à l’histoire, avec Hogan qui prend vite l’avantage, mais la perd au profit du plus fort et vicieux. J’adore d’ailleurs, voir Vader tabasser Hogan pendant dix minutes. En plus, Vader se dégage du leg drop de Hogan au compte de 1, ce que je n’ai jamais vu je pense. Par contre, quand Hogan donne deux coups de chaise à Vader sans qu’il y ait de disqualification, j’ai trouvé ça assez poussé. C’est comme j’ai dit, le meilleur combat de la soirée, mais la fin (quelle surprise) est absolument nulle à chier, indigne d’une finale de PPV. Bon alors, Vader a le pin sur Hogan après avoir fait son POWERBOMB. L’arbitre est au sol, Ric Flair arrive de la foule et brasse l’arbitre qui d’un seul coup compte rapidement comme l’éclair et Hogan s’en sort. Hogan quelques secondes après Hulk Up, fait sa routine et son BIG BOOT, mais Flair intervient une fois de plus, cette fois carrément devant l’arbitre et on a une disqualification! Imaginez que vous avez payé pour voir un finish de merde pareil?

Note : Bon Match, mais la fin a complètement tout plombé. La WCW ne semblait pas trop savoir quoi faire pour continuer d’alimenter cette rivalité. **½

Note finale : Superbrawl 1995 est simplement un PPV pauvre, la carte est assez faible je dois dire et le désir de la WCW de créer des nouveaux talents avec des jeunes qui ne sont pas prêts ou des lutteurs trop vieux pour performer fait mal à la qualité générale des PPV depuis quelques mois maintenant. Ajoutez qu’il n’y a eu QU’UN SEUL FINISH clean dans ce PPV et vous avez la recette du show à jeter aux poubelles.


Dernière modification par Abba ; 26/12/2018 à 20h35.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 31/12/2018, 02h37
darkside
 
Ca donne envie !
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 31/12/2018, 08h34
schnockelloch
 
Et encore, le pire est à venir.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 21h39.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,10957 seconds with 11 queries