FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Retour sur NXT TakeOver : Philadelphia, le show qui nous prépare à l’avenir
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 23/02/2018, 17h59
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Retour sur NXT TakeOver : Philadelphia, le show qui nous prépare à l’avenir


Alors qu'Elimination Chamber aura lieu ce dimanche, je voulais revenir brièvement sur NXT TakeOver : Philadelphia. Si vous êtes intéressé et avez un peu de temps à tuer, restez sur cette page.



C’est avec beaucoup de retard accumulé ces derniers temps, que je démarre cette critique. Ça me tenait à cœur, car la NXT reste l’un des programmes les plus excitants actuellement à la WWE et cette dernière édition de TakeOver m’a fait regretter ce manque d’assiduité. Paradoxalement, je considère que c'est l'un des pires pay-per-views de la branche jaune, que j'ai pu voir, si on ne compte pas deux matches qui sont venus remonter la pente et que j’évoquerai dans quelques instants.

Passé pas loin de la catastrophe, le show qui a ouvert le week-end de Philadelphie a offert une sacrée surprise et a donné un aperçu de l’année qui va se dérouler. Retour sur NXT TakeOver : Philadelphia.



Difficile d’être passionné par cette affiche. Je trouve qu’Undisputed Era a obtenu les ceintures de la division assez rapidement, n'ayant pas montré quelque chose de légitime et j’ai du coup, pas réussi à m’accrocher à eux, ne trouvant rien en eux réussissant à m'accrocher et les prendre au sérieux. Pour ce qui est des Authors Of Pain, j’ai toujours pas compris ce qu’ils faisaient encore à la NXT. J’aurais préféré un match avec SAnitY, mais tant pis. Ils ouvert le show et si le but était de nous lancer dans le grand bain, j’ai plutôt été refroidi.

Au moment où Akam s’est blessé au genou gauche, on a tout de suite compris vers quoi on allait se diriger. Petite chose qui m’a surpris par contre, c’est la brutalité du match. On a eu des coups portés assez durement, accentuant cette rivalité entre les deux équipes. La fin du match voyant l’un des challengers manquer sa Powerbomb m’a fait croire à un raté, mais c’était finalement calculé, donc un peu d’étonnement mais sans plus pour ce match. Le Roll-up a eu pour effet de maintenir une crédibilité aux poulains de Paul Ellering et c’est pas plus mal, surtout s’ils sont en partance vers RAW ou SmackDown.



Pour le deuxième match de la soirée, j’avoue ne pas avoir été enchanté à l’idée de voir ce match et pour cause, aucune animosité semblait se poser entre les deux hommes, on ne savait même pas qu’ils allaient s’affronter à quelques heures du pay-per-view. Il a fallu attendre le pré-show pour que ce combat se mette en place. Par contre, la NXT a réussi à trouver un moyen pour donner de l’intérêt au combat, via un segment voyant Dream annoncer une victoire par K-O après 30 secondes de match. Je pense qu’on était quelques uns à vouloir croire à ce résultat.

Ce n’est finalement pas arrivé, enfin si, mais le match a continué après cela. Match assez plaisant d’ailleurs, malgré quelques ratés. La victoire du Dream était attendue, je trouve juste dommage qu’il n’y ait pas eu un “nearfall” ou deux. Velveteen Dream confirme sa bonne prestation contre Aleister Black et je ne peux m’empêcher que le futur s’annonce brillant pour lui. Ohno semble avoir trouvé son nouveau rôle, c’est-à-dire servir de rampe de lancement pour certains lutteurs.



Je sais que certains ont apprécié ce match et il faut reconnaitre qu’il était bien construit et maitrisé. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde et j’ai personnellement pas réussi à accrocher. Je l’ai trouvé peu dynamique, y a eu beaucoup de temps mort et même si Baszler semble maitriser son rôle, elle ne dégage pas grand chose. Mais je suis du genre à ne pas me fier aux premières impressions. L’ancienne combattante de MMA n’est qu’au début de sa carrière de lutteuse et sa marge de progression est assez grande.

En revanche, y a une chose que j’ai beaucoup aimé, c’est le résultat. Je m’attendais à voir Ember Moon perdre le titre au profit d’une combattante. Heureusement le message semble clair, Baszler devra faire ses preuves pour espérer arriver au sommet de la division. Même si l’agression en fin de match indique qu’un match retour est susceptible de prendre place, j’ose espérer que ce sera pour un résultat similaire ou au moins, voir de quoi est réellement capable celle que l’on surnomme The Queen Of Spades, si elle venait réellement à gagner.



Nous voilà enfin arrivé à l’un des matches qui a sauvé la soirée. C’était un match aux règles extrêmes, opposant Aleister Black et Adam Cole, deux des lutteurs les plus populaires actuellement. Un match qui a sauvé la soirée, car il a offert ce que j’attendais de lui. Un combat sans prise de tête, avec de l’action, des gros moments et peu de défaut. Contrat rempli de ce côté-là. Le Fireman's Carry Takeover envoyé dans les deux chaises a accentué ce côté brutal du match, l’un des lutteurs saignait aussi.

Juste dommage de voir SAnitY intervenir, on pouvait s’en passer. Cette habitude de voir Adam Cole bénéficier de l’aide de ses deux amis fait mal à sa crédibilité. Le pire dans tout cela, c’est qu’il réussi à perdre à la fin, à voir comment il se relancera. De plus, cette intervention a mis un petit coup d’arrêt au match et n’apporte rien. On sentait déjà que les anciens champions par équipes allaient se repositionner sur les ceintures de la division. La WWE voulait probablement théâtraliser la mise en place du match retour. Quoi qu’il en soit, Aleister Black continu son chemin et se rapproche du titre majeur, il le mérite amplement.



Ayant vu le Royal Rumble avant NXT TakeOver, j’étais au courant du résultat du main-event, car Andrade Almas a pris part au Royal Rumble Match. J’avoue que j’étais un peu démoralisé, car j’espérais bien voir Johnny Gargano remporter la ceinture. Quand j’ai lu les réactions sur internet, où la plupart des fans indiquaient qu’il s’agissait tout simplement d’un match 5 étoiles, l’excitation est revenue. Dave Meltzer y est allé de sa note et confirmait les dires des fans. Personnellement, je lui mettrai un bon 4,5 sur 5 et cela juste à cause de la fin du match, contrastant avec le début et la majeur partie du combat.

C’était rapide, y a eu un enchaînement de prises, peu de temps mort, de la qualité et peu de ratés et des “near-falls”. Si on synthétise, on peut dire qu’il y avait presque tout ce qui était plaisant dans le catch. On a également pu voir Zelina Vega et Candice LeRae brièvement à l’action. Mais deux points noirs sont venus calmer mon excitation. Premièrement, la non-intervention de Tommaso Ciampa, qui aurait -selon moi- dû empêcher Gargano de gagner le titre, afin de continuer leur petite rivalité. Ne pas le voir et finir sur un faux rythme pour clore le match, c’était assez frustrant. Deuxièmement, le voir venir après le match n’avait désormais plus aucun sens, encore moins si c’était juste pour donner un misérable coup. Il n’y avait aucun impact, le show était déjà retombé et on sentait que cela a été fait uniquement dans le but de faire réagir le public, plutôt qu’un apport ayant pour but de solidifier leur rivalité.

Avant de clore cette chronique, je voulais revenir sur quelques points importants qui ont ponctués la soirée. La WWE a présenté War Machine, un duo de lutteur en provenance du circuit indépendant qui ont -selon beaucoup d’internautes- mérités leur place à la WWE. Avec Ricochet, mais aussi EC3, on sent grandement que la WWE a voulu nous montrer ce qui nous attendra en 2018, ça s’annonce plutôt excitant, on se demande jusqu’où la compagnie s’arrêtera. Beaucoup de talents sont attirés dans ce que l’on surnomme aujourd’hui la “Big League”.

Voilà pour cette review de NXT TakeOver : Philadelphia, que j’ai trouvé dans l’ensemble décevant, mais pas catastrophique. Un show qui m’a vraiment passionné au début, qui a fini sur du très bon, sans pour autant toucher la perfection. Pour ceux n’ayant pas eu le courage de tout lire, je vous synthétise les points négatifs et positifs du show.

Points positifs :
+ Deux très bons matches à la fin du show
+ Velveteen Dream qui réussi à me captiver

Points négatifs :

- Un début et milieu de show difficile à digérer
- Une fin de show qui aurait pu être meilleure si elle était mieux pensée
- La manière dont est utilisé Adam Cole

Chronique à retrouver également sur : https://www.facebook.com/RalgradWrestling/

Dernière modification par Ralgrad ; 05/03/2018 à 17h08.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 24/02/2018, 10h04
Acetylsalicilique
 
Désaccord total, pour moi ce Takeover était le meilleur depuis un moment. En dehors du ME qui était tout bonnement extraordinaire, et l'ER qui était très bon. On a également un opener surprenant : c'était tout simplement la première fois que les AoP se faisaient dominer de la sorte. C'était choquant et ça a porté le match. On ne s'attendait pas à ce qu'une telle domination vienne d'une équipe de Heels sournois comme l'UE, mais ils l'ont parfaitement vendu. C'était crédible, brutal et intriguant jusqu'au bout. Le match féminin était une petite merveille de storytelling, et sur la fin, d'une intensité folle. Je l'ai vu avec ma petite amie qui est une fan casual et qui n'y connait pas grand chose, et elle était à crand pour Ember tout le long.

Le seul match qui m'a déçu est le Dream/Ohno. Même si la construction du match était bonne, les deux n'avaient pas une bonne alchimie et quelques botches légers ont tué le match.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 24/02/2018, 13h42
Sir Crocodile
 
Relativement d'accord avec toi sur ce TakeOver même si au contraire, j'ai justement aimé la fin du main event. J'ai trouvé que casser le rythme comme ça a été fait, c'était original. Je pense même que c'était plus cohérent, quelques instant plus tôt, le match allait à 200 à l'heure, il aurait pas été logique de voir les mecs reprendre un tel rythme pour un final encore plus mouvementé. Là, tu sens la défaite arriver lentement mais surement pour Gargano, je sais pas, ça a complètement fonctionné sur moi, j'ai trouvé sa défaite encore plus cruelle. De plus, j'étais content de ne pas voir Ciampa débarquer, ça aurait été à mon sens beaucoup trop facile de faire ça.

Second point sur lequel je ne suis pas d'accord avec toi, l'utilisation d'Adam Cole. Je pense qu'il ne peut pas être crédible autrement qu'avec l'aide de ses alliés. Il n'a pas un moveset impressionnant ni un move qui te fait te dire qu'il ne peut que gagner s'il le porte. Niveau physique, il n'est pas très grand et est extrêmement fin, ce qui n'aide pas. Et en face, c'est Aleister Black, un mec avec une gimmick de badass, un striking au top et un finisher qui rime avec knockout. Pour moi, ne pas faire intervenir le reste d'UE aurait fait mal paraître Black.

En tout cas, la chronique était sympathique, c'était cool à lire.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 25/02/2018, 04h42
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Acetylsalicilique Voir le message
On a également un opener surprenant : c'était tout simplement la première fois que les AoP se faisaient dominer de la sorte. C'était choquant et ça a porté le match. On ne s'attendait pas à ce qu'une telle domination vienne d'une équipe de Heels sournois comme l'UE, mais ils l'ont parfaitement vendu. C'était crédible, brutal et intriguant jusqu'au bout.
Je l'ai pas ressenti comme ça, mais j'aime bien te lire, car des fois, j'en prends conscience après (t'a des commentaires intéressant).

Citation:
Envoyé par Acetylsalicilique Voir le message
Le match féminin était une petite merveille de storytelling, et sur la fin, d'une intensité folle. Je l'ai vu avec ma petite amie qui est une fan casual et qui n'y connait pas grand chose, et elle était à crand pour Ember tout le long.
C'est dommage qu'il n'y avait que du storytelling à prendre sur ce match. Pour moi, c'était le grand premier test de l'ancienne combattante, j'attendais beaucoup, peut-être trop. Côté intensité, c'était pas assez pour moi (c'est personnel).

Citation:
Envoyé par Acetylsalicilique Voir le message
Le seul match qui m'a déçu est le Dream/Ohno. Même si la construction du match était bonne, les deux n'avaient pas une bonne alchimie et quelques botches légers ont tué le match.
D'accord avec toi.

Par contre, je sais pas...tu devrais écrire une chronique de temps en temps où tu analyse genre juste un match en particulier, ce serait hyper intéressant de te lire. Je regarde Moonlight sur youtube et j'aime bien la manière dont il perçoit les choses dans un match (j'ai pas encore cette vision-là, mais j'espère pourvoir atteindre votre niveau et analyser un match à 100% dans les mois à venir).
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 25/02/2018, 04h51
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par Sir Crocodile Voir le message
Relativement d'accord avec toi sur ce TakeOver même si au contraire, j'ai justement aimé la fin du main event. J'ai trouvé que casser le rythme comme ça a été fait, c'était original. Je pense même que c'était plus cohérent, quelques instant plus tôt, le match allait à 200 à l'heure, il aurait pas été logique de voir les mecs reprendre un tel rythme pour un final encore plus mouvementé. Là, tu sens la défaite arriver lentement mais surement pour Gargano, je sais pas, ça a complètement fonctionné sur moi, j'ai trouvé sa défaite encore plus cruelle.
En faite, là où je suis d'accord, c'est que cette fin-là + la défaite en elle-même, ça dégoûte à un point...Si après ça permet à Gargano d'être plus apprécié encore et à Almas d'être plus détesté (peut-être le but recherché par la WWE), j'accepte, mais si c'était juste comme ça, je pense qu'il y avait mieux à faire.

Citation:
Envoyé par Sir Crocodile Voir le message
De plus, j'étais content de ne pas voir Ciampa débarquer, ça aurait été à mon sens beaucoup trop facile de faire ça.
C'est vrai oui. Mais dans ce cas, autant ne pas le faire venir tout court. Parce qu'à la fin du match et juste pour un coup, ça fait pschiit.

Citation:
Envoyé par Sir Crocodile Voir le message
Second point sur lequel je ne suis pas d'accord avec toi, l'utilisation d'Adam Cole. Je pense qu'il ne peut pas être crédible autrement qu'avec l'aide de ses alliés.
Je le pense un peu dans un coin de ma tête.

Citation:
Envoyé par Sir Crocodile Voir le message
Il n'a pas un moveset impressionnant ni un move qui te fait te dire qu'il ne peut que gagner s'il le porte. Niveau physique, il n'est pas très grand et est extrêmement fin, ce qui n'aide pas.
En faite, le truc c'est que je le connaissais que de nom, donc j'ai encore un doute sur la qualité de son in-ring (niveau striking) et son moveset, je le connais pas encore.

Citation:
Envoyé par Sir Crocodile Voir le message
En tout cas, la chronique était sympathique, c'était cool à lire.
Merci pour ce retour
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 25/02/2018, 05h45
EdgeRulz
 
Bah le finish est pas une mauvaise chose, c'est un peu ce que je disais auparavant : Gargano est le nouveau Sami Zayn de NXT, mais en + poussé j'ai l'impression.

En revanche, pas grand chose à reprocher sur le spot d'Adam Cole dans le Show.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 25/02/2018, 15h53
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par EdgeRulz Voir le message
Bah le finish est pas une mauvaise chose, c'est un peu ce que je disais auparavant : Gargano est le nouveau Sami Zayn de NXT, mais en + poussé j'ai l'impression.
Le voir perdre, c'est pas trop ça le soucis.
Le problème, c'est la manière de comment ce fut amené.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 05h15.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06250 seconds with 11 queries