FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

L’avenir compromis de Mistico II
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Maximo, publiée 14/10/2017, 15h52
Avatar de Maximo
Maximo Maximo est actuellement connecté
 

L’avenir compromis de Mistico II





Au cours des années 2000, Mistico a tenu a tenu à lui tout seul la CMLL et a permis à la compagnie mexicaine de régner en maître sur le pays, bien devant sa rivale de la AAA alors moribonde. L’histoire se finit cependant mal et le lutteur en profite en janvier 2011 pour rejoindre la WWE et devenir Sin Cara avec à la fin l’échec connu de tous.

Comme c’est cependant fréquent au Mexique, la gimmick "Mistico" appartient à la CMLL, empêchant alors le lutteur d’utiliser à nouveau ce nom et ce look. La compagnie mexicaine était donc en trop de repackager un lutteur pour en faire un nouveau Mistico, ce qu’elle ne se privera pas de faire. Les deux exemples de repackaging les plus connus au Mexique ont été faits par la AAA qui avait décidé de remplacer les partants La Parka et Psicosis à la fin des années 90.

Alors que se voir confier le rôle de Mistico semblait équivalent à un tapis rouge déroulé devant soi, tout ne s’est cependant pas passé comme prévu pour l'heureux élu …




Le choix du remplaçant


Pour expliquer ce choix de désigner un nouveau lutteur afin de venir se glisser sous le masque de Mistico, il convient de dépeindre ce qu’est la Lucha Libre au Mexique. Il est connu de tous que les habitants du pays de la Tequila sont des fans finis de lutte. Une étude avait montré il y a quelques années que ce sport était la seconde activité physique la plus pratiquée au Mexique derrière le football ! Le pays est donc très chauvin, considère sa Lucha Libre comme la meilleure lutte au monde et ne s’intéresse pas vraiment à ce qu’il se passe ailleurs, WWE incluse. Là-bas, on ne jure que par la AAA et la CMLL et l’absence d’un personnage très apprécié comme Mistico est vécu comme un énorme vide, d’où le besoin pour la fed de le remplacer, même artificiellement, au sein de ses programmes.

Il faut savoir qu’un repackaging comme celui-ci est un Golden Ticket pour l’heureux élu. Pour trouver le remplaçant, les compagnies sont obligées de choisir un lutteur tout récemment arrivé et que le public ne connait pas encore bien. En gros, un jeune lowcarder se voit propulser en Main Event de l’une des deux principales feds du pays en un claquement de doigt. Grosse pression mais opportunité en or. Les candidats étaient donc nombreux et la CMLL a donc dû choisir un high-flyer prometteur et surtout qui avait encore son masque. Au Mexique quand on perd le sien, il est impossible de pouvoir en remettre un autre par la suite. On ne rigole pas avec les traditions.

Quelques semaines après le départ de Mistico premier du nom, la CMLL se met donc à la recherche de son remplaçant. La compagnie mexicaine semble même l’avoir très rapidement trouvé en la personne de Magnus, cousin de Mistico. Tout va d’ailleurs dans ce sens. Celui-ci avait immédiatement commencé à la CMLL avec le même masque et la même tenue que son cousin, à la différence que lui arborait une couleur argentée un peu plus tournée vers le rose. Magnus utilisait même la fameuse Mistica en tant que finisher.

Celui qui n’était alors âgé que de 18 ans ne faisait cependant pas l’unanimité, plusieurs voix en coulisse poussaient pour cela ne soit pas lui … et elles ont fini par l’emporter. Magnus n’a ainsi jamais percé à la CMLL et continue en 2017 à squatter le lowcard, et encore, quand il est utilisé. Non, finalement, ce rôle de nouveau Mistico sera donné à un autre jeune lutteur de 19 ans, un certain Dragon Lee.




D’importantes attentes


En juin 2012, Dragon Lee prend part à son dernier match à la CMLL sous ce nom-là. Il s’agissait alors du troisième match de la carte et voyait des low-midcarders s’affronter. Le lutteur –qui avait déjà été annoncé comme le prochain Mistico- remportera le match, mais ses adversaires lui arracheront et déchireront le masque, une façon de mettre fin au personnage de Dragon Lee. Le lutteur fera ensuite une tournée promotionnelle d’un mois avant de faire son retour dans le ring en Main Event qu’il remportera bien évidemment.

Les plans de la CMLL pour Mistico II furent ainsi de souvent l’associer à Atlantis à l’occasion de Trios Match. Le but était que le vétéran le prépare pour les fortes responsabilités reposant sur les épaules des Main Eventers. La compagnie mexicaine apprécie également de faire concourir ses trois principaux lutteurs tecnicos (ou faces) en équipe. Il y a ainsi eu Los Comandos del aire (Mistico I, La Sombra et La Mascara), suivi de la Super Sky Team (Mistico I, La Sombra et Mascara Dorada) puis la Generacion Dorada (La Sombra, Mascara Dorada et La Mascara) avant d’enfin aboutir à Los Cadetes del Air (Mistico II, Mascara Dorada et Valiente). Cette dernière association remportera d’ailleurs presque immédiatement le titre Trios suite aux débuts du nouveau Mistico. Celui-ci était donc particulièrement couconné.

L’idée n’était cependant pas de faire de ce nouveau Mistico une attraction nationale mais également mondiale. Pour cela la CMLL a un plan: profiter des shows FantasticaMania de janvier et co-produits avec la NJPW pour l’élever. Il faut savoir que le Mistico premier du nom était très populaire au sein de la compagnie japonaise où il a notamment détenu l’IWGP Jr. Heavyweight Championship en 2009. Avec ce Mistico II, le projet était alors qu’il reprenne la place de son prédécesseur et qu’il soit le lutteur mexicain que la NJPW fasse venir en priorité pour ses shows.




Quand ça ne veut pas


La NJPW annonce d’ailleurs en grande pompe que ce tout nouveau Mistico prendra part à la tournée FantasticaMania de janvier 2013 … ce qui s’avérera être faux. Alors que tous les fans de lutte se moque de Sin Cara qui enchaîne les botchs à la WWE à ce moment-là, il apparaît qu’il a également marabouté son ancienne gimmick. A quelques semaines du départ au Japon, Mistico II botche un Shooting Star Press et se blesse à l’épaule.

Le destin est cependant taquin. Le lutteur revient en effet tout début janvier 2013 et sa participation à FantasticaMania semble miraculeusement sauvée. Sauf que dès le lendemain de son retour, nouveau botch et nouvelle blessure à l’épaule l’obligeant même à être conduit à l’hôpital. Là c’est définitif, Mistico II se rendra au Japon, mais uniquement pour signer des autographes vu qu’il lui est interdit de lutter.

L’année 2013 le voit continuer à squatter le Main Event de la CMLL qui lui fait toujours confiance en lui donnant de gros matchs. On sent cependant que Mistico II n’est pas prêt du tout à remplacer Mistico I et qu’il ne deviendra pas le visage de la Lucha Libre comme son prédécesseur. Du moins dans un futur immédiat.

Comme la situation semblait aller trop bien en 2014, le sort décide d’intervenir et de lui pourrir à nouveau sa carrière. Mistico II est ainsi pris dans un assez grave accident de moto dont il ressort avec une jambe cassée. Les mauvaise langues se défoulent et indiquent que le lutteur avait la réputation de conduire particulièrement vite et que cet accident n’est donc pas une surprise. Résultat huit mois d’absence et un niveau qui semble ne jamais être revenu, ou du moins ne jamais avoir atteint les atteintes. Le lutteur lui-même expliquait, peut-être pour se défendre, qu’on lui avait dit qu’il lui faudrait deux ans pour retrouver son meilleur niveau suite à cet accident.




Caristico et Mistico II


L’arrivée de sérieux concurrents


En août 2012, le destin du lutteur semble tout tracé quand on lui confie cette prestigieuse gimmick, c’est un bon jeune high-flyer destiné à atteindre les sommets et devenir Mistico II va accélérer cela. Les blessures s’accumulent cependant et la CMLL est bien obligée de trouver des solutions pour incarner aux yeux du public son Top Tecnico, d'autant plus que la WWE continue ses emplettes et en novembre 2015 repart avec La Sombra qui était archi-populaire auprès des fans.

Par chance, la CMLL est en mesure tout de suite après de rapatrier Mistico I, l’original, tout fraichement libre suite à ses échecs à la WWE (sous le nom de Sin Cara) et à la AAA (en tant que Myzteziz). La question se pose donc de savoir ce que la compagnie compte faire de Mistico II –blessé à cette période-là- maintenant que le fils prodigue est revenu au bercail. Finalement le Mistico I prendra le nom de Caristico, mélange de Sin Cara et Mistico, et la seconde incarnation continuera avec sa gimmick. Mistico II voit cependant un Top Name venir lui contester la place de Top Tecnico, un rival qui a certes multipliés les échecs, mais dont la côte de popularité est restée intacte aux yeux des fans.

Que peut donc faire Mistico II pour se relancer et se débarrasser de cette gimmick ressemblant de plus en plus à un fardeau, reprendre son ancienne gimmick ? Et bien non, ce n’est plus possible. Comme certains ont dû le remarquer en se rappelant l’ancien nom de Mistico II, l’appellation "Dragon Lee" n’est plus disponible. Son jeune frère de 22 ans qui a débuté en 2014 a repris l’héritage et a glorifié le nom à un niveau incroyable. La rivalité entre Dragon Lee (II) et Kamaitachi (maintenant Hiromu Takahashi) a connu un écho incroyable et tous fans de lutte qui se respectent en a forcément entendu parler. Ce Dragon Lee est ainsi devenu très populaire et la ROH a notamment fait appel à lui … tout comme la NJPW qui le préfère à son frère Mistico II. La CMLL suit également et Mistico II se voit maintenant dépasser par son propre frère dans la course à cette place de Top Tecnico.



*****

Mistico II se retrouve donc une impasse. L’auteur de la gimmick qu’il a repris a fait son retour et obtient plus de réactions que lui. Son personnage d’origine n’est lui non-plus pas disponible et son frère qui l’occupe est couronné de succès. Mistico II se retrouve ainsi enfermé dans une espèce de prison dorée. La CMLL lui a en effet laissé son statut de Main Eventer Tecnico, mais il passe après des Caristico, Dragon Lee ou même les vétérans Volador Jr. et Atlantis. Il a donc une bonne place, mais il n’aura jamais LA place.

Pour couronner le tout, la ROH lui a mis un taquet de manière involontaire. La compagnie organisait en aout dernier une série de shows au Royaume-Uni avec la présence de lutteurs de la NJPW et CMLL. Mistico II avait alors été envoyé en Europe et afin de présenter les participants, la ROH avait publié des résumés de la carrière des lutteurs mexicains. Et ça n’a pas manqué, celui en charge de rédiger ces profils s’est complétement manqué et a décrit la carrière de Mistico I à la place de celle de Mistico II, démontrant ainsi la faible trace que ce dernier avait laissé.



Dernière modification par Maximo ; 14/10/2017 à 17h27.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 14/10/2017, 20h35
Nianing
 
Très bonne chronique, mais il y a quelque chose que je ne comprends pas : pour la biographie de Mistico II, en quoi est-ce une bourde ? Je ne suis pas la lucha libre, mais dans mon esprit, Mistico II reprenait le personnage de Mistico I sans que les gens ne soient censés faire la différence au niveau du personnage (comme à la WWE, où Hunico a repris la gimmick mais où techniquement c'est censé être le même Sin Cara quoi), d'où la logique de faire la biographie de Mistico I, qui a passé le plus de temps sous ce costume.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 15/10/2017, 03h06
Maximo
 
La bourde, c'est que la ROH disait que c'était le lutteur que l'on avait notamment pu voir à la WWE il y a quelques années.

Là tu sortais carrément du personnage vu qu'officiellement, Mistico n'est jamais allé la WWE, il n'a jamais quitté la CMLL.

Mais même en général, quand il y a reprise de gimmick comme cela, on ne credite pas au nouveau les accomplissements réussis par son prédécesseur.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 15/10/2017, 04h35
g-sty
 
Superbe chronique, j'ai pris plaisir à la lire.

Effectivement, c'est problématique pour le bonhomme d'être bloqué dans cette gimmick surtout qu'il n'a que seulement 25 ans et qu'il risque même d'être dépassé par d'autres vedettes si sa situation n'évolue pas avec le temps.

Un autre souci dans le cas Mistico II (on doit bien prononcer "segundo" et non "dos" ?) est que l'héritage de Mistico est en péril si le lutteur reste cantonné au plafond de verre et ne pourrait plus être utilisé comme un outil marketing majeur pour la CMLL.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 15/10/2017, 04h51
Maximo
 
En vrai on dit simplement Mistico, mais dans cette chronique c'était plus facile pour distinguer.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 15/10/2017, 04h56
thefirstRTT
 
Encore une fois très bonne chronique tout comme celle si la lutte en Hongrie.
Quand on suit de loin ce sport,c'est toujours intéressant d'en apprendre d'avantage .
Bravo à toi
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 15/10/2017, 17h33
Ralgrad
 
Bravo pour la chronique.

Je ne suis pas du tout la Lucha Libre, donc je savais même pas que le personnage de Mistico existait toujours.

C'est agréable à lire, j'apprends pleins de trucs. Je te cache pas que j'ai vraiment du mal avec la Lucha Libre, car j'ai une sale image de mecs volants dans tous les sens.

Je me doute bien qu'il y a des matches construit, mais à force de te lire, tu arrive à me donner un minimum envie. Qui sait, ça va peut-être arriver un jour.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 16h00.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2016
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06546 seconds with 9 queries