FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Les Ex NXT sont-ils des déceptions permanentes à raw/smack ?
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de darkside, publiée 19/09/2017, 08h23
Avatar de darkside
darkside darkside est déconnecté
 

Les Ex NXT sont-ils des déceptions permanentes à raw/smack ?


Les pluies de critiques sur les anciennes stars de NXT, une fois qu’elles arrivent dans les shows principaux, peuvent intriguer. Par exemple, un Nakamura adulé à NXT devient la cible d’attaques une fois à Smack. Balor n’existe carrément plus depuis qu’il fait le grand saut. La révolution féminine de la NXT encensée fait soit disant pschitt à raw etc… Alors démêlons un peu le vrai du faux, le positionnement systématique de la véritable critique fondée et tentons de comprendre comment un Dieu peu devenir une quiche juste en changeant de show…


1-La génération post Shield serait un échec ?


Le trio Shield étant souvent au sommet, on touche plus ceux qui sont arrivés après eux. Même si l’exemple Wyatt devrait faire réfléchir plus longuement.


Mais passons donc à ces échecs évoqués avec en tête de gondole les arrivés récentes comme Balor ou Nakamura. Je pense que le premier point est l’oublie du facteur temps. Reigns n’est pas devenu la face de la wwe (à coup de burin) en deux jours. Il était un simple gros bras du gang pendant longtemps. Donc, il y a une propension à juger trop vite. On ne laisse pas le temps finalement aux arrivants de se construire et on juge dans l’immédiat. Le cas de Balor est éloquent car c’est tout de même le 1er champion Universal de l’histoire ce n’est pas rien ! Mais l’aléa blessure l’a relégué très loin par la suite. Sans cela personne ne peut dire où il se trouverait à présent. Regardez Joe par exemple. Il était rien avant son push contre Lesnar. Et une fois face à la bête, il a assuré côté promos agressives et démontrer son utilité dans les feuds « virils ». Alors patience est mère de toutes les vertus.

Puis n’oublions pas qu’il n’y a pas de situation parfaite car en cas de surmega-push d’un arrivant NXT on aurait l’effet inverse en disant « putain il est trop pushé voilà le nouveau Reigns ». Donc la maitrise du temps dans la mise en avant du lutteur est vraiment à prendre en considération. Nakamura pourra peut-être l’illustrer. Il a commencé bas avec des feuds sans grand intérêts et se rapproche peu à peu du titre. Le souci est que Mahal est aussi sans aucun intérêt et juste là du fait de sa nationalité. Ça ne donne pas LA feud référence. Mais imaginez qu’il soit champion et se retrouve par la suite contre AJ ? On peut avoir ce moment qui fait basculer dans l’inconscient collectif un lutteur lambda comme une star, une référence de Raw ou Smack.

Le manque de LA feud référence reste finalement un point plus important que être sur le devant de la scène. Cette opposition clef permet d’être de facto devant même les ME. N’est-ce pas Shield/Wyatt Family qui a encré les membres du premier dans le haut de l’affiche ? Les femmes en souffrent d’ailleurs car à NXT, Charlotte et ses copines avaient réalisé des matchs de fou, des feuds de malade. Mais, étrangement, à raw ou smack, elles ne concrétisent pas de la même manière (et parfois pourtant avec les mêmes opposantes !). Car une feud référence façon Hart/Austin ne se décrète pas. Elle arrive parfois de manière irrationnelle. Il faut une alchimie, un contexte propice qui transcende les belligérants.


Donc n’allons pas trop vite en besogne et laissons le temps au temps.


2-NXT c’est « cool » !


Il faut aussi être réaliste sur l’aura NXT et/ou le rejet de la WWE hors NXT. La marque NXT marche bien. C’est assez incroyable de voir ce qu’à réussi Triple H. Personnellement, je veux voir NXT plus que les PPV WWE. Bizarre. Il y a là plusieurs différences évidentes qui vont de la qualité des matchs à l’ambiance de fou.


Certains NXT sont euphoriques avec des matches 5 étoiles et le tout dans un aréna intime c’est-à-dire avec peu de monde mais des fans de qualité. Ils seront plus investis dans l’ambiance, dans la créativité même des chants et dans leur implication constante. Voir un match avec une foule amorphe nous conditionne négativement. On ne s’en rend pas toujours compte mais un même match avec une foule en délire ou une foule inexistante nous influencera sur notre perception du dit match. Regardez le 1er match de Nakamura à NXT… on a jouie. « Fight Forever » restera gravé dans les mémoires et résulte d’un plaisir collectif pendant le match, une sorte de partouze collective de l’esprit.

Puis, comme ce sont des lutteurs initialement moins connus du grand public, il y a aussi ce côté marché de niche c’est-à-dire loin du vilain pas beau grand public (effet films d’auteurs VS les méchants moches blockbusters). C’est un positionnement reflexe pour certain, parfois ridicule, mais qui a pourtant lieu. En poussant, on retrouve cela encore plus marqué pour les vrais smarts qui eux regardent le catch japonais et pas les niaiseries américaines… A mi-chemin entre le gothique qui veut se différencier de la masse et de la véritable qualité de fond du show, on oscille entre des avis très marqués pro NXT ou anti WWE de base. D’ailleurs, vous retrouverez souvent des fans qui adorait un lutteur à NXT et qui après vont cracher sur le booking raw/Smack et renier le lutteur. Etre WWE c’est « sale ». Mais NXT c’est la WWE…

Enfin, il faut aussi voir les choses en face : la NXT a donné et donne des matchs exceptionnels. Si vous avez vu le top d’un lutteur c’est difficile ensuite d’accepter sa dégradation apparente. Alors, attention, nous avons parfois des purges et même en ME à NXT. Mais on garde en mémoire le grand match plus que la purge. Franchement difficile d’oublier des œuvres comme The Revival VS American Alpha, Bayley VS Banks, The Revival VS Gargano & Ciampa, Zayn VS Nakamura, Neville VS Zayn etc. Plus liberté d’action à NXT ? Peut-être. Plus d’envie et d’effervescence ? Egalement. Le pourquoi est compliqué à comprendre car prendre deux mêmes lutteurs et à 6 mois d’écart dans deux shows « différents » et avoir deux matchs totalement différents qualitativement ne se rationnalisent pas. Là aussi les femmes sont le plus exemple. A NXT, Bayley, Banks, Charlotte sont des divinités incarnées et le même trio à raw ne marquent pas les esprits en termes de qualité technique. Pourtant, elles n’ont pas perdu leurs capacités miraculeusement en quelques mois.

NXT c'est donc différent sur le fond et parfois dans la tête. Mais c'est également une explication plus structurelle qui y concoure.


3-NXT un format concentré et un désir savamment dosé


Le format même de NXT peut être aussi une explication tant sur le show que sur les PPV voir sur les superstars.

Les shows sont très concentrés, courts et sans trop de blabla. Ainsi, NXT nous donne surtout des matchs. Raw/Smack peuvent nous donner des heures et des heures de promos avec des matchs de 30 secondes. L’énergie qui en résulte est bien plus importante quand vous enchainez des matchs qu’avec des promos parfois plus proches des temps morts que du divertissement. Vous cassez le rythme. NXT vous arrêter de respirer alors que raw/smack vous faites une pause pipi et Red Bull.


Le calendrier des PPV est différent. NXT est plus espacé alors que le PPV hors NXT c’est du non-stop. On crée plus d’attente pour NXT que pour des PPV raw/smack qui deviennent banales et sans aura spécifique. Parfois distinguer un PPV d’un show quotidien est véritablement difficile en termes d’affiche et de qualité de matchs. Quand vous débutez un PPV NXT vous savez que vous allez assister à au moins un match culte. D’ailleurs regardez aussi le traitement de certaines stars qu’il faut parfois attendre des semaines avant de voir un match avec elle (exemple récent : Aleister Black). Souvent, vous avez le début en grandes pompes d’un nouveau puis il disparait des écrans plusieurs semaines. Quand il revient c’est donc l’euphorie. Ils ont tenté cela sur raw avec Lesnar : crée une attente et ne pas donner la star présente régulièrement. Mais en dehors de cette exception, on voit tout le temps les lutteurs stars. Lesnar souffre en plus de son côté anti-smart qui amoindrie l’impact même si dans les faits les fans présents, eux, exultent lors de son apparition. Donc crée le désir, l’envie de le voir c’est un système qui fonctionne. Vous créez un besoin en limitant la présence (voir vous limitez les blessures aussi).


NXT est donc structurellement différent de raw et smack ce qui peut contribuer à expliquer la différence de perception.



Entre le psychologique et le réel, NXT arrive à se différencier fortement de ces ainés. C’est un fait qui le rend unique parfois entre le délire intimiste ECW et l’excitation des premiers matchs TNA (époque AJ/Joe/Daniels). Cette marque de fabrique fonctionne admirablement bien et finalement peut-être même trop bien car une fois sortie de la case NXT, les lutteurs tombent de leur piédestal. On comprend mieux la réticence de beaucoup à quitter sur show alors que passer à raw/smack devrait, initialement, être perçu comme une promotion dans leurs carrières. De là à ce que des lutteurs de raw/smack demandent à (re)passer à NXT il n’y a qu’à pas !



Vos commentaires
  #2  
Vieux 19/09/2017, 09h28
iknepack
 
Les lutteurs de NXT profitent du turn over au niveau du Main Event que ce soit à Raw et à Smack il y a déjà des gens en place et il est plus difficile de se faire une place voir même juste avoir un booking.

Je crois me rappeler qu'il a été demander aux filles de ralentir leur rythme quand elles sont montées, ça y fait aussi.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 19/09/2017, 11h56
Kmisol3
 
Un nom...Kevin Owens
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 19/09/2017, 12h39
Pegase
 
C'est une très bonne idée de chronique.

Une des raisons qui expliquent des performances qualitatives différentes se trouvent dans le rythme imposé.

Les lutteurs de NXT ne doivent par performer chaque semaine (Show TV hebdomadaire+ live events) et peuvent donc se préparer sereinement et minutieusement pour les grands rendez-vous.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 19/09/2017, 13h16
Hercule Poivrot
 
Nakamura est vraiment victime de sa surexposition. À force de le survendre avec la subtilité qui caractérise la WWE ("OH REGARDEZ C'EST UN ARTISTE IL DANSE IL EST CHARISMATIQUE ET IL Y A UN SUPER REFRAIN AU VIOLON DANS SON THÈME D'ENTRÉE OUAIII") ils ont fini par totalement tuer le momentum de malade dont il bénéficiait jusqu'à son passage à Smackdown.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 08h35.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2016
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,11170 seconds with 9 queries